Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise - Page 4

  • Eclipse de lune

    35622957433_52cc8794aa_z.jpg

    L'éclipse partielle de lune au dessus de Sainte-Marie le 07.08.2017. Vue prise de Bourcq, un peu avant 21 h

  • Les Musicales de Louvergny 2017

    Informations tirées du site "musicales-louvergny.com"

    Depuis 1994, au fil des résidences d’artistes et des concerts, la musique classique envahit chaque été, au début du mois d’août, le petit village de Louvergny et ses environs.

    Prolonger cette tradition, promouvoir la musique classique en territoire rural, c’est ce que propose l’association « Les Musicales de Louvergny ».

    Plus de 1 300 spectateurs ont encore partagé l’année passée de très belles émotions musicales.

    Dès le 5 août 2017 se déroulera donc la traditionnelle résidence d’artistes, grâce à la complicité de musiciens et chanteurs de renommée internationale, familiers des lieux, et amateurs de ces rencontres.

    C’est dans un cadre champêtre que se côtoieront alors artistes, habitants et amis de la musique et que prendront forme des concerts de qualité.

    Ces concerts sont un moment privilégié des échanges musicaux tels que les conçoit notre association. A cette occasion, les artistes vous invitent à venir apprécier l’aboutissement de tout le travail qu’ils auront réalisé durant leur résidence.

    Lire la suite

  • Sécheresse : des restrictions d’eau dans le Vouzinois et dans les Ardennes

    Information reprise du site de la ville de Vouziers.

    Sur certains secteurs de la Marne et des Ardennes, le manque d'eau devient critique. Les nappes phréatiques ont un niveau très inférieur à la normale. Ce qui a contraint les deux préfectures à limiter l'usage de l'eau.
    En conséquence, le préfet des Ardennes a décidé de prendre un arrêté de restriction des usages de l’eau applicable pour les communes situées sur les nappes de la Craie de Champagne Nord et des calcaires dans l’Oxfordien, dont VOUZIERS.
    Des dispositions maintenues jusqu’au 31 octobre, sauf si les conditions climatiques des prochains mois permettaient une nette amélioration des débits des rivières et des niveaux des nappes. (arrêté préfectoral n° 2017-228)

    Les restrictions à appliquer

    Restriction des usages non agricoles

    Sont interdits :

    • le remplissage des piscines (hors piscines publiques, piscines d'établissements recevant du public et piscines ďhôtels), hors remplissage pour les besoins du chantier des piscines privées en cours de construction ;
    • le lavage des véhicules hors stations professionnelles dédiées à cette activité, sauf pour les véhicules ayant obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière...) et pour les organismes liés à la sécurité ;
    • le lavage des voiries et trottoirs, le nettoyage des terrasses et façades ;
    • l'arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés, des terrains de sports, des jardins ď agrément ou potagers entre 9 heures et 20 heures ;
    • l'alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert ;
    • le remplissage ou la vidange des plans d’eau et des étangs non exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale ; la vidange des plans ď eau et des étangs exploités par un pisciculteur agréé ou exerçant une activité commerciale doit avoir été préalablement autorisée par la police de l'eau ;
    • l 'arrosage des golfs sauf "green" et "départ".

    En outre :

    • les commerces et industries, hors installations classées pour la protection de l'environnement, limiteront leur consommation ď eau au strict nécessaire ;
    • pour les usages liés au process industriel, les installations classées pour la protection de l’environnement limiteront leur consommation ď eau conformément aux dispositions de leur arrêté préfectoral ;
    • pour la navigation fluviale, les prélèvements effectués pour l'alimentation des canaux seront réduits. Les bateaux seront regroupés pour le passage des écluses sur les canaux. L'enfoncement sur les biefs navigués est restreint ;
    • les exploitants de barrages installés sur un cours ď eau ou ses canaux de dérivation, hormis les ouvrages gérés par Voies navigables de France, doivent obtenir l'accord préalable du service chargé de la police de I' eau avant toute manœuvre ayant une incidence sur la ligne ď eau ou sur le débit du cours ď eau ;
    • les travaux en rivière sont décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé, sauf travaux d’urgence devant être autorisés par la police de l'eau ;
    • la surveillance des rejets de stations ď épuration est accrue ; les délestages directs sont soumis à autorisation préalable du service chargé de la police de l'eau et peuvent être décalés jusqu'au retour d’un débit plus élevé;
    • la vidange des piscines publiques est soumise à autorisation ;
    • les rejets industriels préjudiciables il la qualité de l'eau pourront faire l'objet de limitation voire de suppression.

    Restriction des usages agricoles

    L'irrigation agricole n'est autorisée que pour les agriculteurs qui pratiquent des cultures spéciales (oignons, pommes de terre...) à qui un quota d'eau a été attribué. Les reliquats de quotas pour chaque forage d’irrigation sont réduits de 15 %. Ce pourcentage s'applique sur les volumes restant à prélever à la date d’entrée en vigueur du présent arrêté.


    FNE revient sur ces mesures, et sur les causes de ces baisses de niveau des nappes phréatiques.

     

    Lire la suite

  • Boult-aux Bois et cordes : le festival décentralisé à Vouziers.

    Jusqu'où iront-ils ? La question se pose en constatant la montée en puissance de cette 3e édition du festival Boult-aux-Bois et cordes. La promotion 2017 compte 45 membres ! Ce changement quantitatif ne se fait pas au détriment des qualités qui caractérisent cette manifestation : jeunesse et virtuosité, enthousiasme et convivialité.

    Dans son petit discours d'introduction, Claire Menissier, la présidente d'Art aux champs, a rappelé les conditions dans lesquelles ces journées sont organisées : les jeunes musiciens sont logés et nourris pendant dix jours par des habitants de Boult-aux-Bois. Les artistes donnent 5 représentations dans le village et les répétitions sont ouvertes au public. Le passage à 45 musiciens n'a pas empêché  que ces conditions continuent d'exister. Mais la taille de la salle communale ne permet pas de recevoir la formation au complet ; c'est pourquoi cette année deux concerts sont donnés à l'extérieur de Boult, un à Vouziers et un à Stenay.

    La progression se manifeste aussi dans le répertoire, puisque la taille de l'orchestre permet d'offrir aux auditeurs des symphonies ou des concertos : on a pu entendre la 1e symphonie de Prokofiev et la Fantaisie pour piano et orchestre de Schumann avec Guillaume Masson en soliste.

    Les morceaux interprétés ont été variés, puisque le programme comprenait également la suite de danses "Estancia" du compositeur argentin Alberto Ginastera, et deux créations composées spécialement pour le festival. Il s'agit d' "Au bout des bois" de Jean-François Jung et du concerto pour marimba et orchestre de Thibault Lepri ( le percussionniste de l'orchestre). A noter que dans ce concerto, tous les instrumentistes participaient, y compris l'accordéoniste et la joueuse de cornemuse.

    La question qui se posait à la fin du concert était de savoir qui semblait le plus comblé et le plus satisfait de cette expérience riche et originale : le public ou les jeunes artistes ?

    A défaut de retranscription sonore, voici quelques clichés de ce concert :

    Lire la suite

  • Cérémonie du 14 juillet à Vouziers

    L'élargissement en commune nouvelle n'a pas modifié le protocole des cérémonies du 14 juillet à Vouziers. Les participants ont rejoint dans un premier temps Chestres, Condé, et Blaise, avec une temps pour une brève cérémonie devant les Monuments aux Morts. Les communes nouvellement fusionnées de Vrizy et Terron-sur-Aisne n'ont donc pas été intégrées au programme.

    L'arrivée à Vouziers s'est faite à l'entrée du parc Bellevue. C'est là que le défilé s'est formé, pour rejoindre la place Carnot par la rue Paul Drouot et la rue de Syrienne. Très peu de Vouzinois étaient présents sur les trottoirs pour voir passer ce cortège.

    Sur la place, se sont succédé les temps habituels des cérémonies officielles : dépôts de gerbe, ravivage de la flamme, minute de silence et Marseillaise.

    Le cortège s'est reformé pour rejoindre la salle des fêtes. Le Maire a pris la parole pour remercier les participants, en particulier l'Harmonie Municipale et les Sapeurs-pompiers.

    Le Sous-préfet a rappelé les valeurs de la démocratie, et du dialogue nécessaire pour la faire vivre. Il a salué le travail des services de l'Etat, de ceux de la commune et des associations locales qui œuvrent tous pour le vivre ensemble et le bien commun qui fondent les valeurs de la République.

    La matinée s'est terminée par le verre de l'amitié offert par la municipalité aux personnes présentes.

    Lire la suite

  • Festival Boult-aux-Bois et cordes 2017

    e85e981c53f4524f8bb0f00f016caa590816ae3e9270af02910710679853a8b5-medium.jpg

    Tous les soirs à 20h
    Tous les soirs à 20hTous les soirs à 20 h

    Voici déjà venir la 3e édition de cette rencontre conviviale, originale, modeste et géniale.

    Vous pourrez  retrouver les artistes à Boult aux Bois tous les soirs à 20 h, du 07 juillet 2017 au 11 juillet 2017. La salle étant limitée en places, la réservation est conseillée

    45 jeunes musiciens et musiciennes formés dans des conservatoires réputés de France et d'Europe seront accueillis et logés chez l'habitant à Boult-Aux-Bois.
    Leurs répétitions seront ouvertes au public.
    Ils proposeront des concerts de styles variés mêlant instruments à cordes et à vent (bois et cuivre), piano, accordéon et percussions.
    Talent, enthousiasme et émotions seront au rendez-vous.

    Un concert délocalisé aura lieu à Vouziers le 14 juillet à 18h et sera suivi d'un repas et d'un bal folk. Pour plus de précision sur ce concert vouzinois, voir la suite de cette note.

    Lire la suite

  • Les lycéens de Masaryk font œuvre de mémoire.

    La grande salle du cinéma "Les Tourelles " était fort bien remplie ce jeudi pour la projection du court-métrage "Destination : Pitchipoï".

    A plusieurs titres, cette projection a pu attirer les spectateurs vouzinois. Le film retrace un épisode tragique de la vie de Hélène Cymanski et de Dora Levi. Ces deux jeunes filles, une rethéloise, l'autre vouzinoise, ont été arrêtées en 1944 dans le cadre des rafles contre les Juifs. Après être passées au camp de Drancy, elles ont été déportées en camp d'extermination, et n'en sont jamais revenues.

    Manuel Sanchez, le réalisateur, a voulu par ce film faire œuvre de mémoire, et donner un visage à Dora Levi dont on ne connaît aucune photographie. Par contre, il existe des témoins de ces moments dramatiques de notre histoire. Le scénario s'appuie aussi sur des documents d'époque, comme cette lettre de dénonciation envoyée aux autorités par un Vouzinois "bien-pensant". Le film ne prétend pas être fidèle en tout point à l'Histoire, mais il nous replonge dans cette atmosphère particulièrement pesante et il nous fait prendre conscience des conséquences terribles des petites lâchetés des collaborateurs de l'époque.

    L'autre raison qui explique le nombre élevé de spectateurs présents, est la participation d'élèves du lycée Masaryk à cette réalisation. Le point de départ du projet est un enseignement littérature et société au sein de classes de seconde. Cet enseignement tend à montrer aux élèves l’intérêt, l’utilité sociale et la diversité des débouchés d’une formation humaniste à travers un programme structuré autour des Lettres et de l’histoire-géographie (référence ONISEP).

    Les lycéens ont pu s'investir depuis le scénario, jusqu'à la préparation technique du film, puis à la participation au tournage proprement dit. Celui-ci s'est déroulé à Vouziers en seulement deux journées, obligeant le réalisateur à utiliser au mieux le temps imposé.

    Les lycéens ont bénéficié d'une découverte d'une grande école cinématographique à Paris dans le cadre de ce projet. Au total, ils auront pu redécouvrir par eux-mêmes un épisode de l'Histoire locale, et, au-delà, un versant particulièrement abject de notre Histoire commune.

    Comme souvent le passé résonne avec les événements actuels. L'intolérance, le rejet de l'autre qui se manifestent de plus en plus ouvertement aujourd'hui font craindre que des comportements aussi lâches et indignes que ceux de l'époque de l'occupation puissent se reproduire. Plusieurs questions et remarques ont été faites à ce sujet lors des questions-réponses avec les spectateurs présents.

    Lire la suite