Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ardennes

  • Eclipse de lune

    35622957433_52cc8794aa_z.jpg

    L'éclipse partielle de lune au dessus de Sainte-Marie le 07.08.2017. Vue prise de Bourcq, un peu avant 21 h

  • Sécheresse : des restrictions d’eau dans le Vouzinois et dans les Ardennes

    Information reprise du site de la ville de Vouziers.

    Sur certains secteurs de la Marne et des Ardennes, le manque d'eau devient critique. Les nappes phréatiques ont un niveau très inférieur à la normale. Ce qui a contraint les deux préfectures à limiter l'usage de l'eau.
    En conséquence, le préfet des Ardennes a décidé de prendre un arrêté de restriction des usages de l’eau applicable pour les communes situées sur les nappes de la Craie de Champagne Nord et des calcaires dans l’Oxfordien, dont VOUZIERS.
    Des dispositions maintenues jusqu’au 31 octobre, sauf si les conditions climatiques des prochains mois permettaient une nette amélioration des débits des rivières et des niveaux des nappes. (arrêté préfectoral n° 2017-228)

    Les restrictions à appliquer

    Restriction des usages non agricoles

    Sont interdits :

    • le remplissage des piscines (hors piscines publiques, piscines d'établissements recevant du public et piscines ďhôtels), hors remplissage pour les besoins du chantier des piscines privées en cours de construction ;
    • le lavage des véhicules hors stations professionnelles dédiées à cette activité, sauf pour les véhicules ayant obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière...) et pour les organismes liés à la sécurité ;
    • le lavage des voiries et trottoirs, le nettoyage des terrasses et façades ;
    • l'arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés, des terrains de sports, des jardins ď agrément ou potagers entre 9 heures et 20 heures ;
    • l'alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert ;
    • le remplissage ou la vidange des plans d’eau et des étangs non exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale ; la vidange des plans ď eau et des étangs exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale doit avoir été préalablement autorisée par la police de l'eau ;
    • l 'arrosage des golfs sauf "green" et "départ".

    En outre :

    • les commerces et industries, hors installations classées pour la protection de l'environnement, limiteront leur consommation ď eau au strict nécessaire ;
    • pour les usages liés au process industriel, les installations classées pour la protection de l’environnement limiteront leur consommation ď eau conformément aux dispositions de leur arrêté préfectoral ;
    • pour la navigation fluviale, les prélèvements effectués pour l'alimentation des canaux seront réduits. Les bateaux seront regroupés pour le passage des écluses sur les canaux. L'enfoncement sur les biefs navigués est restreint ;
    • les exploitants de barrages installés sur un cours ď eau ou ses canaux de dérivation, hormis les ouvrages gérés par Voies navigables de France, doivent obtenir l'accord préalable du service chargé de la police de I' eau avant toute manœuvre ayant une incidence sur la ligne ď eau ou sur le débit du cours ď eau ;
    • les travaux en rivière sont décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé, sauf travaux d’urgence devant être autorisés par la police de l'eau ;
    • la surveillance des rejets de stations ď épuration est accrue ; les délestages directs sont soumis à autorisation préalable du service chargé de la police de l'eau et peuvent être décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé;
    • la vidange des piscines publiques est soumise à autorisation ;
    • les rejets industriels préjudiciables il la qualité de l'eau pourront faire l'objet de limitation voire de suppression.

    Restriction des usages agricoles

    L'irrigation agricole n'est autorisée que pour les agriculteurs qui pratiquent des cultures spéciales (oignons, pommes de terre...) à qui un quota d'eau a été attribué. Les reliquats de quotas pour chaque forage d’irrigation sont réduits de 15 %. Ce pourcentage s'applique sur les volumes restant à prélever à la date d’entrée en vigueur du présent arrêté.


    FNE revient sur ces mesures, et sur les causes de ces baisses de niveau des nappes phréatiques.

     

    Lire la suite

  • Chiffres du chômage de juin : pas de tendance nette

    La publication ce jour des données mensuelles concernant les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi ne permet pas de dégager une tendance précise. Pour la catégorie A ( personnes sans emploi), on note une baisse minime (10 900). Par contre si on tient compte du nombre de personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C) qui progresse de 12 700, on constate une quasi-stagnation avec une hausse pour le total des catégories A, B et C de 1800 unités.

    Comme depuis son arrivée au ministère, Muriel Pénicaud ne commente pas ces chiffres. Elle considère que les variations mensuelles ne sont pas suffisamment fiables. Elle souhaite également pouvoir redéfinir un critère unique pour le décompte des chômeurs. L'INSEE a une autre façon de procéder à un chiffrage, qui donne un résultat plus proche des standards préconisés par l'OMS.

    On peut malgré tout constater qu’avec  5 865 700 personnes inscrites à Pôle emploi (catégories A, B, C), en augmentation de plus de 2 % sur un an, la situation sociale en France est très mauvaise et reste désespérante pour des millions de familles.

    Voici les chiffres officiels :

    Lire la suite

  • Ardennes-Forge : la justice aveugle ?

    Les décisions de justice ne doivent pas se limiter à une simple application de la loi, c'est-à-dire à rendre un verdict pur et dur qui ne tiendrait pas compte de la situation précise du cas jugé. Sinon, on pourrait se passer de juges, d'avocats, de jurés, et demander à un ordinateur de faire imprimer la peine prévue par l'article de loi pertinent.

    Les salariés d'Ardennes-Forge de Nouzonville, viennent d'apprendre qu'ils doivent reverser une partie des indemnités qu'ils ont touchées en 2010. Ces salariés n'ont pas commis de faute, les indemnités ont bien été fixées par un tribunal, puis versées aux personnes concernées. Mais après appel, la justice considère que le travail dissimulé ne doit pas être reconnu dans le préjudice retenu, et baisse le montant des indemnités. Mais des années plus tard, les salariés ne sont pas en mesure de rembourser ces sommes : la majorité se trouve dans des situations précaires, et tous ont utilisé cet argent, sans pour autant devenir des privilégiés. Les jugements rendus, jusqu'à la Cour de cassation, ne tiennent pas compte de cette réalité, en proposant, par exemple, de libérer les salariés d'une manière ou d'une autre de la charge du remboursement.

    Voici en contre-point des extraits de l'éditorial du journal "La Croix sur ce sujet.

    Lire la suite

  • Didier Herbillon, une candidature en équilibre ?

    Didier Herbillon, candidat aux prochaines élections législatives, se positionne en candidat du "juste-milieu".

    Sur le plan social, il pense pouvoir trouver le point d'équilibre entre la "nécessaire compétitivité des entreprises et la juste rémunération du travail."

    Sur le plan politique, "dans un contexte perturbé avec des incertitudes de gouvernance", il préconise de se herbillon,didier herbillon,catherine lemoine,vouziers,election législativerassembler autour de projets, comme à la communauté d'agglomération où il a pu faire aboutir des dossiers avec Boris Ravignon ( Didier Herbillon cite à ce propos le campus universitaire).

    Sur le plan géographique, il reconnaît être peu implanté sur le Vouzinois, mais il rééquilibre son positionnement grâce à sa suppléante, Catherine Lemoine, qui connaît bien ce secteur, et se trouve également être bien connue dans le sud de la circonscription.

    Sur le plan de l'étiquette politique, il semble bien exister un subtil équilibre entre une candidature PS assumée, mais dont le logo n'apparaît pas sur l'affiche apposée en vitrine du local, et un soutien attendu de la part de "En Marche", ou tout du moins l'espoir de l'absence de candidature de ce mouvement en face de lui.

    Va-t-il réussir à maintenir tous ces équilibres, et faire ainsi échouer la constante réélection de Jean-Luc Warsmann depuis 1997 ? Didier Herbillon y croit, et juge le bilan du député sortant comme largement insuffisant pour le territoire. Le Maire de Sedan n'oublie pas le gros score du FN, et reste prudent face à l'annonce du parachutage d'une personnalité du parti d'extrême-droite dans notre circonscription.

    Lire la suite

  • Prochain ciné-débat d'ATTAC ARDENNES mardi 16 mai à 20 h au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.

    Au programme :

    • projection du film "une douce révolte"
    • échanges ensuite avec des membres du SEL'ARDEN de Villers-Semeuse et du REPAIR CAFE de Gedinne

    "Une douce révolte" est un reportage sorti en 2017. Il relate plein d'expériences et d'initiatives qui germent ici et ailleurs.
    Notre monde ne va pas bien... Des citoyens s'associent pour créer concrètement un nouveau projet de société. On ne combat plus un système, on en crée d'autres qui sont plus humains, plus justes, plus équilibrés.
    Plus d'infos sur le film : http://www.unedoucerevolte.com
    Après le film, nous aurons le plaisir d'échanger avec des membres du :

    •  SEL'ARDEN de Villers-Semeuse

    SEL veut dire «Système d'Echange Local». C'est une association dont les membres échangent entre eux des Services, des Savoirs et des biens. Les échanges sont mesurés dans une unité autre que l'argent, les Soleils, dans le désir d'évoluer vers plus de citoyenneté et de solidarité.
    http://selarden.communityforge.net

    • REPAIR CAFE de Gedinne. Réparer ensemble, c’est la fonction principale d’un Repair Café, dont l’entrée est ouverte à tous.

    Il se donne pour mission de réintroduire la pratique courante de la réparation des objets ; de préserver et transmettre le savoir-faire en matière de réparation ; d’offrir des occasions de rencontres et d’échange dans le cadre de manifestations locales ouvertes à tous ; de réduire la consommation de matières premières et d’énergie nécessaire à la fabrication de nouveaux objets, et ainsi de lutter contre le réchauffement climatique.
    Et si, vous-mêmes, vous participez à une initiative ou que vous souhaitez justement en lancer une, n'hésitez pas à vous joindre à nous ! Ce sera l'occasion de la présenter.

    Lire la suite

  • Chômage : un dernier mauvais chiffre pour la fin du quinquennat.

    Les chiffres publiés ce jour montrent une hausse du nombre d'inscrits en catégorie A, de 1,3 % sur un mois et de 1,2 % sur 3 mois. Le communiqué officiel jouait ces derniers temps sur l'une ou l'autre durée pour trouver du positif. Quand les deux sont à la hausse, l'accent est mis sur les catégories B et C, habituellement ignorées. Ce petit jeu pourrait paraître de bonne guerre pour un responsable politique, mais est-il sérieux pour une ministre en charge d'un dossier majeur de faire preuve d'un tel manque d'objectivité ?

    Le communiqué officiel déclare : "Le nombre d’entrées à Pôle emploi diminue pourtant une nouvelle fois fortement (-3,1 % en mars) tandis que les sorties pour motif de reprise d’emploi progressent encore (+0,5 %) et se maintiennent depuis huit mois consécutifs à un niveau très élevé, caractéristique des périodes de reprise économique." La reprise économique n'est pas une fin en soi, et si une telle reprise se produit, il faudrait qu'elle se manifeste par une hausse de l'emploi et non pas des gains de productivité et des redistributions de dividendes aux actionnaires.

    Voici les chiffres officiels :

     

    Lire la suite