Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cérémonie du 8 mai

  • Commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 à Vouziers

    Au lendemain de la défaite de Marine Le Pen au deuxième tour des présidentielles, se sont déroulées les cérémonies de commémoration de la victoire contre l'Allemagne hitlérienne. Les différentes prises de parole ont fait une référence aux valeurs défendues par les combattants anti-nazis, avec des messages qui semblaient (ou voulaient) répondre à la situation actuelle.

    Pour l'UFAC (Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre), il faut s'adresser aux nouvelles générations qui n'ont pas connu toutes ces atrocités (message lu par Jean-Pierre Daumont au nom des anciens combattants):"Rendant hommage à toutes les victimes de ces tragédies, les Françaises et les Français, également révoltés par les actes de barbarie perpétrés au cours de ces mois passés, ont pris conscience que la Paix et les valeurs humanistes qui sont les leurs sont particulièrement fragiles.

    En ce jour anniversaire où les Françaises et les Français se souviennent, l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC), invite chacune et chacun, particulièrement les jeunes, à la vigilance et à œuvrer, avec courage et persévérance, pour un monde de fraternité, de solidarité et de paix."

     

    Le message officiel a été lu par Alain Lizzit,Sous-préfet de Vouziers, en voici un extrait : "Hommage aux victimes de la déportation, condamnées pour leurs idées ou pour ce qu’elles étaient, qui subirent l’innommable.
    Souvenons-nous des milliers de victimes civiles, hommes, femmes, et enfants, qui subirent représailles et bombardements.
    Souvenons-nous également de ces victimes trop longtemps oubliées, gens du voyage fichés et internés, malades et handicapés morts de délaissement dans les établissements qui les hébergeaient.
    Notre pays s’est construit, après 1945, sur le souvenir de ces tragédies et par la volonté de vivre ensemble au sein d’une Europe en paix, unie, préservée des nationalismes et des idéologies totalitaires.
    C’est cette volonté qui a permis la réconciliation des nations européennes et c’est sur cette base que la construction européenne fut possible. Aujourd’hui, soixante ans plus tard, l’union de ces nations est la garantie de la préservation de la paix et de la liberté des Européens. En ce jour, nous mesurons l’étendue de la responsabilité que nous avons reçue en héritage et la nécessité impérieuse de le préserver, pour que le désastre que fut la Seconde Guerre mondiale ne se reproduise jamais."

    La cérémonie avait débuté au carré militaire du cimetière communal, puis les participants ont rejoint la Place Carnot en cortège, avec en tête l'Harmonie Municipale et les Sapeurs-pompiers.

    Devant le monument aux Morts, le protocole habituel a été respecté : dépôts de gerbe, ravivage de la flamme, Marseillaise et messages de l'UFAC et du secrétaire d'Etat.

    Les participants se sont ensuite rendus à la salle des Fêtes pour répondre à l'invitation du Maire. Le Sous-préfet et les militaires en période de réserve électorale n'ont pas participé à cette dernière partie de la matinée commémorative.

    Yann Dugard a pris la parole pour rappeler l'histoire du drapeau national et surtout pour rappeler que cet emblème ne pouvait être confisqué par quelque groupe que ce soit afin d'en faire un symbole partisan.

    Après une reprise musicale de l'Harmonie, la matinée s'est terminée par le verre de l'amitié offert par la municipalité.

     

    Voici des images de cette commémoration.

     

    Lire la suite

  • Cérémonie du 08 mai à Vouziers

    La cérémonie du 08 mai s'est déroulée sous le grand soleil qui a régné tout au long du week-end de l'Ascension. Le protocole a été à peine perturbé par la tenue de la foire commerciale. Le défilé a du éviter quelques obstacles dans son parcours entre le cimetière et la place Carnot, et le bruit des machines à sous surprenait parfois l'oreille lors du rassemblement.

    Après le dépôt de gerbes, le ravivage de la flamme et l'appel aux morts, le Sous-préfet de Vouziers a fait la lecture du message officiel. En voici un  large extrait :

    Il y a 71 ans, les hostilités de la Seconde Guerre mondiale prenaient fin en Europe. Mais il fallut attendre, le 2 septembre 1945, avec la capitulation du Japon, pour qu’elles cessent sur l’ensemble des continents.
    Le 8 mai 1945, la France et l'Europe, dont la reconquête de la liberté avait commencé plusieurs mois auparavant, s’apprêtaient à retrouver la paix. Dans ce combat terrible qui avait opposé le nazisme aux valeurs démocratiques, celles-ci venaient de triompher.
    Tout au long du cycle commémoratif du 70ème anniversaire de la Seconde Guerre mondiale qui a pris fin l’an dernier, la France, avec force, a rendu hommage aux femmes et aux hommes qui ont permis la Libération et la Victoire.
    Certains avaient fait le choix de la France Libre sur tous les continents. Les Forces françaises libres et ses soldats venus d’Afrique n’ont cessé de combattre pour la liberté de la France.
    Leur souvenir fut particulièrement honoré lors de la commémoration de la Libération de la Corse le 4 octobre 2013 et de celle du Débarquement en Provence le 15 août 2014.
    Leur combat avait été mené aux côtés des Alliés venus libérer la France par le Débarquement en Normandie. La République française a exprimé le 6 juin 2014 sa reconnaissance éternelle à ces dix-neuf pays grâce à qui nous vivons en paix et en sécurité aujourd’hui.
    La lutte fut aussi menée de l’intérieur, dans l’ombre de la clandestinité et de la répression nazie. Ces femmes et ces hommes ordinaires ont choisi la Résistance parce qu’ils étaient convaincus au fond d’eux-mêmes des valeurs qu’ils portaient, parce qu’ils cherchaient simplement à servir la France. Elle s’est souvenue d’eux le 27 mai 2015 lorsque Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay, et avec eux l’esprit de la Résistance, entraient au Panthéon.
    La Seconde Guerre mondiale fut marquée par un déchaînement de violence jusqu’alors inconnu dans l’histoire. Durant ces années de guerre, la distinction entre le front et l’arrière a été abolie. Il faut se souvenir, aujourd’hui, de toutes ces femmes, de tous ces enfants, de tous ces hommes qui ont souffert et qui portèrent cette souffrance jusqu’à leur mort : les réfugiés, les victimes des bombardements, les prisonniers de guerre, les internés, les déportés.

    (...)

    Voici un reportage photographique de la cérémonie

     

    Lire la suite

  • Cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 à Vouziers

    Selon un protocole local bien établi à Vouziers, la cérémonie du 8 mai se déroule en plusieurs temps.

    Le rassemblement se fait au carré militaire du cimetière municipal, où se déroule un hommage avec montée des couleurs et Marseillaise. Puis les participants se rendent en cortège sur la place Carnot, pour la cérémonie proprement dite.

    La réception et le verre offert par la Ville se déroulent désormais à la salle des fêtes, du moins tant que l'accès à la grande salle de la mairie ne sera pas assuré pour les personnes à mobilité réduite.

    Lire la suite

  • Les cérémonies du 8 mai à Vouziers

    La ville de Vouziers a commémoré ce 8 mai la capitulation allemande qui a mis fin aux combats de 1939-1945 sur le continent européen.

    La journée a débuté au carré militaire du cimetière, où se sont rassemblés les participants. Après l'hommage rendu aux morts, le cortège s'est formé pour se rendre au Monument aux Morts place Carnot.

    Des messages ont été lus : celui des anciens combattants et celui du Secrétaire d’État Kader Arif. Celui-ci a salué le "magnifique édifice qu'est l'Europe de la paix" et a appelé à "en assurer, ensemble, le destin". Fallait-il y voir une allusion au prochain scrutin ?

    Le Sous-Préfet de Vouziers et le Maire de la ville ont déposé une gerbe, et la flamme a été ranimée. L'appel aux morts a été fait par les représentants des associations patriotiques.

    Les participants ont ensuite été appelés à rejoindre la salle des fêtes, pour partager le verre de l'amitié.

    En accueillant les arrivants, Yann Dugard a déclaré que le choix de cette salle avait été fait pour faciliter la présence de tous, l'accès à la grande salle de l'hôtel de ville étant difficile pour certains.

    Il n'y a pas eu de discours, ni du Maire, ni du Sous-préfet dans cette salle où s'est donc terminée cette cérémonie au déroulement quelque peu modifié.

    Voici des illustrations photographiques de cette matinée commémorative :

    08 mai 2014 002.jpg

    L'Harmonie sort du cimetière municipal, après l'hommage rendu au carré militaire  ...

    08 mai 2014 005.jpg

    ... suivie des porte-drapeaux et des sapeurs-pompiers.

    08 mai 2014 013.jpg

    Le défilé descend la rue de Syrienne.

    08 mai 2014 014.jpg

    08 mai 2014 046.jpg

    Le salut devant le Monument aux Morts  par le Sous-préfet

    08 mai 2014 047.jpg

    Le Maire de Vouziers dépose la gerbe de la Ville

    08 mai 2014 070.jpg

    La lecture du message officiel par le représentant de l'Etat.

    08 mai 2014 075.jpg

    Les Vouzinois rassemblés assez nombreux place Carnot

    08 mai 2014 080.jpg

    Les personnalités saluent les porte-drapeaux.

    08 mai 2014 088.jpg

    A la salle des fêtes pour le partage du verre de l'amitié.