Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

congrès

  • Malik Salemkour, nouveau président de la LDH

    Réunie en congrès à Grenoble, la Ligue des Droits de l'Homme a adopté 3 résolutions :

    Vive la démocratie ! – La démocratie est l’avenir du monde, à condition que le monde s’en occupe. Car les droits, les libertés, la fraternité et le bien-être, s’ils sont rendus possible par la démocratie en sont aussi la condition et l’horizon, un objectif qui doit sans cesse être réaffirmé.
    La lutte contre le racisme ne se divise pas – La LDH réaffirme son engagement dans la lutte contre le racisme sous toutes ses formes et appelle les organisations et personnes, à se rassembler pour mieux organiser un combat nécessairement commun.
    Législatives 2017, voter pour les droits et les libertés – La protection des libertés individuelles et collectives est un impératif démocratique. Nous appelons donc les électrices et les électeurs à se déterminer. Ils, elles, détiennent le pouvoir de faire changer les choses et d’imposer leur volonté d’une société plus libre, plus égale, et plus fraternelle.

    Le rapport moral, le rapport d’activité et le rapport financier ont été adoptés par une forte majorité des délégué-e-s des sections.
    A l’issue du congrès, le Comité central renouvelé a élu le Bureau national. Malik Salemkour a été élu président de la LDH. Maryse Artiguelong, Françoise Castex et Dominique Noguères sont vice-présidentes.

    Voici des extraits d'une déclaration du nouveau président au journal "La Croix".

    Lire la suite

  • Congrès d'EE Les Verts : pas de motion majoritaire à elle seule

    Le prochain congrès d'Europe Ecologie Les Verts doit se dérouler à Caen le 30 novembre et le premier décembre prochains.

    Ce samedi se déroulait le vote sur les motions présentées, pour permettre l'élection des délégués à ce congrès. D'après le journal "Le Monde", la participation serait inférieure à 50% des militants.

    Voici les résultats connus ce soir, pour les motions en tête (il y en avait sept de présentées).

    "Pour un cap écologiste", ayant pour tête de liste Emmanuelle Cosse (photo ci-contre), vice-présidente du conseil220px-Europe_Ecologie_closing_rally_regional_elections_2010-03-10_n13.jpg régional d'Ile de France, a recueilli 38,29 % des votes. Elle était ,entre autres, soutenue localement par Eric Loiselet conseiller régional. Cette motion avait le soutien de Cécile Duflot, de Jean-Vincent Placé et de Pascal Durand le secrétaire national sortant.

    "La motion participative" (LMP) soutenue par Yves Cochet et Alain Lipietz, plus à gauche, se place en deuxième position avec 20,58 % des voix. Christophe Dumont, élu ardennais au conseil régional était l'un des représentants locaux de cette motion.

    "Via écologica ! s'ouvrir à la société, partager l'écologie"  est en troisième position  avec 17,07 % des votants. cette motion était soutenue par la porte parole régionale Françoise Brunel.

     

    Emmanuelle Cosse est présentée comme la future secrétaire nationale, mais la motion qu'elle représente n'a pas la majorité à elle seule et devra trouver des alliés pour prétendre diriger le parti écologique.

  • La LDH en congrès à Reims : nos droits, nos forces !

    Communiqué LDH
    Du 11 au 13 juin, la Ligue des droits de l’Homme a réuni à Reims 350 délégués représentants les sections, fédérations et comités régionaux lors de son 86e congrès national.

     

    Un grand nombre d’invités représentant les organisations (associations, syndicats et partis politiques)P100030311.jpg amies de la Ligue des droits de l’Homme sont venus renforcer nos débats et marquer la force de notre travail en réseau.

    Le président du conseil régional, Jean-Paul Bachy, et la maire de Reims, Adeline Hazan, ont apporté au congrès leur aide et soutien politique.

    Quatre résolutions, à savoir les positions stratégiques de la LDH, ont été adoptées après débats :

    - « Penser et agir pour les droits de l’Homme dans un monde global ? » : l’actualité montre tous les jours que faire progresser ces droits n’est pas de l’ordre du souhaitable mais du nécessaire. Comme le montrent les révolutions venues du Sud, mais aussi les échecs des politiques économiques et sociales « orthodoxes », aucun développement humain durable n’est possible sans garantie effective de ces droits indivisibles et universels ;

    - « Non à la politique de la haine » : la proximité des échéances présidentielle et législative en France réduit encore trop souvent le débat politique à des manœuvres d’abord personnelles de conservation ou de conquête du pouvoir. Au centre de toutes les manipulations politiciennes des faits, la négation des droits, la désignation de l’étranger comme risque d’insécurité, l’ethnicisation des rapports sociaux, voire parfois la racialisation des caractères physiques. Alors que l’extrême droite, en embuscade, surfe sur toutes les colères et les désillusions, la LDH entend mobiliser contre la politique de la haine ;

    - « Roms, Gens du voyage" : assez de stigmatisation et de racisme » : depuis l’été 2010, les Gens du voyage puis les Roms, désignés comme boucs émissaires au plus haut niveau de l’Etat, sont en butte au racisme et à la xénophobie. Les uns sont roumains ou bulgares, les autres sont français. Tous sont citoyens européens. La LDH se bat pour leurs droits inaliénables, contre toutes les stigmatisations et les discriminations ;

    - « De la place Tahrir à la place Puerta del Sol, construire l’avenir » : les peuples et tout particulièrement les jeunes se lèvent pour faire respecter leurs droits et leur dignité en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Récemment, en Europe, des mobilisations ont eu cours face aux crises sociales et à la précarisation. La Ligue des droits de l’Homme est solidaire de ces mouvements.

    Des voeux ont été adoptés.

    Le rapport moral, le rapport du secrétaire général et le rapport financier ont été adoptés par une forte majorité des délégué(e)s des sections.

    Les adhérents ont procédé à l’élection du Comité central et du Bureau national. Pierre Tartakowsky a été élu président de la LDH. Outre celui-ci, le Bureau national est désormais constitué ainsi : Françoise Dumont, Vincent Rebérioux, Malik Salemkour et Evelyne Sire-Marin sont vice-présidents ; Dominique Guibert reste secrétaire général ; Maryse Artiguelong, Nadia Doghramadjian et Tiphaine Inglebert sont secrétaires générales adjointes ; Jean-Claude Vitran devient trésorier ; Jean-François Mignard, Philippe Pineau, Michel Savy, Mylène Stambouli et Gislhaine Rivet complètent l’équipe élue. Jean-Pierre Dubois est désormais président d’honneur.

    Renforcée par cet intense moment de débats, de rencontres et de convivialité militante, la LDH, à tous les échelons, est ainsi en ordre de bataille pour la période à venir : lutter contre le racisme et la xénophobie, combattre les discriminations, gagner le combat du droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales, protéger les libertés individuelles et collectives, agir pour les droits économiques, sociaux et environnementaux, soutenir au quotidien les travailleurs sans papiers dans leurs luttes… Et, bien sûr, construire « partout, un monde de tous les droits pour tous ».

     

    Lien permanent Catégories : social Imprimer 0 commentaire Pin it!
  • Congrès de Lille

    Est-ce un clin d'oeil à Martine Aubry ? Le prochain congrès des Verts se déroulera à Lille en janvier prochain . Les militants ont voté ce week-end sur les textes des différentes motions : 6 (comme au PS) . Il ne se dégage pas une majorité nette, des alliances seront nécessaire pour faire 2008-11-16T213104Z_01_APAE4AF1NRW00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-POLITIQUE-VERTS-20081116.JPG50% des mandats au congrès . Il semble que l'ambiance soit plus sereine qu'au PS, une majorité serait favorable à l'accord d'union des écologistes sous la conduite de Cohn-Bendit . Le résultat du vote selon "l'Express" :

    La motion E (Cécile Duflot, sur la photo) a obtenu 27,7% des suffrages, devant la motion F de Jean-Louis Roumégas, proche de Dominique Voynet,(25,4%).

    Derrière, la motion D, "Unir", de Denis Baupin, proche d'Yves Cochet, a obtenu 14,6 % des voix

    Les trois autres motions ont obtenu respectivement 14,2%, 11,9% et 6,3% des suffrages, précisent les Verts dans un communiqué.

    Après ce premier tour, une synthèse doit être réalisée pour dépasser la barre des 50% lors du congrès.

  • Congrès du PCF

    20070915.FIG000000901_29589_1.jpgEn préparation de son congrès, le PCF organise le vote de ses adhérents pour les différents textes présentés : il y a un texte de la direction sortante (M-G Buffet) et deux d'opposition . Au niveau national, les résultats sont les suivants (source AFP) :

    Le texte défendu par la secrétaire nationale Marie-George Buffet -"Vouloir un monde nouveau, le construire au quotidien" - a obtenu 60,91% (22.000 voix). Il devient ainsi "le texte de base commune" pour la discussion du Congrès, souligne la direction.

    Deux autres textes alternatifs, de courants "orthodoxes", partisans de l'identité communiste, étaient en lice: l'un, "Faire vivre et renforcer le PCF, PCF-sur-les-rails.jpgune exigence de notre temps", défendu par le député-maire de Vénissieux, André Gerin, a recueilli 24,03% des voix et l'autre, "Renforcer le PCF, renouer avec le marxisme", 15,04%.

    Certains courants, dont les "réformateurs" appelaient au vote blanc, voici leurs arguments (toujours d'après l'AFP) :

    Des courants d'opposition comme les refondateurs (proches des antilibéraux), des amis de l'ancien leader Robert Hue et ceux de l'ancien ministre Jean-Claude Gayssot, avaient appelé à l'abstention ou au vote nul. Pour eux, le texte ferme un débat que photo_d__affiche_003.jpgMme Buffet avait promis "sans tabou".

    Dans les Ardennes, il semble que le texte du conseil national soit largement minoritaire . Voici un lien vers le site de J-Ch Vanbervesseles qui présente les résultats dans les Ardennes .

  • congrès des sapeurs-pompiers

    Ce samedi s'est déroulé à Vouziers le congrès départemental des sapeurs-pompiers des Ardennes .

    La journée a commencé aux Tourelles par les interventions des différents responsables des sapeurs-pompiers ardennais .

    Ensuite a eu lieu la partie officielle : cérémonie sur la place Carnot, avec dépôt de gerbes au monument aux morts, remise du drapeau au centre de secours de Vouziers puis défilé dans les rues de la ville .

    La journée s'est poursuivi par une démonstration d'intervention à la mairie de Vouziers, et s'est terminée par un vin d'honneur à la caserne de Vouziers . Quelques images de cette journée ensoleillée .

    177467-0042.jpg?t=5
    Sur la place Carnot, en attendant les officiels

    549364-0046.jpg?t=4181
    L'arrivée des officiels, préfet en tête

    832006-0077.jpg?t=3906
    La remise du drapeau

    625476-0093.jpg?t=938
    Le départ du défilé

    994231-0107.jpg?t=5461
    Le défilé en ville

    118899-0176.jpg?t=3521

    l'exercice final: sauvetage à l'hôtel de ville