Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Musique

  • Festival Chéri 2021

    Ce Samedi 14 Août 2021, l'Association Bronca et l'Association des Amis de l'Abbaye ont présenté en première mondiale l'édition #1 du Festival Chéri !

    L'association Bronca a convié 15 artistes à venir travailler ensemble sur le thème du Pacte d’Amour, reprenant l’autre nom de la charte dite de Charité des moines cisterciens qui ont fondé l’Abbaye en 1147. Le Pacte d’Amour signe la cohérence qu’il y a à marier les arts, désigne notre engagement à aimer, à protéger et à transmettre.

    Les 15 artistes sont tous déjà venus en visite et en repérage à l’abbaye. Ils y ont été accueillis par les propriétaires et la toute jeune association des amis de Chéhéry. Ils ont pu s’imprégner de ce monument inscrit et du parc qui l’entoure. Nous avons longuement échangé sur le Pacte d’Amour, et le lien évident qui lie cette thématique à leurs travaux et aux axes de recherche qu’il ouvre.

    À l’occasion de la résidence, Crée-moi Chéri.e , du 6 au 13 août 2021 à l'Abbaye, chacun des artistes sera amené à créer 7 formes brèves de 5 à 15min. Qu’il s’agisse d’adapter un travail ou de créer dans la rencontre de l’autre, chacun a déjà fourni un ensemble de pistes de recherche ou sait déjà ce qu’il mettra en œuvre durant la résidence. Ces créations seront mises en scène et articulées en déambulation dans et autour de l’Abbaye et chaque œuvre brève donnera le relais à la suivante. Nous avons pour ambition de créer ainsi une flânerie artistique à l’Abbaye de 11h00 à 19h00. Ainsi lors de la générale du 13 août et du Festival Chéri qui suivra la résidence, les spectateurs découvriront les œuvres et les artistes en flânant dans les 3 hectares de l’Abbaye.

    Cette présentation est tirée du site de l'Abbaye de Chéhéry

    Voici des clichés de cette journée qui a connu un beau succès public.

    Lire la suite

  • Festival Boult-aux-Bois et Cordes 2021

    Il est temps de vous présenter le magnifique travail de Thomas Witté pour le festival de cette année : voici notre visuel 2021 avec toutes les informations nécessaires pour ne rien rater !

    Pour la deuxième année consécutive, Boult-aux-Bois&Cordes prend une forme particulière. Si nous avons hâte de retrouver notre format habituel, nous sommes particulièrement heureux de pouvoir maintenir nos activités cette année :

    Nos musiciens vous présenteront un programme unique que vous pourrez venir découvrir lors des trois représentations proposées, à Vouziers, Boult-aux-Bois et Chatel-Chéhéry.

    Lire la suite

  • Festivals de l'été 2020 : le choix est restreint.

    Puy du fou 08.2020.jpg

    Dessin de Foolz pour Charlie-hebdo

  • Conte musical "L'histoire du soldat" de Stravinsky, dimanche 26 juillet aux Tourelles

    Concert à Vouziers (cinéma Les Tourelles) dimanche 26 juillet à 14h30 - accueil du public à 14h15.

    Un deuxième groupe d’artistes du festival “Boult-aux-Bois & Cordes” propose une œuvre de Stravinsky sur un texte de Ramuz:

    “L’histoire du soldat”, conte musical et philosophique.

    Les consignes de distanciation physique seront respectées, et il vous sera demandé de porter un masque de protection respiratoire.

    histoire.png

    Stravinsky et Ramuz ont-ils pactisé avec le diable pour créer à la fin de la première guerre mondiale ce chef-œuvre hors du commun? Quoiqu'il en soit, jamais une œuvre n'aura fait cohabiter avec autant de force un texte et une musique. Un narrateur, soldat, un violon, le diable, une princesse et la musique bien sûr, voilà les personnages de ce conte musical, populaire, philosophique, universel.

     

    Lire la suite

  • The Yokel en concert à Boult aux Bois samedi 11 juillet

    Trois ans après leur premier album, The Yokel revient en 2020 avec son deuxième opus, sobrement intitulé « Y ».

    Le groupe avait laissé ses angoisses au placard avec ‘Here comes the wild’ en 2017, un hymne à la vie et aux surprises qu’elle réserve. Avec « Y » (prononcez why en anglais), The Yokel ne cache plus ses doutes et ses questionnements. Les douze titres qui composent l’album résument les choix difficiles et la douleur au carrefour des routes. Plus profond, sans doute plus personnel, sans être moins vif ni moins jovial, « Y » dévoile une nouvelle facette d’un groupe qui a évolué au fil des ans et qui s’est affirmé.

    Y, c’est aussi Yokel. Huit musiciens qui n’ont comme seul bagage que leur amour de la musique. Après une tournée de deux ans et plus de soixante concerts à travers la France, des passages remarqués dans les plus beaux festivals aux salles les plus intimes, ils reviennent aujourd’hui avec encore plus de détermination, d’envie, de rage. Les ingrédients sont toujours les mêmes : un folk-rock sublimé par deux voix qui s’entremêlent, des instruments acoustiques et électriques qui s’épousent et créent une tornade, autant sur scène que dans les enceintes.

    « Y », c’est enfin l’avant-dernière lettre de l’alphabet, comme pour préciser qu’il y aura toujours quelque chose après. Comme si la musique, même étouffée, n’arrête jamais vraiment de vibrer. Comme un esprit de liberté chevillé au corps et à l’âme.

    Lire la suite

  • L'Harmonie municipale en grande forme.

    Laurent Bacquenois pouvait se montrer satisfait du concert donné cet après-midi par la formation musicale dont il assure la présidence depuis plusieurs années. Les voyants sont au vert pour l’association, qui anime également une école de musique. Celle-ci propose des cours de plusieurs instruments : clarinette, flûte, saxophone, trompette, trombone, tuba, percussions.

    Les jeunes (ou les moins jeunes) ainsi formés intègrent rapidement le "petit orchestre", puis deviennent le plus souvent membres de l'Harmonie. Celle-ci est présente aux manifestations patriotiques et officielles de la ville de Vouziers, et elle organise plusieurs concerts dans l'année, celui de ce jour étant donné à l'occasion de la Sainte-Cécile.  Des répétitions ont lieu tous les samedis après-midi, afin d'obtenir un ensemble cohérent et de bon niveau.

    Laurent Bacquenois a souligné l'implication des musiciens, présents nombreux aux différentes cérémonies, et dont le nombre dépassait la cinquantaine pour ce concert.

    Il pouvait également se réjouir de voir une salle des fêtes bien remplie : plus de 300 personnes avaient fait le déplacement ce samedi. Le président a souligné la présence de têtes nouvelles dans la salle, preuve que le bouche à oreille ( et les réseaux sociaux) avaient un impact positif.

    Lire la suite

  • Cabaret vert 2019

    5d06e3fdb75ec.png

    - DURABLE JUSQU’À LA MOELLE

    Le développement durable, c’est pas juste un concept à la mode. C’est l’affaire de tous, et c’est l’âme du Cabaret Vert. Le festival ne se serait jamais monté sans l’envie des organisateurs de sensibiliser le public à ces problématiques.

    Le Cabaret est un tout. On la joue durable dans tous les compartiments du festival… La musique, le cinoche, la BD, les spectacles, la nourriture, la boisson, l’accueil, les intervenants. On essaie être cohérent.

    On parle d’écologie bien sûr, de biodiversité, de gestion des déchets, d’énergie, mais aussi de lien social, de consommation responsable, de circuits courts, de la vie d’un territoire, d’entrepreneuriat social, de solidarité…

    Parce que le développement durable, c’est une question de vivre ensemble. Cette année, tous les intervenants, les prestataires, les partenaires, les bénévoles du festival ont signé les Engagements du Cabaret durable, avec des objectifs à long terme et d’autres à atteindre dès cette année. Un véritable engagement concret, chiffrable, réel. Histoire que cet idéal ne soit pas que des mots jetés en l’air. On dit, on fait. Qu’est-ce qu’on construit ? Qu’est-ce qu’on va laisser ? Qu’est-ce qu’on peut apprendre les uns des autres ? Et comme en Ardennes on a du savoir-vivre, on se nourrit de tout ça sans se prendre la tête, et sans jouer les naïfs, en écoutant un bon concert et buvant une bonne bière, au vert.

    Lire la suite