Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oiseaux

  • C'était cui,celui-là ?

    1586420043.jpg

    Bouvreuil (sujet femelle)

    3223657946.JPG

    Rouge-gorge familier

    1374233156.JPG

    Pinson du Nord

    408330353.JPG

    Mésange bleue

    1610013345.JPG

    Tourterelle turque

    367523115.JPG

    Moineau domestique

    277887996.JPG

    Chardonneret élégant

    3342848428.JPG

    Pinson des arbres (sujet femelle)

    181169076.JPG

    Pigeon ramier

    2576338214.JPG

    Moineau domestique (sujet femelle)

  • Bilan du week-end de comptage oiseaux des jardins de mai 2019

    Cette année, plus de 65 000 oiseaux ont été observés à travers l’ensemble du territoire !

    Deux fois plus de participants que l’année passée

    Cette année vous avez été 2 600 repartis dans l’ensemble des départements à vous prêter au jeu : compter les oiseaux présents pendant une heure dans votre jardin, sur votre balcon ou dans un parc public. Merci ! J Il s’agit de la plus forte participation enregistrée en mai depuis le lancement de cette opération en 2013 ! L’implication dans certains départements a même triplé en comparaison à l’année passée. C’est le cas du Maine-et-Loire.

    Moineau, mésange et merle

    En moyenne 25 oiseaux ont été observés par jardin ! Le trio de tête reste inchangé depuis plusieurs années. Moineau domestique, Mésange charbonnière et Merle noir sont encore cette année les espèces le plus fréquemment observées dans les jardins de l‘Observatoire. Rien d’étonnant puisqu’elles adorent venir nicher dans nos jardins, aussi bien dans les haies et les buissons pour le merle, que dans les nichoirs artificiels, particulièrement appréciés des Mésanges charbonnières.

    Lire la suite

  • Nourrissage des oiseaux, quand et pourquoi arrêter ?

    Communiqué de la LPO

    Le nourrissage des oiseaux est pratiqué par des millions de personnes dans leur jardin ou sur leur balcon, et il est bien souvent vital pour de nombreuses espèces durant les périodes de pénurie. Un nourrissage permanent peut cependant avoir des conséquences néfastes et mettre en danger certaines populations d’oiseaux.

    Ainsi, la LPO conseille aux Français de nourrir les oiseaux uniquement en période de froid prolongé, soit en général de la mi-novembre à fin mars. En Angleterre, où les conditions climatiques sont plus rudes, les ornithologues encouragent de le faire toute l’année pour augmenter la productivité de l’avifaune des jardins.


    Risques de transmission de maladies

    En période chaude où la prédominance des maladies est plus forte qu’en hiver, le rassemblement d’individus de différentes espèces autour des points de nourrissage peut favoriser la propagation de plusieurs infections telles que la trichomonose, qui affecte notamment les verdiers et les pinsons. Même en hiver, pensez à nettoyer régulièrement les mangeoires et les abreuvoirs pour en améliorer l’hygiène.


    Un effet sur les taux de prédation

    La concentration engendrée par le nourrissage peut faire augmenter les taux de prédation par des animaux sauvages (épervier d’Europe) ou domestiques (chats). Dans tous les cas, il est toujours bon d’appliquer quelques règles de précaution comme disposer les mangeoires dans des endroits dégagés, avec un accès facile à des perchoirs en hauteur, pour éviter la prédation par les chats.

    Lire la suite

  • Bilan du week-end national de comptage des oiseaux des jardins de janvier 2019

    Une importante mobilisation citoyenne

    10 664, c’est le nombre exact de jardins depuis lesquels les oiseaux ont été compté durant ce week-end. La plus grosse mobilisation depuis la création de ce comptage en 2013 ! Dans certains départements, comme les Deux-Sèvres, le Cantal ou les Pyrénées Orientales, le nombre de jardins participants ont plus que doublé depuis l’année dernière.
    Des oiseaux moins présents durant l’hiver

    Vous avez été nombreux à nous faire part de votre inquiétude avant et durant l’hiver, constatant un nombre très faible d’oiseaux dans les jardins. Et cela sur la totalité du pays.

    Il semblerait effectivement que cette année les oiseaux aient moins fréquenté les jardins que lord de l’hiver 2017-2018. Ce sont en moyenne 35 oiseaux par jardin qui ont été observé contre 38 l’année passée. Bien que la Mésange charbonnière, le Rougegorge familier et la Mésange bleue soient les espèces qui ont fréquenté le plus souvent nos jardins, c’est toutefois le Moineau domestique qui a été observé en plus grand nombre.

    Découvrez au fil du bilan tous les résultats de cette opération.

    Lire la suite

  • Rendez-vous au jardin les 26 et 27 janvier 2019

    Le Comptage national des oiseaux des jardins, c’est bientôt ! Oui mais c’est quoi ? On vous explique.

    logo_lpo.svgPour la 7e année consécutive, la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) vous invitent à participer au Comptage national des oiseaux des jardins.

    Le Comptage national de quoi ?

    Des oiseaux des jardins ! C’est une opération nationale durant laquelle chacun est invité pendant une heure à compter les oiseaux de son jardin ou d’un parc public.

    C’est quand ?

    Le dernier week-end de janvier, les 26 et 27 janvier 2019.

    Et ça sert à quoi ?

    Ces données, récoltées lors de cette opération de science participative, permettent d’en apprendre d’avantage sur ces « oiseaux communs ». C’est-à-dire ? Sur les évolutions en cours, sur leur comportement à cette saison, sur le type de nourriture consommée, sur les oiseaux présents et ceux absents. Et oui car ces données sont analysées notamment dans le cadre de thèses ! Oui oui, de thèses !

    Lire la suite

  • Nourrir les oiseaux de son jardin en hiver

    La LPO vous donne tous les trucs et astuces pour un nourrissage réussi.

    Le nourrissage des oiseaux des jardins est une activité répandue en hiver, toutefois, certaines règles sont à respecter.

    Quand nourrir les oiseaux ?

    La LPO préconise un nourrissage seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé. Le nourrissage peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à fin mars. Il n'est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car beaucoup d'entre eux deviennent insectivores à cette saison et cela peut créer une relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux de l'année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

    Où placer le poste de nourrissage et d'abreuvage ?

    Nous vous conseillons de le placer au centre du jardin, dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter l'accès aux prédateurs.

    Astuce : placez le poste de nourrissage de manière à ce qu'il soit visible depuis une fenêtre afin de pourvoir profiter du spectacle !

    Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements d'oiseaux, parfois conséquents. Afin d'éviter la propagation de maladies chez les oiseaux, nous vous conseillons de disperser vos mangeoires : les types de mangeoires sont nombreux (à poser, à suspendre, sur pieds avec système de plateau, de distributeur…), n'hésitez pas à mélanger les genres. Consultez les mangeoires et abreuvoirs disponibles à la Boutique LPO. Et pour une hygiène irréprochable, pensez à nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

    Lire la suite

  • Les mardis de Nature et Avenir : les oiseaux emblématiques des Ardennes

    Mardi 4 décembre à la mairie de Rethel de 18h à 20h. Les oiseaux emblématiques des Ardennes.

    Les principaux habitats abritant ces espèces seront évoqués ainsi que les menaces qui pèsent sur l'avifaune ardennaise. Les protocoles de suivi de certaines espèces pourront également être détaillés.

    Frédéric Pérard, président de Champagne Ardenne Nature Environnement, présentera l'opération Sentinelles de l'environnement qui a pour but de répertorier les dégâts environnementaux dans chaque département. Cette opération est initiée par notre fédération: France Nature Environnement.

    logo%20large2.png

    Lire la suite