Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chestres

  • Pour la rue de la Fontaine à Chestres, c'est le retour à la source.

    La rue de la Fontaine existe depuis fort longtemps à Chestres. Elle descend en face de l'ancienne école, et se poursuit par un chemin qui mène vers des pâtures. Mais depuis des décennies, point de fontaine visible, seul un tas de broussailles indiquait l'emplacement qu'elle avait occupé.

    A l'initiative d'habitants du village, l'Association de Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois (ASPV) a décidé de mettre en place un chantier pour restaurer et aménager le lieu. Le chantier s'est avéré plus complexe que prévu, mais, grâce aux bénévoles et aux sponsors mobilisés, les difficultés ont été surmontées.

    En ce dimanche consacré au patrimoine, les habitants de Chestres et les personnes intéressées ont pu découvrir ce site réhabilité.

    L'inauguration officielle a été faite en présence d'Anne Fraipont, conseillère départementale , et de Francis Boly et Jean Ducastel, représentant le maire de Vouziers. Laurent Dardoise, le président de l'ASPV, a retracé l'historique du chantier et a remercié les nombreuses personnes et entreprises qui ont contribué à ce résultat, ainsi que les collectivités territoriales partenaires.

    Anne Fraipont, au nom du Conseil Départemental a salué cette réhabilitation et elle a rappelé le soutien du CD 08 à de telles initiatives.

    La fontaine est en état de fonctionnement grâce à une pompe à chapelets, dont le principe vous est expliqué dans le panneau reproduit ci-dessous.

    fontaine,chestres,patrimoine,aspv

    L'eau pompée alimente un abreuvoir, le trop-plein s'écoulant vers le fossé proche. Ce lieu méconnu de Chestres peut devenir un but de promenade et de détente très agréable, du fait de l'aménagement des abords qui a été réalisé.

    Voici des illustrations de cette inauguration ensoleillée.

     

    Lire la suite

  • Les journées européennes du patrimoine : 18 et 19 septembre

    Inauguration de la fontaine de Chestres le 19 à 15heuresfontaine.jpg

    Après cinq ans de travaux de restauration, d’une friche végétale émerge aujourd’hui une fontaine en état de fonctionnement dans un site agréablement réaménagé.

    À découvrir sans faute !

    Lire la suite

  • Les Journées européennes du patrimoine des 21 et 22 septembre.

    32466716-30260503.jpg?v=1562663154

     

    Voici le programme de ces journées proposé par l'ASPV

     Le samedi 21 après-midi à 15 heures : Chestres découverte de la jolie petite église de la reconstruction et d’un artiste ardennais, Henri Louis, qui y a laissé des œuvres. Ensuite, présentation de l’oppidum et de son enceinte pré romaine. Présentation du chantier de la fontaine. Rendez-vous à 15 heures devant l’église.

    Le dimanche 22 après-midi à 15 heures : Blaise, l’église Saint Clément et son superbe mobilier liturgique issu de l’église de Théline détruite en 1786. Ensuite, promenade jusqu’à la butte de Théline, tertre de cette dernière église. Rendez-vous à 15 heures devant l’église St Clément.

    356638243.png

     

    Lire la suite

  • Cérémonie du centenaire de l'armistice de 1918

    Les cérémonies de commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale ont été préparées Affiche_3_novembre_logos.jpglongtemps en avance dans tout le pays, et également  à Vouziers .

    Les élus de Vouziers ont décidé de fixer ce temps fort au 03 novembre, afin de ne pas entrer en concurrence avec les manifestations nationales du 11 novembre. Les représentants des pays combattants, invités à se joindre à cette journée ont pu ainsi inscrire dans leur agenda leur venue en Argonne.

    Ce sont les Tchèques et les Slovaques qui composaient la délégation la plus importante, avec des représentants officiels de l'Ambassade de leur pays, mais aussi des élus nationaux, des élus locaux, des militaires, des associations de mémoire, des musiciens et de simples citoyens. La Russie était aussi officiellement représentée, ainsi que l'Allemagne, la présence d'officiels allemands marquant le caractère irréversible de la réconciliation entre les anciens ennemis.

    C’est à la nécropole de Chestres que se sont déroulées dès le matin les cérémonies les plus marquantes. Ce lieu renferme les corps de plus de 2000 soldats français, mais aussi de plusieurs centaines de combattants tchécoslovaques et russes. La nécropole de Chestres se situe à quelques centaines de mètres de la cote 153 où périrent de nombreux légionnaires tchécoslovaques partis à l'assaut d'un fort point de défense allemand.

    Ce qui fait également de ce lieu un endroit de mémoire particulier, c'est la coexistence d'un cimetière militaire allemand où 1843 soldats reposent. Depuis plusieurs dizaines d'années, la séparation végétale entre les deux parties a été enlevée, créant un espace uni pour les repos des anciens ennemis.

    Lire la suite

  • Les combattants tchécoslovaques, fer de lance du retour de leur nation.

    100 années après les faits, Michel Coistia a relaté ce premier novembre l'épopée des volontaires tchécoslovaques lors de la Première Guerre mondiale, et leur engagement à Vouziers, Chestres, Terron et Vandy.

    C'est dans la grande salle des Tourelles, bien remplie pour l'occasion, que la conférence a été donnée, vouziers,chestres,terron,vandy,guerre 1914 1918,volontaires tchecoslovaquespermettant la projection des documents cartographiques et photographiques sur le grand écran du cinéma. Grace à un long travail de recherche, l'orateur a pu faire découvrir au public vouzinois de rares et précieux clichés, venant en particulier des archives militaires tchèques.

    Michel Coistia a résumé l'histoire de ces peuples slaves, privés pendant des siècles de leur souveraineté en étant inclus dans l'Empire austro-hongrois. C'est pour cela que beaucoup de Tchèques et de Slovaques furent incorporés de gré ou de force dans l'armée autrichienne en 1914. Ils combattirent principalement sur les fronts est (Russie) et sud (Italie). Des prisonniers "retournés" y formeront une grande partie des légions tchécoslovaques.

    Lire la suite

  • Abus de pouvoir(s) au Conseil Municipal de Vouziers.

    Environ la moitié des conseillers municipaux étaient présents ce soir lors de la réunion de l'assemblée locale. On notait quelques absents (pour certains d'entre eux, c'est devenu habituel), mais surtout de nombreux élus avaient usé (ou abusé) de pouvoirs en faveur d'un(e) collègue. Pour autant, les débats ont été par moment animés.

    Ce fut en particulier le cas en début de séance, lorsque le Maire a dressé un réquisitoire contre l'opposition, au sujet de la tribune libre parue dans le dernier bulletin municipal. Tout en reconnaissant la liberté des propos de cette tribune mise à disposition des groupes politiques constitués au sein du conseil, il a revendiqué son droit de réponse en tant que directeur de publication du bulletin. Il a accusé l'opposition d'abuser du pouvoir de critique qui lui est offert, au moins sur deux points : sur  le coût du futur pôle scolaire, et sur l'évolution de l'épargne nette de la ville, Yann Dugard a dénoncé des affirmations fausses selon lui, et pour lesquelles des explications avaient déjà été données en séance.

    L'opposition a voulu répondre à cette attaque, mais le Maire n'a pas donné la parole à Dominique Lamy, et il a précisé en réponse à la demande de Madame Moreau qu'il n'y aurait pas de prises de parole, le sujet n'étant pas inscrit à l'ordre du jour. Yann Dugard a ainsi habilement usé (ou manifestement abusé ?) de son pouvoir de président de séance, abordant un sujet non-inscrit à l'ordre du jour, et refusant le droit d'expression que la jurisprudence reconnaît expressément aux conseillers. Il s'est appuyé pour cela sur le fait qu'il ne s’agissait pas d'une délibération sur un point à étudier lors de la séance en cours, mais d'une information de la part du Maire.

    Après cette entrée en matière animée, le cours normal de la séance a pu se dérouler paisiblement.

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le 23/05/2017

    Le conseil municipal de Vouziers se réunira le mardi 23 mai 2017 à 19 heures dans la grande salle de l'hôtel de ville.

    Ordre du jour :

    Adoption des comptes rendus des conseils du 21 mars et 4 avril 2017

    Affaires générales

    • Classement monuments « Nécropole » par l’UNESCO :
      • Identification des éléments à protéger au titre de l’article L.151-19 du code de l’urbanisme dans le cadre de la révision du Plan Local d’Urbanisme de Vouziers et l’inscription de ces éléments auprès de l’UNESCO ;
      • Demande de classement au titre des « sites patrimoniaux remarquables » (SPR) du cimetière militaire et de la nécropole de Chestres, en vue d’une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO ;
      • Demande de classement au titre des Monuments Historiques du monument tchécoslovaque aux Victimes de Guerre de Chestres « dit le Bobo » et du monument aux morts Tchécoslovaques de la Nécropole de Chestres (obélisque).
    • Composition de la CAO (Commission d’Appel d’Offres) ;
    • Autorisation de la commune pour la poursuite de la procédure de révision générale du Plan Local d’Urbanisme par la Communauté de Communes de l’Argonne Ardennaise (2C2A).

    Affaires financières

    • Suite à la création de la commune nouvelle : Redevance d’occupation du domaine public par les ouvrages des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité.

    Marchés publics

    • Avenant n°1 –Marché de maîtrise d’œuvre dans le cadre de la construction du pôle scolaire et périscolaire Dora Lévi.

    Culture

    • Proposition du nom de « Marcel ORTEGA » pour la bibliothèque municipale de Vouziers.

    A l’issue du Conseil : tirage au sort du jury d’assises pour 2018

    Lire la suite