Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise

  • Les Musicales de Louvergny en 2017, toujours un triomphe.

    Les Musicales de Louvergny ont fidélisé au fil des années un public nombreux de mélomanes. Ils étaient plus de 300 ce mercredi réunis au couvent de La Cassine. Ce grand bâtiment à la charpente magnifique est en pleine restauration. Les qualités acoustiques de l'ensemble font parfaitement ressortir le talent des artistes.

    Après une première partie consacrée aux chanteurs (avec en particulier des airs tirés de Carmen), la deuxième partie laissa la place aux instrumentistes. Mozart, Brahms puis Poulenc ont été interprétés avec un grand talent, et les auditeurs ont manifestement apprécié le programme présenté.

    Rappelons que ces concerts sont proposés par l'Association "Les Musicales de Louvergny", dont l'objectif est de "maintenir la communion entre le monde des arts et le monde rural : la musique classique et le public des territoires ruraux éloignés de la culture." Ce but a été à nouveau parfaitement atteint dans cette édition 2017.

    Il reste un concert cette année, samedi 19 août à 18h, à l’église de Louvergny  suivi d’un repas champêtre au Chesne.

    Pour réserver, renvoyer  ce Bulletin réservation 2017, avec un chèque à l’ordre de : Les Musicales de Louvergny accompagné d’une enveloppe timbrée à votre adresse pour le retour des billets.

    Si vous possédez une adresse mail, merci de nous l’indiquer, nous vous transmettrons votre réservation validée par courrier électronique

    Le tout est à adresser à :
    Les Musicales de Louvergny
    6 rue du Gué
    08390 Louvergny

    En cas de difficulté pour la réservation : 06 31 63 95 92

    par mail musicales.louvergny@gmail.com

    Tarif : Le concert : 15 €. Enfant – de 12 ans : 7,5 €

    Voici des aperçus de la soirée du 16 août à La Cassine

    Lire la suite

  • Le rêve et le vécu

    Daniel Doyen vient de publier son 6e recueil de poèmes. Ses compositions maintiennent toujours un équilibre entre la Meuse, son département d'origine, et les Ardennes où il réside depuis plusieurs décennies. Dans ses sonnets, on retrouve également un va-et-vient entre la jeunesse (marquée par la guerre d'Algérie) et l'âge mûr et le temps des bilans.

    Il intitule son ouvrage "Le rêve et le vécu", autre oscillation qui caractérise souvent l'art poétique. Daniel Doyen reste fidèle au sonnet, qui reconstitue les contraintes du vécu en lui permettant d'y exprimer sa part de rêve.

    La nature et l'humanisme y tiennent une grande place, montrant ainsi les valeurs auxquelles il est resté toujours attaché.

    L'auteur dédicacera son ouvrage aux points de vente de Vouziers aux dates suivantes :

    A l'Office de Tourisme (Place Carnot), le samedi 9 septembre de 10h à 12h30.

    A la librairie du Centre Leclerc, le samedi 16 septembre de 10h à 12 h et de 14h à 18 h.

    A l'établissement "Verte et Blanche", 3 rue Chanzy, le samedi 14 octobre de 9h30 à 12 h.

    Voici deux sonnets tirés de cet ouvrage, pour vous faire (re)découvrir notre barde local.

     

    Lire la suite

  • Pôle scolaire de Vouziers : acte 1, scène 3

    L'été n'est pas une saison propice au démarrage de gros chantiers de construction. Le pôle scolaire de Vouziers n'échappe pas à cette règle, et les travaux sont en pause depuis plusieurs semaines. Dans notre note de fin mai, nous vous avons montré la démolition des bâtiments existants, après désamiantage. Depuis, ont eu lieu le broyage des éléments en béton, et le diagnostic archéologique. Le broyage a été réalisé sur place par une machine spécialisée, et de gros tas de béton broyé ont été constitués. Les fouilles archéologiques n'ont, a priori, pas fait apparaître d'éléments intéressants.

    Rappelons que l'objectif fixé par la municipalité est l'ouverture du nouveau pôle scolaire à la rentrée 2018. Nous ne disposons pas du planning de ce chantier, nous ne pouvons donc pas vous préciser si les prévisions sont respectées.

    Voici quelques clichés de l'avancement du chantier.

    Lire la suite

  • Eclipse de lune

    35622957433_52cc8794aa_z.jpg

    L'éclipse partielle de lune au dessus de Sainte-Marie le 07.08.2017. Vue prise de Bourcq, un peu avant 21 h

  • Les Musicales de Louvergny 2017

    Informations tirées du site "musicales-louvergny.com"

    Depuis 1994, au fil des résidences d’artistes et des concerts, la musique classique envahit chaque été, au début du mois d’août, le petit village de Louvergny et ses environs.

    Prolonger cette tradition, promouvoir la musique classique en territoire rural, c’est ce que propose l’association « Les Musicales de Louvergny ».

    Plus de 1 300 spectateurs ont encore partagé l’année passée de très belles émotions musicales.

    Dès le 5 août 2017 se déroulera donc la traditionnelle résidence d’artistes, grâce à la complicité de musiciens et chanteurs de renommée internationale, familiers des lieux, et amateurs de ces rencontres.

    C’est dans un cadre champêtre que se côtoieront alors artistes, habitants et amis de la musique et que prendront forme des concerts de qualité.

    Ces concerts sont un moment privilégié des échanges musicaux tels que les conçoit notre association. A cette occasion, les artistes vous invitent à venir apprécier l’aboutissement de tout le travail qu’ils auront réalisé durant leur résidence.

    Lire la suite

  • Sécheresse : des restrictions d’eau dans le Vouzinois et dans les Ardennes

    Information reprise du site de la ville de Vouziers.

    Sur certains secteurs de la Marne et des Ardennes, le manque d'eau devient critique. Les nappes phréatiques ont un niveau très inférieur à la normale. Ce qui a contraint les deux préfectures à limiter l'usage de l'eau.
    En conséquence, le préfet des Ardennes a décidé de prendre un arrêté de restriction des usages de l’eau applicable pour les communes situées sur les nappes de la Craie de Champagne Nord et des calcaires dans l’Oxfordien, dont VOUZIERS.
    Des dispositions maintenues jusqu’au 31 octobre, sauf si les conditions climatiques des prochains mois permettaient une nette amélioration des débits des rivières et des niveaux des nappes. (arrêté préfectoral n° 2017-228)

    Les restrictions à appliquer

    Restriction des usages non agricoles

    Sont interdits :

    • le remplissage des piscines (hors piscines publiques, piscines d'établissements recevant du public et piscines ďhôtels), hors remplissage pour les besoins du chantier des piscines privées en cours de construction ;
    • le lavage des véhicules hors stations professionnelles dédiées à cette activité, sauf pour les véhicules ayant obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière...) et pour les organismes liés à la sécurité ;
    • le lavage des voiries et trottoirs, le nettoyage des terrasses et façades ;
    • l'arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés, des terrains de sports, des jardins ď agrément ou potagers entre 9 heures et 20 heures ;
    • l'alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert ;
    • le remplissage ou la vidange des plans d’eau et des étangs non exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale ; la vidange des plans ď eau et des étangs exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale doit avoir été préalablement autorisée par la police de l'eau ;
    • l 'arrosage des golfs sauf "green" et "départ".

    En outre :

    • les commerces et industries, hors installations classées pour la protection de l'environnement, limiteront leur consommation ď eau au strict nécessaire ;
    • pour les usages liés au process industriel, les installations classées pour la protection de l’environnement limiteront leur consommation ď eau conformément aux dispositions de leur arrêté préfectoral ;
    • pour la navigation fluviale, les prélèvements effectués pour l'alimentation des canaux seront réduits. Les bateaux seront regroupés pour le passage des écluses sur les canaux. L'enfoncement sur les biefs navigués est restreint ;
    • les exploitants de barrages installés sur un cours ď eau ou ses canaux de dérivation, hormis les ouvrages gérés par Voies navigables de France, doivent obtenir l'accord préalable du service chargé de la police de I' eau avant toute manœuvre ayant une incidence sur la ligne ď eau ou sur le débit du cours ď eau ;
    • les travaux en rivière sont décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé, sauf travaux d’urgence devant être autorisés par la police de l'eau ;
    • la surveillance des rejets de stations ď épuration est accrue ; les délestages directs sont soumis à autorisation préalable du service chargé de la police de l'eau et peuvent être décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé;
    • la vidange des piscines publiques est soumise à autorisation ;
    • les rejets industriels préjudiciables il la qualité de l'eau pourront faire l'objet de limitation voire de suppression.

    Restriction des usages agricoles

    L'irrigation agricole n'est autorisée que pour les agriculteurs qui pratiquent des cultures spéciales (oignons, pommes de terre...) à qui un quota d'eau a été attribué. Les reliquats de quotas pour chaque forage d’irrigation sont réduits de 15 %. Ce pourcentage s'applique sur les volumes restant à prélever à la date d’entrée en vigueur du présent arrêté.


    FNE revient sur ces mesures, et sur les causes de ces baisses de niveau des nappes phréatiques.

     

    Lire la suite

  • Boult-aux Bois et cordes : le festival décentralisé à Vouziers.

    Jusqu'où iront-ils ? La question se pose en constatant la montée en puissance de cette 3e édition du festival Boult-aux-Bois et cordes. La promotion 2017 compte 45 membres ! Ce changement quantitatif ne se fait pas au détriment des qualités qui caractérisent cette manifestation : jeunesse et virtuosité, enthousiasme et convivialité.

    Dans son petit discours d'introduction, Claire Menissier, la présidente d'Art aux champs, a rappelé les conditions dans lesquelles ces journées sont organisées : les jeunes musiciens sont logés et nourris pendant dix jours par des habitants de Boult-aux-Bois. Les artistes donnent 5 représentations dans le village et les répétitions sont ouvertes au public. Le passage à 45 musiciens n'a pas empêché  que ces conditions continuent d'exister. Mais la taille de la salle communale ne permet pas de recevoir la formation au complet ; c'est pourquoi cette année deux concerts sont donnés à l'extérieur de Boult, un à Vouziers et un à Stenay.

    La progression se manifeste aussi dans le répertoire, puisque la taille de l'orchestre permet d'offrir aux auditeurs des symphonies ou des concertos : on a pu entendre la 1e symphonie de Prokofiev et la Fantaisie pour piano et orchestre de Schumann avec Guillaume Masson en soliste.

    Les morceaux interprétés ont été variés, puisque le programme comprenait également la suite de danses "Estancia" du compositeur argentin Alberto Ginastera, et deux créations composées spécialement pour le festival. Il s'agit d' "Au bout des bois" de Jean-François Jung et du concerto pour marimba et orchestre de Thibault Lepri ( le percussionniste de l'orchestre). A noter que dans ce concerto, tous les instrumentistes participaient, y compris l'accordéoniste et la joueuse de cornemuse.

    La question qui se posait à la fin du concert était de savoir qui semblait le plus comblé et le plus satisfait de cette expérience riche et originale : le public ou les jeunes artistes ?

    A défaut de retranscription sonore, voici quelques clichés de ce concert :

    Lire la suite