Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ardennes

  • Didier Herbillon, une candidature en équilibre ?

    Didier Herbillon, candidat aux prochaines élections législatives, se positionne en candidat du "juste-milieu".

    Sur le plan social, il pense pouvoir trouver le point d'équilibre entre la "nécessaire compétitivité des entreprises et la juste rémunération du travail."

    Sur le plan politique, "dans un contexte perturbé avec des incertitudes de gouvernance", il préconise de se herbillon,didier herbillon,catherine lemoine,vouziers,election législativerassembler autour de projets, comme à la communauté d'agglomération où il a pu faire aboutir des dossiers avec Boris Ravignon ( Didier Herbillon cite à ce propos le campus universitaire).

    Sur le plan géographique, il reconnaît être peu implanté sur le Vouzinois, mais il rééquilibre son positionnement grâce à sa suppléante, Catherine Lemoine, qui connaît bien ce secteur, et se trouve également être bien connue dans le sud de la circonscription.

    Sur le plan de l'étiquette politique, il semble bien exister un subtil équilibre entre une candidature PS assumée, mais dont le logo n'apparaît pas sur l'affiche apposée en vitrine du local, et un soutien attendu de la part de "En Marche", ou tout du moins l'espoir de l'absence de candidature de ce mouvement en face de lui.

    Va-t-il réussir à maintenir tous ces équilibres, et faire ainsi échouer la constante réélection de Jean-Luc Warsmann depuis 1997 ? Didier Herbillon y croit, et juge le bilan du député sortant comme largement insuffisant pour le territoire. Le Maire de Sedan n'oublie pas le gros score du FN, et reste prudent face à l'annonce du parachutage d'une personnalité du parti d'extrême-droite dans notre circonscription.

    Lire la suite

  • Prochain ciné-débat d'ATTAC ARDENNES mardi 16 mai à 20 h au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.

    Au programme :

    • projection du film "une douce révolte"
    • échanges ensuite avec des membres du SEL'ARDEN de Villers-Semeuse et du REPAIR CAFE de Gedinne

    "Une douce révolte" est un reportage sorti en 2017. Il relate plein d'expériences et d'initiatives qui germent ici et ailleurs.
    Notre monde ne va pas bien... Des citoyens s'associent pour créer concrètement un nouveau projet de société. On ne combat plus un système, on en crée d'autres qui sont plus humains, plus justes, plus équilibrés.
    Plus d'infos sur le film : http://www.unedoucerevolte.com
    Après le film, nous aurons le plaisir d'échanger avec des membres du :

    •  SEL'ARDEN de Villers-Semeuse

    SEL veut dire «Système d'Echange Local». C'est une association dont les membres échangent entre eux des Services, des Savoirs et des biens. Les échanges sont mesurés dans une unité autre que l'argent, les Soleils, dans le désir d'évoluer vers plus de citoyenneté et de solidarité.
    http://selarden.communityforge.net

    • REPAIR CAFE de Gedinne. Réparer ensemble, c’est la fonction principale d’un Repair Café, dont l’entrée est ouverte à tous.

    Il se donne pour mission de réintroduire la pratique courante de la réparation des objets ; de préserver et transmettre le savoir-faire en matière de réparation ; d’offrir des occasions de rencontres et d’échange dans le cadre de manifestations locales ouvertes à tous ; de réduire la consommation de matières premières et d’énergie nécessaire à la fabrication de nouveaux objets, et ainsi de lutter contre le réchauffement climatique.
    Et si, vous-mêmes, vous participez à une initiative ou que vous souhaitez justement en lancer une, n'hésitez pas à vous joindre à nous ! Ce sera l'occasion de la présenter.

    Lire la suite

  • Chômage : un dernier mauvais chiffre pour la fin du quinquennat.

    Les chiffres publiés ce jour montrent une hausse du nombre d'inscrits en catégorie A, de 1,3 % sur un mois et de 1,2 % sur 3 mois. Le communiqué officiel jouait ces derniers temps sur l'une ou l'autre durée pour trouver du positif. Quand les deux sont à la hausse, l'accent est mis sur les catégories B et C, habituellement ignorées. Ce petit jeu pourrait paraître de bonne guerre pour un responsable politique, mais est-il sérieux pour une ministre en charge d'un dossier majeur de faire preuve d'un tel manque d'objectivité ?

    Le communiqué officiel déclare : "Le nombre d’entrées à Pôle emploi diminue pourtant une nouvelle fois fortement (-3,1 % en mars) tandis que les sorties pour motif de reprise d’emploi progressent encore (+0,5 %) et se maintiennent depuis huit mois consécutifs à un niveau très élevé, caractéristique des périodes de reprise économique." La reprise économique n'est pas une fin en soi, et si une telle reprise se produit, il faudrait qu'elle se manifeste par une hausse de l'emploi et non pas des gains de productivité et des redistributions de dividendes aux actionnaires.

    Voici les chiffres officiels :

     

    Lire la suite

  • Calendrier des sorties nature 2017

    Calendrier établi par Nature et Avenir

    sortiesnature2017.png

    Pour connaître les manifestations, cliquez ici

  • LE CHESNE, Fermeture des Infrastructures Routières : La casse du service public poursuit son avancée

    Article de la CGT du Conseil Départemental des Ardennes, le 18 février 2017

    Apparemment, dans les « milieux autorisés » de la direction des routes, la décision a été prise de poursuivre travaux.pngla casse du service public au détriment de la population ardennaise .
    Il s’agit de supprimer le centre d’exploitation de LE CHESNE .
    Nous voyons tous, aujourd’hui, ce qu'il advient de nos routes (nids de poule, routes fermées, routes non déneigées …) et les tragiques conséquences que cela engendre, sans compter la détérioration de vos véhicules (quand les routes sont détériorées, c'est vous qui le payez en frais sur votre voiture).

    Comme à l'usage, le citoyen ainsi que les agents de la fonction territoriale chargés de l'entretien des routes ont appris cette décision, laissant ainsi peu de place à la contestation et au dialogue social.

    Lire la suite

  • Chiffres du chômage : vision globale ou méthode Coué

    A l'occasion de la publication des chiffres du chômage pour janvier, Myriam El Khomri écrit en conclusion de son communiqué "nous constatons que l’évolution du nombre de demandeurs d’emploi reste favorable en tendance, notamment pour les jeunes et les demandeurs d’emploi de longue durée." On peut comprendre qu'une ministre fasse son job, et présente de manière positive son action et celle du gouvernement auquel elle appartient. Mais quand ses affirmations ne sont pas en phase avec les chiffres publiés par ses services, il se crée un sentiment de malaise qui ne grandit pas l'idée que l'on se fait de nos responsables. La DARES ( direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques ) écrit en effet en conclusion de sa publication du jour : "En France (y compris Drom), le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3 724 000 pour la catégorie A. Sur trois mois, il diminue de 0,2 % (stable sur un mois et –2,5 % sur un an). Pour les catégories A, B, C, ce nombre s’établit à 5 788 200. Sur trois mois, il augmente de 0,5 % (+0,4 % sur un mois et +0,5 % sur un an)."

    Le chiffre total (catégories A, B et C ) progresse donc sur toutes les périodes de référence, alors que la ministre constate une évolution favorable en tendance. Au risque de se répéter, rappelons que des baisses catégorielles dans une situation globale quasi-stable, ne peuvent se concevoir qu'avec l'existence de hausses catégorielles au moins aussi importantes. Voilà pourquoi Myriam El Khomri ne parle pas de la situation des chômeurs de plus de 50 ans ( en hausse de 0,6 % en un mois, et de+2,8 % en un an). Elle n'évoque pas plus la tendance négative de création d'emplois : Le Monde signale que "d’après l’Acoss, la caisse nationale du réseau des Urssaf, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) a reculé de 3,4 %, en janvier, alors qu’il s’était accru en novembre (+1,3 %) et en décembre (1,4 %)" La ministre s'était référée les mois précédent à ces créations d'emplois pour argumenter son analyse d'une solide reprise.

    Voici les chiffres officiels

    Lire la suite

  • Si vous pouviez retenir votre respiration pendant une journée ...

    Charleville-Mézières, le 23 janvier 2017
    Communiqué de presse du Préfet des Ardennes
    Pollution atmosphérique :
    déclenchement du seuil d'alerte
    Compte tenu d’un épisode de pollution de l’air aux poussières fines, la procédure d'alerte est activée pour le mardi 24 janvier 2017 sur le département des Ardennes.
    Les conditions météorologiques très stables favorisent l’accumulation des polluants. Les températures sont très basses avec la présence d’inversions de température, et le vent est faible. Ces conditions non propices à la dispersion des poussières, associées à une surémission de polluants provenant notamment du chauffage dans le secteur résidentiel et tertiaire, ont pour conséquence une augmentation des teneurs en poussières fines dans l’air ambiant.
    Les poussières en suspension sont principalement issues de la combustion et de l’érosion.
    Parmi les sources les plus importantes de particules de combustion, on peut citer les véhicules ou poids lourds diesel, la combustion du bois, notamment dans le secteur résidentiel, l’industrie ou la production d’énergie. Les poussières en suspension peuvent également résulter de transformations dans l’atmosphère (particules secondaires), en lien notamment avec l’activité agricole.
    En conséquence, Pascal JOLY, Préfet des Ardennes, a pris un arrêté portant mise en œuvre des mesures d’urgence suite au pic de pollution atmosphérique.

     

     

    Lire la suite