Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

climat - Page 5

  • Nous, étudiants, voulons que le climat soit vraiment enseigné à l’école

    À l’attention du ministre de l’Éducation

    Monsieur le Ministre,

    Aujourd’hui, 20 décembre 2018, nous, jeunes, étudiants et étudiantes, souhaitons appuyer la tribune parue dans Médiapart le 15 décembre « Assurons à nos lycéens une solide éducation scientifique au climat et à la biodiversité ! » cosignée par Valérie Masson Delmotte, paléoclimatologue, Gilles Boeuf, biologiste, président du conseil scientifique de l’Agence française pour la biodiversité.

    En effet, nous, jeunes, étudiants et étudiantes, déplorons la grave insuffisance de contenu dans ces programmes sur les changements climatiques et sur l’effondrement de la biodiversité.

    Nous, jeunes, étudiants et étudiantes, avons ressenti à de multiples reprises l’absurdité de notre ignorance face à la gravité des enjeux.

    Nous, jeunes, étudiants et étudiantes, demandons à ce que les mécanismes et les conséquences des changements climatiques, ainsi que les solutions possibles pour les atténuer ou s’y adapter, soient plus largement intégrés au sein des programmes de seconde et de première concernés par cette réforme, et à une plus large échelle au sein du système éducatif français.

    Les effets du dérèglement climatique vont, dans les prochaines décennies, transformer en profondeur nos sociétés. Il est vital que ceux qui subiront de plein fouet ces effets possèdent une éducation de qualité sur ces sujets et des outils pour y faire face. En tant que citoyens et citoyennes, nous sommes et serons des acteurs de l’atténuation mais aussi de l’adaptation de nos sociétés à ces effets. Il serait irresponsable de ne pas changer en profondeur les programmes scolaires pour qu’ils s’inscrivent dans le contexte de notre monde en transition.

    Lire la suite

  • Urgence climatique : mettons l’État sur le banc des accusés

    Parce que l’urgence climatique impose un électrochoc, la Fondation pour la Nature et l’Homme (FNH), Notre Affaire à Tous, Oxfam France et nous-mêmes avons décidé d’assigner l’État en justice pour inaction face aux changements climatiques, et non-respect de ses obligations internationales, européennes et françaises.

    Malgré l’urgence, l’État ne tient pas les objectifs (insuffisants) qu’il s’est fixés

    Alors que les causes du dérèglement climatique sont connues depuis les années 1960, les gouvernements français successifs ont toujours reporté à plus tard les décisions courageuses qui permettent d’éviter la catastrophe. Les COP se succèdent, et la France ne se donne pas les moyens d’aller plus loin sur le climat.

    L’État français s’est pourtant engagé à tout faire pour contenir les changements climatiques en dessous de 2°C et si possible 1,5°C, avec la ratification de l’accord de Paris en 2016 et les différents accords européens sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. La France a pris un retard conséquent. D’aveu public, elle n’atteint pas ses objectifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les inégalités face au changement climatique s’aggravent.

    Lire la suite

  • Rassemblement pour le climat ce vendredi

    Le collectif "il est encore temps" lance un appel au rassemblement pour le climat ce vendredi 23 novembre, à l'occasion du "Black Friday".


     

    Un collectif d'associations, citoyens, médias a vu le jour récemment pour alerter et agir face à l'urgence climatique et l'érosion de la biodiversité. Le nom de ce collectif ? "Il est encore temps", sous entendu .... d'agir pour le climat et la biodiversité.

    L'excès de consommation et l'obsolescence programmée vont à l'encontre des enjeux de sobriété énergétique, d'économie des ressources naturelles et de protection de l'environnement.

    A l'occasion de la folie consumériste du "Black Friday", le collectif "il est encore temps" organise un rassemblement pour le climat, "le Climate Friday", ce vendredi 23 novembre partout en France. A Charleville-Mézières, le rassemblement aura lieu place Ducale à 17h00.

    Faites que ce vendredi, "l'être" l'emporte sur "l'avoir" ... et les jours suivants aussi !

    Lire la suite

  • Marche mondiale pour le climat : le 8 décembre 2018 à Paris

    Suite au succès des marches du 8 septembre et du 13 octobre, une nouvelle mobilisation se prépare au moment même où la Pologne accueillera la COP24. Pour marcher à nouveau pour le climat, rendez-vous donc à Paris mais aussi dans de nombreuses autres villes de France et du monde le samedi 8 décembre 2018.

    Une fois encore, l’urgence d’agir contre le réchauffement climatique sera au cœur des négociations de la prochaine conférence annuelle de l'ONU sur les changements climatiques, la fameuse COP24, qui se déroulera du 3 au 14 décembre 2018 à Katowice, dans le sud de la Pologne.

    A cette occasion, un nouvel appel à une mobilisation internationale a été lancé. La marche mondiale pour le climat envahira de nombreuses villes du monde dont Paris le samedi 8 décembre 2018.

    Lire la suite

  • le Tour Alternatiba est arrivé à Bayonne après 4 mois de mobilisation !

    Bayonne, le 6 octobre, à 18h30 – Après 4 mois de mobilisation, les vélos à trois et quatre places  du Tour Alternatiba ont achevé leur périple au milieu de la foule réunie à Bayonne pour l’occasion. Alors que Valérie Masson-Delmotte, membre du comité scientifique du GIEC, a confirmé, en duplex depuis la Corée du Sud, que le rapport 1,5 °C a été accepté par tous les pays du monde, le bilan du Tour Alternatiba révèle  la détermination citoyenne à agir contre le dérèglement climatique, à mettre en œuvre dès aujourd’hui les alternatives concrètes permettant de l’enrayer, et à s’opposer aux projets et politiques climaticides.

    Pari réussi haut la main pour le Tour Alternatiba : pendant près de 4 mois, les triplettes et quadruplettes symboles de l’effort collectif pour la transition écologique et sociale ont sillonné la France et quatre pays frontaliers sur 5800 kilomètres. Parti de Paris le 9 juin, le Tour Alternatiba s’est achevé à Bayonne à 17h, au milieu d’une foule venue de partout pour l’accueillir, après avoir mobilisé des dizaines de milliers de personnes sur son passage . Déjà 3 500 personnes ont été comptabilisées lors de cette première partie de journée, un grand concert gratuit devant se tenir à partir de 19h .

    Chacune des 200 étapes fut en effet l’occasion de fédérer les porteurs locaux des alternatives concrètes permettant de lutter contre le dérèglement climatique. Projets d’énergie citoyenne 100 % renouvelable, épargne solidaire, monnaies locales, agriculture biologique, locale et paysanne, solidarité avec les migrants, transports alternatifs, projets de métamorphose écologique et sociale du territoire,… : qu’elles soient individuelles ou collectives, les alternatives concrètes sont présentes partout.

    Lire la suite

  • Climat : Société Générale visée par des actions de “nettoyage” partout en France, et aussi à Vouziers

    À l’occasion de la journée de mobilisation pour le climat, 38 actions de “nettoyage” ont été menées dans des agences Société Générale par des groupes des Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21. Ils appellent la banque, n°1 des énergies sales, à mettre fin à ses soutiens aux énergies fossiles, et notamment au projet texan de terminal d’export de gaz de schiste Rio Grande LNG.

    Dans ce cadre, une action a été menée ce jour à Vouziers. Voici le communiqué qui relate cette mobilisation.

    Scène inédite ce matin à l’agence de la Société Générale de Vouziers: 22 membres du collectif citoyen Ardennes ANV-COP21 (Action Non Violente-Cop21) sont entrés munis de seaux, d’éponges et de balais pour faire le ménage de la banque, qui continue d’apporter son soutien aux industries fossiles les plus polluantes et impactantes pour les populations : le gaz de schiste, le charbon, les sables bitumineux, les forages en eaux profondes et en Arctique, les terminaux de gaz naturel liquéfié. Ils répondaient à un appel national à mener des actions pour dénoncer la politique climaticide de la banque Société générale

    Lire la suite

  • Alternatiba dans les Ardennes

    Mercredi premier août à Charleville

    Faites les derniers kilomètres de l'étape Couvin-Charleville avec les cyclistes du Tour Alternatiba ! 7km en pente douce descendante pour promouvoir la mobilité douce.

    Rendez-vous au rond-point de la Grange-Aux-Bois à 17h30 pour rejoindre la place Ducale à 19h.

    Vous pourrez tester la triplette ou la quadruplette, emblème du Tour.

    Une balade depuis le Village des Alternatives place Ducale partira à 16h30 pour rejoindre le départ de la Vélorution.

    37402414_1775298805853138_2442133153423294464_n.jpg?_nc_cat=0&oh=1e30413025e269c3968b538e88a4e75d&oe=5C03B177

    Rendez-vous le 2 août à Attigny pour le passage du Tour Alternatiba !

    > 11h : Participez à la Vélorution de l'étape du tour Alternatiba qui passe à Givry. Cette étape est ouverte à tous les moyens de locomotion doux (vélo, tandem, VTT, fixies, trottinette, ...)

    > 12h : Arrivée de la Vélorution rue André Dhôtel à Attigny. Venez partager un repas et discuter avec les associations présente dans le village alternatif

    Lire la suite