Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écologie

  • La chasse au Grand tétras interdite pour 5 ans

    Communiqué de la LP0O du 21.09.2022

    L'arrêté ministériel du 1er septembre 2022 suspendant la chasse du grand tétras en France métropolitaine pour une durée de cinq ans a été publié au Journal Officiel ce 17 septembre.

    Par une décision du 1er juin 2022, le Conseil d’État avait enjoint le ministre chargé de la chasse de prendre un arrêté suspendant la chasse du Grand tétras en France pour une durée de cinq ans. Cette décision a été prise afin de respecter les obligations qui découlent des objectifs de la Directive Oiseaux de l’Union Européenne concernant la conservation des oiseaux sauvages.

    La chasse de cette espèce n’est en effet pas compatible avec son mauvais état de conservation et le Conseil d’État a donc jugé nécessaire de l’interdire pendant une durée suffisante afin de permettre la reconstitution des populations dans les différents sites de son aire de distribution. Autrefois appelé Grand coq de bruyère, cet oiseau emblématique des forêts de conifères en montagne a aujourd’hui totalement disparu des Alpes, est très fortement menacé dans le Jura et les Vosges et a perdu 80 % de ses effectifs depuis 1960 dans les Pyrénées, où subsistent à peine environ 2000 coqs.

    Lire la suite

  • Monsieur le Président, ne tombez pas dans le panneau de l’agrivoltaïsme !

    La Confédération paysanne publie une lettre ouverte au Président de la République, Emmanuel Macron, pour alerter sur les dangers du développement de l'agrivoltaïsme au sol.

     

    La loi sur l'accélération des énergies renouvelables (AER) sera prochainement débattue au Parlement. Vous avez déclaré lors de la fête agricole Terres de Jim le 9 septembre qu'elle « va permettre d'aller plus vite sur l'agrivoltaïsme et de développer des projets qui sont indispensables, en mettant des règles claires pour éviter les abus ».

    Alors que les gisements photovoltaïques sur les toitures et les espaces artificialisés sont largement suffisants pour répondre à la demande d'électricité renouvelable, la Confédération paysanne vous alerte sur les dangers de l'agrivoltaïsme, une notion marketing qui vise à légitimer un opportunisme foncier et financier dans un contexte économique et climatique difficile à supporter pour le monde paysan.

    Ses effets pervers sont multiples : artificialisation qui porte atteinte à la vocation nourricière de la terre, précarisation des paysan·nes, manne financière générant des conflits d'intérêt, perte de la qualité de vie au travail, dégradation des paysages, menace pour la biodiversité… L'agrivoltaïsme et les centrales photovoltaïques sur les terres agricoles ont un impact majeur sur les prix et la disponibilité du foncier, en contradiction avec votre objectif de doublement des installations de paysan·nes pour assurer le renouvellement des générations.

    Lire la suite

  • Régulation des multinationales : lancement de la campagne “De la justice dans les affaires”

    Communiqué de CCFD-Terre Solidaire.

    Mettre fin à l’exploitation des travailleur·ses, aux violations des droits des populations et à la destruction de l’environnement par les pratiques néfastes des multinationales européennes [1]. Telles sont les revendications de la campagne “De la justice dans les affaires“, lancée aujourd’hui à Bruxelles et par plus de 100 organisations de la société civile et organisations syndicales à travers toute l’Europe. Elles demandent à l’Union européenne (UE) d’adopter une directive ambitieuse sur le devoir de vigilance des entreprises qui prévienne efficacement les atteintes à l’environnement et aux droits humains et oblige les entreprises à en répondre devant la justice.

    Même si des pays comme la France et l’Allemagne ont montré la voie en adoptant des lois nationales en la matière, une législation européenne plus large et ambitieuse est nécessaire. En février 2022, la Commission européenne a enfin dévoilé sa proposition de directive européenne exigeant des grandes entreprises qu’elles identifient et préviennent les risques et remédient aux violations des droits humains et dommages environnementaux pouvant être causées par leurs activités et investissements  dans leurs chaînes de valeur au sein et en dehors de l’UE. Cependant, les lobbies ont déjà laissé leurs marques et la proposition contient de dangereuses lacunes.

    Lire la suite

  • Les Tourbières de la Bar en famille

    Samedi 24 septembre 2022

    Durée : 3h Partez à la recherche de la faune et de la flore du site Natura 2000 Sortie guidée et commentée par la Maison de la Nature de Boult aux Bois.Le lieu du RDV et les mesures sanitaires en vigueur vous seront indiqués lors de votre inscription.

    Départ à 9h - Sortie gratuite - Réservation obligatoire (places limitées tel : 03 24 71 59 93 ). Org : Communauté de Communes de l'Argonne Ardennaise 

    2018-06-10-germont-animation-n2000-2c2a-2.jpg?itok=M3pkwhnj

    © CENCA - P Detcheverry 

    Lire la suite

  • Insectes et arachnides : les avez-vous reconnus ?

    Les photos proposées dans notre série du mois d'août ont toutes été prises dans le Vouzinois. La majorité est localisée à Vouziers même, le lieu de rencontre vous est précisé pour les  clichés pris à l'extérieur de la ville.

    Certains insectes peuvent difficiles à reconnaître, leur nom est donné sous réserve de confirmation par un spécialiste.

    3667008305.jpg

    Coccinelles, bien sûr. Plutôt facile pour débuter

    3039944407.jpg

    Gerris, qui glissent sur l'étang de la Linette.

    3273652103.jpg

    Fourmis, dans la forêt de La Croix aux Bois

     

    501593186.jpg

    Punaise Arlequin

    1332368109.jpg

    Trichie fasciée

                                    

    3590256358.jpg

    Punaise (?)

     

    3289596703.jpg

    Abeille charpentière.

     

    3377702091.jpg

    Cétoine dorée.

     

    176130825.jpg

    Abeille noire.

    2219147780.jpg

    Rhagie sycophante, dans la forêt de Boult aux Bois.

    2423864124.jpg

    Bousier (scarabée), sur un chemin près de La Croix aux Bois.

     

    4166986820.jpg

    Agrion, vu le long du canal près de Vrizy.

     

    219900021.jpg

    Clairon des abeilles.

     

    647207880.jpg

    Ephémère, vu le long du canal entre Vrizy et Terron

     

    1211415969.jpg

    Libellule, prise le long du canal près de Vrizy.

     

    853545764.jpg

    Criocère du lys .

     

    982988342.jpg

    Balanin des glands, vu près de Chamiot.

     

    326106739.jpg

    Colonie de pucerons.

    4065498429.jpg

    Volucelle zonée, vue le long du canal,vers Semuy.

     

    654033299.jpg

    Coccinelle jaune.

     

    2850026948.jpg

    Sympétrum rouge sang, vu le long du canal près de Rilly sur Aisne.

     

    1070177604.jpg

    Cercope sanguin, pris le long du canal près de Neuville-Day.

    2996862348.jpg

    Spilomyia.

    1286329885.jpg

    Syrphe des corolles

  • Brésil résiste : un défenseur de la forêt menacé

    Publié le 08.09.2022 par le CCFD-Terre solidaire

    À un mois des élections présidentielles, la Coalition Solidarité Brésil a publié un nouveau baromètre alarmant sur la situation des droits humains au Brésil. Malgré les risques de violences à leur encontre, de nombreux défenseurs de l’environnement et des droits humains, comme le Cacique Ninawa Huni Kuin, continuent d’élever leurs voix .

    “Sauver la forêt : un devoir pour tous”

    Nous sommes à Formiga, à l’extrême Nord-ouest de l’Amazonie, au Brésil. Situé au cœur d’une nature dense et verdoyante, ce village constitue l’un des nombreux territoires Huni Kuin. Depuis des millénaires, ce peuple autochtone vit en parfaite harmonie avec la nature. Mais aujourd’hui, leur survie est menacée. D’année en année, les grands propriétaires terriens s’accaparent et déboisent leurs terres pour les exploiter. La déforestation détruit leurs sources de nourriture, leurs plantes médicinales et leur spiritualité intimement liée à la nature. 

    Devant l’épaisse forêt primaire bordée par la rivière Envira, le Cacique Ninawa — Chef des Huni Kuin— porte fièrement sa coiffe traditionnelle en plumes d’ara. En véritable “gardien de la forêt”, ce quadragénaire consacre sa vie à protéger l’Amazonie. Pour lui, “sauver la forêt est un devoir pour tous, car les Huni Kuin et l’humanité toute entière ont besoin de la nature pour survivre”.

    Lire la suite

  • L’interdiction de la chasse à la tourterelle des bois prolongée jusqu’en 2023

    Publié par Reporterre le 18.08.2022

    Victoire pour les défenseurs des oiseaux. Un arrêté publié jeudi 18 août suspend « sur l’ensemble du territoire métropolitain » la chasse de la tourterelle des bois, jusqu’au 30 juillet 2023.

    Le gouvernement avait d’abord autorisé l’abattage de 17 460 tourterelles maximum sur la saison 2020-2021. Ces volatiles sont pourtant une espèce menacée d’extinction et classée sur la liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Le Conseil d’État, saisi par des associations de défense des oiseaux, avait finalement suspendu cette décision.

    En 2021, l’État avait donc décidé d’interdire la chasse de cette espèce jusqu’au 30 juillet 2022. Après une consultation du public cet été, et malgré une opposition du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage, le ministère de la Transition écologique a prolongé cette interdiction jusqu’en 2023. La Commission européenne demandait depuis 2018 à ses États membres la suspension de la chasse des tourterelles des bois.

    Lire la suite