Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humour - Page 4

  • D’une guerre à l’autre

    Edito de Cartooning for Peace du vendredi 27 octobre 2023

    Alors que le monde a les yeux rivés sur le Proche-Orient depuis le déclenchement de la guerre entre le Hamas et Israël le 7 octobre dernier, la guerre en Ukraine continue pourtant de battre son plein et Poutine, de déplacer ses pions. Si les États-Unis et la plupart des pays de l’UE maintiennent fermement leur soutien à l’Ukraine, la contre-offensive ukrainienne est à la peine, la livraison d’armes et de munitions des alliés de Kiev est lente, des doutes sont évoqués au sein de certains gouvernements, et la Slovaquie vient de mettre fin à son aide militaire…

    La crise au Proche-Orient, qui affaiblit le bloc occidental aux yeux d’une partie du monde, pourrait être tirée au profit du Kremlin, qui souhaite se positionner à la proue d’un nouveau « Sud Global » aux côtés de la Chine.

    Autant de sujets qui sont à l’ordre du jour du sommet européen qui s’est ouvert hier à Bruxelles, où les 27, divisés sur le conflit au Proche-Orient, n’ont réussi pour l’instant qu’à se mettre d’accord sur une demande de « pauses humanitaires » et de mise en place d’un « corridor humanitaire. »

    Lire la suite

  • Les migrants reçus comme des princes

    charlie 09.2023.jpg

  • Le Maroc compte ses morts

    aurel-maroc-1024x728.jpg

  • Gabon : un coup d’Etat destitue Ali Bongo

    Edito du 31 septembre 2023 de Cartooning for Peace.

    Ce matin du mercredi 30 août à Libreville, peu après l’annonce de la victoire – contestée – d’Ali Bongo à la présidentielle pour un troisième mandat, l’armée gabonaise déclare avoir pris le pouvoir et annule les élections.

    Depuis 2021, le Gabon est le cinquième pays d’Afrique francophone à connaître un coup d’État après la Guinée, le Mali, le Burkina Faso et le Niger, il y a un mois à peine. On peut être tenté d’y voir un phénomène de contagion, un rejet généralisé de la France et des régimes postcoloniaux qu’elle a entretenus au profit d’un rapprochement avec la Russie… mais les raccourcis sont parfois trompeurs. La destitution d’Ali Bongo par sa garde républicaine traduit aussi la volonté de mettre fin à la « dynastie Bongo » qui règne sans partage depuis près de soixante ans,  raison pour laquelle la communauté internationale reste prudente dans sa condamnation du putsch. Reste à savoir si le général Oligui Nguema Brice (cousin éloigné d’Ali Bongo), nommé président de la transition, tiendra ses promesses démocratiques.

    Lire la suite

  • Je traverse la rue et je vous trouve un travail

    trav-1200x1799.jpg

    Dessin de Jiho pour Sine mensuel

     

     

    Lire la suite

  • Chaud, chaud, chaud !

    Edito de Cartooning for peace du 20 juillet 2023

    53°C aux États-Unis, 52°C en Chine, 48°C en Sardaigne… Après le mois de juin le plus chaud de l’Histoire, le mois de juillet est marqué par des vagues de chaleur exceptionnelles dans tout l’hémisphère Nord. Le record de la plus haute chaleur jamais enregistrée, 54.4°C à l’ombre, pourrait même être battu dans la bien nommée « Vallée de la mort » aux États-Unis. Cette météo suffocante fait craindre un peu partout des incendies similaires à ceux qui ont ravagé le Canada ou qui sillonnent actuellement la Grèce, mais aussi des vagues de décès chez les plus vulnérables. Les dômes de chaleur responsables de ce phénomène global ont un lien indéniable avec le réchauffement climatique, et ce sont toutes les activités humaines qui vont devoir s’adapter pour espérer endiguer le phénomène sur le long terme.

    Lire la suite

  • Sommet de l’OTAN : l’Ukraine, la Suède et la Turquie à l’ordre du jour

    Edito du 13 juillet 2023 de Cartooning for Peace

    Vilnius, capitale de la Lituanie, est devenue cette semaine une des villes les plus protégées du monde, le temps d’accueillir un sommet crucial de l’OTAN qui s’est tenu les 11 et 12 juillet. Un premier sujet brûlant s’est réglé avant même le début du sommet : la Turquie a accepté de soutenir l’adhésion de la Suède après 18 mois de blocage. En contrepartie, la Suède s’est engagée à durcir ses lois antiterroristes à l’encontre du PKK et à « dynamiser » son soutien à l’intégration de la Turquie à l’Union européenne, et les États-Unis à fournir des F16 à Ankara.

    Ce sommet de l’OTAN a également été affairé par l’Ukraine et son adhésion au sein de l’Alliance : si le président Zelensky, présent sur place, a d’abord regretté « l’indécision » et la « faiblesse » des alliés, il a tout de même obtenu de nouvelles garanties sécuritaires et l’assurance de rejoindre l’OTAN par une voie accélérée dès la fin de la guerre.

    Lire la suite