Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

patrimoine

  • AG de l'ASPV

    Ce vendredi s'est tenue l’Assemblée Générale de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois. Devant une salle du CPR remplie jusqu'au dernier rang, le président Laurent Dardoise a ouvert l'A.G. par le rapport moral. Le rapport d'activité a été présenté sous forme de diaporama par Denise Carles, les différentes photographies rappelant les sorties de l'année écoulée.
    Le programme de l'année à venir a été dévoilé, avec les habituels rendez-vous de découverte du patrimoine local et régional.
    Le rapport financier a montré un bon équilibre des comptes, en mettant également en évidence l'importance de l'apport du bénévolat dans le fonctionnement de l'association.
    Cette partie réglementaire de l'A.G. s'est terminée par le renouvellement du tiers sortant du conseil d'administration, qui n'a pas reçu le renfort de nouveaux membres malgré l'appel lancé par les responsables de l'association.

    aspv,galeries carnot,patrimoine,vouziers

    Lire la suite

  • 10 % des ménages détiennent près de la moitié du patrimoine total

    Extraits de la publication de l'INSEE du 19/12/2019 

    Marie-Cécile Cazenave-Lacrouts, David Guillas, Guillaume Lebrault, Bénédicte Mordier (division Revenus et patrimoine des ménages, Insee)

    Début 2018, en France, le patrimoine des ménages est très inégalement réparti : la moitié des ménages concentre 92 % des avoirs patrimoniaux. Les inégalités de patrimoine entre les ménages sont stables par rapport à 2015. Le patrimoine brut des ménages est principalement constitué de biens immobiliers (61 %) et d’actifs financiers (20 %). L’âge est un déterminant majeur : le patrimoine net moyen (déduction faite des emprunts en cours) passe de 38 500 euros pour les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans à 315 200 euros pour les ménages de sexagénaires.

    Des inégalités de patrimoine beaucoup plus marquées que celles des revenus

    Le patrimoine brut des ménages est très inégalement réparti dans la population. Début 2018, la moitié la mieux dotée des ménages vivant en France concentre 92 % de la masse de patrimoine brut de l’ensemble des ménages . Les 5 % les mieux dotés détiennent un tiers des avoirs patrimoniaux de l’ensemble des ménages et les 1 % les mieux dotés en concentrent 16 %. Cette répartition du patrimoine brut est stable par rapport à celle de 2015.

    Le patrimoine financier est particulièrement concentré : les 5 % des ménages les mieux dotés en patrimoine financier en détiennent plus de la moitié et 1 % des ménages en possèdent 31 % . Par comparaison, les 5 % des ménages les mieux dotés en patrimoine immobilier détiennent 28 % du patrimoine immobilier total ).

    Lire la suite

  • Les journées du patrimoine pour (re)découvrir les richesses de l'Argonne.

    La 36e édition des journées du patrimoine proposait pas moins de 24 000 événements lors de ce week-end des 21 et 22 septembre. Après la très belle journée de samedi, le temps s'est dégradé dimanche après-midi, perturbant quelque peu le déroulement de certaines manifestations.

    Ces journées rencontrent toujours un succès populaire important, qui marque l'intérêt de la population pour son histoire et son patrimoine. Certains lieux, inaccessibles habituellement, sont ouverts au public à cette occasion, permettant de découvrir des richesses méconnues.

    C'est le cas de l'abbaye de Chatel-Chéhéry, qui a été laissée à l'abandon depuis de nombreuses années. Elle a été fondée au XIIe siècle, par des moines venant de l'abbaye de La Chalade, qui découlait elle-même de l'abbaye de Clairvaux. L'abbaye a prospéré jusqu'au XIVe siècle, avec une activité agricole prédominante, mais aussi avec une activité industrielle (forges et verreries). La guerre de Cent Ans  et les guerres de religion mettront fin à ce développement, le site étant victime de pillages et de destructions.

    Il a été rebâti au XVIIIe siècle dans un style classique, mais l'abbaye subit une baisse d'influence avec une raréfaction des vocations. Avec la Révolution, les bâtiments sont vendus comme biens nationaux. Ils deviennent une résidence de plaisance au début du XIXe siècle, le propriétaire faisant détruire deux ailes du cloître. L'ensemble a peu évolué depuis cette date, mais a subi de gros dégâts suite à plusieurs tempêtes.

    L'ensemble du site a récemment été racheté par une famille passionnée d'histoire et d'architecture. De gros travaux sont en cours et d’autres à mettre en œuvre pour mettre en sécurité les bâtiments.

    C'est sous la conduite d'un des nouveaux propriétaires que les visiteurs ont pu admirer l'extérieur de cet ensemble remarquable, l'intérieur présentant un état trop dégradé pour être accessible en sécurité. Guillaume Ull est lui-même architecte, et il a su mettre ses compétences au service de sa passion pour présenter en détail et de manière vivante les richesses de l'abbaye.

    Lire la suite

  • Les Journées européennes du patrimoine des 21 et 22 septembre.

    32466716-30260503.jpg?v=1562663154

     

    Voici le programme de ces journées proposé par l'ASPV

     Le samedi 21 après-midi à 15 heures : Chestres découverte de la jolie petite église de la reconstruction et d’un artiste ardennais, Henri Louis, qui y a laissé des œuvres. Ensuite, présentation de l’oppidum et de son enceinte pré romaine. Présentation du chantier de la fontaine. Rendez-vous à 15 heures devant l’église.

    Le dimanche 22 après-midi à 15 heures : Blaise, l’église Saint Clément et son superbe mobilier liturgique issu de l’église de Théline détruite en 1786. Ensuite, promenade jusqu’à la butte de Théline, tertre de cette dernière église. Rendez-vous à 15 heures devant l’église St Clément.

    356638243.png

     

    Lire la suite

  • Dimanche 12 mai - journée à Nancy avec l'ASPV

    De bonnes raisons de découvrir ou même de redécouvrir Nancy.
    La ville, capitale des Ducs de Lorraine, classée au Patrimoine mondiale de l’Humanité, présente un centre médiéval où siège le palais ducal et un second centre Renaissance aux rues droites et parallèles. Entre les deux, une place royale admirable, la place Stanislas et une autre, la place Carrière destinée aux joutes. C’est à pied et tranquillement, le temps de poser nos regards que nous apprécierons, entre 10 et 12heures, ces hauts lieux de l’histoire de Lorraine, les hôtels particuliers, la porte de la Craffe, la basilique Sainte Epvre, etc.
    Après un savoureux repas de cuisine régionale, c’est la capitale française de l’Art Nouveau que nous livrerons à vos curiosités. Devenue ville frontière suite à l’annexion par l’Allemagne de l’Alsace et d’une partie de la Moselle, Nancy accueille une immigration massive après 1870 dont des artistes, comme parmi les plus connus, Emile Gallé, Louis Majorelle, Antonin Gaum, Victor Prouvé, Jacques Gruber, Eugène Vallin. Cette communauté artistique crée une multitude de constructions, développe de remarquables industries d’art. Un circuit en car nous conduira jusqu’à ces sites témoins de l’Art Nouveau que nous approcherons bien entendu à pied. La visite guidée du musée de l’École de Nancy conclura joliment notre journée nancéienne.
    Si vous êtes intéressés par cette sortie, vous pouvez télécharger la fiche d'inscription.

    Lire la suite

  • Conférence "Croix et chapelles des Ardennes

    retour_1_20180829_1441395341.jpgVendredi 12 octobre 2018 à 20h30,
    au CPR rue de l’Agriculture à Vouziers
    L’historienne Francine Saint-Ramond présente « Croix et chapelles des Ardennes »

    Ces lieux ont été fréquentés depuis fort longtemps par les communautés villageoises sous divers prétextes et circonstances. Redécouvrez ce petit patrimoine et le sens qu’il avait pour les populations.
    Entrée libre et gratuite.

    Organisation : Association de Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois.

    L’association de sauvegarde du patrimoine vouzinois propose beaucoup d’autres manifestation.
    Vous pouvez en prendre connaissance sur le site de l’ASPV : https://patrimoine-vouzinois.fr/

     

    Lire la suite

  • Aspects insolites de l'église Saint-Maurille à Vouziers

    L'église Saint-Maurille recèle des détails architecturaux curieux, insolites, cachés. Ces détails architecturaux témoignent de sa construction, de son histoire. Ils sont souvent discrets, insolites et bien souvent ignorés des visiteurs. Ils vous seront révélés lors de la visite guidée de samedi 15 ou celle de dimanche 16 septembre à 15h00. (durée 1h30).

    En lieu et place d’une chapelle romane datant du XIIème siècle, une église gothique est construite au XVème siècle. La ville se développe et s’enrichit grâce à des lettres patentes de François Ier qui autorisent foires et marchés agricoles. Un projet d’agrandissement de l’édifice religieux se concrétise par l’élévation d’un portail à trois porches devant l’édifice gothique. Les travaux débutés en 1517 sont perturbés par les guerres de religion et ne s’achèvent que vers 1575 après une interruption du chantier pendant près de 50 ans. Par manque d’argent, le portail reste détaché de l’église pendant 2 siècles. Sa liaison, maladroite, à l’église gothique intervient en 1764. Il faudra attendre 1870 pour que des chapelles latérales et un beffroi soient construits, financés par souscription populaire.

    Lire la suite