Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique locale - Page 3

  • Menaces sur les hôpitaux de Rethel et Vouziers !

    photo.jpgArticle de Michèle Leflon, publié sur son blog le 13.08.2023.

    La Cour régionale des comptes du Grand Est vient de publier un avis à la demande de l'Agence Régionale de Santé sur le Groupement Hospitalier Sud Ardenne (GHSA) qui regroupe depuis 2005 les deux hôpitaux de Rethel et Vouziers.
    Il y a des difficultés financières : diminuez la masse salariale ! Vive la précarité de l'emploi.
    Cette scandaleuse conclusion témoigne à quel point pour les autorités de notre pays, les économies comptent plus que la santé de la population !
    Ce rapport incite à quelques remarques :
    - la fusion n'est pas la panacée financière. On le savait, mais là, la lourde antériorité de la fusion des hôpitaux de Rethel et de Vouziers (18 ans) confirme les pronostics ! De plus, en 18 ans, le GHSA a perdu la seule maternité qui lui restait, à Rethel et le site de Vouziers a vu ses services fermer les uns après les autres, tout récemment son service d'urgence, transformé en un service de soins non programmés ouvert seulement aux heures ouvrables. C'est pourtant le site le plus isolé géographiquement mais comme les médecins préfèrent travailler à Rethel ("Ya le train, l'autoroute ...") on a laissé faire ! Comme chacun sait, écologiquement, il vaut mieux déplacer dix malades qu'un médecin !

    Lire la suite

  • Angoulême : la chasse des plus précaires du centre-ville suspendue par le tribunal administratif de Poitiers

    Communiqué LDH

    Par un arrêté du 11 juillet 2023, le maire d’Angoulême a interdit dans cinq secteurs du territoire communal, d’une part, toute occupation abusive et prolongée des espaces publics de nature à porter atteinte à la tranquillité publique et au bon ordre public, et d’autre part « la station assise ou allongée lorsqu’elle constitue une entrave à la circulation des piétons et à l’accès aux immeubles riverains des voies publiques, ainsi que la station debout lorsqu’elle entrave manifestement la circulation des personnes, la commodité de passage, la sureté des voies et espaces publics ». Ces interdictions sont applicables de 10 heures à 21 heures en automne et en hiver et jusqu’à 2 heures du matin au printemps et en été.

    La LDH (Ligue des droits de l’Homme), soutenue par la Fondation Abbé-Pierre, la Fédération nationale Droit au logement, l’association Barreau des rues ainsi que par de nombreux habitants de la commune d’Angoulême, a demandé au juge des référés de suspendre l’exécution de cet arrêté en soulevant notamment le principe de libre utilisation du domaine public, le principe de fraternité, la liberté d’aller et venir ou encore la liberté de réunion.

    Lire la suite

  • Les mesquineries des services académiques de l’Education nationale

    Nous publions ce jour une contribution d'un lecteur de l'An Vert

    Les futurs élèves de 6e du collège Paul Drouot de Vouziers sont allés ce mois de juin s’inscrire dans leur prochain établissement scolaire. Mais tous les parents désireux d’inscrire leurs enfants n’ont pas obtenu de dérogation de la part de l’inspection académique. 5 à 6 élèves supplémentaires auraient pu rejoindre les 84 déjà inscrits, mais les services académiques ont prétexté qu’ « il n’y avait plus de place à Vouziers », sans même prévenir la Direction de l’établissement. Cette affirmation est mensongère, car Paul Drouot a bien évidemment la capacité à accueillir d’autres élèves. L’explication est tristement comptable. Avec 84 élèves en 6ème, le rectorat dotera l’établissement à la rentrée prochaine, des moyens humains pour 3 divisions (classes) de 28 élèves. Ajouter 5 à 6 élèves obligerait l’ouverture d’une 4ème classe. Elles compteraient chacune 22 ou 23 élèves. Ce qui pourrait être confortable pour les élèves et leurs enseignants et faciliter les inclusions d’enfants à besoin particulier n’est visiblement pas optimal pour les services académiques.

    Lire la suite

  • Changement de cadre pour l'Assemblée Générale du FJEPCS

    L'Assemblée Générale annuelle du FJEPCS de Vouziers s'est tenue ce jeudi dans les locaux nouvellement acquis de la rue Charles de Gaulle à Condé. Ces bâtiments accueillent le pôle insertion de l'association, c'était l'occasion pour beaucoup de personnes de les découvrir.

    Une assemblée nombreuse a pris connaissance des rapports moraux et d'activité de l'association, ainsi que du bilan financier. Ce fut aussi le moment de souligner les bons résultats des diverses activités proposées ; la reconnaissance du bien-fondé de ces démarches a été validée par plusieurs audits et récompenses, au niveau régional, et même national.

    Dans son rapport moral, Marie-Christine Géant, la présidente de l'association, a souligné l'existence d'un projet partagé, et de P1620469.JPGvaleurs communes qui fondent l'existence et la justification des actions mises en œuvre. Ces fils conducteurs sont les garants de la pertinence des multiples activités, et permettent une coordination et une complémentarité entre les différents secteurs.

    Elle a aussi insisté sur l'importance de l'implication des habitants qui ne sont pas de simples consommateurs. La présence des bénévoles est indispensable pour le fonctionnement des sections, les administrateurs représentent un autre aspect de cet engagement. La présidente a lancé un appel à de nouvelles personnes pour rejoindre le conseil d'administration. Cet engagement est rendu encore plus nécessaire du fait de la nouvelle organisation envisagée pour l'année prochaine : pour des raisons administratives et réglementaires, le pôle insertion va devenir plus autonome, avec un conseil d'administration propre. Cette évolution ne modifiera pas les liens et la complémentarité qui existent actuellement entre les différents secteurs.

    Le rapport d'activité n'a pas pu présenter toutes les actions en détail, tant elles sont riches et variées. Il a été noté une forte augmentation de la fréquentation du FJEPCS depuis la fin de la période Covid et grâce à l'ouverture de l'extension des locaux. Des personnes perdues de vue fréquentent à nouveau l'association, beaucoup de nouvelles têtes franchissent les portes des locaux.

    On retiendra un chiffre, plus de mille adhérents en 2022, ce nombre semble encore en augmentation pour 2023. L'extension des locaux "historiques" de l'association semble donner pleine satisfaction à l'équipe professionnelle et à ses dirigeants, mais aussi aux utilisateurs. D'ailleurs malgré l'importance de la surface ajoutée, des activités se trouvent  déjà  à l'étroit dans le bâtiment.

    Lire la suite

  • Pour le tribunal de Vouziers, un jugement sans appel.

    Ce jeudi, les délégués à la communauté de communes étaient réunis pour un conseil dans la grande salle des Tourelles. L'ordre du jour comportait comme point principal la reconnaissance (ou non) de l'intérêt communautaire de la rénovation de l'ancien tribunal de Vouziers.

    Ce bâtiment a été délaissé par le ministère de la justice depuis de nombreuses années, il a été ensuite racheté par la ville et a servi un certain temps de local commercial pour "la fourmi créative". Cette enseigne ayant emménagé dans l'ancien local d'Aldi, le tribunal est resté inoccupé depuis plusieurs années. La ville a lancé un appel à manifestation d'intérêt, qui n'a pas débouché sur un projet.

    C'est alors qu'est arrivé l'idée d'y installer la bibliothèque municipale, d'y adjoindre une "micro-folie" et un "fab-lab", et d'y transférer l'office de tourisme. Ces trois derniers équipements devaient être portés par la communauté de communes.

    En avril 2022, ce projet a été reconnu comme étant d'intérêt communautaire à une faible majorité par les délégués de l'Argonne ardennaise. (voir notre note).

    Mais l'intérêt communautaire, tel qu'il est défini par l'article L 5216-5 du code général des collectivités territoriales, prévoit un vote à la majorité des 2/3 pour reconnaître sa validité.

    Avant de lancer des études et d'établir un plan de financement, une nouvelle délibération devait donc être prise en conseil de communauté.

    P1620390.JPGLes responsables de la collectivité avaient préparé cette nouvelle étape par des visites du tribunal et de la bibliothèque actuelle, et par une réunion d'explication qui s'est tenue à Vrizy.

    Ce travail préparatoire explique le relativement peu de débat lors de la présentation de la délibération. On retiendra la prise de parole du maire de Saint-Morel, qui a annoncé que son conseil municipal avait donné un avis négatif sur le projet. Thierry Deglaire s'est inquiété du coût final de l'entreprise et il a montré son doute sur l'utilité de transférer la bibliothèque. Le maire de Vouziers lui a répondu que celle-ci était à l'étroit dans ses locaux actuels, et que la fréquentation ne se limitait pas aux habitants de Vouziers.

    En prolongement à ces explications, Benoît Singlit, le président de la communauté de communes, a tenu à rappeler que la bibliothèque restait municipale dans le montage proposé, et que l'étape actuelle ne comportait pas d'engagement financier, celui-ci étant prévu dans un deuxième temps.

    Lire la suite

  • Solidaires avec le maire de Saint-Brevin-les-Pins

    Communiqué commun d’élu-e-s, syndicats et associations

    Nous, élu·es de l’Anvita, membres d’ONG, d’associations et de syndicats, tenons à apporter notre soutien sans faille à M. Yannick Morez, maire de Saint-Brevin-les-Pins suite à l’annonce de sa démission, poussée par les menaces et violences de l’extrême droite qui l’ont visé personnellement en mars dernier.

    Une situation intolérable

     La situation à Saint-Brevin est extrêmement grave : il est intolérable qu’un·e élu·e de la République soit menacé·e de mort, son intégrité physique mise en danger, et qu’il soit ainsi contraint de renoncer à son mandat et de quitter sa ville. Combien de temps le gouvernement va-t-il encore fermer les yeux sur les agissements des groupuscules d’extrême-droite radicaux passant à l’action ? Doit-on renoncer à une société ouverte et accueillante devant les mobilisations haineuses d’une minorité qui empoisonnent nos territoires ?

    Nous, élu·es de l’Anvita, membres d’ONG, d’associations et de syndicats, refusons de nous laisser dicter par l’extrême droite les orientations politiques que nous devons suivre. Nous œuvrons pour l’intérêt général au sein du pays, de nos territoires. Accueillir et porter des projets d’hospitalité est non seulement une chance pour nos collectivités : c’est un devoir moral et une obligation légale. Nous ne céderons jamais sur cet engagement.

    Lire la suite

  • Prochaine séance du conseil municipal de Vouziers : mardi 28 mars 2023 à 19 h

    Ordre du jour :

    I. FINANCES
        a. Vote des comptes de gestion 2022
        b. Vote des comptes administratifs 2022
        c. Affectation des résultats 2022
        d. Taux d’imposition 2023
        e. Budgets Primitifs 2023
        f. Création d’une Autorisation de Programme / Crédit de paiement pour l’opération de rénovation urbaine de la place Carnot


    II. AFFAIRES SCOLAIRES / EXTRASCOLAIRES
        a. Création des nouveaux tarifs de cantine
        b. Tarifs des dérogations scolaires 2023/2024
        c. Participation aux frais de fonctionnement de l’Ecole Saint Louis 2023/2024
        d. Modalités de l’Accueil Collectif de Mineurs pour 2023


    III. AFFAIRES SPORTIVES : Définition des critères d’attribution de subvention aux associations sportives


    IV. AFFAIRES GENERALES
        a. Création d’une servitude relative au passage d’une canalisation électrique souterraine
        b. Retrait de la Communauté de Communes des Crêtes-Préardennaises du Syndicat d’eau et d’assainissement du Sud Est des Ardennes
        c. Approbation de la convention de mise à disposition de matériel de la commune à l’Escadron 33/7 de Gendarmerie Mobile de Vouziers


    V. PROPOSITION DE MOTION CONTRE LA FERMETURE D’UNE CLASSE AU POLE SCOLAIRE DORA LEVI

    Lire la suite