Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique locale

  • Air pur, commerces préservés... À Nancy, les atouts de la piétonisation

    Extraits de l'article de "Reporterre"

    Une partie du centre-ville de Nancy va être piétonnisé. Une étude montre que, contrairement à ce que pensent les commerçants, leurs clients viennent avant tout à pieds.

    Au même titre que Nantes, Paris, Montpellier ou Strasbourg, déjà engagées dans une démarche de réduction de l’usage de la voiture, une partie du centre-ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle) va être piétonnisée de façon pérenne à partir du 15 septembre 2022. Voilà ce qui a été validé par le conseil municipal nancéien le 9 mai, entérinant ainsi une proposition soutenue par son maire socialiste Mathieu Klein.

    Ce nouvel aménagement de la deuxième plus grande ville de Lorraine, semblable au « chemin piéton » déjà expérimenté durant l’été 2021, a plusieurs objectifs : « améliorer le cadre de vie », « diminuer les nuisances sonores » et bien sûr « réduire la pollution ». Car, indique Greenpeace, « la manière la plus efficace d’améliorer la qualité de l’air dans nos villes (est de) réduire les émissions de polluants atmosphériques liées au transport routier »

    Avant le conseil municipal devant statuer sur ce projet de piétonisation et son périmètre d’application, habitants et commerçants ont participé à deux consultations, en mars et avril. Comme le rapportent France Bleu sud Lorraine et L’Est républicain, certains commerçants, fragilisés par la crise sanitaire, craignent de voir leur chiffre d’affaires baisser et pointent des mesures compensatoires (places de stationnement, transports en commun…) insuffisantes. 

    etude.jpg

    Lire la suite

  • Manifestation pour les Urgences de Vouziers : comme un air de victoire.

    Angélique Bourguignon, responsable de la section UNSA du GHSA, a pris la parole la première lors du rassemblement sur le site de l'entreprise MCD, avant le départ de la manifestation prévue ce jour.

    Le ton était vite donné, avec l'annonce du report de la fermeture à 20h 30 (au lieu de 18 h) et l'existence d’accueil de nuit avec une infirmière qui aura plusieurs options en fonction de la situation. L'urgentiste sera sollicité s'il n'est pas sorti avec le SMUR, sinon le recours au médecin libéral de garde sera possible, ou l'attente du retour de l'urgentiste ou encore le transfert du patient si nécessaire.

    Ce résultat ne donne pas satisfaction à 100 % à la responsable syndicale, mais il représente une avancée importante par rapport au projet de la direction, et il est conforme aux propositions de compromis présentées par le syndicat UNSA.

    Jean-Luc Warsmann a ensuite pris la parole pour rendre compte des avancées actées ce jour, et ce en 5 points :

    • Les urgences de Vouziers verront leur site restructuré et modernisé, pour une somme de 300 000 €, dont le financement sera assuré à 100 % par le Conseil Régional Grand Est, avec des fonds européens.
    • Un automate d'analyses biologiques sera installé à Vouziers, il évitera le transfert des échantillons à Rethel pour les demandes les plus courantes, et fera gagner beaucoup de temps de ce fait.
    • Le service radiologie va être doté de matériel moderne, utilisé aussi bien pour les urgences que pour les actes prescrits par les médecins libéraux. Le budget se monte à 484 000 €, financé également par le Conseil Régional (avec une petite réserve sur la validation finale qui n'est pas encore actée)
    • Un mammographe sera installé à Vouziers, permettant un dépistage plus aisé du cancer du sein pour les habitantes du territoire. L'équipement revient à 200 000 €, le financement est validé par l'ARS.
    • Enfin, le député a confirmé les annonces sur les Urgences. Il s'est réjoui de l'augmentation du créneau d'ouverture, et du fait que le portail du site de Vouziers ne sera jamais fermé pour un patient.

    Jean-Luc Warsmann a remercié tous les partenaires impliqués dans le processus, en soulignant que le personnel du GHSA a su être à la fois combatif et constructif.

    Il a conclu son intervention par cette citation : " nous ne savions pas que c'était impossible, c'est pourquoi nous l'avons fait"

    Cette manifestation débutant par des informations plutôt positives, elle pouvait prendre un air de fête et de victoire. Plusieurs centaines de personnes, probablement moins que lors du précédent rassemblement, ont parcouru les rues de la ville avant de revenir au point de départ rue Gambetta.

    A noter la présence d'élus de territoire, dont des maires et des adjoints, qui ont pris la tête du cortège. Par contre, l'absence du maire de Vouziers, qui assure la présidence du conseil de surveillance du GHSA, interroge quant à sa position sur le dossier. Plusieurs de ses adjointes étaient présentes, mais n'ont pas pris la parole.

    Vous trouverez dans la suite de cette note un reportage photographique sur cette manifestation. Des vidéos sont visibles sur la page Facebook de Lanvert.

    Lire la suite

  • Place Carnot : on rempile ou on remplace ?

    Une réunion publique sur le réaménagement du centre-ville a eu lieu ce jour à la salle des fêtes de Vouziers. Il s'agissait pour la municipalité d'exposer les objectifs, le diagnostic, et les contraintes du projet, et de recueillir l'avis de la population. Les Vouzinois ont répondu nombreux à cette invitation, montrant bien ainsi l'importance de la validation des options possibles.

    P1560837.JPG

    Cette soirée n'avait pas pour but une validation immédiate, elle devait plutôt donner des éléments suffisants pour lancer le débat qui doit se poursuivre par des tables rondes le 16 mai prochain (sur inscription préalable).

    Après une introduction de Madame Lampson, adjointe chargée de l'information et de la communication, ce sont Leo Maksud (Directeur Général des Services) et le représentant du cabinet de paysagiste Binon (de Valenciennes) qui ont présenté le projet et répondu aux questions.

    Voici les tableaux présentés pour les objectifs retenus par la ville :

    P1560842.JPG

    P1560847.JPG

     

    Lire la suite

  • Résultats du 2e tour à Vouziers

    Marine Le Pen arrive largement en tête à Vouziers pour ce deuxième tour, avec plus de 54% des votants. Emmanuel Macron n'arrive en premier que dans deux bureaux : Terron et Les Tourelles. Ce score recoupe le choix des Ardennes et d'une grande partie du Grand Est.

    Le score national de l'extrême-droite est estimé à 41.8 % marque une progression inquiétante de ces idées, même si tous les électeurs de Le Pen ne partagent pas l'idéologie du Rassemblement National.

    Les prochaines législatives seront déterminantes pour les choix politiques des années à venir . La règle électorale n'est pas la même que pour la présidentielle, et les alliances sont incertaines mais primordiales : les quelques semaines qui nous séparent du scrutin vont être agitées.

    Lire la suite

  • Paul Verlaine de retour au tribunal de Vouziers

    Quel coup de folie a poussé Verlaine à agresser sa mère ce jour de février 1885 ?

    L'alcool et le besoin d'argent l'ont certainement conduit à ce comportement violent. Jugé pour ces faits au tribunal correctionnel de Vouziers le 24 mars 1885, il fût condamné à un mois de prison.

    137 ans plus tard, cet événement, somme toute mineur, marque encore les esprits. La réputation du poète donne une résonance particulière à cet épisode judiciaire.

    C'est une des raisons qui a motivé la communauté de communes de l'Argonne ardennaise à s'intéresser au tribunal de Vouziers, toujours debout, mais désespérément vide.

    L'appel à manifestation d'intérêt de la ville de Vouziers, propriétaire du bâtiment, n'a pas débouché positivement. La municipalité a alors envisagé d'y transférer la bibliothèque municipale.

    La communauté de communes a rejoint ce projet, en proposant d'installer l'office de tourisme dans ce même lieu et d'y adjoindre une micro-folie.

    verlaine,tribunal,vouziers,bibliothèque,communauté de commmunes,micro-folieEn l'absence de Roland CANIVENQ (Vice-Président en charge de la Commission Sport et Culture ), c'est Danielle ANDREY (Vice-Président en charge des Commis­sions Environnement et Développement touristique ) qui a présenté et défendu le projet devant les délégués communautaires.

    Elle a indiqué que l'office de tourisme était à l'étroit dans son local actuel, et que la micro-folie apporterait un dynamisme culturel pour le territoire (le dispositif Micro-Folie consiste à intégrer un Musée Numérique au cœur d’un équipement déjà existant ).

    Le souvenir du passage de Verlaine devrait, selon l'élue, rendre attractif ce nouveau pôle au cœur de la ville centre de l'intercommunalité.

    Elle a insisté sur la complémentarité des trois activités prévues pour occuper le tribunal : par exemple, les touristes pourront facilement se rendre à la bibliothèque en cas de pluie.

    Lire la suite

  • Résultats du premier tour des présidentielles à Vouziers

    Comme dans les Ardennes, Marine Le Pen arrive en tête à Vouziers, avec un score impressionnant à Vrizy.

    Macron et Mélanchon sont en dessous de leur score national.

    Pécresse et Hidalgo ont des résultats très faibles, c'est l'effondrement des deux partis qui ont dirigés la France ces dernières décennies.

    Le deuxième tour s'annonce serré, nous y reviendrons ultérieurement.

     

    SDF

    Bellevue

    Chestres

    Condé

    Tourelles

    Blaise

    Vrizy

    Terron

    Total

    Inscrits

    651

    504

    147

    128

    849

    92

    253

    99

    2723

    Votants

    429

    364

    113

    88

    624

    84

    190

    84

    1976

    Blancs

    3

    3

    0

    1

    7

    2

    3

    2

    21

    Nuls

    5

    6

    0

    1

    6

    1

    1

    1

    21

    Exprimés

    421

    365

    113

    86

    611

    81

    186

    81

    1934

    Arthaud

    6

    7

    2

    1

    5

    0

    3

    0

    24

    Roussel

    11

    11

    5

    4

    20

    1

    4

    1

    57

    Macron

    100

    89

    25

    16

    165

    31

    50

    31

    507

    Lassalle

    14

    10

    3

    6

    13

    4

    7

    4

    61

    Le Pen

    150

    131

    41

    27

    184

    18

    76

    18

    645

    Zemmour

    22

    24

    12

    13

    26

    10

    14

    10

    139

    Melanchon

    56

    40

    17

    10

    104

    9

    14

    9

    259

    Hidalgo

    7

    5

    0

    3

    15

    0

    3

    0

    33

    Jadot

    12

    10

    3

    2

    17

    3

    2

    3

    52

    Pécresse

    25

    17

    4

    1

    41

    3

    7

    3

    101

    Poutou

    9

    2

    0

    1

    8

    1

    0

    1

    22

    Dupont-Aignan

    9

    9

    1

    2

    13

    1

    6

    1

    42

    Lire la suite

  • Grosse manif pour grosse colère.

    Il y avait beaucoup de monde ce matin dans les rues de Vouziers pour demander le maintien du service d’accueil d'urgences. A l'appel de la section UNSA de l'hôpital, plusieurs centaines de personnes se sont réunies rue Gambetta dès 9 h 30. Après les prises de parole des responsables locaux, le cortège a parcouru les rues de la ville jusqu'à 11h 30.

    Vous pouvez revoir l'appel à la manifestation sur notre note du 19 février.

    On peut chiffrer le nombre des manifestants à 600, même si personnellement nous n'avons pas réussi à les compter précisément. Le cortège était très dynamique, avec musique et slogans repris en cœur. On notait beaucoup de jeunes dans le cortège, en particulier parmi le personnel soignant.

    Malgré le peu d'expérience des organisateurs pour des manifestations de cette ampleur, aucun incident n'a été signalé tout au long de la matinée. Malgré la gravité du sujet, une convivialité et une ambiance détendue prévalaient dans le cortège. On a pu remarquer la prarticipation d'élus avec leur écharpe tricolore, entre autres le maire de Vouziers était présent place Carnot.

    Nous vous proposons un compte-rendu en images dans la suite de cette note.

    Lire la suite