Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sur votre agenda

  • The Yokel en concert à Boult aux Bois samedi 11 juillet

    Trois ans après leur premier album, The Yokel revient en 2020 avec son deuxième opus, sobrement intitulé « Y ».

    Le groupe avait laissé ses angoisses au placard avec ‘Here comes the wild’ en 2017, un hymne à la vie et aux surprises qu’elle réserve. Avec « Y » (prononcez why en anglais), The Yokel ne cache plus ses doutes et ses questionnements. Les douze titres qui composent l’album résument les choix difficiles et la douleur au carrefour des routes. Plus profond, sans doute plus personnel, sans être moins vif ni moins jovial, « Y » dévoile une nouvelle facette d’un groupe qui a évolué au fil des ans et qui s’est affirmé.

    Y, c’est aussi Yokel. Huit musiciens qui n’ont comme seul bagage que leur amour de la musique. Après une tournée de deux ans et plus de soixante concerts à travers la France, des passages remarqués dans les plus beaux festivals aux salles les plus intimes, ils reviennent aujourd’hui avec encore plus de détermination, d’envie, de rage. Les ingrédients sont toujours les mêmes : un folk-rock sublimé par deux voix qui s’entremêlent, des instruments acoustiques et électriques qui s’épousent et créent une tornade, autant sur scène que dans les enceintes.

    « Y », c’est enfin l’avant-dernière lettre de l’alphabet, comme pour préciser qu’il y aura toujours quelque chose après. Comme si la musique, même étouffée, n’arrête jamais vraiment de vibrer. Comme un esprit de liberté chevillé au corps et à l’âme.

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le 7 juillet 2020

    Le Conseil Municipal de Vouziers se réunira le 7 juillet 2020 à 19h en la salle des fêtes de Vouziers.

    Afin d’assurer le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières le nombre de personnes ayant accès à la salle sera limité.

    Ordre du jour :

    I - Affaires foncières

    Bail emphytéotique avec l’EDPAMS avec présentation en amont du projet
    Bail emphytéotique avec le club de rugby

    II - Affaires générales

    Information sur les suites au rapport de la chambre régionale des comptes
    Désignation représentant Dynamic Argonne 
    Commission communale des Impôts Directs (CCID)

    III - Lotissement :

    Choix des noms de rues du futur lotissement La Garenne II
    Avenant sur le lot 2 du marché de travaux du lotissement La Garenne II

     IV – Travaux

    Eau/Assainissement :

    Rapport annuel du délégataire du service public de l’eau potable – Année 2019
    Rapport annuel du délégataire du service public de l’assainissement – Année 2019

    Lire la suite

  • Champsboult'ou dans la continuité.

    Le collectif rural d'artistes qui propose un parcours artistique à Boult-aux-Bois continue à creuser son sillon Sans titre.jpgdans cette terre argonnaise. Au fil des années, l'événement s'est inscrit dans le calendrier estival régional, et de nouveaux artistes se greffent sur le noyau initial.

    Les principes de départ restent identiques : un parcours libre, en pleine nature, et des œuvres originales de toute nature. Depuis 2016,  le collectif poursuit son action, certaines productions faisant désormais partie du paysage local.

    Depuis dimanche dernier et jusqu'à fin septembre, vous pouvez découvrir à votre rythme ce chemin rural, entre l'église du village et la maison de la nature.

    Vous trouverez ci-dessous un aperçu de ce parcours 2020.

    Lire la suite

  • Dimanche 28 juin 2020 : Ouverture du parcours artistique de Boult-aux-Bois

    Le collectif rural d’artistes a pour ambition de :

    → Permettre l’échange, le dialogue entre artistes, artisans locaux/régionaux et public.

    → Animer le territoire par une émulsion artistique riche visuellement et intellectuellement parlant.

    → S’enrichir humainement et socialement, ainsi qu’enrichir le regard de chacun à travers les œuvres proposées. Et ce par le biais d’un parcours artistique varié, cosmopolite et ouvert : Champsboult’ou.

    → Présenter des œuvres individuelles et/collectives à un public novice et rural dans son environnement immédiat :

    – À partir d’une approche collective pour favoriser les collaborations entre artistes.

    – Dans des lieux inhabituels

    Lire la suite

  • Rassemblement en hommage à George Floyd demain mardi 9 juin à Vouziers

    Communiqué du Président de la LDH, Malik Samenkour

    Mardi 9 juin, George Floyd sera inhumé à Houston, au Texas. 

    La mort dramatique de cet Afro-Américain tué par des policiers à Minneapolis, aux Etats-Unis d’Amérique, est insupportable et symbolique. Elle suscite une légitime émotion partout dans le monde tant elle réveille des ressentiments profonds d’injustice et d’impunité face à des pratiques policières violentes ou discriminatoires.

    La Ligue des droits de l’Homme (LDH) soutient toutes les initiatives d’hommage et de solidarité qui seront organisées, ce mardi 9 juin 2020 en France, contre les violences et discriminations venant d’institutions chargées au contraire de les prévenir. 

    La section vouzinoise de la Ligue des droits de l'Homme appelle à un rassemblement demain mardi 9 juin 18 heures, devant l'Hôtel de Ville de Vouziers, pour une minute de silence en hommage à George Floyd.

    Une déclaration contre la violence des pratiques discriminatoires institutionnelles et du racisme enkysté dans la société.

     

    Merci de faire circuler largement autour de vous

    B9723636086Z.1_20200604095501_000+GV4G427OK.2-0.jpg?itok=K5uPRfG91591257691

     

    Les derniers mots qu'il a prononcés : je n'arrive plus à respirer.

  • 30 & 31 mai 2020 - Week-end national de comptage des oiseaux des jardins

    Cette année encore, l’Observatoire organise un week-end national de comptage le dernier week-end de mai. Nous espérons que vous serez nombreux à y participer !

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore, il s’agit de compter durant 1h les oiseaux de son jardin, soit le samedi, soit le dimanche puis d’enregistrer ses observations sur le site en ligne.

    Tout comme le comptage des oiseaux en hiver réalisé en janvier (dont les résultats des années précédentes sont disponibles ici_ résultats du comptage de janvier 2020 encore en cours de traitement), il permettra d’évaluer la richesse écologique des jardins et d’effectuer un suivi des populations d’oiseaux communs durant la saison de reproduction.

    Comment faire ?

    • Choisir un jour de comptage, soit le samedi 30, soit le dimanche 31.
    • Trouver le lieu ! Idéalement un jardin, public ou privé, pas d’importance ! Il vous est aussi possible de participer si vous ne possédez qu’un balcon ou une cour.
    • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d'observation est libre, à vous de le choisir en privilégiant la matinée, moment où les oiseaux sont le plus actifs en cette période. Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observé simultanément et ne comptez pas les oiseaux observés simplement en vol.

    Lire la suite

  • 1er mai : « plus jamais ça ! »

    Vingt-cinq organisations appellent à se mobiliser pour le 1er Mai. Sur les réseaux sociaux, aux fenêtres et balcons, défendons ensemble un futur écologique, social, féministe et démocratique !

    arton20130.jpg

    Nos organisations appellent à participer aux mobilisations syndicales pour donner au 1er mai 2020, journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs, un écho tout particulier dans le contexte de crise sanitaire. La pandémie qui se répand dans le monde entier révèle de manière tragique les dérèglements du capitalisme néolibéral et productiviste ainsi que les dysfonctionnements de l’actuelle gouvernance mondiale. La situation nécessite d’affronter ensemble les urgences écologiques, sociales et démocratiques.

    Les impératifs de santé publique seront à l’honneur de ce 1er mai. Nos organisations appellent à manifester la solidarité avec les travailleurs.ses, en France et dans tous les pays, dont les activités continuent, souvent sans même le matériel de protection nécessaire. La solidarité aussi avec les « invisibles » que la crise a pourtant révélé.e.s comme indispensables, ainsi qu’avec les précaires et les « sans », dont la situation s’est dramatiquement aggravée pendant la crise.

    Pour tout cela, nous exigeons :

    • que la santé de toutes et tous soit une priorité, maintenant et après le 11 mai, date annoncée de sortie du confinement alors même que les conditions sanitaires ne sont pas réunies.
    • que toutes les mesures d’urgence soient prises pour lutter contre les inégalités sociales et pour préserver les droits de chacun.e durant cette période, dont celui d’un travail, d’une alimentation, d’un logement de qualité.
    • que la protection sociale des jeunes soit refondée afin de les faire rentrer dans le droit commun. Les jeunes ne peuvent être ni la variable d’ajustement, ni les oublié.e.s de l’après.
    • que la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité soient des priorités
      pour le plan de relance de l’économie, à la mesure de l’urgence climatique.
    • une solidarité avec les populations des pays pauvres, premières victimes des dérèglements climatiques, touchés par la crise sanitaire alors que leurs systèmes de santé et leurs services publics sont encore moins préparés que le nôtre à faire face à cette pandémie, sous la menace de crises alimentaires émergentes, passant en premier lieu par l’annulation de leur dette extérieure et le
      versement de financements additionnels d’urgence.
    • que les multinationales s’assurent du respect des droits humains et de conditions de travail décentes pour les travailleuses et travailleurs employé.e.s par leurs filiales, fournisseurs et sous-traitants à travers le monde plutôt que de les laisser sans revenus, aides ou protections sociales, les rendant plus vulnérables aux risques d’exploitation plutôt que de verser des dividendes à leurs actionnaires.

    Le monde d’après doit enfin appliquer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Ce sont souvent des femmes, dans l’ensemble du secteur de la santé et du social, dans les services publics, dans les commerces, dans l’agroalimentaire, qui ont sauvé des vies, ont permis de nous alimenter, ont assuré des missions de protection de la population et ont permis à notre pays de tenir alors qu’elles sont toujours bien moins payées que les hommes : il est temps de reconnaître leur investissement.

    Le monde d’après ne doit pas non plus se solder par de nouvelles régressions des droits démocratiques. De ce point de vue, en France comme ailleurs conscient.e.s de la nécessité de respecter toutes les mesures de confinement nécessaires, nous ne sommes pas moins indigné.e.s des violences policières, des contrôles abusifs, des atteintes à la protection des données personnelles et de la vie privée, de la violation des droits des migrant.e.s …

    Lire la suite