Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Top 7 des arguments pour aller voter aux élections législatives

Communiqué d'Alternatiba

Pendant la campagne des législatives et au-delà, nous nous attelons à construire un mouvement de masse, populaire et non-violent, pour changer le système et pas le climat. Cela passe par nous mobiliser dans la rue, mais également dans les urnes ! Les élections législatives sont une opportunité importante pour obtenir un contre-pouvoir face aux politiques mortifères d’Emmanuel Macron. A nous de construire la suite et nous préparer pour les 5 ans à venir. Les 12 et 19 juin prochain auront lieu les élections législatives, cruciales pour l’avenir démocratique de notre pays. Ces élections enregistrent un trop fort taux d’abstention depuis les 30 dernières années, et pourtant elles permettent de reprendre de manière locale le pouvoir national. C’est pourquoi, dans cet article, tu vas trouver 7 arguments afin de convaincre toi et tes proches de se rendre aux urnes afin d’élire les député·es qui vont nous représenter les 5 prochaines années.

Argument 1

Pour avoir une Assemblée Nationale sociale et écologique, avec un maximum de député·es qui portent nos valeurs (577 sièges en tout). C’est à nous d’élire des député·es qui défendent la justice sociale et climatique. Ces élections permettent d’assurer un contre-pouvoir législatif qui remettrait au centre les questions écologiques et sociales. 

Argument 2

Pour faire adopter des lois en faveur d’un monde plus juste et soutenable ou au contraire, de bloquer l’adoption de lois climaticides ou discriminatoires : ces pouvoirs appartiennent aux député·es. Et en plus, ce sont les député·es qui font des propositions de lois : si nous voulons des lois efficaces pour lutter contre le dérèglement climatique et les discriminations, élisons des député·es qui défendent la justice climatique et sociale. 

Argument 3

Pour que l’écologie et la justice sociale pèsent sur ce scrutin : ces élections enregistrent un fort taux d’abstention depuis plus de 30 ans. Le 18 juin 2017, lors du second tour des dernières législatives, 57,36 % des électeurs et électrices inscrit·es ne se sont pas rendu·es aux urnes. Ne laissons pas les autres décider pour nous, votons pour des député·es avec des valeurs fortes en faveur du climat et de la justice sociale ! 

Argument 4

Pour que l’orientation du gouvernement soit écologique et sociale : les député·es contrôlent l’action du gouvernement et évaluent les objectifs du gouvernement en place sur un sujet d’intérêt public. Elles peuvent concerner l’économie (revalorisation du SMIC indépendante de l’inflation), les transports ou encore l’environnement (l’interdiction des vols intérieurs lorsqu’une alternative en train de moins de deux heures trente existe). Nous avons besoin de mesures fortes pour construire le monde juste et soutenable que nous désirons. Ensemble, faisons de ce quinquennat celui de la justice sociale et climatique ! 

Argument 5

Parce que le ou la Premier·e Ministre (Chef·fe du Gouvernement) est issu·e de la majorité à l’Assemblée Nationale, c’est-à-dire du parti qui a récolté le plus de sièges aux élections législatives. Concrètement, si un parti politique ou une coalition de partis est majoritaire et n’est pas issu du parti du Président de la République, le ou la Premier·e Ministre doit être choisi·e dans cette majorité. Le Président de la République devra partager le pouvoir et laisser gouverner le ou la Chef·fe du Gouvernement pendant que lui s’occupera de la Défense et des Affaires étrangères. C’est ce qu’on appelle une cohabitation

Argument 6

Parce que le ou la Premier·e Ministre (nommé·e en fonction de la majorité parlementaire) est chargé de déterminer et de conduire la politique de la Nation. Il ou elle constitue son gouvernement en nommant les ministres et en dirigeant leur action, à l’exception des ministres ayant des responsabilités dans le domaine dit « réservé » du chef de l’État (Défense et Affaires étrangères). Cela nous permettra donc d’avoir un·e Premier·e Ministre et un gouvernement composé de ministres qui placent la justice sociale et climatique au cœur de la politique de la nation. 

Argument 7

Enfin, les élections législatives sont une opportunité d’élire des député·es qui nous représentent localement et nous défendent au niveau national. La France compte 577 circonscriptions (divisions politiques du territoire) ainsi les élu·es pourront défendre notre territoire et comprendre les différents enjeux que ce dernier représente. 

Les député·es peuvent alors proposer des lois empêchant les nouveaux projets polluants et inutiles et donc de les interdire à terme. Le ou la Ministre et son gouvernement ont pour leur part le pouvoir de faire abandonner un projet directement (cf Europacity, Notre-Dame-des-Landes). 

REIMS_Marche_2022-04-09_credit_Wahran-Bahia_3-1.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel