Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise - Page 3

  • Ciné-rencontre "Le dernier des juifs" le mardi 12 mars Cinéma les Tourelles

    Réalisé avant le massacre du 7 octobre, ce premier film drôle et subtil raconte l’histoire d’une mère et son fils qui sont les derniers de leur communauté juive dans leur cité de banlieue. Un sujet qui résonne dans la terrible actualité du Proche-Orient… La section vouzinoise de la LDH vous propose d’en débattre après la projection avec Fabienne MESSICA Membre du Comité National LDH Sociologue, spécialiste des questions d’immigration, des quartiers populaires et de l’éducation, auteure de nombreux ouvrages

    Voir la bande-annonce

    webp

    Bellisha, « enfant poule » qui couve sa mère malade

    Lire la suite

  • Paysages avec traces. épisode 1 : Grand Est

    Aurore Fattier, artiste associée à la Comédie, invente avec les trois membres de la Jeune Troupe de Reims #3 un spectacle portant sur notre relation au vivant.

    Pour ce faire, ils partent en voyage sur le territoire du Grand Est, pour interroger des habitants de tous âges sur leurs liens avec lespaysages-avec-traces-c-vincent-vdh-4467.jpg?format=750w animaux, sauvages ou domestiques. Les fruits de cette enquête croisent des extraits de conférences à destination des enfants : Et si les animaux écrivaient de Vinciane Despret, et Pister les créatures fabuleuses de Baptiste Morizot, tous deux philosophes spécialistes des relations entre l’humain et le reste des espèces. D’inspiration documentaire, le spectacle rend compte de ce périple et nous invite à retisser des liens joyeux avec tous les êtres qui nous entourent.

    • lundi 26 février 20h
      Salle communale de Boult-aux-Bois
      5 rue Clarisse Laurent, Boult-aux-Bois (08)
       
       
      Tout public dès 9 ans
      Durée estimée 1H10
      Toutes les représentations sont suivies d'une rencontre avec l'équipe artistique. 

    Lire la suite

  • Partenaire associatif cherche partenaire institutionnel

    Les adhérents à l'ASPV ont eu droit à deux Assemblées Générales pour le prix d'une : lors de la soirée de vendredi dernier, une AG extraordinaire a précédé l'AG ordinaire de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine du Vouzinois.

    Cette AG extraordinaire avait pour objet de toiletter les statuts, qui n’avaient pas été modifiés depuis 42 ans. Parmi les changements, on retiendra surtout deux points : le déroulement de l'assemblée générale, qui a été complété et précisé, et la modification du conseil d'administration, qui comptera désormais deux membres de droit en son sein. La ville de Vouziers et la communauté de communes de l'Argonne ardennaise devront désigner chacune un représentant pour y siéger.

    Ce changement illustre la volonté de l'association de travailler encore plus en partenariat, en particulier avec les collectivités locales.

    P1640581.JPGCette volonté de travail en commun a été développée par Michel Coistia dans son rapport moral. Il a donné l'exemple de la restauration du lavoir de Clairefontaine, hameau de Ballay. Ce chantier s'est déroulé avec la Mairie de Ballay, à la satisfaction des deux partenaires. Philippe Thirriard,, le premier magistrat de la commune, était d'ailleurs présent dans la salle.

    Comme contre-exemple, Michel Coistia a cité le renouvellement de la convention avec la communauté de communes. L'association et son président avaient la volonté de signer une convention précisant les objectifs pluriannuels validés par les deux parties. Mais cela s'est révélé impossible, seule la convention de moyen a été renouvelé.

    L'absence de représentant de la ville et de la communauté de communes illustrait d'une autre manière le chemin qui reste à parcourir pour réaliser un partenariat constructif avec ces collectivités.

    C'est Denise Carles qui a présenté le rapport d'activité. Les nombreuses diapositives projetées ont illustré les actions de l'année passée. Et elles furent riches et variées, entre les conférences, les sorties et les chantiers. Il y aura eu également un fait marquant cette année : Denise Carles a reçu la médaille d'or de la Jeunesse, sport et engagement associatif, pour son implication dans plusieurs associations, dont l'ASPV.

    Le rapport financier a été approuvé sans difficulté, et un budget prévisionnel ainsi qu'un calendrier d'activités pour 2024 ont été présentés.

    L'assemblée générale s'est terminée par le renouvellement du tiers sortant du conseil d'administration.

    La parole a ensuite été donnée à Jean-Luc Warsmann, député des Ardennes.

    Lire la suite

  • Repas des anciens 2024 à Vouziers

    C'est le 14 janvier que les anciens de Vouziers et de Vrizy se sont retrouvés à la salle des fêtes. Plus de 200 convives ont répondu à l'invitation du CCAS et de la municipalité de Vouziers. Le champagne a été servi en début de repas, avec un petit retard : on attendait le sous-préfet pour débuter les agapes, mais il a rejoint les personnalités un peu plus tard.

    P1640292.JPGFrançoise Payen, responsable du CCAS a prononcé le mot de bienvenu, et remerciant tous ceux qui ont participé à la préparation du repas. Yann Dugard a souligné l'importance de ce moment de convivialité et a rappelé l'importance de la place des anciens dans la cité. Jean-Luc Warsmann, arrivé peu après ces prises de parole, n'a pas manqué de saluer les convives aux différentes tables où ils étaient installés.

    Le repas était préparé par Hervé Buffet et son équipe, et servi par les élus et les membres du CCAS.

    P1640342.JPG

    C'est la Belle Équipe qui assurait l'animation musicale, avec Mimi Haudecoeur et Christian Joseph. Les couples se sont retrouvés sur la piste de danse entre deux plats. On a pu constater que le sens du rythme était toujours bien présent chez les séniors.

    Vous trouverez ci-dessous quelques images de cet après-midi gastronomique.

    Lire la suite

  • Les vœux du Maire de Vouziers pour 2024

    C'est le 8 janvier que Yann Dugard a présenté ses vœux pour 2024, cérémonie à laquelle la population était invitée. On notait la présence de Anne Fraipont, conseillère départementale, de Pascale Gaillot, conseillère régionale, du sénateur Marc Laménie et du sous-préfet de Vouziers, Hanafi Halil.

    C'est en s'appuyant sur un diaporama que Yann Dugard a présenté un bilan des actions 2023, et une perspective des projets pour 2024.

    Pour présenter le bilan de l'année passée, le maire de Vouziers a évoqué tous les aspects de l'activité municipale. Ce large balayage des actions menées et des événements marquants de 2023 faisait ressortir par contraste les oublis, volontaires ou non.

    Ainsi, pas d'allusion à la démographie, malgré la publication toute récente des chiffres de la population par l'INSEE. De même, pas de remarques sur l'économie, alors que la principale usine de Vouziers (Walor) vient d'être rachetée par le fonds d'investissement allemand Mutares. Dans le domaine de la culture, le cinéma et le festival "Les voies vertes" ont été cités, mais l'association "Les Tourelles", en charge de la saison culturelle vouzinoise semble avoir été oubliée par le maire de la ville.

    La rénovation de la place Carnot faisait bien évidemment partie des perspectives pour 2024. Il n'y a pas eu d'éléments nouveaux par rapport à la présentation faite en conseil municipal puis devant la population. On retiendra cependant que la fête 2024 occupera la partie libre de la place à ce stade des travaux, avec un prolongement rue Chanzy. Le centre-ville sera donc coupé pour la circulation, à l'image de ce qui se fait pour la foire.

    P1640251.JPG

    Cette diapositive indique que les deux tulipiers seront conservés sur les 16 arbres actuels, faut-il comprendre que tous les tilleuls seront abattus ?

    Pour 2024, Yann Dugard souhaite relancer l'étude de la réhabilitation du tribunal et du bâtiment des tourelles. Pour le maire de Vouziers, ce dossier est toujours d'actualité. Il s'appuie notamment sur un soutien de maires du Vouzinois : si l'intérêt communautaire a été rejeté par les élus de la communauté de communes, Yann Dugard retient que plus de 50 % des votes y étaient favorables (mais une majorité de 2/3 était nécessaire à l'adoption).

    Un autre gros projet a été mis en avant, il s'agit de la passerelle pour vélos et piétons qui devrait doubler le pont de l'Aisne.

    P1640252.JPG

    Cet ouvrage devrait permettre de relier la voie verte à la rive droite de l’Aisne, en évitant le pont jugé trop dangereux. De là, les utilisateurs pourraient rejoindre le parking envisagé derrière l'ancien CAT (emplacement destiné à accueillir le terrain de camping, avant l'abandon de ce projet il y a plusieurs années). Yann Dugard a également justifié l'intérêt de cette passerelle par la continuité avec des véloroutes qui pourraient voir le jour à l'avenir.

    Lire la suite

  • Salamandres, tritons & cie le 27 janvier à Boult aux Bois

    Animée par Mme Françoise Serre Collet (éminente herpétologue) pour découvrir la vie de ces amphibiens, les enjeux et les menaces... 

    Outre le fantasmagorique emblème de François Ier, la salamandre est le plus souvent associée à un animal que l’on surprenait autrefois, cherchant refuge au sous-sol de nos maisons. Cette observation familière est devenue rare aujourd’hui.

    02709BDW_Salamandres.jpg?1566299989Cependant, les salamandres et les tritons qui composent le groupe des urodèles – des amphibiens conservant leur queue – recèlent bien des sources d’étonnement. Savez-vous qu’ils ont la capacité de régénérer indéfiniment certains de leurs organes et membres abîmés ou amputés ? Qu’en période prénuptiale, le corps de certains tritons mâles se pare d’éperons et de crêtes dont ils jouent dans des parades sexuelles très codifiées ? Que des individus, dits pédomorphes, conservent une apparence larvaire tout en devenant des adultes aptes à la reproduction ?

    Infatigable photographe, Françoise Serre Collet a collecté des images rares, spectaculaires ou intrigantes qui illustrent la biologie, les mœurs et les modes de reproduction complexes de ces drôles de petites bêtes. Des fiches présentent les caractéristiques et la répartition des treize espèces vivant en France métropolitaine.

    Comme les serpents, les grenouilles et les lézards des précédents ouvrages de l’auteure, les urodèles participent à la diversité animale de notre territoire et sont exposés à une forte pression environnementale. Pire, ils représentent le groupe d’animaux le plus menacé au monde, dans une urgence de sauvegarde extrême.

    Lire la suite

  • Population de Vouziers : un contexte difficile.

    Dans notre note d'hier, nous avons publié les chiffres de la population légale de Vouziers. La baisse constatée s'inscrit dans un contexte départemental préoccupant. Voici les projections démographiques pour les Ardennes, à l'horizon 2070. (source INSEE)

    Selon les dernières projections démographiques, les Ardennes perdraient 81 000 habitants à l’horizon 2070, soit -30 % en un demi-siècle. Le déficit naturel et dans une moindre mesure le déficit migratoire expliqueraient cette baisse. Le vieillissement de la population s’accélérerait : la moyenne d’âge passerait de 42,3 ans en 2018 à 48,5 ans en 2070, et un tiers des habitants auraient 65 ans ou plus contre un cinquième en 2018. La population active serait aussi en forte diminution : en 2070, les Ardennes compteraient 40 000 actifs en moins.

    On peut également remarquer que l'évolution se fait vers un vieillissement rapide. Le tableau suivant montre,  pour Vouziers, l'augmentation des tranches de population âgée, et ce, sur un intervalle assez court de 10 ans.

     

     

    par tranches d'âge.JPG

    Au sein du département, Vouziers, se situe au troisième rang parmi les villes qui perdent des habitants. Les communes qui perdent le plus de population sont Revin et Fumay. Vouziers arrive juste derrière ces deux villes. Entre 2015 et 2021, notre ville perd en moyenne 1.6 % de ses habitants par an. Le rythme était de 1 % entre 2010 et 2015.

    La communauté de communes est pas mieux placée : L'Argonne ardennaise perd en moyenne 0.7 % de sa population sur la période 2015 2021. Ce qui la place au 4e rang parmi les EPCI des Ardennes qui voient une diminution de leurs habitants.

    Tous ces éléments confortent l'impression donnée par les chiffres bruts. Il existe un problème structurel de démographie dans les Ardennes et en particulier à Vouziers. Les données et projections que nous possédons indiquent que la tendance actuelle ne pourra pas s'inverser à court ou moyen terme.

    Lire la suite