Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise

  • Orientations budgétaires : 2020, une année particulière.

    Le bon fonctionnement d'une commune demande au moins deux éléments de base : un projet politique pour la cité, et le financement nécessaire à la mise en œuvre des décisions qui découlent de ce choix.

    Le débat sur les orientations budgétaires précède obligatoirement le vote du budget d'une commune. Il prépare ce moment primordial de la vie communale, dont dépendent toutes les réalisations de l'année.

    Lors de sa séance de ce mardi 10 décembre, le conseil municipal de Vouziers a débattu de ses orientations budgétaires. Mais le calendrier politique et les considérations financières ont grandement limité la portée de ce débat.

    Les prochaines élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Ce sera donc l'équipe élue lors de ce scrutin qui gérera la ville pour la plus grande partie de l'année prochaine. Il est difficile pour les élus actuellement en place de se substituer à leurs successeurs et d'anticiper leurs décisions. On peut en déduire que peu de dossiers importants peuvent être proposés dès maintenant.

    L'autre limite au débat de la soirée est financière. La fin de la taxe d'habitation (TH), ou sa quasi-disparition, laisse planer quelques incertitudes sur les finances communales. La suppression de la TH devrait être compensée à 100 %, tout du moins sur le papier. Mais ce changement ne donne plus guère de marges de manœuvre aux élus locaux, et il laisse planer un doute sur le calcul futur des dotations de péréquation qui sont importantes pour Vouziers.

    De plus, la situation financière de la commune est délicate,  le temps que le prêt-relais pour le pôle scolaire soit remboursé. Le document préparatoire au conseil explique que " la capacité d'emprunt de la commune est très limitée jusqu'en 2022".

    Si on ajoute à cela que le total de l'autofinancement prévu pour les investissements 2020 se monte à 327 982 €, on peut en déduire que ces investissements ne comporteront pas de nouveaux projets importants.

    Lire la suite

  • Le marché de Léon 2019 à Boult-aux-Bois

    Le marché de Léon revient pour sa troisième édition, le dimanche 15 décembre à la salle communale de Boult-aux-Bois.
    Nous avons réunis tous les ingrédients pour partager un beau moment : producteurs et artisans locaux, ateliers manuels ouverts à tous, animations, buvette et tout !
    Une partie du marché se fera au frais sous la halle dans une ambiance chaleureuse.
    Nous vous espérons nombreux,  plus on sera et plus on aura chaud !

    Merci et à bientôt.

    L'équipe de la MARS.

    animations.jpg

    Lire la suite

  • Rassemblement contre les violences faites aux femmes

    Les ligueuses et ligueurs du Vouzinois, n'étaient pas disponibles pour répondre à l'appel national à manifester contre les violences faites aux femmes, ont décidé de le faire ce samedi 7 décembre à 11h.

    Une vingtaine de personnes ont répondu à cet appel local. Une déclaration a été lue sur le perron de l'hôtel de ville de Vouziers, et un message a été affiché, écrit sur des panneaux confectionnés par des ligueurs.

    Les participants se sont ensuite rendus devant la sous-préfecture. A nouveau le message a été affiché sur les grilles du bâtiment, avant la dispersion du rassemblement.

    Voici des extraits de la déclaration lue publiquement :

    Chaque jour, dans notre pays, des femmes sont victimes de violences psychologiques, verbales, économiques, médicales, physiques ou sexuelles. Une femme meurt tous les 2 jours assassinée par son compagnon ou son ex-compagnon, 140 sont décédées depuis le 1er janvier. Qu’elles aient lieu à la maison, au travail ou dans la rue, les violences ne sont pas une fatalité. Jamais.

    Nous exigeons un monde dans lequel les violences n’ont pas leur place. Les femmes et les enfants, aujourd’hui victimes de violences, peuvent être protégé·es. Les femmes et les enfants en danger peuvent être mis·es en sécurité. Les criminels doivent être sanctionnés.

    Nous portons la voix de toutes celles qui, parmi nous, cumulent les violences en raison de leur situation de handicap, de vulnérabilité, de leur âge, de leur origine sociale, de leur statut de migrantes, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre ou parce qu’elles sont racisées

    (...)

    Lire la suite

  • La justice des mineurs doit rester adaptée au public concerné : des enfants

    Le portail du ministère de la Justice définit ainsi la justice des mineurs : "La justice des mineurs concerne les mineurs en danger (dans le cadre de la justice civile au titre de l’article 375 du code civil) ainsi que les mineurs ayant commis des actes de délinquance (dans le cadre de la justice pénale, au titre de l’ordonnance du 2 février 1945 relative à l’enfance délinquante).
    Dans ces deux domaines, c’est le juge des enfants qui est compétent pour prendre la décision judiciaire."

    Cette double entrée, protection des mineurs en danger et prise en charge éducative et pénale des mineurs délinquants, est essentielle, car il existe très souvent un lien entre les deux notions.

    Nicole Belloubet, la ministre de la Justice, veut réformer la justice des mineurs qui repose actuellement sur une ordonnance de 1945. Celle-ci a été modifiée de nombreuses fois depuis cette date, toujours dans le sens d'un durcissement. Une réécriture des textes pourrait permettre d'alléger le "mille-feuille" ainsi créé. Mais de très nombreux professionnels du secteur s'opposent à ce projet, tant sur le fond que sur la forme. En effet, le texte présenté par le gouvernement rompt la priorité à l'éducatif sur le répressif instauré par l'ordonnance de 1945, et il est proposé dans l'urgence (sans débat au parlement, sans réelle concertation avec les parties concernées).

    Lire la suite

  • Rencontres chez "Verte Blanche"

    Samedi dernier, l'espace "Verte Blanche" accueillait dans ses locaux de la rue Chanzy des artistes qui ont trouvé là l’occasion de rencontrer un public curieux et intéressé. Les personnes qui ont poussé la porte de cet espace artisanal et culturel ont découvert des talents très divers par leur inspiration et leur technique.

    exposition,verte blanche,alexandre blaineau,nicolas sembeni,genevieve mansart,cecile dalq,dominique baillonDominique Baillon est une céramiste qui réside en région parisienne. Voici comment elle présente son travail :

    "La céramique : une aventure simple qui a commencé voici 28 ans. Au départ un hobby qui, au fil des soirées passées dans l'atelier d'Annie Beurel, devient une passion. Les modelages que je monte comme des pots évoluent petit à petit vers des pots que je façonne comme des modelages. Au fil des années et de plusieurs stages, j'ai pratiqué de nombreuses techniques de façonnage, de cuisson ou d’émaillage.
    exposition,verte blanche,alexandre blaineau,nicolas sembeni,genevieve mansart,cecile dalq,dominique baillonMaintenant, un élément de cuivre, de laiton, de verre, une pièce industrielle suggèrent une forme, une forme douce comme le long polissage à l’engobe de porcelaine qui assure le moelleux de mes pièces. La technique du "naked raku", ma technique de prédilection, m’est apparue comme une évidence, une victoire même après l’achat de mon propre four il y a 9 ans."

     

    Lire la suite

  • Nous ne voulons plus de ces violences

    Les ligueuses et ligueurs du Vouzinois, n'étaient pas disponibles pour répondre à l'appel national à manifester contre les violences faites aux femmes, ont décidé de le faire ce samedi 7 décembre à 11h.

    Nous ne voulons plus de ces violences (tribune signée par 250 personnalités pour appeler à la marche nationale de novembre dernier pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles)

    Selon l’Organisation des Nations-Unies, une femme sur trois subira des violences au cours de sa vie. En France, chaque jour, plus de 250 femmes sont violées*. Une femme sur 3 a déjà été harcelée ou agressée sexuellement au travail*. 16% de la population a été victime de violences sexuelles pendant son enfance*. Certaines femmes sont particulièrement touchées par ces violences, en raison de leur handicap, leur couleur de peau, leur situation de précarité, de leur origine ou leur orientation sexuelle, tout comme les personnes transgenres ou intersexe

    Les violences sexistes et sexuelles empêchent plus de la moitié de l’humanité, les femmes et les filles, d'exercer leurs droits fondamentaux. Elles bouleversent leur vie entière. 

    Nous ne voulons plus de ces violences

    Les solutions sont connues. Elles sont portées de longue date par les associations qui accueillent, avec des moyens dérisoires, des femmes victimes partout en France. Nous avons besoin de politiques publiques ambitieuses de prévention qui pourraient changer les comportements, comme elles l’ont fait pour des sujets de santé publique. Nous avons besoin d’une éducation obligatoire dès le plus jeune âge à la non-violence et à l’égalité filles - garçons, d’une formation systématique des professionnel.le.s qui accueillent les victimes, de l’utilisation effective des outils de protection prévus par la loi, de l’augmentation significative des moyens alloués aux associations et de places suffisantes pour l’hébergement des femmes victimes.

    Nous ne voulons plus de ces violences

    Chacune et chacun d’entre nous, à notre niveau, nous pouvons devenir un maillon de la chaîne pour lutter contre ces violences. En sensibilisant nos entourages, en réagissant lorsqu’un propos sexiste ou relevant du harcèlement sexuel est tenu dans les repas de famille, dans la rue ou au travail. En entendant, en croyant et en accompagnant les victimes qui nous parlent vers des associations qualifiées pour les aider.

     

    Lire la suite

  • Conseil municipal de Vouziers le 10/12/2019

    Le conseil municipal de Vouziers se réunira le mardi 10 décembre 2019, à 19 h, grande salle de l'hôtel de ville.

    Ordre du jour : 

    Informations

    Adoption du procès-verbal du conseil du 12 novembre 2019

    Petite enfance

    1       Attribution de la DSP (Délégation de Service Public) du multi accueil de Vouziers

    Les documents préparatoires ont fait l’objet d’un envoi séparé quinze jours avant le Conseil Municipal conformément à l’article L1411-7 du Code Général des Collectivités Territoriales

    Affaires financières

    2       Décision modificative n° 2 du budget de l’eau de Vrizy

    3       Tarifs 2020

    4       Subventions (vacances vouzinoises, formation encadrants associations sportives, manifestations sportives exceptionnelles, SPA de Cliron, club d’échecs, acomptes subventions 2020

    5       Admissions en non-valeur

    6       Provisions

    7       Versement d’une avance au budget lotissement

    8       Autorisation de paiement des dépenses d’investissement 2020

    9       Orientations budgétaires 2020

    10    Contrat de territoire - Demande de financement

    Urbanisme

    11    Détermination du prix de vente des parcelles du lotissement La Garenne II

    Travaux

    12     RPQS SIAEP des grands Aulnois (eau potable Terron/Aisne)

    13    Avenant travaux pôle scolaire

    14    Avenant travaux hôtel de ville

    Affaires sportives

    15      Validation du plan de financement et demande de subvention annexes stade

    16     Convention de mise à disposition des installations sportives aux associations – modification de l’annexe

    Affaires de personnel

    17  Modification de la délibération n°2013/08 du 19/02/2013 : régime indemnitaire des agents de  la police municipale

    Affaires générales

    18   Adhésion à la SPL (Société publique Locale) Xdemat - désignation du délégué de la collectivité

    Lire la suite