Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cérémonie officielle

  • Commémoration de l'armistice de 1918 à Vouziers

    Huit jours après le temps fort du 03 novembre, c'est dans un format réduit que se sont déroulées les cérémonies du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. L'Harmonie municipale a été laissée au repos, et aucune délégation étrangère n'était présente.

    Après avoir parcouru les étapes habituelles (Blaise, Condé, Chestres et Terron) les officiels se sont réunis sur la place Carnot. Devant le Monument aux Morts, une foule assez modeste était rassemblée. Le dépôt de gerbe et le ravivage de la Flamme ont précédé l'appel aux Morts, toujours aussi impressionnant par le nombre de victimes originaires de la commune.

    Lire la suite

  • Cérémonie du centenaire de l'armistice de 1918

    Les cérémonies de commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale ont été préparées Affiche_3_novembre_logos.jpglongtemps en avance dans tout le pays, et également  à Vouziers .

    Les élus de Vouziers ont décidé de fixer ce temps fort au 03 novembre, afin de ne pas entrer en concurrence avec les manifestations nationales du 11 novembre. Les représentants des pays combattants, invités à se joindre à cette journée ont pu ainsi inscrire dans leur agenda leur venue en Argonne.

    Ce sont les Tchèques et les Slovaques qui composaient la délégation la plus importante, avec des représentants officiels de l'Ambassade de leur pays, mais aussi des élus nationaux, des élus locaux, des militaires, des associations de mémoire, des musiciens et de simples citoyens. La Russie était aussi officiellement représentée, ainsi que l'Allemagne, la présence d'officiels allemands marquant le caractère irréversible de la réconciliation entre les anciens ennemis.

    C’est à la nécropole de Chestres que se sont déroulées dès le matin les cérémonies les plus marquantes. Ce lieu renferme les corps de plus de 2000 soldats français, mais aussi de plusieurs centaines de combattants tchécoslovaques et russes. La nécropole de Chestres se situe à quelques centaines de mètres de la cote 153 où périrent de nombreux légionnaires tchécoslovaques partis à l'assaut d'un fort point de défense allemand.

    Ce qui fait également de ce lieu un endroit de mémoire particulier, c'est la coexistence d'un cimetière militaire allemand où 1843 soldats reposent. Depuis plusieurs dizaines d'années, la séparation végétale entre les deux parties a été enlevée, créant un espace uni pour les repos des anciens ennemis.

    Lire la suite

  • Le 14 juillet à Vouziers

    Après leur passage à Blaise, Condé et Chestres, les participants aux cérémonies du 14 juillet se sont rassemblés en fin de matinée en bas de la rue de l'Aisne. Là le cortège s'est formé pour remonter cette rue vers la rue Chanzy et gagner la place Carnot.

    Avec le marché en arrière-plan, la cérémonie a pu se dérouler devant le Monument aux Morts. Plusieurs dizaines de personnes étaient présentes, et ont renforcé l’effectif des participants à cette commémoration.

    Le Maire, accompagné de sa première adjointe, a déposé une gerbe puis il a ravivé la flamme.

    Après l'exécution de l'hymne national, les personnalités ont salué les porte-drapeaux.

    Le cortège conduit par l'Harmonie Municipale s'est ensuite rendu à la salle des fêtes. Yann Dugard a pris la parole, essentiellement pour remercier l'escadron de la Gendarmerie Mobile de sa présence. Un véhicule et du personnel de l'escadron étaient positionnés sur la place lors de la matinée. Le Maire a souligné les liens entre Vouziers et l'escadron 33/7. Il a rappelé son rôle dans les secours aux personnes, en particulier lors du passage de la tempête Irma aux Antilles.

    Le Maire a ensuite invité les présents à partager le verre de l'amitié, pour clore cette célébration de la Fête Nationale.

    Lire la suite

  • Commémoration du 11 novembre 1918

    2018 marquera le centenaire de la fin de la "Grande Guerre", et le 11 novembre 2018 prendra de ce fait une importance particulière. Une cérémonie nationale sera organisée à Vrigne Meuse. C'est dans ce secteur que se déroulèrent les derniers combats, les généraux français voulant que leurs troupes traversent la Meuse pour montrer leur détermination aux Allemands en parallèle aux pourparlers en vue de l'armistice. "Les pertes subies par les formations engagées par la 163e division dans l’opération de franchissement de la Meuse et de conquête d’une tête de pont, au cours des journées du 9, 10 et 11 novembre 1918, furent de 96 tués et 198 blessés dont 68 tués et 97 blessés pour le 415e RI. Ces pertes étaient les dernières de la Grande Guerre." Le soldat Augustin Trébuchon a été tué par une balle ennemie quelques minutes avant la sonnerie du cessez-le-feu : il est considéré comme le dernier mort de cette guerre.

    Le Président de la République devrait assister aux cérémonies de Vrigne-Meuse l'an prochain. Pour les Ardennes, cette commémoration devrait donc réaliser le temps fort des manifestations organisées le 11 novembre 2018. C'est pour cela que le Maire de Vouziers a annoncé que la libération de Vouziers devrait être choisie comme date repère pour les cérémonies locales prévues en 2018.

    Ce 11 novembre 2017 a vu les hommages perturbés par les conditions météorologiques. La pluie, le vent et le froid ont rendu difficiles les différentes étapes parcourues par les officiels. Devant le monument de Vouziers, l'Harmonie Municipale a du s'abriter dans le hall de la Mairie. Les différents instruments (et les musiciens) avaient déjà bien été mis à l'épreuve, et auraient mal supporté de nouvelles contraintes de température et d'humidité. Malgré tout, Yann Dugard a relativisé ces difficultés par rapport à celles supportées par les combattants lors du conflit.

    La salle des fêtes a offert un lieu plus apaisé pour terminer le long périple des participants à ces cérémonies.

    Lire la suite

  • 73e anniversaire de la libération de Vouziers

    Le 31 août 1944, Vouziers est libéré par les troupes américaines, qui mettent fin à de longues années d'occupation. Ce vendredi, cet événement a été commémoré par une cérémonie devant le monument aux Morts place Carnot.

    Après le dépôt des gerbes, la flamme a été ranimée par Pierre Vernel, Président local des FFI. Après la minute de silence, la Marseillaise puis le chant des Partisans ont été interprétés par l'Harmonie Municipale. C'est en cortège que les participants ont ensuite rejoint la salle des fêtes.

    Yann Dugard, le Maire de Vouziers, a prononcé un court discours de bienvenue. Avec le sourire, il a souligné les quelques "couacs" des musiciens, en déclarant que cette cérémonie représentait l'ouverture de saison pour l'Harmonie Municipale et non pas l'ouverture de la chasse.

    Puis il a passé la parole à Pierre Vernel, le représentant des FFI, qui a rappelé l'importance de la Résistance dans les Ardennes, et la part prise par les Combattants de l'ombre dans la libération du département et de la France.

    Alain Lizzit, le Sous-préfet de Vouziers, a remercié Pierre Vernel pour ce rappel et il a souligné l'importance de la présence de jeunes pour la transmission de la mémoire de ces combats pour la liberté. Il a fait le rapprochement avec l'accueil de réfugiés à Vouziers, victimes eux aussi de persécutions dans leur pays d'origine.

    A l'issu de ces prises de parole, un verre de l'amitié a été offert aux personnes présentes.

     Voici quelques clichés de cette cérémonie.

    Lire la suite

  • Cérémonie du 14 juillet à Vouziers

    L'élargissement en commune nouvelle n'a pas modifié le protocole des cérémonies du 14 juillet à Vouziers. Les participants ont rejoint dans un premier temps Chestres, Condé, et Blaise, avec une temps pour une brève cérémonie devant les Monuments aux Morts. Les communes nouvellement fusionnées de Vrizy et Terron-sur-Aisne n'ont donc pas été intégrées au programme.

    L'arrivée à Vouziers s'est faite à l'entrée du parc Bellevue. C'est là que le défilé s'est formé, pour rejoindre la place Carnot par la rue Paul Drouot et la rue de Syrienne. Très peu de Vouzinois étaient présents sur les trottoirs pour voir passer ce cortège.

    Sur la place, se sont succédé les temps habituels des cérémonies officielles : dépôts de gerbe, ravivage de la flamme, minute de silence et Marseillaise.

    Le cortège s'est reformé pour rejoindre la salle des fêtes. Le Maire a pris la parole pour remercier les participants, en particulier l'Harmonie Municipale et les Sapeurs-pompiers.

    Le Sous-préfet a rappelé les valeurs de la démocratie, et du dialogue nécessaire pour la faire vivre. Il a salué le travail des services de l'Etat, de ceux de la commune et des associations locales qui œuvrent tous pour le vivre ensemble et le bien commun qui fondent les valeurs de la République.

    La matinée s'est terminée par le verre de l'amitié offert par la municipalité aux personnes présentes.

    Lire la suite

  • Commémoration de l'appel du 18 juin à Vouziers

    Élection présidentielle oblige, la référence au Général de Gaulle est redevenue tendance ces derniers temps. Pourtant, la commémoration de l'appel du 18 juin n'a pas attiré les foules dimanche dernier sur la place Carnot. On notait la présence d'élus, de représentants d'associations patriotiques, de représentants de la gendarmerie, mais très peu de citoyens s'étaient déplacés pour cette cérémonie. Le fait que ce 18 juin tombe un dimanche, et un jour d'élection n'est probablement pas étranger à cette désaffection relative.

    Son déroulement a été classique, avec le dépôt des gerbes, le ravivage de la flamme, la lecture du message officiel par le Sous-préfet de Vouziers. L'Harmonie municipale a interprété la Marseillaise et le Chant des Partisans.

    La brève cérémonie s'est terminée avec le salut des autorités aux portes-drapeaux.

    Voici des clichés de cette matinée commémorative :

    Lire la suite