Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint-maurille

  • Aspects insolites de l'église Saint-Maurille à Vouziers

    L'église Saint-Maurille recèle des détails architecturaux curieux, insolites, cachés. Ces détails architecturaux témoignent de sa construction, de son histoire. Ils sont souvent discrets, insolites et bien souvent ignorés des visiteurs. Ils vous seront révélés lors de la visite guidée de samedi 15 ou celle de dimanche 16 septembre à 15h00. (durée 1h30).

    En lieu et place d’une chapelle romane datant du XIIème siècle, une église gothique est construite au XVème siècle. La ville se développe et s’enrichit grâce à des lettres patentes de François Ier qui autorisent foires et marchés agricoles. Un projet d’agrandissement de l’édifice religieux se concrétise par l’élévation d’un portail à trois porches devant l’édifice gothique. Les travaux débutés en 1517 sont perturbés par les guerres de religion et ne s’achèvent que vers 1575 après une interruption du chantier pendant près de 50 ans. Par manque d’argent, le portail reste détaché de l’église pendant 2 siècles. Sa liaison, maladroite, à l’église gothique intervient en 1764. Il faudra attendre 1870 pour que des chapelles latérales et un beffroi soient construits, financés par souscription populaire.

    Lire la suite

  • Visites guidées de l'église Saint-Maurille

    samedi 15 et dimanche 16 septembre

    Aspects insolites de l’église Saint-Maurille.

    Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, l’ASPV vous propose de découvrir des aspects insolites de l’architecture et du mobilier de l’église Saint-Maurille. Deux visites vous sont ouvertes, les deux jours, à 15 heures, rendez-vous sur le parvis de l’église.

    ASPV.png

    Lire la suite

  • L'église Saint-Maurille retrouve son chef d’œuvre

    Le roi Louis-Philippe  fit don à la Ville de Vouziers le 11 septembre 1836 d'une tapisserie des Gobelins représentant la Sainte Famille d'après une œuvre de Raphaël. Cette tapisserie orna l'église Saint-Maurille jusqu'à la veille de la seconde guerre mondiale. Elle a été démontée et emportée à ce moment pour être mise à l'abri. Elle a malheureusement disparu à la fin de la guerre, et sa localisation actuelle n'est pas connue.

    Faisant pendant à cette tapisserie du côté nord, se trouvait un tableau appelé par imitation la Sainte Famille, représentant en fait La Vierge à l'enfant entre saint Pierre et saint Paul. Ce tableau avait lui aussi quitté l'église Saint-Maurille récemment, mais il n'avait pas disparu. Il avait simplement été confié à une équipe de restaurateurs d'art, étant donné son état. Le tableau a retrouvé l'église de Vouziers, déplacé du côté sud afin de ne pas souffrir des poussières véhiculées par une bouche de chauffage.

    Ce jour, une inauguration marquait le retour de la toile restaurée, et permettait de remercier tous ceux qui se sont impliqués dans cette opération de sauvegarde d'un patrimoine local.

    Lire la suite

  • La chorale Saint-Léger à Vouziers

    La chorale Saint-Léger de Sedan était venue à Vouziers l'an dernier, lors de l'hommage rendu à Marguerite Vandevelde. Elle avait participé au concert donné dans le hall du lycée Masaryk.

    Cette année, elle était à nouveau l'invitée du groupe des Ératomanes ( Érato étant la déesse de la musique dans la Grèce antique), cette fois à l'église Saint-Maurille.

    Après un petit mot d'accueil du Père Marguet, curé de la paroisse, c'est Gilles Déroche le responsable des Ératomanes qui a présenté la chorale. Elle est venue bénévolement à Vouziers pour cette occasion, accompagnée de deux organistes et d'un trompettiste.

    Le programme comportait notamment des œuvres de J-S Bach, de G-F Haendel et de F. Mendelssohn.

    Une bonne centaine de spectateurs ont pu apprécier cette prestation de haute tenue. Pendant près de deux heures sans entracte, les musiciens, choristes et solistes ont fait la démonstration de leurs talents sous la direction de Pierre Rigoulot.

    Voici quelques photos de cet après-midi du dimanche 25 octobre.

    Lire la suite

  • Saint-Maurille, d'Angers à Vouziers.

    L'assemblée générale de l'association de sauvegarde du patrimoine est toujours l'occasion d'une conférence.

     


    A la suite des approbations réglementaires  ( rapport moral, d'activité et financier), c'est le président lui-même qui présentait la partie la plus attendue de cette soirée.

     

    Conférence patrimoine Saint-Maurille.jpg

     

     

    Il y avait effectivement du monde au CPR vendredi pour écouter Michel Coistia parler de l'église Saint-Maurille.

    Si les Vouzinois pensaient bien connaître leur église, le conférencier a apporté nombre d'informations méconnues ou tout à fait nouvelles, qui ont étonné plus d'un auditeur.

    Des précisions ont été apportées sur l'origine de l'église et de son nom (Saint-Maurille, évêque d'Angers).

    Les différentes étapes de sa construction (fort complexe) et de son aménagement intérieur ont été reprises.  Chaque mur, presque chaque pierre, ont vu leur histoire relatée, avec un regard inédit sur les traces des changements effectués.

    L'histoire des orgues a également été retracée, ainsi que celle des décorations intérieurs, dont de magnifiques panneaux de bois, qui se trouvent toujours à Vouziers.

    Seule le mystère de la disparition de la tapisserie des Gobelins (don du roi), aujourd'hui encore non localisée, n'a pas été résolu.

    La restauration récente de l'église n'a pas été oubliée, pas plus que celles nécessitées par les destructions des guerres.

    Le tout était illustré par de nombreuses photos, qui permettaient de voir certains détails ou certaines parties cachées mieux que sur le terrain.

     

    Pour ceux qui n'ont pu assister à cette soirée, une nouvelle présentation est programmée le 24 mars à 18h30, au cinéma "Les Tourelles".

     

    Vouziers port et pont 10.2010 002.jpg