Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'AN VERT de Vouziers : écologie et solidarité.

  • Argonne Ardennaise : 20 ans, cela se fête.

    Le soleil a aussi voulu être de la partie pour fêter les 20 ans de la Communauté de Communes ce dimanche à Grandpré.

    Dès 11 heures, les personnalités étaient conviées à l'inauguration de cette journée qui constitue le point d'orgue des festivités prévues pour l'occasion. En présence du Sous-préfet de Vouziers et d'élus du territoire (dont Noël Bourgeois, Président du Conseil Départemental et Jean-Luc Warsmann, député de la circonscription) , le Président Signoret a retracer l'historique de la collectivité. Celle-ci  a été créée sans  les communes du canton de Vouziers, qui rejoindront la Communauté quelques années plus tard.

    Le fonctionnement a été plutôt difficile dans les débuts, avec des réticences à transférer leurs compétences de la part de nombreux maires, et le boulet financier qu'à constitué Nocturnia première version.

    Après ce moment officiel, un repas était prévu à la salle des fêtes de Grandpré. Le menu était centré sur le thème des fruits, qui était aussi celui de la journée. Près de 200 convives ont partagé ce repas.

    Lire la suite

  • Francine Saint Ramond et les croix des chemins

    Francine Saint Ramond est une historienne spécialiste de l"histoire militaire, qui a passé sa thèse sur la campagne d'Orient ( 1915-1919). C'est d'une campagne plus proche qu'elle a choisi de parler ce vendredi auP1410759.JPG CPR de Vouziers, à l’invitation de l'ASPV. Le thème de sa conférence portait sur les croix et chapelles de la Meuse et des Ardennes.

    Elle a su retenir l'attention de la trentaine de personnes présentes, dont beaucoup de férus de patrimoine qui ont pu apporter leur contribution au sujet traité.

    Les croix et chapelles de nos campagnes sont souvent implantées sur des sites repérés avant la christianisation du pays. Les premiers évangélistes se sont installés près des villages, sur des sites particuliers (près d'une source, d'un arbre remarquable, ... ). Le lieu de leur séjour a parfois été le site d'implantation d'une chapelle.

    Les croix  et chapelles ont été longtemps des lieux de pèlerinage, pas toujours bien vus de l'Eglise qui y voyait une concurrence et  parfois une réminiscence de rites païens.

    Lire la suite

  • Liberté et relaxe pour les 7 de Briançon

    Ils risquent la prison pour avoir aidé des personnes migrantes en danger dans les Alpes. Bastien, Benoit, Eleonora, Juan, Lisa, Mathieu et Théo vont être jugé-e-s le 8 novembre 2018 au tribunal de Gap (Hautes-Alpes).

    Ils risquent la prison pour avoir aidé des personnes migrantes en danger dans les Alpes. Bastien, Benoit, Eleonora, Juan, Lisa, Mathieu et Théo vont être jugé-e-s le 8 novembre 2018 au tribunal de Gap (Hautes-Alpes).

    Leur seul tort : avoir participé le 22 avril dernier, dans un contexte de militarisation croissante de la frontière franco-italienne, à une marche solidaire pour dénoncer les agissements du groupuscule Génération Identitaire qui menait une opération d’intimidation violente et d’incitation à la haine au col de l’Echelle (Briançon).

    Pour cela, ils risquent jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende. Il s’agit de peines normalement réservée à la criminalité organisée.

    Lire la suite

  • Communauté de communes : un coup de pouce pour la mobilité

    Ce mercredi 10 octobre s'est tenu le conseil de communauté de rentrée pour la 2C2A. En fait, on devrait dire maintenant 2A2C, puisque la nouvelle appellation officielle de la collectivité est : Argonne Ardennaise, Communauté de Communes, la subtilité de l'évolution ne vous aura pas échappé.

    Pour cette réunion de rentrée, tout le monde s'est montré bien sage, puisque toutes les délibérations ont été votées à l'unanimité. Toutes sauf deux, qui ont été retirées de l'ordre du jour, elles concernaient la mutualisation des services avec ceux de la ville de Vouziers. Des points restent à régler dans ce projet, qui demande bien entendu un avis conforme du Conseil municipal de cette commune.

    En début de conseil, un hommage a été rendu à Raoul Mas. Le maire de Marcq est décédé en juillet dernier, il avait exercé son mandat de premier magistrat pendant 10 ans. Depuis des années, il occupait de manière quasi-inamovible  le poste de secrétaire de séance au sein des conseils de communauté. Le président Signoret  a fait respecter une minute de silence en mémoire de Raoul Mas

    Lire la suite

  • Concert avec Patrick Kabré à Chevières le 20 octobre

    Très en vue sur la scène cosmopolite de la capitale burkinabè, Patrick Kabré façonne une musique moderne et explosive où afrobeat et reflets de musiques traditionnelles mandingues côtoient la force du blues et les clins d’œil du rock. Performeur fougueux, il nous entraine dans un univers musical percutant et coloré ! Trophée du meilleur espoir de la musique burkinabé, il promet un bel avenir sur la scène musicale africaine et internationale. Un artiste à suivre donc !

    Un univers musical percutant, coloré de folk, d’afrojazz, de blues pimenté d’une belle énergie pop avec en toile de fond les rythmes traditionnels du plateau central mossi du Burkina Faso, avec toujours ce rien de va-et-vient entre musique traditionnelle et moderne, qui donnent tout le piquant de ses compositions.

    Message de tolérance à travers la diversité, musique du désert, énergie groove, balades funky sans frontière, l’acoustique s’unit à l’électrique pour un délicieux mélange de douceur et de rythmes frénétiques.

    Véritable groupe de scène, puissant et percutant, c’est bien sûr sur scène qu’il révèle tout son charme !

    Lire la suite

  • Population des Ardennes : l'INSEE prévoit la poursuite de la baisse.

    Dans une note publiée ce jour, l'Institut national de la statistique et des études économiques ( INSEE) dresse le tableau de l'évolution de la population des Ardennes. Ces chiffres sont connus, mais le plus inquiétant se trouve dans la projection que fait l'étude pour les années à venir. D'ici 2050, notre collectivité pourrait connaître la chute la plus importante parmi les départements français.

    Voici des extraits de cette publication :

    "En cinquante ans, le département des Ardennes a perdu 22 500 habitants, dont 5 500 entre 2010 et 2015"

    "Comme la plupart des autres départements du nord-est, la situation des Ardennes ne s’améliorerait guère. Ce département pourrait connaître la plus forte baisse de population en France métropolitaine d’ici à 2050."

    Une déprise dans les Ardennes qui perdure depuis le milieu des années 70

    "Entre 2010 et 2015, le département des Ardennes connaît une situation de déprise démographique. Le nombre d’habitants passe de 283 250 à 277 750 : c'est une diminution de 0,39 % en moyenne chaque année, soit la troisième plus forte des départements en déprise du Grand Est, derrière les Vosges et la Haute-Marne."

    Lire la suite

  • le Tour Alternatiba est arrivé à Bayonne après 4 mois de mobilisation !

    Bayonne, le 6 octobre, à 18h30 – Après 4 mois de mobilisation, les vélos à trois et quatre places  du Tour Alternatiba ont achevé leur périple au milieu de la foule réunie à Bayonne pour l’occasion. Alors que Valérie Masson-Delmotte, membre du comité scientifique du GIEC, a confirmé, en duplex depuis la Corée du Sud, que le rapport 1,5 °C a été accepté par tous les pays du monde, le bilan du Tour Alternatiba révèle  la détermination citoyenne à agir contre le dérèglement climatique, à mettre en œuvre dès aujourd’hui les alternatives concrètes permettant de l’enrayer, et à s’opposer aux projets et politiques climaticides.

    Pari réussi haut la main pour le Tour Alternatiba : pendant près de 4 mois, les triplettes et quadruplettes symboles de l’effort collectif pour la transition écologique et sociale ont sillonné la France et quatre pays frontaliers sur 5800 kilomètres. Parti de Paris le 9 juin, le Tour Alternatiba s’est achevé à Bayonne à 17h, au milieu d’une foule venue de partout pour l’accueillir, après avoir mobilisé des dizaines de milliers de personnes sur son passage . Déjà 3 500 personnes ont été comptabilisées lors de cette première partie de journée, un grand concert gratuit devant se tenir à partir de 19h .

    Chacune des 200 étapes fut en effet l’occasion de fédérer les porteurs locaux des alternatives concrètes permettant de lutter contre le dérèglement climatique. Projets d’énergie citoyenne 100 % renouvelable, épargne solidaire, monnaies locales, agriculture biologique, locale et paysanne, solidarité avec les migrants, transports alternatifs, projets de métamorphose écologique et sociale du territoire,… : qu’elles soient individuelles ou collectives, les alternatives concrètes sont présentes partout.

    Lire la suite