Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vouziers

  • Deux points noirs vont être résorbés à Vouziers

    Le Conseil municipal qui s'est tenu ce soir à Vouziers ne comportait pas de points majeurs à son ordre du jour. Les débats ont été réduits, voire inexistants, soulignant l'aspect technique et peu politique des délibérations prises. La séance a d'ailleurs été brève, 45 minutes montre en main, libérant les conseillers avant l'averse orageuse qui a rafraîchi l'air en début de soirée.

    Les informations données par le Maire en début de Conseil ont été cette fois encore plus riches en données utiles aux Vouzinois que les débats proprement dits.

    Avant que la séance débute, une minute de silence a été observée en mémoire de René Lebrun, ancien employé communal, décédé au début de ce mois.

    Parmi les informations données par Yann Dugard, on retiendra que le réseau d'assainissement de la ville a été jugé conforme par les services de la Préfecture.

    Le Maire a présenté les aménagements réalisés pour les personnes à mobilité réduite. Il s'agit des emplacements de stationnement qui leur sont réservés, ainsi que des abaissements des bordures de trottoir en regard des passages piétonniers.

    Le Maire a aussi annoncé la suppression de deux points dangereux pour les habitants de la ville.

    Le premier se situe rue de Condé, où une maison empiète sur la chaussée, interrompant le passage des piétons sur un trottoir sécurisé. Le stationnement va être transféré de ce côté de la rue, avec une interruption pour créer un cheminement piéton. Les personnes descendant ou remontant au parking du Champ de Foire n'auront plus à marcher sur la chaussée à hauteur de cet immeuble (frappé d'alignement). Le nombre de places de parking créées devrait être supérieur à celui existant, du fait de l'entrée de la place Bondon située sur l'autre côté de la rue.

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le mardi 27 juin 2017

    Le conseil municipal de Vouziers se réunira le mardi 27 juin 2017 à 19 heures dans la grande salle de l'hôtel de ville. 

    Ordre du jour : 

    Adoption du Procès-Verbal du 23 mai 2017 et du 30 mai 2017 

    Affaires financières 
    Tarifs scolaires et périscolaires rentrée 2017 

    Affaires d’urbanisme
    Exercice du Droit de Préemption Urbain (DPU) sur la vente d’une parcelle située route de Sainte-Marie
    PPRI (Plan de Prévention du Risque d’inondation)

    Affaires générales
    Création d’un service commun d’instruction des documents d’urbanisme
    Schéma de mutualisation

    Affaires de personnel
    Remboursement des frais de déplacement et d’hébergement de M. DUGARD et Mme LESUEUR
    Tableaux des emplois

    Réunion ouverte au public.

    Lire la suite

  • Vouzinois : le comité"En Marche" immobilisé

    Après l'élection d'Emmanuel Macron à la Présidence de la République, une crise s'est ouverte entre le comité "Vouzinois En Marche" et les instances nationales du mouvement. Les responsables locaux du groupe n'ont pas approuvé la désignation de Christelle Vorillon comme candidate pour la 3e circonscription des Ardennes. Ils n'ont surtout pas accepté la méthode mise en œuvre, considérant  " que ces candidates, choisies par la direction du Mouvement sans aucune concertation ou consultation des comités locaux et des acteurs présents sur le terrain, ne remplissent pas les critères fondamentaux pour pouvoir prétendre nous représenter."

    Logiquement, le comité local n'a pas participé à la campagne de Christelle Vorillon, affirmant au sujet de la gestion des élections législatives que " nous refusons de la cautionner en faisant campagne et préférons affirmer clairement nos regrets face à l'immense déception qu'elle a engendrée chez les modestes acteurs locaux que nous sommes."

    Il est difficile de savoir si cette décision a eu un impact important sur le résultat final. La candidate "En Marche" a recueilli 16,5%  des suffrages à Vouziers, 13,07% à Sedan et 14,51% sur la circonscription. C'est une des rares candidates "En Marche" a ne pas avoir été qualifiée pour le deuxième tour.

    Lire la suite

  • Deuxième tour des législatives à Vouziers

    Photo "L'AN VERT", Droits Réservés.

     

     Les Ardennes auront trois députés de droite. Le dernier bastion, la première circonscription, était déjà perdue depuis le premier tour. Les candidats "En Marche" n'ont pas réussi à percer lors de ce scrutin. Les causes en sont, bien entendu, multiples : bonne implantation des candidats LR, choix des candidats EM, poids du FN, et effacement de la gauche"modérée". Malgré tout, certains élus se positionnent proches de la majorité présidentielle, ce qui marque une évolution (une fracture ?) parmi la droite ardennaise.

    Parmi ceux-ci, on note Jean-Luc Warsmann, qui bat largement son opposante FN, avec près de 75 % des suffrages exprimés. Ses 21 années de mandat n'auront pas usé l'indéboulonnable représentant de la 3e circonscription des Ardennes.

    Les résultats de Vouziers sont conformes à ceux de la circonscription. A noter les 158 bulletins blancs ou nuls, contre 40 au premier tour.

    Lire la suite

  • Premier tour des Législatives à Vouziers

    La constitution de la 5e République est décidément fort bien conçue : avec à peine 1/3 des suffrages au premier tour, la République en Marche peut espérer obtenir plus des 2/3 des sièges dans la prochaine assemblée. La droite et le PS avaient, en leur temps, également profité de cette mécanique institutionnelle.

    La République en Marche bénéficie plus d'un effondrement du monde (politique) ancien que d'une adhésion massive à ses idées. Le taux exceptionnellement élevé des abstentions en est une preuve. Il représente aussi un sujet de préoccupation, le comportement à venir de ces abstentionnistes étant impossible à définir simplement : désintérêt, dégoût, attentisme, suivisme, ..., probablement que tous ces cas de figure se juxtaposent parmi ceux qui ne se sont pas déplacés aujourd'hui. Comment ces (non)électeurs pourraient seP1350746.JPG positionner demain, la réponse à cette interrogation est une des clefs du succès ou de l'échec de Macron et de son gouvernement.

    Pour la 3e circonscription des Ardennes, Jean-Luc Warsmann est largement en tête ( 46,19 %) devant la candidate de FN, ( 17,56 % ), qui est en net recul par rapport au score de Marine Le Pen . Les candidats de gauche réalisent des scores décevants, 9,25 % pour Didier Herbillon (PS) et 9,03 % pour Sophie Perrin (FI).

    Au deuxième tour, Jean-Luc Warsmann ne devrait rencontrer aucune difficulté pour retrouver son siège. Il a confirmé ce soir son attitude ouverte et positive vis-à-vis de la future majorité présidentielle promise à Emmanuel Macron.

    Voici les résultats pour Vouziers (commune nouvelle)

    Lire la suite

  • Pôle scolaire de Vouziers : acte 1, scène 2

    Alors que le Conseil municipal vient de valider le résultat de l'appel d'offres pour la construction du pôle scolaire (voir notre note d'hier) les choses bougent sur le terrain. La phase de désamiantage étant terminée, la démolition proprement dite peut démarrer. Depuis le début de la semaine, les engins de chantier sont entrés en action. Le type de construction des bâtiments à détruire permet une avancée rapide de cette phase. Il ne restera plus que des tas de gravats sur place d'ici la fin de semaine.

    Cette disparition de l'école où de nombreux Vouzinois ont débuté leur scolarité réveille des souvenirs et rend nostalgique (voire courroucée) une partie de la population. De leur côté, les élus porteurs du projet se réjouissent de cette mise en marche, le calendrier des travaux étant assez serré.

    Voici des illustrations photographiques de cette démolition.

    Lire la suite

  • Après la foire, l'attribution de lots continue.

    La foire commerciale terminée, c'est le Conseil Municipal qui a poursuivi l'animation de Vouziers, en attribuant les lots pour la construction du pôle scolaire. Cette question était le point principal de cette séance.

    En affaires financières et d'urbanisme, quelques délibérations ont été prises en début de séance.

    Un tarif a été voté pour la vente d'un conduit de cheminée venant de la démolition de l'école Dora Levi.

    Une demande de subvention a été autorisée pour l'équipement informatique du nouveau pôle scolaire.

    La rue de Richecourt à Blaise aura une numérotation cohérente, et la ferme du même nom voit sa dénomination rendue officielle.

    Une vente d'une petite parcelle, qui était auparavant un chemin, est autorisée en faveur de Monsieur Hauet Eric. Celui-ci s'est porté acquéreur du bâtiment situé sur la parcelle voisine, 6 rue des Artisans (propriété Jaquin).

     

    Lire la suite