Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

velo

  • Françaises, Français, en cette année électorale "Parlons Vélo" avec les candidats !

    Communiqué de FNE

    A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, la FUB et ses partenaires mobilisent les Français et demandent aux candidats de se prononcer sur leur stratégie vélo. Le site web dédié « Parlons Vélo » images?q=tbn:ANd9GcQR8P49bCNNF4987XFY4MybbQp-Lj7DJPdCONY-hATNXQASzCwwrappelle les leviers pour développer la solution vélo, informe du programme cyclable des onze candidats. Une campagne neutre et transparente pour parler sérieusement vélo, car la France en a besoin !

    Les candidats à l’élection présidentielle se préparent à relever les défi s auxquels la France est confrontée. Nos concitoyens vivent chaque jour les implications concrètes de ces enjeux nationaux : coût de la mobilité qui grève le pouvoir d’achat, sédentarité et pollution qui affectent la santé et le bien-être, étalement urbain qui déstructure les territoires et tue le petit commerce, difficulté d’accès à l’emploi faute de systèmes de mobilité plus inclusifs. Nos pratiques de transports et de mobilité sont aussi la première source d’émissions de gaz à effet de serre responsables du changement climatique global.

    Pour répondre à ces enjeux, nous souhaitons attirer l’attention des candidats sur un levier encore largement sous-exploité en France : les modes actifs et particulièrement le vélo. Si plusieurs de nos voisins européens[1] ont une stratégie nationale pour le développement de l’usage du vélo, ce n’est pas un hasard. Qu’il s’agisse de santé, de tourisme, d’économie, d’environnement ou de cadre de vie, le vélo est selon eux une réponse efficace et peu coûteuse pour moderniser leur pays et améliorer le quotidien des citoyens.

    Lire la suite

  • Spécial semaine de la mobilité : jour 3

    Du 16 au 22 septembre a lieu la semaine européenne de la mobilité. L'occasion de découvrir les alternatives à la voiture individuelle et les expériences réalisées dans ce domaine.

    Savez-vous que la Macérienne à Charleville-Mézières est l'un des berceaux du vélo ? En 1894, Adolphe Clément, alors premier fabricant français de cycles, décide d'y produire des pièces détachées. À cette époque où la bicyclette est un moyen de déplacement courant, qui aurait pu imaginer qu'elle serait reléguée au chapitre des loisirs ?

    Lire la suite