Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'AN VERT de Vouziers : écologie et solidarité. - Page 8

  • La Confédération paysanne en action pour dénoncer l'accaparement du foncier


    29.08.2018 Deux cents paysan-ne-s de la Confédération paysanne ont occupé ce 29 août à Châtillon-sur-Logo_conf%C3%A9d%C3%A9ration_paysanne.jpgIndre une parcelle des 1700 hectares de terres accaparées par le groupe chinois Hongyang. En réalisant une action symbolique de déchaumage et de semis sur ces terres, la Confédération paysanne entend dénoncer cet accaparement du foncier qui met en danger l'installation de jeunes paysan-ne-s et participent à la mise en place de véritables fermes-usines, où la production d'une alimentation de qualité n'est pas la priorité.

    Cette action organisée aujourd'hui en région Centre-Val-de-Loire fait suite à celle déjà organisée en juin sur le vignoble de Vincent Bolloré pour dénoncer l'appétit féroce de ces investisseurs et financiers. A titre d'exemple, le groupe Hongyang a également investi cette année pour acquérir 900 hectares dans l'Allier.

    Lire la suite

  • Démission de Nicolas Hulot : sincèrement triste, regrettablement juste

    France Nature Environnement prend acte de la décision de Nicolas Hulot et salue son engagement et de ses efforts sincères tout au long de l'année écoulée.

    Pour Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, « nous partageons l’analyse de Nicolas Hulot : les enjeux écologiques ne sont pas suffisamment pris en compte par le gouvernement, dans lequel le ministre de la Transition était trop souvent isolé dans ses orientations exigeantes. Malgré ses efforts, le bilan de la première année est maigre sur le plan concret. L’écart entre l’urgence et la gravité des problèmes, dont nous constatons chaque jour la réalité, et les timides avancées, voire parfois les régressions, est trop fort ».

    Lire la suite

  • Pétrole, huile de palme : 5 intox du PDG de Total

    Patrick Pouyanné, à la tête de l’entreprise Total, est interviewé dans le magazine Capital d’août 2018. À la question « Que répondez-vous à Greenpeace, qui vous attaque sur les forages au large du Brésil ou sur l'huile de palme ? », le PDG de notre groupe pétrolier préféré lance quelques piques mais se permet aussi et surtout des approximations problématiques... De petites corrections s’imposent.

    1. « Concernant l’huile de palme, il faut d’abord rappeler qu’elle dégrade six à huit fois moins de surface que le soja »

    La réalité : le PDG de Total reprend un argument largement utilisé par les promoteurs de l’huile de palme. S’il est vrai que le rendement surfacique de l’huile de palme est meilleur que celui d’autres huiles végétales comme celle de soja, son impact environnemental est en revanche beaucoup plus lourd. Bien plus que pour d’autres cultures, les plantations de palmiers à huile se font presque systématiquement au détriment de forêts tropicales.

    Lire la suite

  • Les sorties du ReNArd

    LOGO-RenardAssos-FINAL.pngLe REgroupement des Naturalistes ARDennais  (RENARD) organise des sorties nature, gratuites et ouvertes à tous, et encadrées par des spécialistes. Voici les prochaines dates :

     

     

    A l’occasion des Journées européennes de la migration, nous vous proposons de découvrir ce phénomène majeur du cycle biologique de l’avifaune.


    Rendez-vous : 9h, château d’eau (Coulomme-et-Marqueny)
    Durée : environ 3h
    Inscription : non obligatoire
    Prix : gratuite et ouverte à tous

     

    Oiseaux hivernants ou migrateurs viennent chaque année se reposer et s’alimenter sur ce site, l’un des plus attractifs dans les Ardennes. Venez les observer !


    Rendez-vous : 9h, devant l'église (Douzy)
    Durée : environ 3h
    Inscription : non obligatoire
    Prix : gratuite et ouverte à tous

    Venez découvrir les espèces qui fréquentent le lac de Sedan. Nombreux sont les oiseaux qui font étape ou s'installent sur les grands plans d'eau !


    Rendez-vous : 9h, parking de l'école maternelle à côté de la piscine (Sedan)
    Durée : environ 3h
    Inscription : non obligatoire
    Prix : gratuite et ouverte à tous

    Lire la suite

  • Communiqué de presse – Un très triste et violent anniversaire…

    Salah Hamouri est né d'une mère française, Denise Guidoux, originaire de Bourg-en-Bresse (Ain), professeur de français à Jérusalem, et d'un père palestinien, Hassan Hamouri, restaurateur à Jérusalem-Est. Il est français par sa mère ; son père est Palestinien de Jérusalem. Il cumule donc la nationalité française avec le statut de Palestinien de Jérusalem (il dispose d'une carte d'identité israélienne, et a le droit de vote aux élections locales).

    Ancien élève de l'école privée catholique De La Salle College, des frères des Écoles chrétiennes, à Jérusalem, il décide après son baccalauréat de faire des études de sociologie à l'université de Bethléem. Après sa sortie de prison, il suit des études de droit et devient avocat au barreau palestinien en août 2017.(Source Wikipedia)

    Communiqué de presse de l'Agence Média Palestine

    ll y a un an, le 23 août 2017, notre compatriote Salah Hamouri était arrêté en pleine nuit, chez lui à Jérusalem, par l’armée israélienne. Trois jours auparavant il avait prêté serment devant le barreau de Ramallah : il était devenu avocat et allait enfin pouvoir mettre son énergie à la défense des droits humains de ses compatriotes, de manière professionnelle et reconnue. Dans un premier temps, un tribunal décidait de le libérer sous conditions.

    Cette décision fut rapportée sur le champ du fait de la décision du ministre israélien de la Défense, l’ultra extrémiste Avigdor Lieberman, qui signait de sa main un ordre de mise en détention administrative de Salah Hamouri pour 6 mois renouvelables. Ceci sans inculpation, sans preuves d’une quelconque culpabilité, sans le moindre droit à la défense, sans le moindre procès. Rien de tout cela. Seulement une décision politique arbitraire. Au bout des 6 mois de détention arbitraire, un autre ordre fut donné : ce sera 4 mois de plus. Puis au bout de ces 4 mois : ce sera 3 mois de plus. Ainsi, depuis un an, notre compatriote est en prison. Pour rien. Du moins rien qui relève de la Justice et des droits humains. L’objectif de cette décision incroyable et effroyable est parfaitement clair.

    Lire la suite

  • Un an après, toujours pas de justice pour les Rohingyas

    Publié le 24.08.2018 par Amnesty International.

    L’absence de réaction de la part des dirigeants du monde ont permis aux responsables du massacre des Rohingyas d’être toujours en liberté.

    Plus de 700 000 femmes, hommes et enfants rohingyas ont fui le nord de l’État d’Arakan pour gagner le Bangladesh, après que les forces de sécurité du Myanmar ont lancé une vaste attaque systématique contre des centaines de villages rohingyas le 25 août 2017.

    L’offensive a été lancée en réponse à une série d’attaques menées contre des postes de sécurité par l’Armée du salut des Rohingyas de l’Arakan (ARSA), un groupe armé rohingya.

    Tant que leurs tortionnaires des forces de sécurité du Myanmar resteront en liberté, il est absurde de penser que les réfugiés rohingyas pourraient rentrer chez eux de manière sûre, digne et volontaire.

    Cet anniversaire est un jalon honteux. L’absence persistante d’action de la communauté internationale pour amener les responsables de crimes contre l’humanité à rendre des comptes risque de laisser entendre non seulement que l’armée du Myanmar restera impunie mais qu'elle pourra également librement commettre de nouveau de telles atrocités.

    Lire la suite

  • Le cabaret toujours plus vert

    C'est parti pour l’édition 2018 du Cabaret Vert. Au delà de la programmation musicale, la démarche des organisateurs s'inscrit dans une perspective de développement durable. Une des actions dans ce sens se retrouve dans la végétalisation du site.

    "Sans site, pas de festival ! Alors nous avons décidé d’en prendre soin en le revégétalisant progressivement :
    – Des haies végétales ont été plantées sur la plaine de la macérienne cette année : en tout cela représente 36 arbres. Les choix s’est porté sur des essences d’arbres locales et adaptées au sol et au climat ardennais : 12 aulnes, 12 charmes et 12 hêtres vous apporterons bientôt le confort de leur ombre.
    – Les célèbres lettres « Cabaret Vert » sont un lettrage végétal. Si elles sont visibles uniquement pendant le festival, du chèvrefeuille persistant couvre-sol y a été planté de manière permanente.
    – Adopte un arbre : notre projet de reboisement du camping 1 pour lequel nous avons lancé une campagne de financement participatif s’inscrit dans notre volonté de revégétaliser le site. Si tout va pour le mieux, cent arbres seront plantés en novembre 2018.

    Dans le cadre de notre engagement en faveur du développement durable, nous souhaitons poursuivre dans cette voie, la végétation permet de lutter contre la dégradation des sols et absorbe des émissions de gaz à effet de serre tout en rendant le cadre plus agréable et bucolique."

    plus-quun-titre-ou-design-vegetal-760x380.jpg

    Lire la suite