Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Loisirs - Page 4

  • Le futur Office français de la biodiversité menacé par les lobbies de la chasse

    Communiqué de FNE le 19.04.2019

    Réunis les 11 et 12 avril 2019, les Sénateurs ont complètement dénaturé le projet de loi consacrant la fusion entre l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) et l’Agence Française de la Biodiversité. Le nombre de cadeaux indécents abandonnés au monde de la chasse, notamment fiscaux, marqueraient un recul historique de la protection de la nature en France et hypothéquerait les chances de succès du futur établissement public. France Nature Environnement et un groupement d’ONG demandent au gouvernement, qui a le dernier mot, d’en revenir au consensus sorti de la première lecture à l’Assemblée nationale.

    En l’état et tel que voté par le Sénat, l’Agence française pour la biodiversité deviendrait l’Office français de la biodiversité et de la chasse. Les chasseurs obtiendraient au moins 10% de sièges au conseil d’administration, de même que les organisations agricoles et forestières.
    L’une des missions de l’Office serait de contribuer à l’exercice de la chasse et de la pêche en eau douce, durables, mission qui ne relevait ni de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, ni de l’Agence française de la biodiversité.
    Les fédérations régionales des chasseurs pourraient se voir confier la gestion des réserves naturelles nationales, et des réserves nationales de la chasse et de la faune sauvage aujourd’hui sous la responsabilité de l’Etat. Au même moment, la superficie minimale des réserves de chasse communales ou intercommunales (censées permettre à la faune de se reconstituer) passerait de 10% à 5% de la superficie du territoire.

    Lire la suite

  • Excursion nature pour tous en gyropodes adaptés

    Speacutecial_Personnes_agrave_Mobiliteacute_Reacuteduite.jpgSamedi 04 mai de 14h à 16h30

    Sortie découverte de la forêt en gyropodes adaptés (dépliants de présentation détaillés disponibles sur demande). Tenue adaptée aux conditions météo ( bouteille d'eau, chapeau, …). Réservation obligatoire.

    Tarif(s) : 25 € adultes et 17 € pour les moins de 12 ans
    Organisateur - Maison de la Nature de Boult-aux-Bois
    Contactez par mail l'organisateur de l'événement
    Tél. 03 24 30 24 98
    http://www.maison-nature-boult.eu




    gyropodes.jpg

    Lire la suite

  • Dimanche 12 mai - journée à Nancy avec l'ASPV

    De bonnes raisons de découvrir ou même de redécouvrir Nancy.
    La ville, capitale des Ducs de Lorraine, classée au Patrimoine mondiale de l’Humanité, présente un centre médiéval où siège le palais ducal et un second centre Renaissance aux rues droites et parallèles. Entre les deux, une place royale admirable, la place Stanislas et une autre, la place Carrière destinée aux joutes. C’est à pied et tranquillement, le temps de poser nos regards que nous apprécierons, entre 10 et 12heures, ces hauts lieux de l’histoire de Lorraine, les hôtels particuliers, la porte de la Craffe, la basilique Sainte Epvre, etc.
    Après un savoureux repas de cuisine régionale, c’est la capitale française de l’Art Nouveau que nous livrerons à vos curiosités. Devenue ville frontière suite à l’annexion par l’Allemagne de l’Alsace et d’une partie de la Moselle, Nancy accueille une immigration massive après 1870 dont des artistes, comme parmi les plus connus, Emile Gallé, Louis Majorelle, Antonin Gaum, Victor Prouvé, Jacques Gruber, Eugène Vallin. Cette communauté artistique crée une multitude de constructions, développe de remarquables industries d’art. Un circuit en car nous conduira jusqu’à ces sites témoins de l’Art Nouveau que nous approcherons bien entendu à pied. La visite guidée du musée de l’École de Nancy conclura joliment notre journée nancéienne.
    Si vous êtes intéressés par cette sortie, vous pouvez télécharger la fiche d'inscription.

    Lire la suite

  • Journée internationale des forêts

    2_Journ%C3%A9ee_internationale_des_forets.pngLa Journée internationale des forêts, une occasion de célébrer la forêt, l’arbre et le bois, dont les services multiples en font une ressource essentielle pour le développement durable.
    Suite à l’Année Internationale des Forêts en 2011, l’Organisation des Nations Unies a souhaité instaurer une journée mettant les forêts à l’honneur : le 21 Mars est ainsi devenu la Journée internationale des forêts. Partout dans le monde sont organisées des manifestations pour valoriser, protéger et fêter les forêts.

    La forêt en France

    La forêt est partagée par de multiples acteurs pour de multiples usages : elle a une fonction économique importante (source de plus de 350 000 emplois en France), une fonction sociale majeure (loisirs, culture, sport, art) ainsi qu’une fonction écologique essentielle (production d’oxygène, épuration de l’air et de l’eau, stabilisation des sols, séquestration du CO2, et abri d’une biodiversité très riche).

    Quatrième pays le plus boisé de l’Union Européenne, la France a sa Journée internationale des forêts. Cet événement permet de célébrer notre patrimoine forestier considérable et encore souvent méconnu du grand public grâce à des animations, des sorties, des colloques, des conférences ou encore des portes ouvertes.

    Lire la suite

  • Les grosses pierres de bornage en forêt domaniale à Boult-aux-Bois

    Vendredi 8 mars 2019 à 20h - Vouziers - Salle B du CPR - rue de l'Agriculture

    Conférence par Philippe Vauchelet

    Ces pierres présentent un triple intérêt : géologique, historique et en utilisation des matériaux.

    Les amateurs de promenades ou /et de marches dans la forêt domaniale de Boult-aux-Bois auront sans doute remarqué, le long du fossé dit "des Templiers" d'énormes pierres de bornage. Les chevaliers du Temple puis, après la dissolution de l'ordre, les Hospitaliers de saint-Jean-de-Jérusalem, ont valorisé le massif forestier qui leur appartenait pour en tirer les meilleurs profits. Ils finançaient ainsi toutes les actions qu'ils menaient et en particuliers les croisades.

    Ces énormes pierres gardent beaucoup de secrets : d'où viennent-elles, comment ont-elles été transportées et installées, à quelle époque ?

    Pour en savoir plus et connaître leur implantation, venez écouter cette conférence.

    pierre_1.jpg

    Et la suite le 9 mars après-midi.

    Dès le lendemain de la conférence, une marche de 5 km en forêt de Boult-aux-Bois vous est proposée pour retrouver sur le terrain ce qui vous aura été conté la veille. Et là encore, vous ne serez pas déçu(e)s !

    Rendez-vous à 14 heures sur le parking, au bas de la route rectiligne qui traverse le village de Boult-aux-Bois.

     

    Lire la suite

  • Repas des anciens dans la tradition

    Les événements extérieurs ne semblent pas avoir troublé l’organisation du repas des anciens qui s'est tenu ce dimanche à la salle des fêtes de Vouziers. Fusion oblige, on notera la présence de "Quêquês", salués par le Maire de Vouziers qui les a fait applaudir.

    Yann Dugard a pris la parole après les mots de bienvenue de Madame Payen, responsable du CCAS qui organise ce repas. Le Maire de Vouziers a rappelé les chantiers en cours et les projets de la municipalité. Il a annoncé qu’un bailleur social, (un office HLM), était pressenti pour construire à Vouziers des logements adaptés aux personnes âgées. Il a bien entendu rendu hommage aux anciens présents ou n'ayant pu se déplacer, ainsi qu'aux disparus. Il est revenu sur l'importance de la convivialité et du vivre ensemble, dont cet après-midi fait partie.

    Pour le concret, le repas était préparé par le traiteur Cauchon et son équipe, le service assuré pat les élus et les membres du CCAS bénévoles, l'animation musicale étant fournie par les inusables Christian à l'accordéon et Mimi au chant.

    P1420717.JPG

    Le service des plats était entrecoupé d'intermèdes musicaux et dansants, qui n'ont pas été boudés par les convives. Tout cela a amené les participants bien tard dans l'après-midi, avant de regagner son domicile sous une bruine bien automnale.

    Lire la suite

  • Nourrir les oiseaux de son jardin en hiver

    La LPO vous donne tous les trucs et astuces pour un nourrissage réussi.

    Le nourrissage des oiseaux des jardins est une activité répandue en hiver, toutefois, certaines règles sont à respecter.

    Quand nourrir les oiseaux ?

    La LPO préconise un nourrissage seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé. Le nourrissage peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à fin mars. Il n'est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car beaucoup d'entre eux deviennent insectivores à cette saison et cela peut créer une relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux de l'année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

    Où placer le poste de nourrissage et d'abreuvage ?

    Nous vous conseillons de le placer au centre du jardin, dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d'éviter l'accès aux prédateurs.

    Astuce : placez le poste de nourrissage de manière à ce qu'il soit visible depuis une fenêtre afin de pourvoir profiter du spectacle !

    Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements d'oiseaux, parfois conséquents. Afin d'éviter la propagation de maladies chez les oiseaux, nous vous conseillons de disperser vos mangeoires : les types de mangeoires sont nombreux (à poser, à suspendre, sur pieds avec système de plateau, de distributeur…), n'hésitez pas à mélanger les genres. Consultez les mangeoires et abreuvoirs disponibles à la Boutique LPO. Et pour une hygiène irréprochable, pensez à nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

    Lire la suite