Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Monde agricole - Page 4

  • Demandez l’arrêt du piégeage des petits oiseaux pour les « chasses traditionnelles »

    Communiqué de FNE

    Le ministère de la transition écologique et solidaire a ouvert trois consultations publiques concernant les autorisations de capture de petits oiseaux, par dérogation, dans le cadre de « chasses traditionnelles ». Afin d'inciter le gouvernement à mettre fin à ces dérogations, France Nature Environnement vous invite à vous mobiliser jusqu'au 14 août.

    Pourquoi faut-il se mobiliser en faveur de ces oiseaux ?

    Plusieurs espèces concernées par ces chasses traditionnelles sont des espèces menacées : l’alouette des champs et le vanneau huppé sont classés sur la liste rouge française, en raison du déclin continu de leurs effectifs depuis plusieurs années.

    Ces méthodes de chasse dites « traditionnelles » n’ont plus de raison d’être aujourd’hui. Certaines sont particulièrement cruelles et non sélectives, comme le piégeage à la glu qui entraîne stress et blessures chez les oiseaux capturés. Les matoles, utilisées pour les alouettes, capturent aussi des petits passereaux protégés et alimentent le braconnage.

    Les quotas prévus sont très largement surévalués : entre trois fois et dix fois les prélèvements de la saison 2017-18 !

    Lire la suite

  • L'usage de pesticides en agriculture a augmenté de 12,4 %

    Communiqué de FNE le 27.07.2018

    Les chiffres 2016-2017 sur l’évolution de la consommation des pesticides de l’agriculture française ont enfin été rendus publics : ils indiquent une augmentation de 12,4% par rapport à 2009. Pour France Nature Environnement, c’est un constat d’échec : les plans Ecophyto successifs lancés depuis 2008, dont l’objectif initial était de réduire de 50% l’usage des pesticides pour 2018, se sont avérés inefficaces. Pour redresser la barre, le Ministre de l’Agriculture a annoncé le plan Ecophyto 2+, la sortie du glyphosate en 3 ans et l’interdiction des néonicotinoïdes. Cela suffira-t-il ?

    L’urgence est là. Les conséquences d’une utilisation massive des pesticides sont bel et bien identifiées, les indicateurs sont tous au rouge : impact de plus en plus avéré sur la santé des consommateurs et des agriculteurs, déclin de la biodiversité[1], dégradation des écosystèmes, pollution de l’eau[2] et de l’air, etc. Pourtant, l’utilisation de pesticides continue d’augmenter.

    Pour Claudine Joly, en charge des questions pesticides à France Nature Environnemen: « malgré les dizaines de millions d’euros d’argent public dépensés dans le cadre d’Ecophyto tous les ans, l’agriculture française n’arrive pas à se libérer de son usage excessif de pesticides. Le constat est sans appel, les objectifs, déjà repoussés, de réduction des pesticides de 50% en 2025 s’éloignent un peu plus. L’outil Ecophyto est intéressant mais la sortie des pesticides ne se fera pas sans l’activation d’autres leviers économiques et règlementaires nécessaires pour obtenir une mobilisation de l’ensemble de la profession ».

    Lire la suite

  • Au fait, c'était cui celui-là ?

    Tout le monde n'a pas reconnu les oiseaux affichés ces dernières semaines, mais grâce à Ph. Vauchelet, le mystère a été rapidement dissipé. Voici un récapitulatif des espèces à reconnaître :

    3262242498.jpg

     Sittelle torchepot

    1345377295.jpg

    Mésange bleue

    134515102.jpg

    Grimpereau des jardins

    2712344449.jpg

    Mésange charbonnière.

    Lire la suite

  • Festival Boult-aux-Bois et Cordes 2018

    le 8 juillet 17h30 « B.B.C Tour » (90 mn) à BRECY


    Concert de musiques populaires... Tous publics - Vente de boissons
    Pour la 4e année consécutive, en ce début du mois de juillet, de jeunes musiciennes et musiciens issus de grands conservatoires français et européens sont accueillis pour le Festival Boult-aux-Bois & Cordes-B.B.C. Parmi eux, un petit groupe vit à votre rencontre à Brecy Brières - avec une mission : nous faire voyager à travers les Balkans, swinguer sur des thèmes jazz, danser sur des airs bretons...
    19h : Apéritif et repas complet 15€, repas -14 ans 7€ (sans boisson) sur réservation (Tourelles : 03 24 71 64 77 OU 03 24 71 12 02)
    20h30 : Balade musicale entre Brécy et Brières à la découverte du patrimoine.


    Journée organisée par Argonne Tour 2018 en partenariat avec l’association du Festival « Boult-aux-Bois & Cordes » de Boult-aux-Bois ; la commune et l’association de Brécy-Brières.

    Et c'est aussi la 4e édition du festival Boult aux Bois et cordes ..., avec un temps fort le 13 juillet à Vouziers.

    Lire la suite

  • 180 000 espèces en danger en France : comment le plan #Biodiv2020 peut stopper l'hécatombe ?

    « Nous avons le pouvoir et le devoir d’inverser le déclin de la biodiversité, poison lent qui coule dans les veines de l’humanité » soulignait Nicolas Hulot en lançant la consultation publique sur le plan #Biodiv2020. Les Français.es ont largement répondu à cette consultation et attendent eux.elles aussi un sursaut d’indignation des pouvoirs publics pour (re)mettre notre pays en mouvement sur l’enjeu biodiversité. Mais alors, comment ce plan interministériel peut-il transformer l'indignation en action ? France Nature Environnement propose cinq grands chantiers pour – enfin – stopper l'hécatombe.

    180 000 espèces sont en danger de disparition, soit près d'une espèce sur trois en France. Cette nouvelle alerte, c'est l’Observatoire national de la biodiversité qui l'émet dans sa synthèse sur l'état de la biodiversité en France publiée ce 18 juin 2018. Les effectifs de plusieurs groupes d’espèces (oiseaux spécialistes des milieux agricoles et bâtis, insectes, chauve-souris) déclinent fortement, principalement à cause de la bétonisation et des pratiques agricoles et sylvicoles intensives. Les poissons migrateurs comme le saumon désertent de nombreux cours d’eau.

    Ce déclin est bien connu et depuis longtemps. Le temps n’est plus au constat mais à l’action. Agir pour préserver et restaurer la biodiversité, pour sa valeur intrinsèque et les services qu’elle rend à notre société, est un enjeu vital à bien des égards : respect du vivant et des savoirs traditionnels, attractivité des territoires, cohésion sociale, dynamisme économique, qualité de vie, etc.

    Lire la suite

  • Argonne Ardennaise : bien sur tous rapports

    Ce lundi 18 juin, le conseil de communauté de l'Argonne Ardennaise (ex Communauté de Communes de l'Argonne Ardennaise), s'est déroulé à la salle des fêtes de Vouziers. Il a fallu patienter quelques minutes pour que les derniers arrivants permettent au quorum d'être atteint et que les délégués puissent délibérer valablement.

    Le conseil s'est déroulé sans problème particulier pour le Président et le bureau, leur travail étant facilité par l'absence de quelques opposants "historiques".

    L’ordre du jour comportait pourtant des points importants, en particulier des rapports annuels d'activité. On peut écrire que la mention bien a été donnée à l'équipe dirigeante, puisque tous ces rapports ont été adoptés à l'unanimité pour ceux soumis au vote, et n'ont pas généré de commentaire pour les autres.

    Lire la suite

  • Le Tour Alternatiba sera à Notre-Dame-des-Landes du 7 au 8 juillet

    Message des organisateurs du Tour Alternatiba :

    "Appel à rejoindre le Tour Alternatiba 2018 ! Accélérons le développement des alternatives pour relever le défi climatique !

    Alors que l’Accord de Paris a fixé l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C ou 2°C maximum d’ici la fin du siècle, la somme des engagements volontaires actuels des Etats du monde entier nous conduit en réalité à un réchauffement de 3,5°C et pouvant même aller jusqu'à 6°C ! Le dérèglement climatique, qui est déjà une tragédie pour des millions de personnes principalement dans les pays du Sud, est ainsi en passe de s’aggraver au point de menacer les conditions de vie civilisée à l’échelle planétaire, et même les conditions de survie de l’Humanité. L’aggravation est si rapide qu’elle concerne désormais non seulement les générations futures, mais aussi les enfants qui naissent aujourd’hui même. Que pouvons-nous faire ?

    Du 9 juin au 6 octobre 2018, le Tour Alternatiba s’élancera sur des vélos multiplaces pour un périple de 5800 kilomètres parcourant 200 territoires en France et dans les pays frontaliers, afin de diffuser partout un message porteur d’espoir : oui, les alternatives existent, nous pouvons vivre autrement, nous pouvons vivre mieux, et nous pouvons empêcher l’aggravation du dérèglement climatique !

    Car les alternatives existent sur tous nos territoires, et dans tous les domaines ! Le Tour Alternatiba fera étape dans chacun des territoires traversés pour réunir les porteurs de ces alternatives, les mettre en lumière, et les faire découvrir au plus de monde possible.

    Lire la suite