Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cérémonie officielle

  • Cérémonie du 11 novembre à Vouziers

    La commémoration du 11 novembre a débuté ce jour à midi sur la place Carnot, après que le cortège officiel soit passé dans les sites associés ( Blaise, Condé, Terron, Vrizy et Chestres).

    La température clémente et la présence du soleil ont rendu ce long périple plus agréable que certaines années où le froid mordant engourdissait les doigts des musiciens.

    Cette année, les partenaires tchèques étaient représentés par une forte délégation conduite par le nouveau maire de Ratíškovice.

    La cérémonie a gardé son déroulement classique, avec le renfort des musiciens tchèques au côté de l'Harmonie Municipale.

    Des collégiens de Vouziers ont lu des lettres de Poilus avant que la Sous-préfète ne lise le message officiel, dont voici un extrait ;

    La guerre est finie, mais pour les survivants commence un funeste décompte, celui d’un million quatre cent mille soldats français tombés au champ d’honneur, de quatre millions de nos militaires blessés ou mutilés, ces braves aux « gueules cassées » qui plongent la Nation entière dans l’effroi et l’émotion. 
    Le traumatisme est mondial. En tout, ce sont près de 10 millions de soldats qui ont été tués, 3 millions de veuves et 6 millions d’orphelins. Les morts sont presque aussi nombreux parmi les civils.
    Ceux qui sont revenus des combats racontent la puanteur des tranchées et le fracas des obus. Ils expliquent la peur avant les charges, le courage qu’il faut pour sortir des abris et donner l’assaut aux lignes ennemies sous la mitraille. Ils disent l’horreur du spectacle de leurs frères d’armes qui tombent à leurs côtés. 

    Après le dépôt de gerbes par les personnalités, des enfants de l école Dora Lévi ont à leur tour déposé une fleur devant le monument aux Morts.

    Puis ce fût le ravivage de la Flamme, suivi de la Sonnerie « Aux Morts » et de la Minute de Silence.

    Les hymnes nationaux ont clôturé cette cérémonie, avec une Marseillaise jouée par les musiciens tchèques.

    Un défilé a amené les nombreux participants à la salle des fêtes où un vin d'honneur était proposé.

    Vous pourrez voir ci-dessous des photos de cette cérémonie, et des vidéos sont postées sur le site Facebook de l'Anvert

    Lire la suite

  • Cérémonie du 14 juillet à Vouziers

    Après un passage à Chestres, Condé et Blaise le cortège des participants s'est réuni devant le nouveau pôle scolaire. C'est de là qu'est parti le défilé, qui a rejoint la place Carnot un peu avant 11 h.

    Le passage dans les rues Verte, Paul Drouot et de Syrienne n'a pas suscité un grand intérêt des riverains, malgré la présence de l'Harmonie municipale en tête. Le défilé comportait également un détachement des sapeurs-pompiers, complété par 4 véhicules en fin de cortège.

    La cérémonie sur la place Carnot a été assez brève, avec l'appel aux Morts, le dépôt des gerbes, le ravivage de la flamme, la Marseillaise et le remerciement aux porte-drapeaux.

    Le défilé s'est reformé pour gagner la salle des fêtes. Le maire de Vouziers a pris la parole pour indiquer qu'une délégation vouzinoise venait de se rendre à Ratíškovice, ville jumelle située en Tchéquie. Ce jumelage découle des liens créés par les combats d'octobre 1918, autour de Vouziers, Terron sur Aisne, et Chestres, pendant lesquels les légionnaires tchécoslovaques se sont illustrés. Yann Dugard a déclaré qu'un contact avait été établi avec une ville de Slovaquie, puisque cet état était demandeur d'une parité de traitement avec la Tchéquie. (le jumelage avait été signé du temps de la Tchécoslovaquie, qui s'est scindée en deux en 1992.)

    Le maire a salué la présence des porte-drapeaux, auxquels des diplômes de reconnaissance ont été remis. Il a également remercié les sapeurs-pompiers pour leur participation au défilé et pour leur engagement dans les différents sinistres locaux ou nationaux.

    Le suppléant de Jean-Luc Warsmann, Nicolas Villenet, a pris brièvement la parole pour rappeler le sens de cette journée et l'attachement aux valeurs républicaines.

    C'est Guylaine Baghioni, la sous-préfète de Vouziers qui a pris la parole en dernier, pour souligner l'importance de la fête nationale et de la cohésion de la nation, autour de valeurs communes.

    C'est autour d'un verre bien mérité que s'est terminée cette matinée commémorative.

    Vous trouverez ci-dessous des photographies de cette manifestation, et vous pourrez voir sur notre page "Facebook" des vidéos de cette matinée de fête nationale.

    Lire la suite

  • Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la Déportation 2022

    La Journée nationale du Souvenir des victimes et des héros de la Déportation est chaque année l’occasion de rappeler des événements que l’humanité a condamnés et que nul ne souhaite voir se reproduire.

    Il y a 77 ans prenait fin en effet le système concentrationnaire et génocidaire nazi dont le monde découvrait l’horreur, à mesure de la progression des Armées alliées et des récits des survivants.

    Ce système fut l’instrument de la destruction d’une grande partie des populations juives et tsiganes d’Europe. Il fut aussi le lieu de détention et de martyre de centaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, déportés pour leur résistance à l’occupant, pour raison politique, du fait de leurs origines, de leur religion, voire de leur orientation sexuelle, ou dans le cadre de rafles de représailles.

    Confrontés à la mort omniprésente, à la déshumanisation programmée, à la terreur, aux souffrances incessantes que la faim, la maladie et la brutalité de leurs gardes leur infligeaient, nombre de déportés surent pourtant organiser une résistance et une solidarité exemplaire que beaucoup payèrent de leur vie, mais qui sauva de nombreux autres.

    Sortis de cet enfer, fidèles aux serments qu’ils prononcèrent à la Libération, aux idéaux de Liberté, de Fraternité et de Paix, de nombreux survivants prirent une part active à la construction d’une Europe nouvelle, voulue pacifique et solidaire, et militèrent inlassablement pour que partout dans le monde soient respectés les droits de l’Homme, la liberté et la démocratie.

    La résurgence d’idéologies porteuses d’exclusions, les tentatives de réécriture de l’Histoire nous font aujourd’hui obligation de poursuivre leur combat et d’entretenir les valeurs qu’ils ont portées, dans un monde marqué par les guerres, la pauvreté, les inégalités, le dérèglement climatique, qui jettent sur les routes d’un exil souvent sans issue et mortifère, des milliers d’êtres humains en détresse. Dans un monde où l’on voit ressurgir le spectre des dictatures, des replis nationalistes et des frontières qui se ferment, l’espoir pour l’avenir réside dans la pérennité de ce combat.

    Ce Message a été rédigé conjointement par :

    La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP),

    La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) et les Associations de mémoire des camps nazis,

    L’Union Nationale des Associations de Déportés et Internés de la Résistance et Familles (UNADIF FNDIR)

    Lire la suite

  • Cérémonies du 11 novembre à Vouziers

    La cérémonie de commémoration du 11 novembre a rassemblé ce jour un peu moins de personnes qu'habituellement à Vouziers.

    Un froid glacial et un brouillard persistant n'incitaient à se joindre au cortège, parti à 8 h 30 de la place Carnot pour se terminer après 13 h à la salle des fêtes.

    Entre temps, des cérémonies ont eu lieu à Blaise, Chestres Condé, Vrizy et Terron.

    Sur la place Carnot, le déroulement a été très classique : Lecture d'un texte par un collégien, message de l'UNC, message du ministre, dépôt de gerbes, appel aux Morts et ravivage de la Flamme. L'harmonie municipale a accompagné tous ces temps forts, malgré la difficulté de maitriser son instrument sous une température si basse.

    Jean-Pierre Daumont, en lisant le message de l'UNC a rappelé que le 11 novembre avait pris une dimention plus large :

    P1550585.JPGEn ce 11 novembre 2021, la France commémore l’armistice qui a suspendu les hostilités entre les belligérants de la ‘’Grande Guerre’’ (1914/1918), guerre qui a fait plus de 18 millions de morts et bouleversé l’ordre mondial.  Le Traité de Versailles - signé le 28 Juin 1919 – a remodelé l’Europe dans tous les domaines, avec les conséquences que nous connaissons. Le souvenir de la Deuxième Guerre mondiale est là pour nous le rappeler.  
     
    En 1922, à la demande des associations d’anciens combattants - dont l’Union Nationale des Combattants - le Parlement français – par la loi du 24 Octobre - a déclaré le 11 Novembre, Fête Nationale. Longtemps demeurée le jour anniversaire de l’Armistice et de la ‘’Commémoration de la Victoire et de la Paix’’, la célébration du 11 Novembre rend désormais - par la loi du 28 février 2012 - hommage à tous les ‘’Morts pour la France’’, civils ou militaires. 

    Lire la suite

  • Commémoration de la libération de Vouziers

    C'est le 31 mai 1944 que Vouziers a été libéré  de l'occupation allemande. L'armée allemande s'est repliée sous la pression de l'avancée des troupes américaines. Les combats ont été assez limités, faisant cependant quelques victimes parmi la population. La résistance, organisée dans le Vouzinois, a participé ici comme ailleurs aux combats qui ont permis de libérer le pays.

    Voici des clichés de cette cérémonie.

    P1550016.JPG

    Lire la suite

  • Commémoration de la libération de Vouziers.

    La cérémonie de commémoration de la libération de Vouziers attire habituellement peu de monde, étant placée entre la rentrée (des adultes et des scolaires) et la fête communale. Cette année s'ajoutent les conditions sanitaires qui ont une influence négative sur les rencontres publiques. Programmée à 18h, la cérémonie a débuté avec un bon quart d'heure de retard : une personnalité participante s'est fait attendre par le Maire, le Sous-préfet et les autres officiels.

    Après le traditionnel dépôt de gerbes au monument aux Morts et le ravivage de la flamme, l'harmonie municipale a interprété  le refrain de la Marseillaise puis le Chant des Partisans.

    La cérémonie s'est terminée par le remerciement (avec distanciation) aux porte-drapeaux présents.

    P1520277.JPG

    Lire la suite

  • Une fête nationale en mode Covid-19

    Les cérémonies de ce 14 juillet ont été bouleversées par les conditions sanitaires actuelles.

    Le 13 juillet, les habituelles célébrations n'ont pas eu lieu : pas de défilé en ville, pas de lampions, pas de feu d'artifice et pas de bal non plus.

    La municipalité a voulu organiser un hommage aux personnes impliquées dans le combat contre la pandémie actuelle, le personnel soignant bien sûr, mais aussi toutes les personnes du public et du privé qui se sont mobilisées à cette occasion. Pour ce faire, un appel à un rassemblement a été diffusé de manière restreinte pour assister à l'embrasement de la mairie. Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées place Carnot ce lundi soir, certaines portant un masque et d'autres non.

    L'Harmonie municipale a fait patienter les présents à partir de 22 h en interprétant différents morceaux tirés de son répertoire.

    Yann Dugard a ensuite pris la parole pour rappeler le sens donné à cette soirée, avant que la nuit tombe pour permettre aux techniciens de lancer le spectacle pyrotechnique.

    Ce 14 juillet, des célébrations se sont déroulées devant les différents monuments aux morts de la commune. La cérémonie de Vouziers a eu lieu à 11h 15 devant la mairie, en présence du Sous-préfet de Vouziers de Madame Noiret-Richet, conseillère régionale. Les différents temps de la cérémonie se sont déroulés avec la distanciation rendue nécessaire (distance entre les personnes, absence de contact direct ). Le défilé vers la salle des fêtes et la réception habituelle avec discours et vin d'honneur ont été supprimés.

    Voici des clichés de ces deux temps de la fête nationale à Vouziers.

    Lire la suite