Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

canton

  • Vouziers : bourg centre ou cité satellite ?

     

    Le nouveau Conseiller Général annonce son grand projet : une nouvelle route vers Reims .

     

    Sans prétendre détenir toute la vérité, sans non plus croire être porteur d'un jugement infaillible, son choix nous inspire quelques réflexions.

    Sur la méthode en premier lieu.

    Il semble que ce type d'équipement structurant nécessite, si ce n'est un consensus, au moins une concertation avec tous les acteurs concernés. Les collègues de Claude Ancelme ont sûrement un avis sur la question, quel est-il ? La communauté de communes est compétente pour l'aménagement du territoire, qu'en pense-t-elle ? Le département de la Marne, la Région ont leur mot à dire, quel sera-t-il ? Les acteurs socio-économiques, les usagers sont les premiers intéressés, ont-ils le droit de s'exprimer ?

    On peut comprendre que Claude Ancelme soit pressé de voir aboutir le dossier des voies de communications pour le canton de Vouziers, mais une réflexion partagée de quelques semaines voire quelques mois ne serait pas une perte de temps.

     

    Sur le choix préconisé ensuite.

    Il nous semble que privilégier l'axe vers Reims comporte un certain nombre de risques. La métropole rémoise aspire déjà une partie des forces et des activités du secteur (économie, formation et enseignement, loisirs, commerces,...), un axe rapide vers elle va augmenter cette tendance, avec  une réciproque beaucoup moins crédible : espère-t-on faire venir de Rémois en Argonne parce que le temps de trajet est plus court de 5 ou 10 minutes ?

    Le risque est de faire définitivement du Vouzinois une grande banlieue, sans âme et sans vie propre.

    Il existe un choix différent, qui reposerait sur le rôle de bourg centre que joue Vouziers. Il s'agirait non pas de créer une voie rapide, mais d'améliorer significativement les différents axes qui partent de Vouziers. Ceux-ci irriguent les chefs-lieux de cantons, alors que la variante rémoise ne dessert que Machault. Sans une dynamique de territoire, Vouziers n'a pas d'avenir, la survie du chef-lieu  d'arrondissement est dépendante de celle de toute la ruralité environnante.

     

    Comme nous le disions, ce choix mérite un vrai débat, et ces quelques éléments méritent à notre avis d'en faire partie.

    Voici deux cartes pour illustrer les deux visions du développement des routes dans notre secteur.

     

    vouziers,route,canton,arondissement

    Vouziers branché en perfusion sur Reims

     

    vouziers,route,canton,arondissement

    Un bourg centre qui joue son rôle pour le territoire, et réciproquement