Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cérémonie

  • Commémoration de la libération de Vouziers

    Mercredi 31 août 2016 : Cérémonie aux monuments aux morts de Vouziers, place Carnot, à 18h00, accompagnée par l'Harmonie municipale.

    Au programme : Garde à vous, dépôt de gerbes, cérémonie de la Flamme, sonnerie "Aux morts", minute de silence, Marseillaise, Chant des Partisans, Pas redoublé.

    A l'issue défilé jusqu'à la salle des fêtes : réception.

    En 1944, fin de la Seconde Guerre mondiale, la Résistance intérieure et extérieure participe à la libération du territoire de la France aux côtés des Alliés. C'est la fin de l'occupation nazie, la fin du régime de Vichy et l'établissement du gouvernement provisoire de la République française.

    Vouziers a été libérée le 31 août 1944.  (Informations tirées du site de la ville de Vouziers)

    Lire la suite

  • Cérémonie du 70 ème anniversaire de la libération de Vouziers

    Le Préfet des Ardennes sera présent aux différentes cérémonies marquant ces jours-ci la libération de 1944 dans les sous-préfectures du département et à Charleville-Mézières.

    Il tient ainsi à souligner l'importance de ce 70e anniversaire, qui coïncide avec le 100e anniversaire du début du premier conflit mondial. La cérémonie de Vouziers a pris de ce fait une allure plus solennelle en ce dernier dimanche d'août. Comme il l'a rappelé dans son discours, de 1870 à 1940, les Ardennes auront connu trois invasions qui ont marqué profondément leur histoire. Par un hasard du calendrier, le Sous-préfet avait quitté la veille notre cité pour rejoindre son nouveau poste en Alsace, l'intérim étant assuré par le Sous-préfet de Rethel qui était présent ce jour à Vouziers.

    Voici en image le compte-rendu de la cérémonie :

    Libération de Vouziers 08.2014 041.jpg

    Les personnalités pendant l'exécution de la Marseillaise par l'Harmonie Municipale.

    Libération de Vouziers 08.2014 021.jpg

    Dépôt de gerbe par Claude Ancelme, conseiller départemental de Vouziers.

    Libération de Vouziers 08.2014 030.jpg

    La flamme est ravivée par Paul Dautel, représentant des FFI.

    Libération de Vouziers 08.2014 048.jpg

    L'Harmonie Municipale a également interprété le Chant des Partisans.

    Libération de Vouziers 08.2014 052.jpg

    Le Préfet des Ardennes présent à Vouziers pour cette cérémonie commémorative.

    Libération de Vouziers 08.2014 078.jpg

    C'est en cortège que les participants se sont rendus à la salle des Fêtes.

    Libération de Vouziers 08.2014 090.jpg

    Après un accueil en musique, les personnalités entrent dans la salle des Fêtes.

    Libération de Vouziers 08.2014 096.jpg

    Jean-Pierre Daumont a pris la parole pour relater de manière émouvante sa propre expérience de la libération de Vouziers, vue à travers le regard d'un enfant. Il n'a pas repris les faits historiques, bien décrits dans l'ouvrage  "Vouziers 1940-1944" de G. Déroche et S. Machinet, publication qu'il a citée.

    Libération de Vouziers 08.2014 129.jpg

    Le discours du Préfet, dans lequel il a repris les événements de 1944 en les remettant dans le contexte actuel, a été fort applaudi.

  • La Fête Nationale à Vouziers

    Le 13 et le 14 juillet, plusieurs temps forts ont marqué la célébration de la Fête Nationale, avec un programme un peu modifié par la pluie. Voici des images de ces deux journées.

    13 et 14 juillet 2014 003.jpg

    Le 13 juillet, vers 21 h 30, la météo semblait défavorable pour une retraite aux flambeaux

    13 et 14 juillet 2014 004.jpg

    Au début de la rencontre, la retransmission de la finale de la coupe du monde dans le gymnase de Syrienne était loin de faire le plein.

    13 et 14 juillet 2014 012.jpg

    Un peu plus tard, la pluie se faisait moins dense, et le départ était donné pour un circuit raccourci.

    13 et 14 juillet 2014 020.jpg

    Les pompiers arrivent rue du Temple, quelques torches résistent.

    13 et 14 juillet 2014 044.jpg

    A 23h 30 la pluie a cessé, et le feu d'artifice peut être tiré.

    13 et 14 juillet 2014 056.jpg

    Le 14 juillet au matin, le rassemblement pour Vouziers se fait devant l'EHPAD les Tilleuls, où un certain nombre de résidents sont réunis.

    13 et 14 juillet 2014 070.jpg

    Le cortège passe rue Henrionnet, devant le dispensaire.

    13 et 14 juillet 2014 081.jpg

    Place Carnot comme dans les autres rues traversées, la foule n'était pas de sortie au passage du défilé.

    13 et 14 juillet 2014 097.jpg

    La mise en place pour le moment de recueillement devant le Monument aux Morts.

    13 et 14 juillet 2014 098.jpg

    Le dépôt de gerbe par le Sous-préfet de Vouziers.

    13 et 14 juillet 2014 109.jpg

    Les personnalités remercient les porte-drapeaux.

    13 et 14 juillet 2014 129.jpg

    Arrivée à la salle des fêtes, où se déroule désormais le vin d'honneur.

    13 et 14 juillet 2014 139.jpg

    Pas de discours pour cette journée, juste un mot de remerciement du Maire de Vouziers.

  • Les cérémonies du 8 mai à Vouziers

    La ville de Vouziers a commémoré ce 8 mai la capitulation allemande qui a mis fin aux combats de 1939-1945 sur le continent européen.

    La journée a débuté au carré militaire du cimetière, où se sont rassemblés les participants. Après l'hommage rendu aux morts, le cortège s'est formé pour se rendre au Monument aux Morts place Carnot.

    Des messages ont été lus : celui des anciens combattants et celui du Secrétaire d’État Kader Arif. Celui-ci a salué le "magnifique édifice qu'est l'Europe de la paix" et a appelé à "en assurer, ensemble, le destin". Fallait-il y voir une allusion au prochain scrutin ?

    Le Sous-Préfet de Vouziers et le Maire de la ville ont déposé une gerbe, et la flamme a été ranimée. L'appel aux morts a été fait par les représentants des associations patriotiques.

    Les participants ont ensuite été appelés à rejoindre la salle des fêtes, pour partager le verre de l'amitié.

    En accueillant les arrivants, Yann Dugard a déclaré que le choix de cette salle avait été fait pour faciliter la présence de tous, l'accès à la grande salle de l'hôtel de ville étant difficile pour certains.

    Il n'y a pas eu de discours, ni du Maire, ni du Sous-préfet dans cette salle où s'est donc terminée cette cérémonie au déroulement quelque peu modifié.

    Voici des illustrations photographiques de cette matinée commémorative :

    08 mai 2014 002.jpg

    L'Harmonie sort du cimetière municipal, après l'hommage rendu au carré militaire  ...

    08 mai 2014 005.jpg

    ... suivie des porte-drapeaux et des sapeurs-pompiers.

    08 mai 2014 013.jpg

    Le défilé descend la rue de Syrienne.

    08 mai 2014 014.jpg

    08 mai 2014 046.jpg

    Le salut devant le Monument aux Morts  par le Sous-préfet

    08 mai 2014 047.jpg

    Le Maire de Vouziers dépose la gerbe de la Ville

    08 mai 2014 070.jpg

    La lecture du message officiel par le représentant de l'Etat.

    08 mai 2014 075.jpg

    Les Vouzinois rassemblés assez nombreux place Carnot

    08 mai 2014 080.jpg

    Les personnalités saluent les porte-drapeaux.

    08 mai 2014 088.jpg

    A la salle des fêtes pour le partage du verre de l'amitié.

  • Vouziers : le 14 juillet presque au sec

    La situation météorologique devient un des facteurs importants pour le déroulement des cérémonies officielles.

    La pluie avait largement contribué à gâcher les manifestations prévues le 13 juillet. Le défilé a été perturbé, et le feu d'artifices a du être décommandé.

    Pour la journée du 14, la pluie était absente le matin, et les cérémonies de la fête nationale se sont déroulées normalement.

    Après les passages à Condé Chestres et Blaise, le cortège officiel a traversé la ville en partant du quartier du Blanc-Mont jusqu'à la Place Carnot en passant par le Maroc et Syrienne.

    14 juillet d.JPG

    La place était occupée par le marché hebdomadaire, ce qui n'a pas empêché le déroulement de la cérémonie devant le monument aux morts.

    L'Harmonie municipale était présente, ainsi qu'une délégation des Sapeurs-pompiers et les porte-drapeaux. Parmi les personnalités, le Sous-préfet était rejoint par les représentants de la gendarmerie et de l'armée. Le Maire était accompagné de ses adjoints, mais la participation citoyennne était faible.

    14 juillet e.JPG

    A l'issu de la cémonie, les participants ont rejoint les salons de l'Hôtel de ville. Le Maire puis le Sous-préfet ont rappelé dans leur discours l'importance de cette date et les valeurs de la République, qui restent des biens communs à défendre.

    14 juillet f.JPG

  • Cérémonie de commémoration de la libération de Vouziers

    Les premiers libérateurs de Vouziers sont arrivés dans la ville le 31 août 1944.

    Ce sont les soldats de l'avant-garde américaine qui ont pénétré à Vouziers, presque 3 mois après le débarquement de Normandie. Les combats ont été beaucoup moins rudes que sur les plages normandes, les armées allemandes se retirant sous la pression trop forte, avant la dernière contre-offensive l'hiver suivant dans les Ardennes belges.

    Ce 31 juillet 2011, la cérémonie a attiré peu de monde, il est vrai que la date correspond à la période charnière entre les vacances et la rentrée, où beaucoup n'ont pas encore repris le rythme et les habitudes de la vie quotidienne.

    Il n'y avait pas la foule, mais des personnalités : le Sous-préfet de Vouziers,  le député Jean-Luc Warsmann, le président du conseil régional Jean-Paul Bachy, et bien entendu Claude Ancelme le maire de Vouziers et plusieurs adjoints ou conseillers municipaux de la ville.

    Voici quelques clichés de cette cérémonie.

    vouziers, liberation ,ceremonie

    Les personnalités pendant que l'Harmonie municipale joue la sonnerie aux Morts.

     

    vouziers, liberation ,ceremonie

    Le dépôt de gerbe par le Maire de Vouziers

     

    vouziers, liberation ,ceremonie

    Le chef de l'Harmonie est félicité pour sa prestation

     

  • Vouziers : une cérémonie du 8 mai toujours d'actualité.

    Parmi les commémorations officielles, certaines gardent plus que d'autres un sens historique et une valeur contemporaine.

    Il est logique de garder le souvenir de la guerre de 1914-1918 et des millions de victimes qu'elle a faites. Mais le combat contre "les Boches" et la reconquête de l'Alsace et la Lorraine n'ont plus beaucoup de sens aujourd'hui.

     

    Par contre la fin de la guerre de 1939-1945 est aussi la victoire contre une idéologie Nazi, et ce combat mérite  toujours notre vigilance et notre engagement. Comme il a été dit lors de la cérémonie de libération des camps de concentration, les combattants d'alors se sont mobilisés pour des valeurs, et ils ne veulent que cela soit oublié.

    "Nous qui sommes les survivants de ce système, apportons aujourd’hui notre témoignage, en ces temps de tourmente où se confrontent des extrémismes étatiques ou religieux et les aspirations d’ouverture vers la démocratie et le simple respect des droits de l’homme.

    Nous tenons à affirmer notre conviction que ce rappel des luttes et des souffrances d’hier ne doit pas seulement consister en un regard apitoyé ou reconnaissant lancé sur un passé douloureux.

    Cette évocation ne saurait être dissociée des espoirs qu’aux jours sombres nous placions dans l’avenir, et que, aujourd’hui encore, nous entendons préserver et développer.

    En cette journée du souvenir de la déportation et des combats de la liberté, les hommes, les femmes et les enfants qui ont vécu ces événements dans leur chair et avec leurs yeux, appellent avec force leurs concitoyens à rester fermes dans la défense des valeurs de liberté, de démocratie, de tolérance et à ne jamais oublier que le monde se construit par la force de l’espoir et par la générosité des hommes, non par la force des dictatures."


    On peut s'étonner de ne pas voir les élèves de Vouziers associés à cette journée, alors qu'ils le sont pour le 11 novembre : Laquelle des deux dates garde un sens fort pour l'éducation de la jeunesse ?

     

    La cérémonie a débuté au carré militaire du cimetière municipal. Les couleurs ont été levées, en présence d'un détachement du Génie.

    Un défilé entrainé par l'Harmonie Municipale a conduit les participants Place Carnot, pour un hommage aux morts. Un message des associations d'anciens combattants a été lu, ainsi qu'un message du ministre. C'est le Sous-préfet qui a lu le message ministériel. Il revenait de Rethel, car il assure toujours l'intérim du poste de l'arrondissement voisin qui n'est toujours pas pourvu.

    Voici quelques clichés de la cérémonie  qui s'est déroulée sous un chaud soleil.

    Huit mai.2011 002.jpg

    Au cimetère municipal, le carré militaire.

    Huit mai.2011 007.jpg

    En rythme avec les pieds et avec les instruments.

    Huit mai.2011 019.jpg

    L'arrivée du Sous-préfet

     

     

    Huit mai.2011 028.jpg

    Les personnalités devant le monument aux morts.