Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

élection présidentielle

  • Dégage

    01-DILEM-ALGERIE-URNE-e1576156407648.jpg

    Dessin de Dilem (Algérie)

     

    12 décembre : les algériens sont appelés à voter pour des élections présidentielles anticipées. Neuf mois après la démission d’Abdelaziz Bouteflika suite à une mobilisation inédite de la population (mouvement Hirak), une majorité des algériens contestent une élection qu’ils perçoivent comme un piège : le pouvoir militaire (incarné par le général Gaïd Salah, chef d’État-major depuis 15 ans), omniprésent, est accusé de perpétuer un système dont les algériens ne veulent plus

  • Pas lui, pas maintenant, jamais - Déclaration après l’élection de Jair Bolsonaro

    Publié le 31 octobre par Attac Europe

    Nous voulons exprimer notre soutien et notre solidarité à tous les mouvements, aux militant·e·s, aux communautés marginalisées du Brésil qui se réveillent ce matin dans le cauchemar de Jair Bolsonaro élu président.

    Aucun mandat électoral ne rend acceptable ou démocratique le fait d’accéder au pouvoir par la démonisation des adversaires, l’utilisation de l’étiquette « terroriste » pour discréditer les mouvements sociaux et les menaces sur les droits et les libertés des citoyen·ne·s désignés comme boucs émissaires des problèmes causés par l’économie mondialisée. Ceux qui s’adonnent à ces pratiques sont responsables des crimes les plus atroces du vingtième siècle.

    Le racisme, le sexisme et l’homophobie de Bolsonaro, tout comme sa nostalgie d’une dictature militaire au Brésil, ont fait l’objet de nombreux commentaires au niveau international. Mais Bolsonaro ne constitue pas seulement une menace pour les droits (civiques et humains) des citoyen·ne·s brésilien·ne·s. S’il met en œuvre les politiques annoncées, elles vont creuser encore davantage les inégalités en appauvrissant celles et ceux qui sont déjà sous le seuil de pauvreté. Elles détruiront l’environnement et empêcheront les opposants de se faire entendre.

    Lire la suite

  • Turquie : Erdogan réélu au premier tour.

    04-JIHO-Marianne-vote-turc-e1530201538989.jpg

  • Deuxième tour des élections présidentielles à Vouziers

    Il aura fallu beaucoup de patience aux Vouzinois venus à la salle des Fêtes pour la proclamation des résultats de l'élection présidentielle. Alors que les chiffres nationaux étaient divulgués depuis longtemps, ce n'est qu'à plus de 21 h que le Maire a annoncé les chiffres locaux. Il ne restait plus à ce moment-là qu'une petite trentaine de personnes présentes. Cette longue attente était la conséquence des nombreux bulletins blancs et nuls. Le code électoral oblige la ventilation précise des cas de nullité, et chaque enveloppe, chaque bulletin blanc ou nul doit être signé et contresigné par les membres du bureau.

    Outre ce nombre élevé de blancs et de nuls, on doit souligner la faible participation des Vouzinois à ce deuxième tour, 2216 votants pour 2954 inscrits (25 % d'abstention).

    Les résultats montrent un score très élevé du Front National, Marine Le Pen obtenant 909 voix, alors qu’Emmanuel Macron totalise 1020 voix.

    Voici les chiffres détaillés par bureau :

    Lire la suite

  • Face à l’extrême droite, pas d’équivoque

    Communiqué LDH le 04.05.2017

    Le choix donné par le processus électoral au second tour de l’élection présidentielle ne répond pas aux attentes de beaucoup de citoyennes et de citoyens dont les craintes et les espoirs ne trouvent pas de réponses dans l’alternative offerte. Nul n’est en droit de jeter l’anathème sur celles et ceux qui disent refuser de s’inscrire dans une configuration électorale qu’ils vivent avec rage et amertume.

    Mais cette tentation doit être repoussée avec force au vu de l’enjeu majeur de ce scrutin : vivre en démocratie.

    Parce que la Ligue des droits de l’Homme a plus d’un siècle d’existence, elle sait d’expérience qu’il faut préserver, à toute force, ce qui permet une vie démocratique. Un équilibre délicat fait de libertés et de règles, d’Etat de droit et de droit à la critique, cette capacité à vivre la force de nos convictions dans le respect de l’Autre.

    Aujourd’hui cet équilibre, notre liberté, notre liberté de penser, d’être ensemble, d’imaginer et de construire d’autres futurs, tout simplement d’aimer librement, sont mis en cause par la perspective d’une victoire de Marine Le Pen. Elle les détruirait

    Lire la suite

  • La gauche déboussolée

    la gauche déboussolée.jpg

    Dessin de Gros pour Sine Mensuel

    Pour vous aider à retrouver le nord, vous pouvez participer à la soirée débat organisée par la section de Vouziers de la Ligue des Droits de l'Homme, jeudi 04 mai à 20 h au FJEP, 15 rue du Champ de Foire, Vouziers.

  • Pour le deuxième tour, quelle attitude adopter ?

    La consultation des sympathisants de "La France insoumise" sur les préférences de vote au deuxième tour de l'élection présidentielle sont connus, pour les 243 128 « insoumis » qui se sont exprimés :

       87 818 insoumis, soit 36,12 %, pour un vote blanc ou nul

       84 682 insoumis, soit 34,83 %, pour un vote Emmanuel Macron

       70 628 insoumis, soit 29,05 %, en faveur d’une abstention

    Rappelons que cette consultation ne déterminera pas le choix d'une consigne de vote officielle de la part de ce mouvement, et que le vote Le Pen n'était pas proposé en option parmi les votes possibles.

    Ces choix sont peu surprenants, le mouvement ayant rapidement tourné la page des Présidentielles pour se tourner vers les Législatives où il espère renouveler le bon résultat de Mélenchon du dimanche 23 avril.

    Les arguments mis en avant visent bien entendu le programme libéral présenté par Macron, avec en particulier la réforme du Code du Travail.

    Devant le danger d'une percée majeure, voire d'une victoire, de Le Pen, les appels à voter Macron se multiplient par ailleurs. Parmi ceux-ci, on retient des noms comme Christiane Taubira, François Ruffin (Film "Merci Patron"), José Bové, Yanis Varoufakis (ancien ministre grec des Finances), tous peu suspects de complaisance pour l’ultra-libéralisme.

    Chaque camp a ses arguments, mais l'existence et la persistance des deux positions montrent qu'aucune des deux options ne fera l'unanimité.

    Afin d'échanger sur l'attitude à adopter au deuxième tour (et même au-delà ), la section de Vouziers de la LDH organise une soirée débat le jeudi 04 mai au FJEP, rue du Champ de Foire.

    Venez-en débattre librement.

     

    Lire la suite