Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

insee

  • En 2016, la baisse de population se poursuit dans le Grand Est

    Selon l'INSEE, qui publie une étude sur le sujet cette semaine, la population du Grand Est connaît sur 10 ans le taux de croissance démographique moyen le plus faible de toutes les régions françaises.

    Parmi les départements de notre région, les Ardennes font partie des plus fragilisés. Ces chiffres officiels reposent sur les recueils des données de l'Etat Civil et des recensements, et ne sont donc pas des prévisions ou des projections. Cependant, si on tente de se projeter vers l'avenir, il semble bien que cette tendance va persister.

    Voici des extraits de l'étude de l'INSEE :

    "Au 1er janvier 2017, le Grand Est compte 5 554 100 habitants, soit 3 000 habitants de moins que l’année précédente. La baisse en 2015 était de 2 000 habitants.

    Comme pour presque toutes les régions métropolitaines, le solde naturel s’est dégradé : le nombre de naissances continue de diminuer alors que les décès restent à des niveaux élevés. En 2016, le taux de mortalité régional est légèrement supérieur au taux métropolitain, avec une espérance de vie plus faible tant pour les hommes que pour les femmes. Les unions sont plus nombreuses, de même que les ruptures."

     

    Lire la suite

  • Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade ...

    Cette citation est attribuée à l'humoriste Francis Blanche. Mais la réalité dépasse souvent la fiction, et l'INSEE publie ce jour une étude qui montre que l'espérance de vie augmente en fonction des revenus. Plusieurs explications peuvent être données à ce constat, mais une fois encore les inégalités de fortune se répercutent dans un domaine qui se veut d'accès universel en France : la santé.

    L'INSEE écrit : "Plus on est aisé, plus l’espérance de vie est élevée. Ainsi, parmi les 5 % les plus aisés, l’espérance de vie à la naissance des hommes est de 84,4 ans, contre 71,7 ans parmi les 5 % les plus pauvres, soit 13 ans d’écart. Chez les femmes, cet écart est plus faible : 8 ans séparent les plus aisées des plus pauvres. Aux alentours d’un niveau de vie de 1 000 euros par mois, 100 euros supplémentaires sont associés à 0,9 an d’espérance de vie en plus chez les hommes et 0,7 an chez les femmes, tandis que l’écart n’est plus que de 0,3 an et 0,2 an aux alentours d’un niveau de vie de 2 000 euros par mois.

    (...)

    Les personnes les plus aisées ont plus souvent un diplôme du supérieur, mais cela n’explique qu’en partie les écarts d’espérance de vie selon le niveau de vie. Avec ou sans diplôme, plus on est aisé, plus l’espérance de vie augmente."

    Lire la suite

  • Population de Vouziers : commune nouvelle et nouvelle baisse.

    L'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) publie ce jour les chiffres officiels de la population en France. Pour le pays entier, la croissance démographique se poursuit sur le rythme de +0,5 % par an. La France compte donc au premier janvier 2015 plus de 66 millions d'habitants. Cette hausse n'est pas homogène : les départements "maritimes" gagnent des habitants, ceux du Centre et du Nord-Est en perdent. Parmi ceux-ci, on note les Ardennes, avec un déficit creusé principalement par des migrations hors département.

    860_visactu-levolution-de-la-population-dans-les-departements-16097da0a7d_1.jpg

    Pour Vouziers, la situation est assez complexe, suite à la fusion avec Vrizy et Terron et au redécoupage des cantons. La présentation de l'Insee est difficilement compréhensible : l'institut totalise également par canton, et la commune nouvelle de Vouziers est à cheval sur deux cantons.

    Le chiffre de 4 062 habitants apparaît sur le tableau, il correspond au total des habitants de Terron et de Vouziers, situés tous les deux dans le canton de Vouziers. C'est le chiffre qu'a retenu par erreur le journal "L'Union", qui en tire la conclusion également erronée d'une augmentation de plus de 1% de la population à Vouziers, ce qui aurait constitué un cas unique parmi les principales villes du département.

    Vrizy apparaît sous la rubrique "Attigny", la commune faisant partie de ce canton. Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif pour la commune nouvelle de Vouziers.

    2015

    Population municipale

    Comptés à part

    Population totale

    Vouziers

    3954

    176

    4130

    Terron

    108

    10

    118

    Vrizy

    321

    8

    329

    Commune nouvelle

    4383

    194

    4577

    Voici l'évolution des populations pour la commune "historique" de Vouziers : la lente érosion se poursuit, avec de 50 à 70 habitants en moins.

    Lire la suite

  • Population : la France gagne des habitants, les Ardennes et Vouziers en perdent.

    L'INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques ) publie chaque année les chiffres de la population qui serviront  de référence officielle pour l'année en cours. Ce 02 janvier, la mise en ligne de ces données permet aux collectivités d'affiner leurs prévisions, en particulier en ce qui concerne les dotations de l'Etat.

    La population totale de la France continue de croitre, atteignant pratiquement les 66 millions, en augmentation de 0,5 % sur un an. Les projections de l'INSEE sont en faveur du maintien de cette tendance pour les années à venir. La France a dépassé le Royaume-Uni pour la population. Elle tend à rejoindre l'Allemagne dont le chiffre stagne. Les deux pays pourraient compter environ 70 millions d'habitants vers l'année 2045, avant que la population française ne dépasse celle de notre voisin.

    Malgré tout, il existe pour tous les pays d'Europe un net vieillissement de leur population, avec à long terme (la fin de ce siècle) une baisse de leurs habitants.

    En France, la situation est très contrastée selon les Régions, les territoires, ... On constate un net ralentissement de l'attraction des plus grandes villes, Paris compris.

    Si la Région Grand Est gagne des habitants, ce n'est pas le cas pour notre département. Les Ardennes comptent 279.715 habitants ( - 1192 soit - 0,42 %). Vouziers est à peu près stable, l'effet commune nouvelle n'étant pas pris en compte : la population légale 2017 s'appuie sur les chiffres de 2014, et la fusion n'était pas effective au premier janvier 2016.

    La population municipale est celle qui est utilisée à des fins statistiques ; la population totale est la plus souvent utilisée pour l'application de dispositions législatives ou réglementaires. Voici le tableau récapitulatif pour Vouziers :

    Lire la suite

  • Population de Vouziers : la baisse touche surtout les jeunes.

    Les chiffres de la démographie ne sont pas bons pour Vouziers, le Maire se veut malgré tout confiant pour l'avenir.

    Pourtant, en regardant les chiffres de près, les projections pour les années suivantes deviennent encore  plus préoccupantes. Nous vous avons donnés les chiffres globaux dans notre note datée du premier janvier.

    On peut y voir qu'entre 1999 et 2010, la population  municipale passe de 4742 à 4094, soit une baisse de 648 habitants. Les chiffres de l'INSEE permettent d'affiner la recherche, en se recentrant sur la tranche 0 à 29 ans. Pour cette classe d'âge le nombre de Vouzinois passe de 1797 (en 1999) à 1298 (en 2010) soit une chute de 499. La très grosse majorité de la baisse de population se fait donc chez les plus jeunes. Il est évident que l'avenir démographique de la ville repose en grande partie sur ces jeunes, qui sont ceux qui auront éventuellement des enfants dans les années à venir. La fécondité étant à peu près stable en France, on peut estimer que le nombre de naissances continuera à baisser dans les 10 à 15 ans à venir.

    Dans le même temps, la population âgée a tendance à augmenter. Par exemple, entre 2009 et 2010, les plus de 65 ans sont passés de 970 à 1015 (dans la même période, les moins de 19 ans sont passés de 856 à 810). On peut là aussi faire une projection pour les 10 à 15 ans à venir, et prévoir une augmentation  inéluctable des décès à moyen terme. Le nombre de naissances moins celui des décès donne le solde naturel, il est négatif actuellement. Il va encore se dégrader dans l'avenir.

    La seule manière d'inverser la courbe serait de faire bouger le solde apparent qui se constitue de la différence des entrées et sorties du territoire. Ce solde est négatif actuellement, et il faut une bonne dose d'optimisme pour espérer attirer une population nombreuse sur le Vouzinois quand on tient compte des réalités du terrain.

    Cette situation démographique peut se traduire en pyramide des âges. Cette représentation des différentes classes d'âges a justement la forme d'une pyramide quand la population jeune s'accroît régulièrement. C'est le cas des pays en développement, ou de la France au 19 ème siècle :

    pyramide-des-ages-france-1881.png

    Les pays développés ont vu leur croissance démographique ralentir. En France actuellement, les jeunes générations sont à peu près stabilisées en nombre, et la pyramide des âges possède des strates presque égales dans les premières décennies.

    Pyramide_France.PNG

    Par contre un certain nombre de pays voient leur population jeune s'infléchir et vont devoir faire face à un vieillissement et à une baisse de leur population. Dans ce cas, la pyramide se retrouve avec une base étroite, qui marque l'infériorité numérique des jeunes générations. C'est le cas de l'Allemagne de l'Italie.

    Pyramide_Allemagne.PNG

    La pyramide des âges peut se faire à l'échelle d'une région ou d'une ville. Pour Vouziers, les chiffres actuels donnent une projection qui se rapproche du troisième exemple. La base est étroite et laisse présager des difficultés pour l'avenir. Le dernier recensement  complet a eu lieu à Vouziers dans l'hiver  2011-2012. Les chiffres provisoires devaient être communiqués dans l'été 2012, ils ne sont pas connus à l'heure actuelle. Il est malheureusement très probable qu'ils confirmeront la tendance constatée ces dernières années.

  • Plus de pauvres, plus d'inégalités en 2010

    L'INSEE vient de publier son étude sur les niveaux de vie en 2010, un document officiel mais accablant.

    Ce document montre que le nombre de pauvres en France augmente, et pas seulement parmi les chômeurs. La pauvreté est définie par le fait d'avoir un revenu inférieur à 60% du revenu médian en France soit 964 € par mois . Ce sont les retraités, les autres inactifs que les chômeurs et surtout lespauvrete-cgtcg08-cg08-syndaicat-cgt-ardennes-08.jpg enfants qui font grossir le nombre de pauvres.

    L'INSEE indique : "Structurellement, le niveau de vie des enfants de moins de 18 ans est inférieur à celui de l’ensemble de la population. D’une part, un enfant entraîne un coût financier alors qu’il ne contribue pas aux ressources du ménage, même si les transferts (prestations sociales et quotient familial) atténuent sensiblement cet effet. D’autre part, les adultes ont en moyenne des revenus d’activité plus faibles dans les familles nombreuses. Le taux de pauvreté des enfants est donc plus élevé que celui de l’ensemble de la population. Les enfants pauvres vivent par ailleurs beaucoup plus fréquemment dans des familles monoparentales (35 % d’entre eux contre 12 % des autres enfants), en particulier celles dont le parent isolé ne travaille pas, ainsi que dans des familles composées d’un couple où au moins l’un des parents ne travaille pas".

    Cette étude montre également que dans le même temps les plus riches ont continué à s'enrichir, ce qui donne un accroissement des inégalités.

    "En tendance sur moyenne période, la progression des inégalités « par le haut » est nette : entre 1996 et 2010, le niveau de vie moyen des 10 % de personnes les plus aisées a augmenté d’environ 2,1 % par an en moyenne, contre 1,4 % pour le niveau de vie moyen de l’ensemble de la population.

    (...)

    En haut de l’échelle des niveaux de vie (au-dessus du 9e décile), les salaires sont plus dynamiques. En 2010, le salaire moyen des cadres augmente en euros constants, en particulier dans le secteur financier, tandis qu’il diminue pour les ouvriers."

    Plus de pauvres, plus d'inégalités , il est évident de constater pour qui roulait la droite au pouvoir en 2010. Les décisions prises à l'époque sont à l'origine directe de ces résultats.

    Au nom des 5 % des plus riches Français, merci encore à Sarkozy et Fillon. Pour les 95% qui restent, regardez bien pour qui vous votez et quelles sont les conséquences de votre choix.

  • Vouziers : la baisse d'habitants mesurée par l'INSEE

    La dernière publication officielle sur le nombre d'habitants de Vouziers confirme la tendance à la baisse .


    2012 sera l'année d'un nouveau recensement pour Vouziers, et nous saurons dans quelques mois si lesEnvelhecimento.JPG chiffres mesurés amplifient ou pas ce qu'indiquent ces estimations.

    Il est difficile de voir l'avenir en rose quand on connaît la réalité de la commune : les offres d'emploi sont rares, la proportion de personnes âgées augmente, les plus jeunes sont attirés vers d'autres bassins de vie.

    Il ne s'agit d'ailleurs pas d'être optimiste ou pessimiste, mais de tenir compte de la réalité pour essayer de se projeter dans l'avenir et d'imaginer ce qui serait utile pour la ville et ses habitants.

    Voici les chiffres de l'INSEE, la population de 2009 sera celle prise officiellement en compte au premier janvier 2012, en particulier pour les dotations de l'Etat.

     

     

    Vouziers

    Population municipale

    Comptés à part

    Population totale

    2009

    4158

    219

    4377

    2008

    4183

    216

    4399

    2007

    4226

    216

    4442

    2006

    4292

    228

    4520

     

    Des chiffres détaillés de 2008 sont sur le site de l'INSEE