Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

deom

  • La Hulotte : sortie du numéro 100

    Depuis 1972, Pierre Deom fait vivre le journal "La Hulotte" qui est passé du statut de bulletin d'écoles à celui de magazine  international de référence .

    C'est ainsi que Vouziers est connu dans le monde entier pour être la ville proche de Boult-aux-Bois, lieu où travaille l'équipe du journal à parution irrégulomadaire.

    Son style inimitable fait que l'on s'amuse en s'instruisant, et sa rigueur documentaire le place en référence dans la vulgarisation des règnes végétaux et animaux.

    Voici donc la musaraigne (et le martin-pêcheur) au sommaire de ce n°100

    lh_100_plus_zoom.gif

        N° 100 - Le Martin-pêcheur et la Musaraigne étrusque

            La Musaraigne étrusque, le plus petit mammifère du monde

            Elle ne sort que la nuit et passe sa journée à dormir dans un tas de pierres ou un vieux mur (pendant des siècles, l'Homme ne s'est pas aperçu de son existence !). Elle est toute petite et si légère qu'elle passe sur les pièges sans les déclencher. Dans son numéro 100, la Hulotte nous raconte les folles aventures de la Musaraigne étrusque, le plus petit mammifère du monde : deux grammes sur la balance. Une athlète tellement microscopique qu'elle doit chasser comme un tigre, vivre à deux cents à l'heure et multiplier les exploits les plus époustouflants pour ne pas mourir de faim ou de froid.

            Autre invité du numéro 100 : Le Martin-pêcheur, l'Oiseau des Glaces

            Qu'est devenue la jolie Sonelë-Martine ? Comment Martin va-t-il réussir à nourrir seul ses sept petits ? Où a-t-il pêché ce nom bizarre d'Oiseau des Glaces ? Vous n'êtes pas au bout de vos surprises !

            Le plus beau des oiseaux de France et le plus petit mammifère du monde sont les invités de la Hulotte. Leurs exploits vont vous stupéfier.

            48 pages, 145 dessins

    Un lien pour s'abonner à La Hulotte

  • Huré marque un point contre Deom

    Notre (sans artifice) confrère "L'Union" relate la suite du combat juridique Conseil Général contre Deom.

     

    Dans cet article, "L'Union" annonce que la justice a donné raison au Cg08, et que Bernard Deom (photo ci-dessous) est condamné aux dépens.bernarddeom01.jpg

    Le tribunal se serait cependant déclaré incompétent, ce qui laisse des possibilités de poursuite à ce feuilleton judiciaire.

    Même si B. Huré a Woinic avec lui, il faut reconnaître que B. Deom a également une bonne tête d'Ardennais, et qu'il ne lâche pas facilement le morceau.

    La partie est importante pour lui, car c'est la poursuite de son entreprise qui est en jeu. On sait en effet que le site de Sauville n'est plus suffisant pour recevoir son activité de feux d'artifice.

    S'il ne trouve pas un terrain adapté( et les contraintes sont nombreuses en ce domaine), il craint devoir stopper la fabrication.

    Ce combat n'est peut-être pas définitivement terminé mais les deux côtés en auront souffert. Bernard Deom en ne pouvant  développer comme il le souhaitait son activité, et le Conseil Général qui rajoute une difficulté à la vente bien délicate du domaine des Poursaudes.

    A noter que l'on pourrait douter de la réalité de cette affaire, puisque l'excellent site du conseil général des Ardennes ne retrouve aucune réponse à la recherche "Bernard Deom". Cet homme est-il inconnu du Cg08, ou bien ne doit-on publier sur son site que des informations positives?