Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Air pur, commerces préservés... À Nancy, les atouts de la piétonisation

Extraits de l'article de "Reporterre"

Une partie du centre-ville de Nancy va être piétonnisé. Une étude montre que, contrairement à ce que pensent les commerçants, leurs clients viennent avant tout à pieds.

Au même titre que Nantes, Paris, Montpellier ou Strasbourg, déjà engagées dans une démarche de réduction de l’usage de la voiture, une partie du centre-ville de Nancy (Meurthe-et-Moselle) va être piétonnisée de façon pérenne à partir du 15 septembre 2022. Voilà ce qui a été validé par le conseil municipal nancéien le 9 mai, entérinant ainsi une proposition soutenue par son maire socialiste Mathieu Klein.

Ce nouvel aménagement de la deuxième plus grande ville de Lorraine, semblable au « chemin piéton » déjà expérimenté durant l’été 2021, a plusieurs objectifs : « améliorer le cadre de vie », « diminuer les nuisances sonores » et bien sûr « réduire la pollution ». Car, indique Greenpeace, « la manière la plus efficace d’améliorer la qualité de l’air dans nos villes (est de) réduire les émissions de polluants atmosphériques liées au transport routier »

Avant le conseil municipal devant statuer sur ce projet de piétonisation et son périmètre d’application, habitants et commerçants ont participé à deux consultations, en mars et avril. Comme le rapportent France Bleu sud Lorraine et L’Est républicain, certains commerçants, fragilisés par la crise sanitaire, craignent de voir leur chiffre d’affaires baisser et pointent des mesures compensatoires (places de stationnement, transports en commun…) insuffisantes. 

etude.jpg

Les clients viennent majoritairement à pieds en centre-ville

Ces réserves ne sont pas légitimes, si l’on se base sur les résultats d’une étude commandée en août 2021 par la ville de Nancy à la Scalen, agence de développement des territoires sud Lorraine. 74 commerçants, 100 riverains et 1 287 usagers ont répondu à cette enquête portant sur le test du « chemin piéton » de l’été 2021. Premier enseignement : la fréquentation de la zone à l’été 2021 était « globalement semblable » à celle « de l’année de référence (2017-2018) ». Un autre chiffre étonne : les commerçants interrogés pensent que 77 % de leur clientèle se rend au centre-ville de Nancy en automobile. Dans les faits, ils ne sont que 35 %. La marche (39 %) est ainsi privilégiée par la clientèle, qui provient en majorité de Nancy même (57 %).

(...)

arton25293-2a927.jpg?1652351223

 

Écrire un commentaire

Optionnel