Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité vouzinoise - Page 5

  • Fermeture de la chasse aux papillons

    Notre série consacrée aux papillons se termine.

    Certains étaient plus faciles à reconnaitre que d'autres, nous vous donnerons prochainement le nom de ces insectes argonnais. Nous ne sommes pas spécialiste de ces lépidoptères, l'avis de professionnels de la nature sera le bienvenu en cas d'erreur. 

    Nous reprendrons nos articles locaux et généraux cette semaine. Nous n'avons pas pu rendre compte de la pollution accidentelle de l'Aisne qui a touché notre secteur cette semaine. Si vous avez des informations particulières sur ce sujet ou des remarques à faire, n'hésitez pas à les mettre en commentaire de cette note.

    Lire la suite

  • Conte musical "L'histoire du soldat" de Stravinsky, dimanche 26 juillet aux Tourelles

    Concert à Vouziers (cinéma Les Tourelles) dimanche 26 juillet à 14h30 - accueil du public à 14h15.

    Un deuxième groupe d’artistes du festival “Boult-aux-Bois & Cordes” propose une œuvre de Stravinsky sur un texte de Ramuz:

    “L’histoire du soldat”, conte musical et philosophique.

    Les consignes de distanciation physique seront respectées, et il vous sera demandé de porter un masque de protection respiratoire.

    histoire.png

    Stravinsky et Ramuz ont-ils pactisé avec le diable pour créer à la fin de la première guerre mondiale ce chef-œuvre hors du commun? Quoiqu'il en soit, jamais une œuvre n'aura fait cohabiter avec autant de force un texte et une musique. Un narrateur, soldat, un violon, le diable, une princesse et la musique bien sûr, voilà les personnages de ce conte musical, populaire, philosophique, universel.

     

    Lire la suite

  • Benoît Singlit à la tête de la com com : trois petits tours et puis s'en vient .

    Si l'élection du maire de Bairon et ses environs ne constitue pas vraiment une surprise, le conseil communautaire de l'Argonne ardennaise a cependant été marqué par des moments de suspense. Pour le choix du président, les 4 candidats annoncés ont confirmé leur volonté. Ils ont eu droit à chacun 5 minutes pour se présenter et esquisser leur programme.

    Par ordre alphabétique, Yann Dugard a pris la parole en premier.

     Il a rappelé ses liens avec le monde rural, il a insisté sur le rôle de la communication, et rappelé l'importance des décisions à prendre pour amortir les conséquences de la crise actuelle.

    Christophe Manceaux, le maire de Leffincourt, a souligné l'importance de la liaison avec les communes, et il a marqué son attachement au développement économique.

    Frédéric Mathias, réélu maire de Boult aux Bois, a proposé un bureau réduit à 11 vice-présidents, afin de constituer une équipe de combat à la tête de la collectivité.

    Benoît Singlit a donc pris la parole en dernier. Il a mis en avant son expérience pour fédérer les bonnes volontés. Il a déclaré pouvoir mettre en place une méthode pour faire travailler ensemble les élus du territoire.

    Il n'y a pas eu de demandes complémentaires d'information dans la salle, le scrutin a pu débuter aussitôt.

    Le vote du premier tour a donné une quasi égalité entre les 4 candidats, autour des 30 voix chacun.

    Au deuxième tour, Benoît Singlit prenait la tête avec 40 votes, Christophe Manceaux maintenant 31 voix.

    Au troisième tour, la majorité relative est suffisante pour être élu. Yann Dugard retirait sa candidature, et Benoît Singlit en profitait pour atteindre 58 voix alors que Christophe Manceaux ne recueillait que 42 suffrages. Frédéric Mathias comptait encore 22 supporters lors de ce 3° tour.

    Benoît Singlit prenait donc la place de président pour la suite des débats.

    2c2a,argonne ardennaise,communauté de communes,benoît singlit

     

     

     

    Lire la suite

  • Benoit Singlit élu à la présidence de la communauté de communes

    Le maire de Bairon et ses environs a été élu au 3° tour à la présidence de l'Argonne ardennaise. Les vice-présidents qui l'accompagneront sont Yann Dugard, Christophe Manceaux, ‎Vincent Fleury, Pierre Laurent-Chauvet, Désiré Nanji, Danielle Andrey et Roland Canivenq.

    Nous reviendrons demain plus en détail sur cette longue soirée.

    P1510520.JPG

    Benoit Singlit, le nouveau président de la communauté de communes

  • Une fête nationale en mode Covid-19

    Les cérémonies de ce 14 juillet ont été bouleversées par les conditions sanitaires actuelles.

    Le 13 juillet, les habituelles célébrations n'ont pas eu lieu : pas de défilé en ville, pas de lampions, pas de feu d'artifice et pas de bal non plus.

    La municipalité a voulu organiser un hommage aux personnes impliquées dans le combat contre la pandémie actuelle, le personnel soignant bien sûr, mais aussi toutes les personnes du public et du privé qui se sont mobilisées à cette occasion. Pour ce faire, un appel à un rassemblement a été diffusé de manière restreinte pour assister à l'embrasement de la mairie. Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées place Carnot ce lundi soir, certaines portant un masque et d'autres non.

    L'Harmonie municipale a fait patienter les présents à partir de 22 h en interprétant différents morceaux tirés de son répertoire.

    Yann Dugard a ensuite pris la parole pour rappeler le sens donné à cette soirée, avant que la nuit tombe pour permettre aux techniciens de lancer le spectacle pyrotechnique.

    Ce 14 juillet, des célébrations se sont déroulées devant les différents monuments aux morts de la commune. La cérémonie de Vouziers a eu lieu à 11h 15 devant la mairie, en présence du Sous-préfet de Vouziers de Madame Noiret-Richet, conseillère régionale. Les différents temps de la cérémonie se sont déroulés avec la distanciation rendue nécessaire (distance entre les personnes, absence de contact direct ). Le défilé vers la salle des fêtes et la réception habituelle avec discours et vin d'honneur ont été supprimés.

    Voici des clichés de ces deux temps de la fête nationale à Vouziers.

    Lire la suite

  • The Yokel en concert à Boult aux Bois samedi 11 juillet

    Trois ans après leur premier album, The Yokel revient en 2020 avec son deuxième opus, sobrement intitulé « Y ».

    Le groupe avait laissé ses angoisses au placard avec ‘Here comes the wild’ en 2017, un hymne à la vie et aux surprises qu’elle réserve. Avec « Y » (prononcez why en anglais), The Yokel ne cache plus ses doutes et ses questionnements. Les douze titres qui composent l’album résument les choix difficiles et la douleur au carrefour des routes. Plus profond, sans doute plus personnel, sans être moins vif ni moins jovial, « Y » dévoile une nouvelle facette d’un groupe qui a évolué au fil des ans et qui s’est affirmé.

    Y, c’est aussi Yokel. Huit musiciens qui n’ont comme seul bagage que leur amour de la musique. Après une tournée de deux ans et plus de soixante concerts à travers la France, des passages remarqués dans les plus beaux festivals aux salles les plus intimes, ils reviennent aujourd’hui avec encore plus de détermination, d’envie, de rage. Les ingrédients sont toujours les mêmes : un folk-rock sublimé par deux voix qui s’entremêlent, des instruments acoustiques et électriques qui s’épousent et créent une tornade, autant sur scène que dans les enceintes.

    « Y », c’est enfin l’avant-dernière lettre de l’alphabet, comme pour préciser qu’il y aura toujours quelque chose après. Comme si la musique, même étouffée, n’arrête jamais vraiment de vibrer. Comme un esprit de liberté chevillé au corps et à l’âme.

    Lire la suite

  • Le Conseil Municipal de Vouziers sur la voie de la sagesse ?

    Ce mardi s'est tenue la dernière séance du Conseil Municipal avant les vacances. Des débats ont eu lieu, mais dans un esprit plutôt serein, sans polémiques. On pourra mettre en relation cet état d'esprit avec le choix du nom des rues pour le futur lotissement La Garenne II . Le conseil a validé les propositions de la commission communication, à savoir rue de la Liberté et rue de la Sagesse.

    Ces propositions ont été remises en cause par les élus de l'opposition  qui se sont abstenus lors du vote. Jean-Baptiste Machinet s'est exprimé à titre personnel, en mettant en avant que la sagesse est une qualité morale individuelle, d'une autre nature que la liberté qui est un droit exercé dans une société. Malgré une demande de repousser le choix après une nouvelle consultation, les noms ont été retenus par le vote majoritaire.

    La séance avait débuté par les informations du maire. Yann Dugard a fait respecter une minute de silence en hommage à plusieurs personnes décédées parmi les familles de membres du personnel communal.

    Il a indiqué que deux groupes avait été constitués au sein du conseil : un groupe majoritaire de 21 membres avec Dominique Carpentier comme président et un groupe minoritaire de 7 membres présidé par Agnès Haudecœur. Yann Dugard, en tant que maire, n'a pas rejoint de groupe.

    Un comité de pilotage de l'eau est mis en place pour encadrer l'implantation de la régie qui va succéder à la délégation de service donnée à Véolia. Celle-ci doit prendre fin en décembre prochain.

    Yann Dugard a confirmé l'ouverture d'une 6e classe de maternelle à la rentrée, ainsi que l'ouverture au collège d'une classe de 6e et d'une de 4e.

    L'accueil collectif de mineurs compte un effectif réduit à 49 enfants sur deux sites pour cette année. Le maire a déclaré que cette organisation était liée aux conditions sanitaires, et qu'aucun enfant de la commune n'avait été refusé à l'inscription.

    Lire la suite