Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'AN VERT de Vouziers : écologie et solidarité. - Page 4

  • Les Briquenay Sbires enflamment Bellevue (sans causer de dégâts)

    C'est grâce à l'initiative conjointe de la section de Vouziers de la Ligue des Droits de l'Homme et du FJEPCS La Passerelle que les Briquenay Sbires ont donné un concert ce dimanche. Ils ont joué dans la salle Bellevue, qui bénéficie d'une acoustique nettement améliorée depuis sa rénovation.

    Près de 50 personnes ont assisté à leur prestation, au cours de laquelle ils ont fait preuve d'une énergie et d'un talent sans faille. Ce groupe local existe depuis 2011, il réunit 10 bénévoles avec un plaisir de partager leur art qui se manifeste avec évidence tout le long de leur passage sur scène. Le groupe joue bénévolement en faveur des associations qui le sollicitent, n’hésitez pas à le contacter. ( Frédéric Mathias : canope01@orange.fr ).

    La nature inspire leurs textes, ainsi que la solidarité et les poètes, parmi lesquels Arthur Rimbaud bien entendu. Guitares et saxophone accompagnent les voix, qui, plus que délivrer un message, dégagent un plaisir de chanter et une énergie communicatifs.

    Le public a d'ailleurs été vite conquis par leur talent et leur humour, réclamant même un bis avant la fin du concert.  Un entracte a été de mise, avec une collation offerte par les organisateurs, et qui a été également fort appréciée.

    Ce concert était donné à l'occasion du 120e anniversaire de la Ligue des Droits de l'Homme, et une information a été donnée sur la campagne d'adhésion que la LDH mène actuellement.

    Lire la suite

  • Marine Le Pen refuse un examen psychiatrique

    le pen.jpg

    Dessin de Riss pour Charlie Hebdo

  • Electricité : quels fournisseurs en proposent de la vraiment verte ? Greenpeace France dévoile son classement

    Paris, le 28 septembre 2018Le marché de l’électricité pour les particuliers a vu son nombre de fournisseurs exploser ces dernières années, avec leurs lots d’offres dont beaucoup sont présentées comme « vertes ». Pourtant, tous les fournisseurs ne se valent pas.

    Afin de mieux guider les consommateurs et consommatrices dans leur choix de fournisseur d’électricité et leur permettre de réduire leur empreinte écologique, Greenpeace France a mis au point un « Guide de l’électricité verte ».

    Un classement des fournisseurs pour mieux éclairer les consommateurs

    Une électricité verte est une électricité qui est produite par des technologies renouvelables. Pourtant, aujourd’hui, la règlementation n’oblige pas les fournisseurs d’électricité qui proposent des « offres vertes » à acheter de l’électricité renouvelable mais simplement le certificat, appelé « garantie d’origine », qui atteste qu’une quantité équivalente d’électricité renouvelable a bien été injectée sur le réseau d’électricité, en France ou ailleurs en Europe.
    Par conséquent, il est aujourd’hui impossible de décrypter ce qu’il y a vraiment derrière les offres vertes proposées sur le marché. Un-e client-e peut souscrire à une offre verte et en même temps voir son argent financer principalement les producteurs d’électricité nucléaire ou fossile, plutôt que les producteurs d’électricité renouvelable.

    « Tous les fournisseurs d’électricité ne se valent pas. Beaucoup d’entre eux trompent les consommateurs et consommatrices en proposant des offres soi-disant vertes qui ne sont en fait pas des offres d’électricité renouvelable », explique Alix Mazounie, chargée de campagne Énergie pour Greenpeace France.

    Lire la suite

  • Affaire Chevron-Équateur : l’arbitrage international confirme sa réputation d’instrument au service des puissants

    La Cour permanente d’arbitrage de La Haye a rendu le 30 août dernier une décision favorable à Chevron, qui avait été condamnée par la justice équatorienne à verser une compensation historique de 9,5 milliards de dollars pour la pollution occasionnée par sa filiale Texaco dans la région amazonienne du pays. La sentence avait pourtant été confirmée quelques semaines plus tôt à peine par la Cour constitutionnelle de l’Équateur. Mais le tribunal commercial basé aux Pays-Bas, saisi par la major pétrolière américaine dans le cadre d’une procédure dite de « règlement des différends entre investisseurs et États » (ISDS en anglais), a donné raison à cette dernière en estimant que la sentence équatorienne était entachée de corruption, et que Chevron s’était libérée de toute mise en cause par la signature d’un accord de compensation très partiel, jamais accepté par les personnes concernées.

    Les arbitres ont sommé l’Équateur d’annuler la sentence et de couvrir les frais judiciaires liés à la procédure, d’empêcher les plaignants de poursuivre l’exécution de la sentence, et enfin de verser une compensation (d’un montant encore à définir) à Chevron. Autrement dit, de récuser son propre système judiciaire.

    Lire la suite

  • Manifeste pour l'accueil des migrants

    Appel de 150 personnalités pour l'accueil des migrants.

    Voir la liste des signataires sur Politis

    Partout en Europe, l’extrême droite progresse. La passion de l’égalité est supplantée par l’obsession de l’identité. La peur de ne plus être chez soi l’emporte sur la possibilité de vivre ensemble. L’ordre et l’autorité écrasent la responsabilité et le partage. Le chacun pour soi prime sur l’esprit public.

    Le temps des boucs émissaires est de retour. Oubliées au point d’être invisibles, la frénésie de la financiarisation, la ronde incessante des marchandises, la spirale des inégalités, des discriminations et de la précarité. En dépit des chiffres réels, la cause de nos malheurs serait, nous affirme-t-on, dans la « pression migratoire ». De là à dire que, pour éradiquer le mal-être, il suffit de tarir les flux migratoires, le chemin n’est pas long et beaucoup trop s’y engagent.

    Nous ne l’acceptons pas. Les racines des maux contemporains ne sont pas dans le déplacement des êtres humains, mais dans le règne illimité de la concurrence et de la gouvernance, dans le primat de la finance et dans la surdité des technocraties. Ce n’est pas la main-d’œuvre immigrée qui pèse sur la masse salariale, mais la règle de plus en plus universelle de la compétitivité, de la rentabilité, de la précarité.

    Lire la suite

  • les Briquenay Sbires en concert à Vouziers le 30 septembre

    Le groupe bio des Ardennes Profondes sera salle Bellevue ce dimanche à 17 h. Des tubes maison avec les produits du cru, les grandes questions sur le monde, des portraits sans concession… deux heures de spectacle et d’humour pop rock, des grandes gueules mordillantes et sans venin.

    Les BRIQUENAY SBIRES sont une troupe de 10 comédiens musicaux bénévoles. Ils existent depuis 2011.
    Ils présenteront un spectacle humoristique de 2h, des chansons rock et pop, composés par les musiciens du groupe, avec des thèmes sur la vie en société, la protection des animaux et de l’environnement, des personnalités célèbres. Tous les textes et les musiques sont des originaux écrits par des membres de la troupe.

     

    Lire la suite

  • Sortie "champignons" le 7 octobre à Boult-aux-Bois

    champignons-japonais-shimeji.pngVous aimez les champignons ? Alors venez les découvrir et les ramasser avec nous le dimanche 7 octobre 2018 de 10h à 17h.
    Cette sortie est réalisée en partenariat avec Nature et Avenir et la SHNA ( Société d'Histoire Naturelle des Ardennes).

     


    RDV devant la Maison de la Nature à Boult-aux-Bois avec un Pique-nique, une tenue adaptée à la météo et un panier.

    ATTENTION : réservations OBLIGATOIRES au 03.24.30.24.98 ou à maisonnatureboult@gmail.com

    Une deuxième sortie est prévue le 21 octobre, renseignez-vous auprès de la Maison de la Nature.

    Lire la suite