Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

démographie

  • Enquête sur les Quêquês.

    Un article de L'Union, paru en ligne ce jour nous indique que le canton de Vouziers gagne des habitants. Les chiffres sont tirés de la publication de l'INSEE qui officialise et actualise tous les ans les populations légales des collectivités locales.

    Pour la ville de Vouziers, l'Union fait le même constat que celui que nous avons établi dans notre note du 29 décembre dernier . Malgré la fusion avec Vrizy et Terron, la commune perd des habitants.

    Par ailleurs, pour les principales communes du canton, on note également une diminution des habitants : c'est le cas pour Bairon et ses environs, ainsi que pour Haraucourt, Raucourt, Remilly-Aillicourt. Seul Buzancy gagne 11 habitants, Vandy est stable.

    Une question se pose alors : comment le canton a-t-il pu gagner un peu plus de 300 habitants dans ces conditions ?

    Le mystère existe aussi pour le canton d'Attigny qui aurait, d'après ce même article du journal local, perdu environ 300 habitants.

    Il est curieux de retrouver ce même nombre en gain et en perte pour les deux cantons voisins. Une lecture attentive de la publication de l'INSEE nous apprend que le canton d'Attigny est passé de 80 à 79 communes entre l'an dernier et cette année.

    Cette différence est une conséquence de la création de la commune nouvelle de Vouziers : Vrizy faisait partie du canton d'Attigny lors de la fusion. La commune nouvelle se trouvait donc à cheval sur deux cantons, position difficile à tenir. Cette situation a récemment été rectifiée, et Vrizy fait désormais partie du canton de Vouziers.

    Et fort logiquement le canton d'Attigny perd les 315 habitants de cette commune, alors que le canton de Vouziers les récupère. A périmètre égal, il faut donc considérer que la population des deux cantons se maintient d'une année sur l'autre.

    Ce constat est valable pour l’arrondissement de Vouziers qui se stabilise à 22 216 habitants en 2019 pour 22 326 en 2018.

    Sacrés Quêquês, ils nous ont bien compliqué la lecture de la publication de l'INSEE, mais il faut remettre l'église au milieu du village, comme dit l'expression populaire !

    Lire la suite

  • Population de Vouziers : l'érosion se poursuit

    L'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) vient de publier les chiffres officiels de population des collectivités territoriales françaises. Ce sont les données de l'année n-2 qui sont révélées, soit celles de 2019 pour ce mois de décembre 2021. Ces chiffres servent de référence légale pour l'année à venir, ils sont utilisés en particulier pour le calcul de dotations de l’État.

    Les tableaux ci-dessous confirment la lente érosion de la population de Vouziers La très légère hausse de l'an dernier ne se reproduit donc pas.

    Nous avons compté Blaise avec Vouziers "ville historique", pour permettre des comparaisons valables avec les années précédentes.

    Terron et Vrizy ont, bien entendu, amené leurs habitants au bénéfice de la commune nouvelle. Mais on ne constate pas de dynamisme particulier à cette fusion, avec même une légère baisse à Vrizy.

    Le premier tableau concerne la commune "historique" de Vouziers, pour laquelle nous avons les populations reportées depuis 2006.

     

     

    Vouziers   

    Population

    municipale

    Comptés à part

    Population

    totale

    2019

    3903

    135

    4038

    2018

    3919

    135

    4054

    2017

    3918

    134

    4052

    2016

    3935

    168

    4103

    2015

    3954

    176

    4130

    2014

    4004

    196

    4200

     2013  

    4019

    197

    4216

    2012

    4 046

    200

    4 246

    2011

    4 094

    203

    4 297

    2010

    4 141

    208

    4 349

    2009

    4 158

    219

    4 377

    2008

    4 183

    216

    4 399

    2007

    4 226

    216

    4 442

    2006

    4 292

    228

    4 520

     

     

     

    Lire la suite

  • La population de Vouziers reste stable.

    L'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) vient de publier les chiffres officiels de population des collectivités territoriales françaises. Ce sont les données de l'année n-2 qui sont révélées, soit celles de 2018 pour ce mois de décembre 2020. Ces chiffres servent de référence légale pour l'année à venir, ils sont utilisés en particulier pour le calcul de dotations de l’État.

    Cette année on constate une grande stabilité des chiffres locaux, que ce soit pour la commune historique ou pour la commune nouvelle de Vouziers.

    Le contexte local et régional reste cependant préoccupant dans le domaine démographique, il serait risqué de voir une tendance  positive sur une période trop courte pour être significative dans ce cas.

    Voici les chiffres pour Vouziers "historique" et ceux de la commune nouvelle :

    Vouziers   

    Population

    municipale

    Comptés à part

    Population

    totale

    2018

    3919

    135

    4054

     

    2017

     

    3918

     

    134

     

    4052

    2016

    3935

    168

    4103

    2015

    3954

    176

    4130

    2014

    4004

    196

    4200

     2013  

    4019

    197

    4216

    2012

    4 046

    200

    4 246

    2011

    4 094

    203

    4 297

    2010

    4 141

    208

    4 349

    2009

    4 158

    219

    4 377

    2008

    4 183

    216

    4 399

    2007

    4 226

    216

    4 442

    2006

    4 292

    228

    4 520

    Lire la suite

  • Vouziers vue par l'Insee

    L'Institut national de la statistique et des études économiques publie chaque année les chiffres de la population légale des communes. La parution a lieu en fin d'année, nous saurons prochainement l'évolution du nombre d'habitants de Vouziers, l'Insee donnant pour une année les chiffres de l'année n-2 (soit 2018 pour cette année).

    En attendant  de connaître cette nouvelle publication, on peut se rapporter au site de l’Insee qui publie un rapport complet sur chaque commune, les tableaux étant tirés des chiffres du recensement. (voir le rapport pour Vouziers par ce lien)

    En voici quatre extraits :

    insse population tranches d'age.jpg

    Le vieillissement de la population est manifeste.

    insse naissances.jpg

    L'écart se creuse entre les naissances et les décès domiciliés dans la commune.

    Lire la suite

  • Les chiffres ne peuvent pas mentir ?

    Dans son édition datée du 21 janvier, "L'Union" publie un article qui compare les populations de Vouziers et de Sainte-Ménehould. Le verdict paraît clair et historique à la fois : "Pour la première fois depuis la Révolution, Vouziers passe devant Sainte-Ménehould". Le constat s'appuie sur les derniers chiffres fournis par l'INSEE, qui indiquent 4545 habitants pour Vouziers et 4244 pour Sainte-Ménehould. L'article du journal précise : "5,8 %, c'est l'augmentation de population de Vouziers sur ces cinq dernières années".

    La réalité est nettement moins tranchée entre une dynamique vouzinoise et une baisse inexorable ménehildenne.

    Les deux communes connaissent une perte d'habitants depuis quelques décennies, et ce, sur une pente assez semblable.

    Nous avons publié les chiffres pour Vouziers, en voici un rappel :

    Vouziers   

    Population

    municipale

    Comptés à part

    Population

    totale

    2016

    3935

    168

    4103

    2015

    3954

    176

    4130

    2014

    4004

    196

    4200

     2013  

    4019

    197

    4216

    2012

    4 046

    200

    4 246

    2011

    4 094

    203

    4 297

    2010

    4 141

    208

    4 349

    2009

    4 158

    219

    4 377

     2011 ne marque aucune inflexion de la tendance à la baisse.

    Lire la suite

  • Démographie : une hausse en trompe-l’œil

    L'INSSE nous donne les chiffres de population de la France en 2018, voici son constat :

    Au 1er janvier 2019, la France compte près de 67 millions d’habitants. Au cours de l’année 2018, la population a augmenté de 0,30 %. Comme les années précédentes, cette progression est principalement due au solde naturel (+ 144 000 personnes), différence entre les nombres de naissances et de décès, bien que ce solde soit historiquement bas.

    En 2018, 758 000 bébés sont nés en France, soit 12 000 de moins qu’en 2017. Il s’agit de la quatrième année consécutive de baisse. L’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,87 enfant par femme en 2018. Il recule depuis quatre ans, mais la baisse ralentit. Il retrouve son niveau de 2002. La France reste encore en 2016 le pays le plus fécond de l’Union européenne.

    En 2018, le nombre de décès s’établit à 614 000, soit 8 000 de plus qu’en 2017. L’espérance de vie à la naissance s’établit à 85,3 ans pour les femmes et 79,4 ans pour les hommes.La France est l’un des pays européens où les femmes vivent le plus longtemps, alors qu’elle n’est qu’en neuvième position pour les hommes.

    Les chiffres des naissances sont en diminution depuis plusieurs années, et on retient surtout un taux de fécondité en baisse. Pour simplement maintenir une population stable, il faut que ce taux atteigne 2,1, enfants par femme en moyenne. Tant que les hommes ne porteront pas d'enfants, ce seront toujours les femmes qui feront naître de nouveaux citoyens. Il  faut donc au moins deux successeurs pour chaque couple (et deux naissances par femme) pour laisser stable une population. Le taux de fécondité actuel est de 1,87, largement en dessous du taux de 2,1. Une remontée de ce taux parait peu probable, si on considère son évolution ces dernières années.

    Par ailleurs, le nombre de décès augmente, du fait du vieillissement de la population. L'INSEE constate donc un solde naturel historiquement bas (nombre des naissances moins nombre des décès). Le solde migratoire ne modifie pas significativement cette tendance. La pyramide des âges montre cet état de fait, avec une base des nouvelles générations plus étroite qu'au niveau des générations antérieures.

    pyramide_ages_2018_fr.png&f=png

     

    Lire la suite

  • En 2016, la baisse de population se poursuit dans le Grand Est

    Selon l'INSEE, qui publie une étude sur le sujet cette semaine, la population du Grand Est connaît sur 10 ans le taux de croissance démographique moyen le plus faible de toutes les régions françaises.

    Parmi les départements de notre région, les Ardennes font partie des plus fragilisés. Ces chiffres officiels reposent sur les recueils des données de l'Etat Civil et des recensements, et ne sont donc pas des prévisions ou des projections. Cependant, si on tente de se projeter vers l'avenir, il semble bien que cette tendance va persister.

    Voici des extraits de l'étude de l'INSEE :

    "Au 1er janvier 2017, le Grand Est compte 5 554 100 habitants, soit 3 000 habitants de moins que l’année précédente. La baisse en 2015 était de 2 000 habitants.

    Comme pour presque toutes les régions métropolitaines, le solde naturel s’est dégradé : le nombre de naissances continue de diminuer alors que les décès restent à des niveaux élevés. En 2016, le taux de mortalité régional est légèrement supérieur au taux métropolitain, avec une espérance de vie plus faible tant pour les hommes que pour les femmes. Les unions sont plus nombreuses, de même que les ruptures."

     

    Lire la suite