Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

election législative

  • Deuxième tour des législatives à Vouziers

    Photo "L'AN VERT", Droits Réservés.

     

     Les Ardennes auront trois députés de droite. Le dernier bastion, la première circonscription, était déjà perdue depuis le premier tour. Les candidats "En Marche" n'ont pas réussi à percer lors de ce scrutin. Les causes en sont, bien entendu, multiples : bonne implantation des candidats LR, choix des candidats EM, poids du FN, et effacement de la gauche"modérée". Malgré tout, certains élus se positionnent proches de la majorité présidentielle, ce qui marque une évolution (une fracture ?) parmi la droite ardennaise.

    Parmi ceux-ci, on note Jean-Luc Warsmann, qui bat largement son opposante FN, avec près de 75 % des suffrages exprimés. Ses 21 années de mandat n'auront pas usé l'indéboulonnable représentant de la 3e circonscription des Ardennes.

    Les résultats de Vouziers sont conformes à ceux de la circonscription. A noter les 158 bulletins blancs ou nuls, contre 40 au premier tour.

    Lire la suite

  • Elections législatives : le renouvellement

    renouvellement.jpg

    Dessin de Lacombe pour Sine mensuel

  • Didier Herbillon, une candidature en équilibre ?

    Didier Herbillon, candidat aux prochaines élections législatives, se positionne en candidat du "juste-milieu".

    Sur le plan social, il pense pouvoir trouver le point d'équilibre entre la "nécessaire compétitivité des entreprises et la juste rémunération du travail."

    Sur le plan politique, "dans un contexte perturbé avec des incertitudes de gouvernance", il préconise de se herbillon,didier herbillon,catherine lemoine,vouziers,election législativerassembler autour de projets, comme à la communauté d'agglomération où il a pu faire aboutir des dossiers avec Boris Ravignon ( Didier Herbillon cite à ce propos le campus universitaire).

    Sur le plan géographique, il reconnaît être peu implanté sur le Vouzinois, mais il rééquilibre son positionnement grâce à sa suppléante, Catherine Lemoine, qui connaît bien ce secteur, et se trouve également être bien connue dans le sud de la circonscription.

    Sur le plan de l'étiquette politique, il semble bien exister un subtil équilibre entre une candidature PS assumée, mais dont le logo n'apparaît pas sur l'affiche apposée en vitrine du local, et un soutien attendu de la part de "En Marche", ou tout du moins l'espoir de l'absence de candidature de ce mouvement en face de lui.

    Va-t-il réussir à maintenir tous ces équilibres, et faire ainsi échouer la constante réélection de Jean-Luc Warsmann depuis 1997 ? Didier Herbillon y croit, et juge le bilan du député sortant comme largement insuffisant pour le territoire. Le Maire de Sedan n'oublie pas le gros score du FN, et reste prudent face à l'annonce du parachutage d'une personnalité du parti d'extrême-droite dans notre circonscription.

    Lire la suite

  • Sophie Perrin : en guise de conclusion

    Après Claudette Moraine du Front de Gauche, Sophie Perrin et le groupe Europe Ecologie les Verts de Sedan-Vouziers nous ont fait parvenir un texte qui vient en conclusion de la campagne législative.

     

    A SEDAN, le 12 juin 2012,


    Nous souhaitons tout d'abord remercier les électrices et électeurs de la circonscription d'avoir permis Sophie Perrin a.JPGd'améliorer notre score de 2007.


    Notre comité local va continuer à mener les batailles de dossiers et de terrains qui nous sont chères sur la même dynamique que celle de notre campagne, à 100%. Nous sortons grandis d'avoir su montrer notre présence sur ce territoire. Les idées et les valeurs que nous portons sont celles de notre avenir. Elles doivent désormais être entendues.


    Nous regrettons par ailleurs l'acte délictueux dont à été victime notre QG de campagne dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Ce climat malsain n'est pas digne de notre exigence démocratique pour le territoire.


    Nous serons présents lors des prochaines échéances électorales afin de faire progresser les Ardennes, et donnons déjà rendez-vous aux électeurs pour 2014.


    À bientôt,


    Pour le Comité local EELV Sedan Vouziers
    Brice POTIER
    Porte parole et animateur du comité Local EELV SEDAN VOUZIERS

  • Claudette Moraine : en guise de conclusion (provisoire)

    Nous avons demandé aux 3 candidates de gauche de nous transmettre si possible un texte de conclusion de cette campagne législative.

    Voici la contribution de Claudette Moraine du Front de Gauche.

     

    Ce premier tour des législatives est donc conclu.
    Et dans notre circonscription, le dicton français « au premier tour on choisit, au deuxième on élimine » ne sera pas de mise cette fois encore, puisque le député sortant a été élu, comme la fois précédente, dès le 1er tour...
    Toutefois, en comparaison avec les élections de 2007, il paie de cinq points ses accointances avec l'UMP et Nicolas Sarkozy dont le mandat s'est achevé par un rejet généralisé de ses frasques diverses et variées et des orientations de sa politique de détricotage des acquis sociaux.
    C'est peu cher payé pour quelqu'un qui a voté la presque totalité de ces lois scélérates !
    Mais Jean-Luc Warsmann a fait très tôt preuve de discernement faisant mine d'avoir pris ses distances avec l'UMP (qui l'a soutenu néanmoins comme il est indiqué sur son matériel de propagande) et enelection législative,claudette moraine faisant reposer sa campagne non pas sur son propre bilan législatif mais sur son bilan d'élu local, municipal, cantonal et de président de communauté de communes.
    Une subtilité qui a payé après cinq années de clientélisme forcené à coups d'aides de toutes sortes, tant en nature qu'en subventions, la « réserve parlementaire » si controversée aidant (environ 150 millions d'euros annuels pour l'ensemble des élus des deux assemblées, ponctionnnés sur nos impôts...)
    Le Parti socialiste n'a donc pu rivaliser avec ces méthodes bien rôdées, d'autant que l'arrivée tardive de la candidate, parité oblige, n'a pas entièrement satisfait une base qui attendait davantage une figure locale. Et il est fort à parier que des études affinées montreront que le taux d'abstention a davantage touché Nelly Fesseau que Jean-Luc Warsmann.
    Quant aux autres candidat(e)s, comme aux élections législatives de 2007, ils ont subi sans aucun doute ce modèle français qui ne bénéficie d'aucune dose de « proportionnelle » ainsi que le « scrutin uninominal majoritaire à deux tours » qui surreprésente la majorité parlementaire et sanctionne les minorités.
    Effet renforcé par la succession des scrutins présidentiel et législatif décidé par Lionel Jospin et Jacques Chirac.
    Il se dit d'ailleurs que le Front de Gauche serait susceptible de perdre son groupe parlementaire à l'Assemblée laissant aux manettes les deux « gros » partis sans aucun représentant des petits courants... Il reste donc une semaine avant de savoir quelles décisions prendra le gouvernement pour éviter une telle injustice.
    Localement, la perte de voix du Front de Gauche est sévère entre Présidentielles et Législatives.
    On peut l'expliquer par plusieurs facteurs :
    – l' « effet Mélenchon » n'a pas fonctionné aux législatives comme aux Présidentielles ;
    – le taux d'abstention élevé dû à l'idée (fausse) que le président étant maintenant élu, le Front de Gauche ne pourrait plus efficacement influer sur la suite des évènements : un groupe fort au Parlement est un relai non négligeable ;
    – mais peut-être aussi le souvenir du score de Jean-Paul Bachy en 2007 qui a dû pousser certains au « vote utile »dès le premier tour.
    Pour ma part, je ne m'attendais pas à un score très élevé, dans la mesure où notre groupe militant Front de Gauche s'est construit en même temps que ces élections et qui plus est tardivement (depuis janvier) et ne reposait donc pas sur un bilan d'action concret, autour d'une candidate sans expérience de mandat local.
    Toutefois, nous avons réussi à rassembler des forces éparpillées, parfois découragées par l'émiettement de la gauche anticapitaliste et antilibérale de ces dernières années, grâce à la campagne dynamique du candidat aux Présidentielles désigné par les partis constitutifs du Front de Gauche.
    Cette campagne a ramené l'espoir de reconstruire une force de gauche qui ne trahira pas et ne négociera rien.
    Cette campagne a permis à tous de travailler sur un programme rénové ouvrant de nouveaux champs d'action tels que l'écologie, la transition énergétique, la planification écologique et le changement vers une 6ème république démocratique qui peut encore s'enrichir davantage.
    Un gage pour l'avenir !
    Le travail n'est pas terminé : il nous faut rassembler encore plus largement, convaincre par un travail d'éducation populaire qu'un « autre monde est possible ».
    Nous ne sommes pas au bout de nos peines ni de nos luttes : la Finance est prête à re-cracher son venin et l'Europe antisociale n'a pas encore changé de cap.
    Mettons-nous au travail tous ensemble pour refuser que les peuples aient à payer une dette dont ils ne sont pas responsables et lancer les bases de reconstruction d'une société qui mette en avant « l'Humain d'abord ».

     

  • Vouziers : les résultats des législatives

    Voici les chiffres officiels  de la ville de Vouziers pour l'élection législative de ce jour


     

    election législative,vouziers

    Du  boulot pour les 5 ans qui viennent, c'est presque fait. Des résultats positifs pour ceux qui souffrent, on attend.


     

     

    10/06/2012

    Législatives

    Salle des Fêtes

    Dora Levi

    Chestres

    Condé

    Tourelles

    Blaise

    Total Vouziers

    %

    Inscrits

     729

    607

     171

     142

    967

     85

    2701

     

    Votants

     447

    368

     108

    98

    592

     62

    1675

     

    Nuls

     5

    3

     2

    0

    3

    1

    14

     

    Exprimés

     442

    368

     106

    98

    589

    61

    1661

     61,50

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Perrin Verts

     11

     11

     3

     5

    15

    0

    45

     2,71

    Warsmann UMP

     215

    163

     62

    47

    276

    39

    802

     48,28

    Guilbert FN

     48

    54

     9

    14

    42

     7

     174

     10,48

    Octave LO

     3

    3

     1

    0

     3

    0

    10

     0,60

    Moraine FG

     9

    4

     2

    3

    15

     0

    33

     1,99

    Fesseau PS

     149

    126

     29

    29

    232

    15

    580

     34,92

    Bihin-Dury

     6

    4

     0

    0

    3

    0

    13

     0,78

    Trotin

    1

    0

     0

    0

    3

    0

    4

     0,24

  • Elections législatives : un vote de trop ?

    La campagne électorale s'achève, et il ne semble pas qu'elle ait déclenché une vague de passions.

     

    Ce scrutin venant après les présidentielles, il est difficile de rester au même niveau d'intérêt, puisque l'élection du président a pour objectif de poser la clef de voûte de nos institutions.

    Que reste-t-il à construire après ? Des fondations, cela paraît un peu tard.

    S'agit-il simplement de confirmer ou d'infirmer le choix précédent ? A quelques semaines d'intervalle, la démarche est étonnante.

    La démocratie repose notamment sur la séparation des pouvoirs. Le jumelage des élections rend le pouvoir législatif (les députés) dépendant du pouvoir exécutif (le président et son gouvernement). A ce positionnement discutable s'ajoute une certaine lassitude, tout ceci devrait entraîner une participation nettement plus faible qu'aux présidentielles.

    Ce qui n'empêche pas qu'il reste souhaitable, voire essentiel d'aller voter.

    Nous avons laissé la parole aux candidates de gauche qui se présentent dans la troisième circonscription des Ardennes, en leur demandant de s'exprimer sur 4 thèmes.

    Vous avez pu voir leurs réponses sur ce blog, et nous remercions les 3 candidates d'avoir pris le temps de nous faire connaître leurs idées. Ainsi vous êtes en mesure de faire votre choix demain dans l'isoloir.

    En ce qui nous concerne, notre choix est basé sur le respect des valeurs qui fondent note action : en particulier l'écologie et la solidarité.

    C'est pourquoi nous nous situons clairement à gauche, et combattons une droite qui se confond de plus en plus avec l'extrême droite.

    Même Jean-Luc Warsmann, qui se présente comme en dehors de toute idéologie, verse dans ce travers. Il fait distribuer ces jours-ci un luxueux document où comme à son habitude il s'approprie toute une série de réalisations. Pour ceux qui ont un peu de mémoire, il avait démontré de la même manière la fois précédente comment il avait sauvé le tribunal de Vouziers et fait valider le tracé de la route à quatre voies entre Vouziers et Rethel. Comme le ridicule ne tue toujours pas, il peut reprendre encore une fois son procédé.

    Le pire dans sa publication se trouve sur le vote des étrangers aux élections locales ; pour lui ce vote doit être lié à la nationalité française, argumentation un peu courte qui sent très fort le clin d'œil aux électeurs du FN. Monsieur le président de la commission des lois, savez-vous que les européens votent aux municipales, sans avoir besoin de posséder la nationalité française. Et cela n'a entraîné aucun problème au sein des conseils municipaux en France.

    Au sein de la gauche, la candidate du PS a comme handicap d'arriver "parachutée" dans le département. Cela ne nous paraît pas constituer un obstacle majeur, si elle vient pour s'implanter dans cette circonscription au long cours. Par contre elle se situe clairement dans une gestion "sociale-démocrate" de l'économie libérale. C'est son choix, mais pas le nôtre, pas plus que sa position en faveur du maintien des centrales nucléaires.

    Les deux autres candidates à "la gauche de la gauche", ont des positions qui sont proches de celles que nous avons.

    D'ailleurs Pierre Potron, le suppléant de Sophie Perrin (Europe- Ecologie Les Verts) a été notre candidat lors des dernières cantonales à Vouziers. Le groupe local "EE Les Verts" de Sedan -Vouziers est de création récente, mais la campagne dynamique menée par Sophie Perrin leur laisse espérer une visibilité électorale qui sera à confirmer.

    Claudette Moraine, candidate du Front de Gauche a été impliquée dans bien des combats qui sont aussi les nôtres, avec ATTAC ou au sein du mouvement syndical par exemple. Au sein du Front de Gauche, la "dynamique Mélenchon" a occupé le devant de la scène dernièrement. Il nous semble encore plus important de souligner la dynamique d'union crée au sein de ce Front. Le proche avenir nous dira si cette tendance peut durer et s'amplifier.

    L'An Vert et le groupe Ecologie- Solidarité de Vouziers ne vous donneront donc pas de consigne de vote. Ce sera à vous de faire votre choix personnel, même si en fonction de nos valeurs essentielles, notre regard se porte préférentiellement vers les deux candidates avec lesquelles nous avons beaucoup en commun.

    elections.jpg