Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise - Page 4

  • Réaction de Greenpeace France à l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

    Le 09.04.2018

    « Il est irresponsable de la part du gouvernement d’utiliser la force et la répression aujourd’hui à Notre-Dame-des-Landes.
    Alors que la coordination du mouvement sur place construit depuis des mois des propositions pour l’avenir de ce territoire, dans une logique de respect de l’environnement et de solidarité, le gouvernement a choisi la démonstration de force plutôt que le dialogue. Cette méthode est inacceptable.
    Expulser et menacer de destruction un lieu de vie comme les 100 noms, où bergerie, potagers et autres projets agricoles fleurissent, illustre par exemple l’absurdité de l’action du gouvernement sur place et l’incohérence de son discours.
    L’opération de communication déployée par le gouvernement pour tenter de légitimer cette intervention et d’en contrôler son traitement médiatique est très préoccupante.
    Sous couvert de beaux discours prônant dialogue et concertations, nous nous inquiétons de voir la dérive répressive de l’Etat à l’œuvre contre les combats environnementaux.
    Nous réaffirmons notre soutien au projet d’avenir de la ZAD et à celles et ceux qui se sont battu-e-s pour ce territoire pendant des années”.

     

    La condamnation de la répression et de la destruction en marche à Notre-Dame-des-Landes s'exprime bien au delà des la région nantaise, et jusque dans le Vouzinois.

    Nous relayons un appel local à la solidarité avec les habitants de la ZAD :

    Lire la suite

  • FJEP/CS : le lien toujours au cœur du projet associatif

    Ce vendredi, l'Assemblée Générale du FJEP/CS s'est tenue dans la salle des fêtes de Vouziers. Une centaine de personnes étaient présentes, signe de l'implication des adhérents et de l'intérêt des partenaires pour les actions de l'association.

    Une bonne partie de la réunion a été consacrée à l'étude des nouveaux statuts. On ne retrouve pas de changements fondamentaux dans cette version actualisée, qui sera plus en phase avec le fonctionnement actuel du FJEP.

    L'adoption de ces nouveaux statuts a été aussi l'occasion de valider le nouveau nom de l'association. Après de nombreuses discussions et réunions, une proposition a été retenue. L'assemblée générale a approuvé ce changement, tout relatif. On devra désormais dire FJEPCS pour Familles Jeunes Education Projets Citoyens et Solidaires, accolé au nom "La Passerelle". Il faudra probablement du temps pour que cette dénomination s'impose dans les faits, tant le sigle FJEP est inscrit dans la mémoire collective.

    Lire la suite

  • Les faïenceries d'Argonne présentées à Vouziers

    Il y a encore beaucoup à découvrir sur les faïenceries d'Argonne. Elles ont été actives aux 18e et 19e siècles, et de nombreuses pièces sont parvenues jusqu'à nous. Dans sa conférence donnée au CPR ce vendredi, image.jpgSylvain Druet, professeur d'histoire et spécialiste de la question, a présenté l'état des connaissances sur le sujet. Des fouilles ont pu être exploitées par différentes techniques qui ont pu conduire à une meilleure connaissance de l'origine et de la date de fabrication des faïences.

    Les ouvriers spécialisés étaient mobiles, et pouvaient avoir travaillé dans plusieurs sites, en Argonne ou en dehors cette zone de production. Chaque site avait cependant sa signature, par son style, ses images ou ses techniques de décoration.

    Le conférencier est non seulement un spécialiste, mais aussi un passionné de cette industrie. Il a participé à la rédaction de plusieurs ouvrages sur le sujet. Il est également collectionneur et chargé de mission par la ville de Ste Menehould pour le projet de réhabilitation du Musée municipal.

    Lire la suite

  • ASPV - Les faïenceries d’Argonne à découvrir le 6 avril à Vouziers

    « Les faïenceries d’Argonne », une conférence de Sylvain Druet, spécialiste reconnu et auteur de plusieurs ouvrages sur ce thème, conservateur du musée de la faïence argonnaise de Sainte-Menehould
    Illustrée par un riche diaporama, la conférence abordera l’histoire des fabriques argonnaises, depuis leurs origines jusqu’à leur quasi-totale disparition, leurs singularités et surtout Sylvain Druet présentera la diversité de leurs productions à travers les techniques, les motifs, les styles, les couleurs. Un sujet passionnant à découvrir absolument.
    Le conférencier proposera ses ouvrages à la vente et les dédicacera. Entrée libre et gratuite.
    L’association de sauvegarde du patrimoine vouzinois propose beaucoup d’autres manifestation.
    Vous pouvez en prendre connaissance sur le site de l’ASPV : https://patrimoine-vouzinois.fr/

    Lire la suite

  • 2C2A : la ligne de partage des eaux.

    Au fait, ne l'appelez plus 2C2A. Lors du Conseil de communauté qui s'est déroulé à Machault ce lundi, un nouveau logo a été présenté pour l'Argonne ardennaise. L'absence de majuscule à Argonne a été regrettée par certains. Le Maire de Semide, Hubert Oudin, a fait remarquer qu'une partie du territoire de la collectivité ne se situait pas en Argonne. Mais il a reconnu lui-même qu'il était impossible de tenir compte de cet aspect géographique pour dénommer la communauté de communes.

    P1390368.JPG

    Ce conseil de communauté avait été précédé d'une présentation par le FJEP/CS de ses nouvelles actions dans le domaine du transport et du lien social.

    - Pour favoriser la mobilité à l'intérieur et en dehors du territoire, plusieurs actions vont se développer :

    • le transport à la demande pour un public élargi
    • un réseau de covoiturage local
    • le recrutement de chauffeurs bénévoles en renfort des professionnels du FJEP/CS

    - Par ailleurs, des ateliers de cuisine itinérants vont être proposés dans les mois à venir. Pour cela, un food truck est en voie d’acquisition. Ce camion restaurant pourra se rendre dans les communes intéressées, afin d'y développer du lien social autour de l'activité cuisine.

    Le gros morceau de l'ordre du jour concernait l'eau et l'assainissement. Il s'agissait de savoir si la compétence eau potable et assainissement était transférée des communes à la communauté de communes. Une étude a été présentée sur l'impact de cet éventuel transfert sur le prix de l'eau. Il est apparu que les tarifs étaient très variables d'une commune à une autre, et que quelques gros consommateurs (agricoles ou industriels) utilisaient un volume équivalent à la totalité des petits clients.

    Cette étude n'avait pas intégré la commune de Vouziers, considérant que le cas de la ville-centre était vraiment à part. Ce qui a arraché ce cri du cœur a une déléguée : "Puisque Vouziers n'est pas inclus dans l’étude, ses délégués ne doivent pas participer au vote". Cette proposition ne pouvait pas être retenue, une prise de compétence concernant forcément toutes les communes adhérentes, et un vote communautaire ne pouvant se faire qu'avec la participation de tous les délégués.

    Mais cet incident donnait une idée de l'état d'esprit au sein d'une grande partie des présents. Le Président a usé de toutes les précautions orales pour présenter le sujet. Francis Signoret a fort insisté sur le fait qu'il n'avait pas de position personnelle arrêtée. Il a alerté les élus sur la réorganisation nécessaire du Syndicat du Sud-Est (qui gère l'eau pour 60 communes du territoire) en cas de refus de la prise de compétence. Il a annoncé aux présents que la date butoir pour prendre cette compétence venait d'être repoussée de 2020 à 2026, ce qui a encouragé les délégués à différer la décision.

    Après une demande de vote à bulletins secrets repoussée de peu, un vote nominatif a eu lieu. Le résultat a été sans appel : 61 votes contre la prise de compétence, 32 pour et 5 abstentions.

    Ce débat et ce vote ont montré qu'il existe toujours une fracture au sein de la communauté, comme une ligne de partage des eaux qui divise un territoire selon un tracé invisible mais presque intangible. Cette frontière ne sépare pas uniquement la ville-centre des communes de la périphérie, elle existe aussi entre les partisans du minimum communautaire et les soutiens d'une intégration renforcée.

    Lire la suite

  • La Primate: trail ou marche en Forêt d'Argonne samedi 31 mars

    Rien de neuf sous le soleil (ou pas), le trail est un sport magnifique où, dans des milieux naturels et superbes, le sportif évolue en toute convivialité avec ses camarades de sortie. Fondamentalement la nature est respectée, la simplicité et la bonne humeur sont attendues.

    Les Primates s'entourent de personnes expérimentées pour nous apporter la crédibilité, les conseils et l'expérience dont nous avons besoin. A tous les participants, nous seront bien volontiers ouverts à vos remarques pour nous améliorer et nous nous efforcerons de les intégrer.

    TRAIL EN FORET D'ARGONNE - SUD ARDENNES - Le top !
    Samedi 31 mars 2018 / départ 14h30
    La Primate en Forêt de l'Argonne / Olizy-Primat - Sud Ardennes - France
    RDV parking Parc Argonne Découverte
    Trail : 13 km   ou 24 km     Marche : 13km

    Lire la suite

  • La GTA (Grande Traversée de l’Argonne)

    Informations reprises du site d'Argonne-PNR

    Le 6 Mai 2017, Romain Sophys, traileur argonnais, s’est lancé le défi de traverser l’Argonne du sud au nord d’une seule traite : 121 km en 13 h ! Tout au long du parcours il fut rejoint par de nombreux coureurs à pieds ou vététistes. Le départ avait été donné à l’étang du Grand Morinval, près de Laheycourt jusqu’à la base de loisirs du lac de Bairon.

    sous-bois-printemps-cr%C3%A9dit-Mich%C3%A8le-Moreau-300x225.jpgArgonne-PNR souhaite pérenniser cet évènement sportif autour du GR 14 : une « Grande Traversée de l’Argonne » sera proposée sous une forme un peu différente entre le 27 mai et le 3 juin : à chacun selon ses possibilités, véritable défi autonome de Traversée de l’Argonne via des moyens de mobilité douce (Randonnée pédestre, course à pied, VTT…) Pour valider le défi, chaque participant se verra remettre lors de son inscription un carnet de route qu’il conviendra de faire viser en différents points du parcours. L’arrivée devra se faire à Givry-en-Argonne le dimanche 3 juin entre 18h et 20 h et donnera lieu à un moment festif.

    Une invitation sera lancée aux associations, villages, clubs sportifs du territoire pour participer à l’évènement et faire connaitre leurs activités.

     Un comité de pilotage composé de bénévoles aidera à l’organisation de cet événement.

    Lire la suite