Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'AN VERT de Vouziers : écologie et solidarité. - Page 2

  • Françaises, Français, en cette année électorale "Parlons Vélo" avec les candidats !

    Communiqué de FNE

    A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, la FUB et ses partenaires mobilisent les Français et demandent aux candidats de se prononcer sur leur stratégie vélo. Le site web dédié « Parlons Vélo » images?q=tbn:ANd9GcQR8P49bCNNF4987XFY4MybbQp-Lj7DJPdCONY-hATNXQASzCwwrappelle les leviers pour développer la solution vélo, informe du programme cyclable des onze candidats. Une campagne neutre et transparente pour parler sérieusement vélo, car la France en a besoin !

    Les candidats à l’élection présidentielle se préparent à relever les défi s auxquels la France est confrontée. Nos concitoyens vivent chaque jour les implications concrètes de ces enjeux nationaux : coût de la mobilité qui grève le pouvoir d’achat, sédentarité et pollution qui affectent la santé et le bien-être, étalement urbain qui déstructure les territoires et tue le petit commerce, difficulté d’accès à l’emploi faute de systèmes de mobilité plus inclusifs. Nos pratiques de transports et de mobilité sont aussi la première source d’émissions de gaz à effet de serre responsables du changement climatique global.

    Pour répondre à ces enjeux, nous souhaitons attirer l’attention des candidats sur un levier encore largement sous-exploité en France : les modes actifs et particulièrement le vélo. Si plusieurs de nos voisins européens[1] ont une stratégie nationale pour le développement de l’usage du vélo, ce n’est pas un hasard. Qu’il s’agisse de santé, de tourisme, d’économie, d’environnement ou de cadre de vie, le vélo est selon eux une réponse efficace et peu coûteuse pour moderniser leur pays et améliorer le quotidien des citoyens.

    Lire la suite

  • La démocratie, ça se défend !

    Appel de la Ligue des Droits de l'Homme

    L’élection présidentielle à venir va constituer un tournant politique majeur. Le résultat pèsera lourdement sur notre vie à toutes et tous. Or, nous sommes des millions que ce rendez-vous plonge dans le doute, l’inquiétude, voire la colère.


    Nos doutes portent sur l’utilité même du vote et sur notre capacité collective à porter plus haut la démocratie logo.gifet la République. Ils portent sur la capacité et la volonté de candidats, dont le rôle est de défendre le bien commun, de porter nos valeurs de justice, de solidarité, de respect des libertés, d’honnêteté.


    Ils sont alimentés par les trahisons subies, la prolifération des divisions, des querelles, des concurrences d’ego et par une campagne électorale qui fait aussi peu de cas des grands enjeux d’avenir que des urgences d’aujourd’hui.


    Ces enjeux et ces urgences, nous les connaissons : ils s’appellent chômage et racisme, discrimination et crise du logement, privilèges contre l’égalité des droits, services publics et territoires abandonnés, violences sociales et violences policières, Europe en crise, défi écologique à relever, militarisation du monde.

    Lire la suite

  • Festival Les Burlesques - date à réserver !

    Informatif, festif et inventif, le festival du 11 au 13 août 2017 est ouvert à tous, familles, amis, habitants d’ici et de plus loin... et se veut un grand moment d’échanges, d’envies et de projets, de réflexions, de musiques et de spectacles, de pratiques militantes et de solidarités.

    Pourquoi ?
    A Bure (sud Meuse), le projet Cigéo de stockage souterrain de déchets nucléaires se prépare malgré des risques technologiques inouïs et parfaitement connus, contre l’avis de milliers de personnes opposées, dont les riverains qui n’ont jamais été consultés. Pourtant ce territoire de vie, en se transformant en méga-poubelle radioactive subirait une mutation irréversible.

    blsq_visusite.png

    Ne laissons pas détruire, bâtissons l’avenir !
    Mais Cigéo n’est ni autorisé, ni construit et n’est pas une fatalité ! Réunissons-nous, informons-nous, organisons-nous pour continuer à le contrer. Consolidons et projetons des initiatives positives et dynamisantes pour ce territoire rural bien vivant !

    Ce festival est porté pas un collectif d’habitant-es, de sympathisants et d’associations. Rejoignez-nous !

    Dans la foulée : Journée de mobilisation mardi 15 août
    Restauration et camping

    Lire la suite

  • Joël, la surveillance au quotidien

    Un reportage de Julia Mourri pour la Chronique d'Amnesty International.

    Militant écologiste de la première heure, l’engagement de Joël lui a valu d’être assigné à résidence au moment de la COP21. Maintenant constamment surveillé, il nous raconte son quotidien.

    Le soleil perce les nuages et inonde le bourg de Bure (Meuse). Joël Domenjoud, 34 ans, grand blond aux cheveux en bataille, traverse les ruelles désertes, deux pains de campagne sous le bras. Il ouvre la porte vitrée d’une grange où ont été placardés les mots : « Maison de résistance à la poubelle nucléaire », point de ralliement des opposants au stockage des déchets nucléaires sur le site de Bure. Militant écologiste de la première heure, l’engagement de Joël lui a valu d’être assigné à résidence au moment de la Conférence de Paris sur le climat, qui s’est tenue du 30 novembre au 12 décembre 2015. Alors que le gouvernement a instauré l’état d’urgence, Joël sort de chez lui et sent qu’il est suivi. « J’ai tourné en rond dans le quartier, quelqu’un me collait aux fesses », se souvient-il. Pris de panique, il saute dans un bus et démonte son téléphone portable. Quand il finit par le rallumer deux heures plus tard, sa voisine l’appelle, affolée : une vingtaine de policiers est alignée dans la cage d’escalier de l’immeuble et le cherche. Joël se rend au commissariat, on l’y informe que, pendant trois semaines, il ne pourra plus sortir de Malakoff (92), où il habite.

    Lire la suite

  • Notre Dame des Landes 2017 : appel à bénévoles

    L'évènement Facebook est ouvert : https://www.facebook.com/events/1650662631895518/

    Les équipes travaillent.

    Chaque grand rassemblement sur Notre-Dame-des-Landes doit en partie sa réussite à l'engagement sans faille de très nombreux bénévoles qui sont notre premier axe de communication : cela sera encore une fois vrai pour le rassemblement Notre-Dame-des-Landes 2017 des 8 et 9 juillet !

    Le besoin de bénévoles est très important vu l'ampleur souhaitée de l'évènement pour augmenter la pression et obtenir l'abandon définitif du projet d'aéroport !

    abc7c98b4ddfae4816b74e0d2fd932d2_L.jpg

     

    Lire la suite

  • Atelier : Plaisir, sécurité et sérénité au volant « seniors »

    Le FJEP/CS organise l'atelier en 3 séances de 2 heures, animées par un intervenant de l’association "Brain up".

    Dates :

    Vendredi 28 avril 2017, vendredi 5 mai 2017 et vendredi 12 mai 2017

    Horaires : de 14h00 à 16 h00

    Nombre de personnes : 15

    Contenus

    Aborder les axes primordiaux de la conduite automobile et de l’autonomie nécessaire aux déplacements.

    Lire la suite

  • 2C2A : les problèmes, c'est pour plus tard

    Jusque-là, tout va bien : le budget présenté aux délégués de la communauté de communes est en équilibre. Et il n'est pas nécessaire d'augmenter les taux d'imposition pour y parvenir. De plus, les réserves financières sont importantes, car le résultat de 2016 ajoute près d'un million d'euros au résultat de clôture de 2015 qui était de 6 299 151 €, ce résultat de clôture atteint donc 7 150 302 € pour 2016.

    Les années à venir seront-elles moins favorables ? C'est ce que semblait craindre le Président Signoret, quand il a présenté les perspectives futures des recettes et dépenses de la 2C2A.

    En dehors du vote du budget, le conseil de communauté a abordé sans perdre trop de temps les autres sujets à l'ordre du jour.

    Avant le début de la séance, une minute de silence a été demandée en hommage à Michel Colin, Maire de Contreuve et ancien Vice-Président de la 2C2A, dont les obsèques s'étaient déroulées le matin même.

    Les deux premiers points à l'ordre du jour concernaient le programme Leader et le rapport d'activités 2016. C'est un euphémisme que de dire que ces points n'ont pas été à l'origine de questionnements ou de remarques approfondis.

    Le troisième point traitait des affaires financières, nous y reviendrons en détail plus en avant dans cette note.

    Le point suivant concernait les affaires économiques.

    On retiendra la vente au prix de 13 € du m2 du terrain de football attenant à l'entreprise AMI. L’acquéreur serait une enseigne de commerce de Vouziers qui veut s'implanter dans ce secteur plus attractif.

    Le garage Adrian, rue Bournizet (anciennement Citroën) va s’agrandir en absorbant le terrain de l'ancienne DDE. La 2C2A va servir d'intermédiaire entre le vendeur(le Département des Ardennes) et l'acheteur, permettant une vente à l'amiable, au prix des Domaines.

    Dans le domaine du tourisme, la création d'une entente intercommunale avec la Communauté de Communes du Pays Rethelois a été actée, ainsi que la création d'un poste de chargé de développement touristique au sein de cette entente. La question du devenir de l'actuel responsable de l'office de tourisme a été soulevée sans être tranchée.

    Dans le point sur le personnel communautaire, on retiendra la création d'un emploi permanent d'attaché chargé de développement territorial.

    Le conseil s'est terminé à une heure raisonnable par l'étude des questions d'Administration générale, et de questions diverses sur l'organisation des conseils de communauté (utilisation de vote électronique, fréquence des réunions).

    Lire la suite