Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'AN VERT de Vouziers : écologie et solidarité.

  • Macron doit prendre la parole demain.

    IND_18_48_03.png

    Dessin de Xavier Gorce pour Le Monde

  • Une victoire historique pour le Récif de l’Amazone

    Le Récif de l’Amazone au Brésil sauvé des mains de Total

     

    Aujourd’hui est une date historique pour toutes celles et ceux qui se mobilisent pour sauver le Récif de l’Amazone, un écosystème unique au monde, menacé par la cupidité des compagnies pétrolières. Nous avons obtenu une victoire face à l’une des entreprises les plus puissantes au monde : Total ne fera pas de forage pétrolier au Brésil près du Récif de l’Amazone !

    L’agence environnementale brésilienne (Ibama) vient d’annoncer sa décision finale : elle a rejeté définitivement la demande de Total de forer au large de l’embouchure de l’Amazone. Ensemble, avec vous toutes et tous, nous avons joué un rôle crucial dans cette décision qui permet de lever une des menaces qui pesaient sur le Récif de l’Amazone.

    Nous tenons à fêter avec vous cette victoire et à en partager les premiers enseignements, pour qu’un mouvement plus large encore puisse se former et mettre un terme à l’ère du pétrole.

     

    À la découverte du Récif de l’Amazone

    L’aventure a commencé il y a moins de deux ans, quand l’équipage du navire de Greenpeace l’Esperanza est parti au large du Brésil recueillir les toutes premières images du Récif de l’Amazone. Notre mission était claire : montrer au monde l’incroyable richesse du Récif de l’Amazone avant qu’il ne soit trop tard, les projets de Total menaçant de le détruire de façon irréversible en cas de fuite de pétrole.

    Koukou-1-640x482.png

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le 11 décembre 2018

    Le conseil municipal de Vouziers se réunira le mardi 11 décembre 2018 à 19 heures dans la SALLE BELLEVUE, rue de Condé.

    Ordre du jour :

    Adoption du procès-verbal du conseil du 23 octobre 2018

    Affaires financières

    Acceptation du fonds de concours 2C2A R + 3
    Tarifs 2019
    Subventions
    Admission en non-valeur
    Budget de l’eau de Vrizy
    Autorisation de paiement des dépenses d’investissement
    Versement d’une avance au budget « Lotissement »

    Marchés publics – Urbanisme

    MAPA 2018-09 relatif aux travaux de mise en accessibilité et de rénovation de l’hôtel de ville

    Relance des lots (remis sur table en raison de la Commission d’Appel d’Offre (CAO) le 6/12/2018)

    MAPA 2018-02 relatif aux travaux de mise en accessibilité et de rénovation de l’hôtel de ville Lot n° 3, 4 et 6 – Avenant n° 1 (remis sur table en raison de la CAO le 6/12/2018)
    AO 2017-01 relatif à la construction du pôle scolaire et accueil périscolaire Dora Lévi – Lot n° 2 Avenant n° 2 (remis sur table en raison de la CAO le 6/12/2018)
    Constitution d’une servitude entre le GAEC WEIRIG et la Ville de Vouziers

    Affaires générales

    Repos dominical : Dérogations (remis sur table)
    DETR – Demandes de subventions (remis sur table)
    Convention utilisation des locaux suite à la mutualisation
    Charte de la mutualisation des services

    Affaires scolaires

    Autorisation de demande de renouvellement 2019-2022 auprès de la CAF et de demande de financement auprès de la MSA dans le cadre du CEJ

    Affaires de personnel

    Modification du tableau des emplois (suppression de postes sauf Police municipale)
    Adoption du règlement intérieur Ville (Police municipale)
    Participation de l’employeur au maintien salaire (Police municipale)
    Adhésion au CNAS (Police municipale)

    Lire la suite

  • Marché de Léon à Boult aux Bois le Dimanche 16 Décembre.

    Un marché de Noël n'est pas forcément réservé aux grands centres urbains, avec une orientation commerciale prépondérante.

    Dans le Vouzinois, plusieurs initiatives reprenne le thème avec une vision plus solidaire et d'échange.

    C'est le cas notamment à Boult-aux-Bois, où l'organisation se présente ainsi :
    Une partie du marché sera en extérieur sous abri.
    Vous trouverez sur place de quoi passer un moment inoubliable (ateliers manuels et gratuits, animations, buvette avec produits de circonstance : ambiance garantie !)
    Ce marché rassemblera artisans locaux et habitant-e-s, qui ne feront pas que vendre leurs objets : l'heure sera à l'échange, au partage et au tissage de liens !
    Venez couvert-e-s et nombreux-ses !

    affiche2018_internet_definitif.jpg

    Lire la suite

  • Pas de transition écologique sans justice sociale !

    Le gouvernement a annoncé un moratoire sur la taxe sur les carburants : la décision peut paraître compréhensible et pourtant c'est une erreur profonde. Le gouvernement n'a pas mis en place une politique redistributive lisible de la fiscalité carbone, et c'est donc aujourd'hui les objectifs environnementaux qui régressent, comme au moment de la décision sur l'éco-redevance poids lourds face aux violences des bonnets rouges. Les gouvernements successifs n'ont ni boussole, ni ambition, ni continuité en matière de politiques de transition, et ce faisant ils aggravent concrètement les risques pour les décennies à venir car la transition écologique est indispensable pour le long terme. Explications de France Nature Environnement ci-dessous.

    La transition écologique n'est pas une option : c'est une nécessité.

    Face aux enjeux climatiques et environnementaux, la tentation de sacrifier les enjeux de long terme pour des besoins de court terme consiste à la fois à se tromper de réponse et à tromper nos concitoyens. France Nature Environnement affirme que le gouvernement a toutes les cartes en main pour apporter des réponses aux nécessités du présent, en conciliant les enjeux de justice sociale et de transition écologique pour lutter contre le changement climatique et la pollution de l’air.

    La transition écologique implique des changements dans les modes de production, de consommation, de déplacement. Elle nécessite une refondation des politiques publiques et une évolution profonde des comportements individuels. Ces changements doivent être accompagnés et se faire avec les citoyens et les collectivités.

    Il est lourd de sens de freiner une fiscalité écologique encore balbutiante en pleine COP24, réunion dont notre président et notre premier ministre sont absents... Baisser le prix du carbone revient à réduire l'effet incitatif et de réorientation des entreprises comme des consommateurs vers des produits ou services à faible contenu carbone. Autrement dit, vers des produits ou services moins émetteurs de gaz à effet de serre. Alors que les conséquences lourdes des dérèglements climatiques sont déjà là, et que les populations les plus vulnérables en sont les premières victimes, partout sur la planète, reculer aujourd’hui sur la fiscalité carbone revient à aggraver directement notre avenir et celui de nos enfants et petits-enfants.

    Mais la fiscalité écologique ne pourra être comprise et mise en œuvre que si les efforts sont partagés, que si elle répond aux enjeux de justice sociale, via la redistribution de ses recettes dans des actions de transition concrètes et des mesures d’accompagnement pour celles et ceux qui en ont besoin.

    Lire la suite

  • Marches Climat, mobilisons-nous le 8 décembre

    Communiqué LDH

    La Ligue des droits de l’Homme (LDH) appelle à participer aux manifestations qui auront lieu partout en France ce 8 décembre, dans le cadre des Marches pour le climat. La LDH réitère à cette occasion qu’elle est et sera vigilante et active pour que soit prise en compte la triple justice économique, sociale et environnementale. Elle appelle les gouvernements à faire de l’urgence climatique un point de renouvellement des pratiques démocratiques, économiques et sociales.

    Le mot d’ordre de cette Marche climatique est « il est encore temps » mais, le temps étant compté, il faut de l’ambition, du courage et des actes.

    Les COP, aujourd’hui la COP24 (24e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques) se suivent et se ressemblent. Les intentions et ambitions ne sont pas à la hauteur des enjeux climatiques, pire, a minima elles ne sont pas même respectées par les Etats signataires : l’augmentation de la production des gaz à effet de serre est repartie ces dernières années, après la sortie de la crise de 2008.

    La mise en place d’une société décarbonée est urgente, vitale, même, au sens fort, et elle doit être faite avec et pour les populations.

    Lire la suite

  • Concert final de Patrick Kabré à Bayonville le 8 décembre

    44863291_1699990100113178_7224080548866555904_n.jpg?_nc_cat=108&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=ee98f4394f9905f48ae659d03d8880bd&oe=5C6CC124Concert de l'artiste burkinabé Patrick Kabré, à l'issue duquel les membres de l'association Argonne Manengouba remettront un chèque pour financer un forage et la construction d'un puits à Ouagadougou.

    C'est sur un terrain aussi aride que celui montré sur la photo que Patrick souhaite faire creuser un forage. Ce terrain, que l'association de Patrick a acquis, se situe près d'un collège à la périphérie de Ouagadougou. Le puits servirait à irriguer les cultures. Le but étant de faire faire du maraîchage par les élèves du collège et leurs mamans.

    Lire la suite