Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

économie et finances

  • Incident de niveau 2 concernant les groupes électrogènes de secours à moteur diesel de huit centrales nucléaires

    Depuis les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima, la sécurité des centrales nucléaires françaises a du être renforcée. Nous avons donc appris, après des années de fonctionnement, qu'en cas d'accident grave les mécanismes de secours étaient insuffisants, voire inexistants. L'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) a exigé des travaux pour palier à ses manques.

    logo-asn.pngLes contrôles de l'ASN, ont montré une faiblesse des groupes électrogènes de secours, sensés entrer en action en cas de défaillance du système principal. Précisément, "Chaque réacteur de 1300 MWe dispose de deux diesels de secours, qui assurent de façon redondante  l’alimentation électrique de certains systèmes de sûreté en cas de défaillance des alimentations électriques externes, notamment à la suite d’un séisme. Les diesels de secours sont composés d’un alternateur, d’un moteur diesel et de systèmes auxiliaires (circuits de refroidissement, de prégraissage, etc.)."

    Lire la suite

  • 2C2A : des questions tombent à l'eau

    Doit-on y voir un effet de la sécheresse qui frappe notre territoire ? Même si ce n'est probablement pas lié à cette baisse du niveau des nappes phréatiques, on doit constater que deux questions à étudier se sont quasiment évaporées en cours de séance. Et ces deux points traitaient justement de sujets en rapport avec l'eau.

    Le premier point concernait le rapport du délégataire de service public du centre aquatique Argona. La présentation annuelle de ce document est une obligation légale. Si ce rapport a bien été remis aux délégués, il n'a pas été présenté en séance. Aucune question ou demande de précision n'a été faite par les élus, ce qui fait qu'aucune information n'a été donnée  pour le public et au-delà en direction de la population du territoire. Difficile dans ces conditions d'en tirer des conclusions ! Peut-être que tout va pour le mieux, peut-être que les 6 mois de fonctionnement sur 2016 sont une durée trop courte pour en tirer des enseignements.

    Le deuxième point traitait d'une question sensible, la prise de compétence eau et assainissement. Déjà évoqué à plusieurs reprises, ce transfert de compétence des communes vers la communauté de communes suscite des réticences de la part de délégués. La loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République)du 7 août 2015 prévoit la prise de compétence obligatoire de l'eau et de l'assainissement par les communautés de communes. Diverses réunions se sont déjà tenues à l'échelle de la communauté pour préparer ce transfert. Un débat s'est même ouvert au sujet de la date de prise de compétence, avec la nécessité d'une anticipation suffisante en relation avec la complexité du transfert. Le Président Signoret a finalement annoncé qu'étant donnée l'incertitude liée à la nomination de la nouvelle équipe gouvernementale, la question était différée en fonction de l'évolution des positions.

    D'autres points étaient inscrits à l'ordre du jour de ce conseil, qui avait débuté par un hommage à Amandine Lebrun, chargée de mission au sein de la 2C2A et récemment disparue, frappée en pleine jeunesse par la maladie.

    Lire la suite

  • Après la foire, l'attribution de lots continue.

    La foire commerciale terminée, c'est le Conseil Municipal qui a poursuivi l'animation de Vouziers, en attribuant les lots pour la construction du pôle scolaire. Cette question était le point principal de cette séance.

    En affaires financières et d'urbanisme, quelques délibérations ont été prises en début de séance.

    Un tarif a été voté pour la vente d'un conduit de cheminée venant de la démolition de l'école Dora Levi.

    Une demande de subvention a été autorisée pour l'équipement informatique du nouveau pôle scolaire.

    La rue de Richecourt à Blaise aura une numérotation cohérente, et la ferme du même nom voit sa dénomination rendue officielle.

    Une vente d'une petite parcelle, qui était auparavant un chemin, est autorisée en faveur de Monsieur Hauet Eric. Celui-ci s'est porté acquéreur du bâtiment situé sur la parcelle voisine, 6 rue des Artisans (propriété Jaquin).

     

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le 30 mai 2017

    Une deuxième réunion pour ce mois de mai à l'agenda des conseillers municipaux de Vouziers. L'attribution des lots du futur pôle scolaire formera le temps fort de cette séance.

    Le conseil municipal de Vouziers se réunira le mardi 30 mai 2017 à 19 heures dans la grande salle de l'hôtel de ville.

    Ordre du jour : 

    L’adoption du Procès-Verbal du 23 mai 2017 se fera lors du prochain conseil municipal.

    Affaires financières

    • Création de tarif 
    • Demandes de subventions « Equipement numérique du Pôle scolaire » 

    Affaires d’urbanisme

    • Baptême de rues
    • Vente Eric HAUET

    Marchés publics

    Attribution lots Pôle scolaire Dora Levi 

    Lire la suite

  • Inauguration de la foire de Vouziers 2017

    Ce jeudi, c'est la 65e foire de Vouziers qui a été inaugurée. Nous sommes donc en présence de l'événement traditionnel le plus typique, se déroulant régulièrement pendant le pont de l’Ascension. Pourtant cette édition a bien failli ne pas voir le jour, avec le naufrage de l'UCIA, l'Union Commerciale Industrielle et Artisanale locale. L'association est en crise depuis le début de l'année (démission du bureau, AG non tenue faute de comptes certifiés,...). Une nouvelle association de commerçants (Dynamic Argonne) a été crée dans l'urgence, avec Renaud Potron comme Président.

    C'est donc à lui qu'est revenu le redoutable honneur de prononcer le discours d'ouverture de cette foire 2017. Il l'a fait avec une manifeste appréhension, mais il tenu son rôle sans trembler, et en demandant à tous d'être compréhensif pour d'éventuelles imperfections, étant donné les circonstances.

    Les différentes personnalités présentes l'ont soutenu dans son action et l'ont félicité pour son engagement. Le Maire a souhaité "bon vent" au nouveau capitaine du navire, et le Président de la chambre de commerce a souligné la difficulté pour un commerçant à dégager du temps pour une action collective. Le Président de la 2C2A et le député (et Conseiller Régional) ont assuré de leur soutien la nouvelle association.

    Après avoir coupé le ruban symbolique, les personnalités ont parcouru les allées de la foire, précédées par l'Harmonie Municipale en tenue estivale adaptée à la chaleur ambiante.

    Voici des clichés de cette inauguration.

    Lire la suite

  • Sans commentaire

    Les chiffres du chômage pour le mois d'avril 2017 sont publiés ce jour par le ministère de l'emploi, mais la ministre " ne fera pas de commentaire sur ces données mensuelles". Muriel Pénicaud prend du recul sur cette publication, qu'elle trouve peu fiable et rendue publique à un rythme mal adaptée. Elle déclare dans son communiqué : "En s’appuyant sur les rapports de grande qualité déjà existants sur cette question, la ministre saisira dès les prochains jours les autorités et organismes compétents de façon à réfléchir, avec eux, aux moyens de mieux éclairer le débat public à l’avenir, dans un double objectif de pertinence et de transparences accrues."

    Il est vrai que ces chiffres actualisés tous les mois sont difficiles à analyser, nous répétons depuis longtemps que seule une tendance à moyen terme prend un sens réel. Nous allons voir sur quels chiffres se basera désormais la ministre pour suivre l'évolution du chômage, a priori il s'agirait des statistiques de l'INSEE qui reposent, elles, sur le taux de chômage défini par le Bureau international du travail, selon les normes statistiques internationales.

    Voici cependant les chiffres du jour :

    Lire la suite

  • La Suisse dit oui aux énergies renouvelables

    La sortie du nucléaire vient d'être validée par un vote populaire, avec 56 % de oui pour une nouvelle stratégie dans le domaine énergétique.

    Voici des extraits de l'analyse de "La Tribune de Genève" :

    La politique des petits pas n’a jamais si bien porté son nom. Six ans après l’annonce solennelle d’une sortie du nucléaire, les Suisses ont enfin ancré dans la loi l’interdiction de construire de nouvelles centrales. Le combat d’arrière-garde mené par le lobby nucléaire s’est soldé par un cinglant échec. Même si l’on a peu senti le souffle de l’histoire durant les débats de campagne, une page s’est bel et bien tournée hier.

    Il faut maintenant écrire le prochain chapitre, celui des énergies renouvelables. Le mouvement est en marche depuis une quinzaine d’années, mais il doit s’accélérer. Si personne ne croit à une Suisse piquetée d’éoliennes sur toutes les crêtes du pays, l’opposition systématique aux rotors ne peut plus être la règle. Même chose pour l’efficience énergétique, qui doit diminuer par deux notre consommation d’énergie. Aux propriétaires de profiter du coup de pouce financier de la Confédération.

    Lire la suite