Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la hulotte

  • La hulotte n°109

    lh_109_plus_zoom.jpg

     

    Lire la suite

  • La Hulotte : le numéro 108 est en préparation

    La Hulotte, c’est la revue qui vous raconte la vie des animaux sauvages, des arbres et des fleurs d’Europe.
    À la fois amusant et très rigoureusement documenté, le journal le plus lu dans les terriers émerveille aussi bien
    les enfants que leurs parents.

    Une véritable petite encyclopédie des bois et des champs, introuvable en kiosque ou en librairie.

    Le numéro 108 est en préparation, suivre ce lien pour s'abonner.


    Si vous ne connaissez pas la réponse aux 7 questions ci-dessous,
    c'est le moment de vous précipiter sur le n°108 de la Hulotte !
    1 • Une Coccinelle à sept points est capable de vivre 7 ans : vrai ou faux ?
    2 • A quoi servent les 7 points noirs de la Coccinelle ?
    3 • Combien a-t-on recensé de noms populaires différents pour la Coccinelle :
    Réponse A — 7
    Réponse B — 70
    Réponse C — 700
    4 • Des noms populaires ci-dessous, quel est celui qui n'a jamais été utilisé autrefois pour désigner la Coccinelle :
    — la Catherinette,
    — la Bête à Bon Dieu,
    — le Dort-midi,
    — la Marivole,
    — l'Horloge,
    — la Catrèle,
    — la Coccinelle,
    5 • Pourquoi la Coccinelle peut-elle se balader tranquillement en plein soleil en se moquant pas mal des prédateurs ?
    6 • A l'aide de quel produit maison les pucerons essaient-ils de repousser les coccinelles ?
    7 • Comment s'appelle le mystérieux sosie de la Coccinelle à sept points qui, après avoir forcé tous les barrages, s'installe au milieu du territoire interdit des fourmis pour y vivre et y pondre ses œufs ?

    Lire la suite

  • Le nouveau numéro de 'La Hulotte" bientôt disponible

    La 107e livraison de "La Hulotte" est en préparation et sera d'ici peu en vente . Le journal le plus lu dans les terriers continue à prendre de la hauteur puisque ce numéro sera à nouveau consacré au lierre. Cette plante grimpante héberge de nombreuses espèces d'oiseaux et leur procure de la nourriture et un abri en hiver.

    Voici un aperçu de ce numéro 107.

    lh_107_plus_zoom.jpg

     

    Lire la suite

  • La Hulotte : le numéro 106 arrive ...

          Le Lierre

            • Pour quelle raison le Lierre adore-t-il le Merle et déteste-t-il le Pigeon ramier ?
            • Tout le monde sait que le Lierre peut monter dans un arbre –mais peut-il en redescendre ?
            • Le Lierre "bourreau des arbres" : info ou intox ?
            • Bébé-Lierre traîne parfois 30 longues années en forêt, sans jamais réussir à grimper dans un arbre : qu'est-ce qui l'en empêche ?
            • Certains laboratoires sont prêts à signer un contrat avec le Lierre. Sur quoi lorgnent-ils ?

            Dans son numéro 106, la Hulotte vous révèle les secrets extraordinaires de la plus étonnante liane de France.


            36 pages, 108 dessins

            › Commander le numéro 106 de la Hulotte

    106-plus.jpg

    Lire la suite

  • Le numéro 105 de la Hulotte est paru

    Sacrée petite Chouette !

    Dire qu'elle n'est pas plus grosse qu'un merle : drôle de gabarit pour un rapace... Elle prend un bain de soleil en plein jour sur le toit d'une maison : drôle d'horaire pour un oiseau de nuit... Avec ses yeux jaunes et ses sourcils froncés de grand-mère ronchon, elle a l'air perpétuellement en colère, mais ce n'est qu'une illusion : tous ceux qui la connaissent savent au contraire que la Chouette chevêche a bon caractère. Avec ses mimiques tordantes, c'est même un des oiseaux les plus amusants d'Europe.


    La Hulotte consacre à son étonnante petite cousine un numéro complet bourré de dizaines de dessins. La Chevêche a t-elle vraiment des yeux dans le dos ? Pourquoi fait-elle un jogging dans les prairies fraîchement fauchées ? Si l'être humain disparaissait, serait-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour elle ?

    La chevêche est l'oiseau préféré de la déesse de la Sagesse, mais la déesse de la Propreté s'est bien gardée de la prendre comme mascotte, est-ce si étonnant ? Lorsqu'un promeneur s'approche de sa cachette, la Chevêche ferme presque complètement ses yeux : quelle drôle d'idée ? Précipitez-vous sur le dernier numéro de la Hulotte et vous allez découvrir, page après page, tous les petits secrets de la Chouette la plus rigolote de France.

    › Commander le numéro 105 de la Hulotte

    Voici la couverture et 2 pages de ce numéro en découverte

    Lire la suite

  • La Hulotte n°104 : La caverne du père Chabot

    La Hulotte, c’est la revue qui vous raconte la vie des animaux sauvages, des arbres et des fleurs d’Europe.
    À la fois amusant et très rigoureusement documenté, le journal le plus lu dans les terriers émerveille aussi bien les enfants que leurs parents.

    Une véritable petite encyclopédie des bois et des champs, introuvable en kiosque ou en librairie.

    Pour les fêtes de fin d'année, ou juste pour se faire plaisir, découvrez les offres de la Hulotte

     

    chabot.jpg

    Lire la suite

  • La Hulotte n° 101

     "La Hulotte" a réussi à devenir une publication de référence en France et même au-delà.  Elle n'en reste pas moins une réussite locale liée à son auteur Pierre Deom et à tous ceux qui contribuent à sa parution régulièrement irrégulière.

    Le numéro 101 nous éclaire sur la mulette perlière, une huitre de rivière en voie de disparition pour cause de pollution des cours d'eau. Le journal "Libération" lui consacre une chronique sous la plume de son journaliste scientifique, Sylvestre Huet. Voici un extrait de cet article :

    Pour son 101e numéro, La hulotte, le non-périodique le plus lu dans les terriers, dévoile les secrets de la Mulette perlière. L’huître de rivière, capable de produire des perles en enrobant de nacre des objets incrustés dans sa coquille.

    Cette livraison, la seule de l’année 2014, mérite un grand coup de chapeau. Pour l’œuvre complète de Pierre Deom l’homme-orchestre depuis l’origine de cette aventure, en 1972 sous la forme d’un journal de classe d’un instituteur de la campagne ardennaise. Une œuvre singulière, puisque artisanale mais toujours fondée sur le recueil des informations scientifiques. Et dont les qualités —exactitude, humour, élégance du trait et de l’écriture, passion pour la nature— ne sont jamais dénaturées par une quelconque dérive.

    (...)

    6a00e5500b4a64883301bb07b000ab970d-pi