Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

concert

  • Boult-aux Bois et cordes : le festival décentralisé à Vouziers.

    Jusqu'où iront-ils ? La question se pose en constatant la montée en puissance de cette 3e édition du festival Boult-aux-Bois et cordes. La promotion 2017 compte 45 membres ! Ce changement quantitatif ne se fait pas au détriment des qualités qui caractérisent cette manifestation : jeunesse et virtuosité, enthousiasme et convivialité.

    Dans son petit discours d'introduction, Claire Menissier, la présidente d'Art aux champs, a rappelé les conditions dans lesquelles ces journées sont organisées : les jeunes musiciens sont logés et nourris pendant dix jours par des habitants de Boult-aux-Bois. Les artistes donnent 5 représentations dans le village et les répétitions sont ouvertes au public. Le passage à 45 musiciens n'a pas empêché  que ces conditions continuent d'exister. Mais la taille de la salle communale ne permet pas de recevoir la formation au complet ; c'est pourquoi cette année deux concerts sont donnés à l'extérieur de Boult, un à Vouziers et un à Stenay.

    La progression se manifeste aussi dans le répertoire, puisque la taille de l'orchestre permet d'offrir aux auditeurs des symphonies ou des concertos : on a pu entendre la 1e symphonie de Prokofiev et la Fantaisie pour piano et orchestre de Schumann avec Guillaume Masson en soliste.

    Les morceaux interprétés ont été variés, puisque le programme comprenait également la suite de danses "Estancia" du compositeur argentin Alberto Ginastera, et deux créations composées spécialement pour le festival. Il s'agit d' "Au bout des bois" de Jean-François Jung et du concerto pour marimba et orchestre de Thibault Lepri ( le percussionniste de l'orchestre). A noter que dans ce concerto, tous les instrumentistes participaient, y compris l'accordéoniste et la joueuse de cornemuse.

    La question qui se posait à la fin du concert était de savoir qui semblait le plus comblé et le plus satisfait de cette expérience riche et originale : le public ou les jeunes artistes ?

    A défaut de retranscription sonore, voici quelques clichés de ce concert :

    Lire la suite

  • Concert à Toges le samedi 18 juin

    La commune de Toges accueille à nouveau la compagnie "Le Masque" pour une représentation unique de musique baroque.

    Créé à Strasbourg en 1996 par Marc HERVIEUX, « Le Masque » est un ensemble d’instrumentistes et de chanteurs passionnés par le répertoire des Nations Européennes des 17ème et 18ème siècles.

    Du trio instrumental à une dizaine de musiciens, « Le Masque » explore les styles et les goûts musicaux de cette époque.

    Conservant une unité à travers sa formation, son répertoire et les lieux où il se produit, « Le Masque », fidèle à la tradition baroque de lier les Arts, associe également à son travail et au concert d’autres formes d’expression : théâtre, danse, arts graphiques, gastronomie,…

    Voici le programme de la soirée :

    Autour de Jean de La Fontaine

     

    Samedi 18 juin 2016

    Eglise catholique de Toges (Ardennes)

    • Alain Moussay, comédien
    • Aniella Zins, soprano
    • Marc Hervieux, flûte à bec
    • Chantal Baeumler, viole de gambe
    • Jean Sébastien, Kuhnel, théorbe et guitare

    Lire la suite

  • Concert à Toges le 30 mai avec "Le Masque"

    Créé à Strasbourg en 1996 par Marc HERVIEUX, "Le Masque" est un ensemble d'instrumentistes et de chanteurs passionnés par le répertoire des Nations Européennes des 17ème et 18ème siècles.

     Les musiciens de la compagnie seront donc à Toges ce samedi pour interpréter le programme suivant :

    Destins Croisés ou l'Univers de Jacob van Eyck

    Aniella ZINS, soprano
    Marc HERVIEUX, flûtes à bec
    Isabelle Haro, viole de gambe
    Jean-Sébastien KUHNEL, luth, théorbe, guitare


    Le programme proposé par le Masque nous plonge dans l'univers musical de Jacob van Eyck. Cet illustre carillonneur de la cathédrale d'Utrecht laisse une prodigieuse œuvre pour son instrument, la flûte à bec. Témoin de son époque, il a collectionné plus d'une centaine de mélodies, empruntées à des auteurs célèbres comme John Dowland ou Etienne Moulinié, d'autres entendues dans les rues ou dans les tavernes, des airs à danser, des hymnes, des airs de cour français, des mélodies sur des psaumes luthériens chantés à l'église, ...  Devenu aveugle, ce virtuose de la flûte à bec dicte ces airs qui sont édités en 1646 dans le recueil Der Fluyten Lust-Hof, où se croisent le populaire et le savant, le profane et le sacré.

    Lire la suite

  • Vouziers : concert de printemps de l'Harmonie municipale

     

    Dimanche 19 avril 2015 à 15h à la salle des fêtes,

    CONCERT DE PRINTEMPS

    par l'Harmonie municipale de Vouziers

    Entrée libre et gratuite

    DSC08849.JPG

  • Concert à Toges le 14 juin

    inauguration foire  05. 2014 006.jpg

  • Le concert des Eratomanes, en hommage à Marguerite Vandevelde : droit aux chœurs !

    Le hall du lycée Masaryk était rempli d’auditeurs venus écouter le concert que proposait la formation musicale des Eratomanes, en hommage à Marguerite Vandevelde, pianiste de talent, membre de  ce groupe de musiciens amateurs qui se produisit pendant de nombreuses années dans la région.

    Son fils, Jean-Christophe Chanot, évoqua en quelques mots , la passion musicale de sa mère avant que les chorale, concert, eratomanes, marguerite vanderveldequatre saxophonistes du groupe Art Go On Sax n’ouvrent le concert par un morceau de jazz et un tango du maitre argentin Astor Piazzola. La chorale Cécilia que Marguerite Vandevelde dirigea pendant 27 années, jusqu’en 2005, offrit alors, un concert au répertoire composé pour l’essentiel de chansons de l’entre-deux-guerres. Sous la direction de Gilles Déroche, « la boîte à chansons » s’ouvrit de façon magistrale. L’auditoire ravi, écouta, nostalgique, « la Vie en rose », avec le sourire « un monsieur attendait », avec émotion « Prendre un enfant par la main », avec entrain « Quand un soldat » de Francis Lemarque et « L’Aventure » de Jacques Brel et enfin, avec humour, le fantasque « Aragon et Vanille » de Bobby Lapointe. Après la fantaisie et la légèreté distillées par la  généreuse chorale Cécilia, ce fut un intense moment d’émotion que la chorale Saint Léger offrit à l’auditoire, subjugué. Sous la direction sensible de Pierre Rigoulot, accompagnée à l’orgue par Vincent Depaquis, un musicien non-voyant exceptionnel, la chorale sedanaise interpréta brillamment une pièce religieuse « Les sept paroles du Christ en croix ». Les trois solistes, Nathalie Velin, soprano, Eric Fayard, ténor et Nicolas Cochard, basse furent remarquables dans leurs partitions respectives. L’interprétation nuancée et  vibrante du chœur suscita une vive émotion partagée par tout  l’auditoire qui remercia chaleureusement les interprètes par des applaudissements nourris. Au cours de cet après-midi ce fut un bien bel hommage musical qui vivifia  le souvenir de Marguerite Vandevelde, musicienne  généreuse, passionnée et exigeante.

    Eratomanes 2014 la chorale Saint Léger de Sedan sous la direction de Pierre Rigoulot.JPG

    la chorale Saint Léger de Sedan sous la direction de Pierre Rigoulot

    Eratomanes 2014 Les solistes, Eric Fayard, ténor, à gauche et Nicolas Cochard, basse.JPG

     Les solistes, Eric Fayard, ténor, à gauche et Nicolas Cochard, basse.

    Eratomanes 2014 Nathalie Velin soliste soprano.JPG

     Nathalie Velin soliste soprano.

    chorale,concert,eratomanes,marguerite vandervelde

    La chorale Cécilia

    chorale,concert,eratomanes,marguerite vandervelde

    Les auditeurs dans le hall du lycée Masaryk

  • Concert le dimanche 11 mai en hommage à Marguerite Vanvevelde

    Concert des Eratomanes
    Hommage à
    Marguerite VANDEVELDE

     

     

    Avec:


    Cédric CHANOTMarguerite Vandervelde.JPG


    Gilles DEROCHE


    Régine SICARD


    ART GO ON SAX


    Chorale CECILIA


    Chorale SAINT LEGER
    Dirigée par Pierre RIGOULOT

     

     

     

    Dimanche 11 mai 2014
    15 heures
    Hall du Lycée Masaryk

    Entrée libre