Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cinema

  • Lumières de femmes 2020 à Vouziers

    Grâce à Manuel Sanchez, le festival "Lumières de Femmes" a fait étape à Vouziers ce mardi au cinéma "Les Tourelles". Cette manifestation veut soutenir le cinéma en milieu rural et aussi promouvoir la place des femmes dans la société en général, et dans le monde artistique en particulier.

    Deux films étaient présentés lors de cette soirée, illustrant ces deux thèmes prioritaires. "Le Monde rêvé d'Ariane" est un court-métrage, dont la conception est vouzinoise, donc rurale. Alain Lizzit, alors Sous-préfet de Vouziers, avec la délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité entre les femmes et les hommes, a donné l'impulsion et les moyens nécessaires à la réalisation du film.

    Manuel Sanchez, réalisateur habitant la commune, s'est tourné vers un groupe de femmes fréquentant le FJEPCS-La Passerelle pour mener à bien cette production. Ces femmes venant de divers horizons ont participé à toutes les étapes qui ont mené jusqu'à la projection sur grand écran. Cela va de l'écriture du scénario, à la participation en tant qu'actrices, en passant par les parties plus techniques comme les costumes.

    Elles étaient à la fois fières et émues de se voir ainsi reconnues et valoriser par cette projection devant le public. Ce film relate l'histoire d'Ariane, obligée d'abandonner ses études pour laisser la priorité à son frère. Placée comme bonne, elle s'échappe rapidement de cette condition pour mener une vie indépendante.

    P1490796.JPG

    Armelle Demontis et Manuel Sanchez

    Lire la suite

  • Lumières de femmes : Un hommage aux réalisatrices de cinéma.

    Les femmes aussi sont derrière la caméra et nous offrent un cinéma souvent singulier que « Les Rimbaud du Cinéma » ont souhaité mettre à l’honneur, via la première édition de « Lumières de Femmes ».
    Cette avant-première – qui annonce un hommage plus conséquent le 8 mars prochain, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes- aura lieu :

    Le vendredi 8 novembre à 20h, au Centre culturel Les Tourelles, 6 rue Henrionnet à Vouziers (tél : 03 24 71 64 77)
    Le samedi 9 novembre à 14h, au cinéma Turenne, 17 avenue de Verdun à Sedan (tél : 03 24 27 05 30)
    Le dimanche 10 novembre à 15H, au Centre culturel, 6 boulevard Jean-Baptiste Clément à Nouzonville (tél : 03 24 37 37 49)

    Au programme :

    Projection du film « Paris la Blanche », en présence de la réalisatrice Lidia Terki et de son actrice principale Tassadit Mandi : sans nouvelles de son mari, parti travailler en France depuis 48 ans, Rekia, 70 ans, quitte sa Kabylie natale pour le retrouver à Paris. Epuisée, elle échoue à Pigalle où Tara va l’aider dans sa quête…
    Le public aura l’occasion de débattre avec les deux protagonistes du film, avec une pensée particulière pour Tassadit Mandi, qui retrouve les Ardennes où une partie de sa famille a émigré…
    Lidia Terki a obtenu pour « Paris la Blanche » le prix Alice Guy 2018 qui, à l’initiative de Ciné-Woman, récompense chaque année un film réalisé par une femme et pallie au manque de reconnaissance des réalisatrices, à leur audace et leur contribution au 7éme art.

    voir la bande-annonce (cliquer ici)


    Invisibilisée par l’histoire du cinéma, ignorée du grand public, Alice Guy est une pionnière parmi les pionniers, puisqu’elle est la première cinéaste de fiction, qu’elle a fondé sa société de production -la Sofax- en 1896 et produit quelque 200 films entre 1896 et 1920 !

    Lire la suite

  • Les Rimbaud du cinema le 19 octobre à Charleville

    Les Rimbaud du Cinéma sont un événement international dont l'objectif est de donner à voir tout un pan du cinéma méconnu, de proposer un autre regard sur des œuvres, loin de l'uniformisation cinématographique et d'honorer ceux qui produisent et réalisent chaque année des films hors des sentiers lumineux de la gloire médiatique.

    L'impertinence, l'esprit rebelle et l'énergie créatrice de ces cinéastes amoureux de la liberté libre seront mis à l'honneur.

    Rimbaud, universellement connu, est un symbole fort pour mettre en avant un cinéma indépendant qu'on ne peut continuer à ignorer en raison d'une difficulté structurelle à se faire connaître dans les salles de cinéma ou sur les chaînes populaires.

    « L’ambition des Rimbaud du Cinéma
    est de proposer un autre regard sur des œuvres,
    loin de l'uniformisation cinématographique. »

    Le point d'orgue de cet événement sera la cérémonie de remise des Rimbaud du Cinéma - œuvre du sculpteur ardennais Paul Maulpoix - qui aura lieu le samedi 19 octobre 2019 au Théâtre Municipal de Charleville-Mézières (Ardennes), veille de la date anniversaire de la naissance du poète Arthur Rimbaud.

    Parce que le cinéma se partage, une fête aux couleurs tziganes en l'honneur du cinéma vivant et du poète Arthur Rimbaud, auteur des poèmes Ma Bohême et Le Bateau Ivre.

    38486616_2160366544232703_5907394917675565056_o.png?_nc_cat=111&_nc_oc=AQkU9zrCE-XRn1MVAzig8XaBeqYa281zmoPJIdIIEIY30YuHcJB3Vv6k5LsPFqu9QzEEP_2tziNyj7_qBVyQGD5u&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=5307b13f0c91e6465767131d963a38e2&oe=5E609962

    Lire la suite

  • Festival cinéma Attac 08 du 16 au 18 novembre à Charleville

    images?q=tbn:ANd9GcTrTpok5cAQbn-Y-TSt2aJqsftXwG5yzXCRoS9DiRVFQeAvscgxbAL'association Attac08 organise la 9ème édition de son festival-ciné.
    Comme d'habitude, nous vous donnons rendez-vous au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.
    Tarif 1 film: 6 € Tarif 3 films: 15 € Tarif 5 films: 23 €
    Venez découvrir ou redécouvrir les 5 films au programme:

    - Le temps des forêts : http://www.atelier-documentaire.fr/films/le-temps-des-forets


    - Dirty gold war : http://ritaproductions.com/dirty-gold-war


    - Woman at war : https://www.lemonde.fr/cinema/article/2018/07/03/woman-at-war-une-saga-ecologique-dans-les-hautes-terres-d-islande_5324863_3476.html


    - Des lois et des hommes : https://desloisetdeshommes.com


    - Nouveau monde : http://www.nouveaumonde-lefilm.com


    Téléphone :
    03 24 59 14 18
    Lieu :
    6, Rue Longueville - Cinéma Métropolis
    08000 CHARLEVILLE MEZIERES

    Veuillez trouver le programme complet ci-dessous. (faire un clic droit sur l'image pour l'agrandir)

    Lire la suite

  • Pitchipoï au cinéma les Tourelles demain jeudi 29 juin

    Jeudi 29 juin à 19h15 (séance gratuite) ! Rendez-vous au cinéma Les-Tourelles Vouziers pour la projection de « Pitchipoï », dernier court-métrage du réalisateur Manuel Sanchez avec la participation de Toni Librizzi et les lycéen(ne)s vouzinois du groupe "Littérature et Société".

    Pitchipoï ou l'histoire de deux enfants juives Ardennaises : Dora Levi (13 ans) et Hélène Cyminski (10 ans), arrêtées sur dénonciation le 3 janvier 1944, déportées puis assassinées à Auschwitz.

    L'on retrouvera le comédien Toni Librizzi dans un rôle noir, celui du collaborateur, un mélange de François Kargl collabo à Rethel et d'un infâme avocat de Vouziers.

    Le premier rappela le nom de la petite Hélène Cyminski laissée aux bons soins de la famille Launois et le second écrivit une lettre de dénonciation « pleine d'aigreur antisémite et antimaçonnique ».

    Retrouvons-nous autour de Manuel Sanchez pour ce devoir de mémoire. Entrée gratuite

    'Texte repris du compte Facebook de Marie Duchesne Ardennes

    Lire la suite

  • Prochain ciné-débat d'ATTAC ARDENNES mardi 16 mai à 20 h au cinéma Métropolis de Charleville-Mézières.

    Au programme :

    • projection du film "une douce révolte"
    • échanges ensuite avec des membres du SEL'ARDEN de Villers-Semeuse et du REPAIR CAFE de Gedinne

    "Une douce révolte" est un reportage sorti en 2017. Il relate plein d'expériences et d'initiatives qui germent ici et ailleurs.
    Notre monde ne va pas bien... Des citoyens s'associent pour créer concrètement un nouveau projet de société. On ne combat plus un système, on en crée d'autres qui sont plus humains, plus justes, plus équilibrés.
    Plus d'infos sur le film : http://www.unedoucerevolte.com
    Après le film, nous aurons le plaisir d'échanger avec des membres du :

    •  SEL'ARDEN de Villers-Semeuse

    SEL veut dire «Système d'Echange Local». C'est une association dont les membres échangent entre eux des Services, des Savoirs et des biens. Les échanges sont mesurés dans une unité autre que l'argent, les Soleils, dans le désir d'évoluer vers plus de citoyenneté et de solidarité.
    http://selarden.communityforge.net

    • REPAIR CAFE de Gedinne. Réparer ensemble, c’est la fonction principale d’un Repair Café, dont l’entrée est ouverte à tous.

    Il se donne pour mission de réintroduire la pratique courante de la réparation des objets ; de préserver et transmettre le savoir-faire en matière de réparation ; d’offrir des occasions de rencontres et d’échange dans le cadre de manifestations locales ouvertes à tous ; de réduire la consommation de matières premières et d’énergie nécessaire à la fabrication de nouveaux objets, et ainsi de lutter contre le réchauffement climatique.
    Et si, vous-mêmes, vous participez à une initiative ou que vous souhaitez justement en lancer une, n'hésitez pas à vous joindre à nous ! Ce sera l'occasion de la présenter.

    Lire la suite

  • Ciné-Rencontre : La dorMeuse Duval

    mardi 18 octobre à 20h

    au cinéma Les Tourelles

    Projection du film, suivie d'un échange avec le réalisateur Manuel Sanchez et une partie de l'équipe du film. Soirée animée par Fred Voulyzé du Télé Centre Bernon.

    Tarif unique à 5,50€ - Infos 03 24 71 64 77

    De : Manuel Sanchez - Avec : Dominique Pinon, Marina Tomé, Delphine Depardieu
    Genre : Comédie


    Il était une fois dans un pays de pluie quelque part à la frontière franco-belge : deux voisins copains comme cochons. L'un vit seul avec son chien Flaubert et écrit des articles insipides dans un journal local l'autre, Martin, chef-magasinier dans une usine de la vallée de la Meuse, est marié à Rose, qui n'a d'autre dessein que de mourir le plus tard possible en femme de magasinier. Ils habitent l'un en face de l'autre et leurs vies s'écoulent aussi tranquillement que le cours de la Meuse traversant la petite ville de la Beuquette-sur-Meuse.
    Quand Marise Duval commence son stage à l'usine, Martin s'émeut devant tant de grâce juvénile. Un détour en voiture plus tard, et un baiser chaste ramène Martin à la vie qui bat en lui.
    Rose, à qui une "voix" révèle l'infidélité de son mari tombe en dépression et Martin qui culpabilise se démène pour lui redonner goût à la vie. Mais ses tentatives ne se solderont que par des déconvenues. Il ne lui reste alors que la folie. A moins qu'il ne soit victime d'une manigance.


    Voir le teaser


    ?a=best&f=33856&w=647

    Lire la suite