Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

train

  • La France sur de mauvais rails pour respecter ses objectifs climatiques

    Le Réseau Action Climat, la Fondation Nicolas Hulot et France Nature Environnement publient une étude inédite sur les investissements dans le transport ferroviaire. L’étude démontre que les investissements actuels, en tenant compte des 4,75 milliards d’euros annoncés par le Gouvernement en septembre, sont insuffisants pour tenir nos objectifs climatiques. Alors que les parlementaires débattent actuellement du budget 2021 et du plan de relance en particulier, nous appelons le Gouvernement à un effort financier supplémentaire de 3 milliards d’euros par an dans le rail, pour donner enfin toute sa place au train et au fret ferroviaire en France.

    Le transport ferroviaire, un allié essentiel pour le climat

    Le ferroviaire est un mode de transport particulièrement performant d’un point de vue environnemental : il transporte 11 % des passagers et 9 % des marchandises pour seulement 0,3 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports. C’est aussi un mode de transport pourvoyeur de nombreux emplois non délocalisables. Pour atteindre ses objectifs climatiques, la France devra miser sur le transport ferroviaire, augmenter les trafics de voyageurs et de marchandises, y compris pour diminuer les déplacements en voiture, en avion et en camion, qui sont les plus impactants pour l’environnement. Ainsi, à travers sa Stratégie nationale bas carbone (SNBC), la France vise un développement du transport ferroviaire de +27 % d’ici à 2030 et +79 % en 2050.

    Malgré ses atouts, le transport ferroviaire ne bénéficie pas du soutien qu’il mérite en tant que solution de décarbonation du secteur des transports. Le désinvestissement de l’Etat dans le réseau ferroviaire, et notamment sur les petites lignes, depuis de nombreuses années, impacte aujourd’hui lourdement le trafic : suppression de lignes, de dessertes, retards, annulations, etc.

     

    Lire la suite

  • Les chemins de fer allemands dans les Ardennes entre 1914 et 1918

    Locomotive à benzol et wagonnets sur le réseau à voie étroite de l'Argonnenbahn

     

     "Les chemins de fer allemands dans les Ardennes entre 1914 et 1918" sera  donc le thème de la conférence que donnera Michel Coistia en la salle Bellevue à Vouziers le Vendredi 13 novembre à 20h30 à l'invitation de  l'association de sauvegarde du patrimoine vouzinois.

    Le sujet n'a jamais été étudié dans sa globalité. Et pourtant il constitue une des clés de compréhension de l'occupation des Ardennes. En effet la stratégie guerrière des Allemands en 1914 repose sur un envahissement massif et fulgurant du nord de la France avec la prise de Paris. «Nous sommes tellement convaincus de l’avantage de l’initiative dans les opérations de guerre, que nous préférons la construction de chemins de fer à celle de forteresses» disait Helmut von Moltke.

    Lire la suite

  • Vouziers Paris en train, c'est possible en 2014, une fois !

    1555278_436677593124661_1989874523_n.jpg

    Peu de Vouzinois ont encore le souvenir d'un aller-retour direct de leur ville à Paris-Est. Grâce au chemin de fer touristique du Sud  des Ardennes, ce voyage sera possible le premier mars prochain. Cette association anime déjà tous les étés la ligne Attigny-Challerange avec la mise en circulation des autorails "Picasso".

    Le voyage du premier mars est donné sous réserve de la validation des horaires par la SNCF, vous pouvez vous inscrire par ce lien, avant le 15 février prochain.

    5994611903_1dc85524dd_z.jpg

    Le "Picasso" à Condé-lès-Vouziers (photo l'An Vert DR)

    7623122452_4836151f9e_z.jpg

    L'autorail quitte la gare de Vouziers-Port (photo l'An Vert DR)

  • Un nouveau train de déchets radioactifs traverse la France

     

    Communiqué du réseau "Sortir du nucléaire"


    ALERTE TRANSPORT - 2 et 3 mars - train de déchets suisses de Valognes à Würenlingen

    Les 2 et 3 mars, trois conteneurs CASTOR transporteront des déchets suisses "traités" à l’usine Areva de La Hague jusqu’à Würelingen en Suisse. En France, ils traverseront la Manche, le Calvados, l’Eure, la Seine Maritime, l’Oise, la Somme, l’Aisne, la Marne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

    Acheminés en camion de La Hague à Valognes, ils quitteront le terminal ferroviaire de Valognes, dans la Manche, à 14h06, pour rejoindre celui de Würenlingen en Suisse. Puis ils seront à nouveau transférés par la route jusqu’au Zwilag (centre d’entreposage).

     

    - Communiqué de presse du Réseau "Sortir du nucléaire" et Sud Rail, 28 février 2011



    SUIVI DU CONVOI (2 mars 20111)

    Le train a bien quitté le terminal ferroviaire de Valognes (Manche) aux alentours de 14h

    Caen : 15h14
    http://www.youtube.com/watch?v=SFQIOp14p8A

    Sotteville-les-Rouen : 17h45 avec 15min d’avance

    A 19h15, le train est signalé avec 30 min de retard, un problème d’aiguillage ayant été constaté entre Sotteville et Amiens

  • Fête du rail et 08.08.08


    A Vouziers, le 08.08.08 a été marqué par la fête du rail au port, avec beaucoup de monde pour la brocante organisée à cette occasion .

    618325-0019.jpg?t=2556
    500835-0018.jpg?t=4520
    327148-0001.jpg?t=7401
    la façade de la mairie redécorée .


  • un train en gare de vouziers

     

     

     

    Un événement qui mérite d'être noté : un train de voyageurs s'est arrêté en gare de Vouziers . Le TER était là pour la fête du rail, et les Vouzinois étaient nombreux à faire le trajet jusqu'Attigny .

    672548-0005.jpg?t=2621

    875554-0012.jpg?t=3132

    794173-0009.jpg?t=6129

  • fête du rail

    381_001.jpg?v=1
     
    Dimanche 10 août, fête du rail au port de Vouziers