Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

racisme - Page 4

  • Rassemblement citoyen pour bannir la haine

    Nous vous avons informés des inscriptions antisémites  et xénophobes retrouvées au skate-parc de Vouziers et des suites de ces événements.

    En réaction , la section vouzinoises de la Ligue des Droits de l'Homme , avec des habitants de notre ville choqués par ces faits particulièrement graves, a décidé d'organiser un rassemblement au skate parc de Vouziers, près du collège.

    Les organisateurs souhaitent qu'aucune mention de parti ou de groupe politique n’apparaisse lors de ce rassemblement citoyen.

    Nous reproduisons ci-dessous leur  appel à manifester pour la défense des valeurs républicaines.

     

    Face aux démagogues, aux racistes, et à ceux qui font preuve de compréhension à leur égard, la Ligue des droits de l’Homme le réaffirme solennellement : la République n’a d’avenir qu’égale, solidaire et fraternelle.

    Les inscriptions antisémites et xénophobes qui ont recouvert les installations du skate-parc de Vouziers s’inscrivent dans une trop longue liste d’événements détestables. Même dans le sud Ardennes ces  expressions de haine deviennent monnaie courante : on se souvient des propos racistes de la candidate du Front National de Rethel, de la stigmatisation des Roms et des Gens du voyage, et de toutes ces paroles qui entretiennent  ce climat au quotidien.

    Les inscriptions retrouvées au skate-parc montrent qu’un degré supplémentaire a été franchi, par la référence claire au nazisme et par l’appel direct à tuer. L’exclusion et l’intolérance sont évidemment des impasses qui reposent sur un mensonge, mais elles sont aussi et surtout, une invitation à la violence.

    Les faits graves qui se sont déroulés  vendredi dans l’enceinte du collège de Vouziers en sont la preuve : la limite qui sépare les paroles des actes est vite  franchie. Au-delà des femmes, des hommes et des populations prises pour cibles, c’est le débat démocratique qu’on vise, et en plaçant ses valeurs hors jeu c’est la République qu’on veut atteindre.

    N’oublions pas qu’il y a soixante-dix ans la même croix gammée ornait les drapeaux de l’occupant  nazi.

    N’oublions pas qu’à Vouziers aussi la sinistre idéologie raciste et antisémite a été appliquée.

    N’oublions pas toutes les victimes de la barbarie nazi mortes en déportation dont les noms sont inscrits sur notre monument aux morts.

    N’oublions pas que  l’école Dora Levi située dans ce quartier  porte le nom de cette écolière vouzinoise de 14 ans déportée à Buchenwald.

     

    La section de Vouziers de la Ligue des Droits de l'Homme appelle à un rassemblement citoyen le samedi 21 décembre au skate-parc de Vouziers (près du collège) à 15 h afin de réaffirmer avec force les valeurs de la République telle que nous l’aimons : libre, égale et fraternelle


    7124015879_e0c3b41ba9_z.jpg

    Sur le monument aux morts de Vouziers

    Photo L'An Vert (D.R.)



  • Débat à Charleville : Racisme, Discriminations, Inégalités, où va la France ?

    La  Ligue des Droits de l'Homme de CHARLEVILLE-MEZIERES organise une soirée débat avec le Président de l'Observatoire des Inégalités

    siteon0-d72a6.png



     Un intervenant du National, son président actuel NOAM LEANDRI (photo ci-dessous), animera une soirée débat sur un thème qui est hélashqdefault.jpg brûlant dans l'actualité!
           " Racisme, Discriminations, Inégalités, où va la France ?"
    Seize jours après le rassemblement pour dire STOP à la Haine et au racisme qui a rassemblé une centaine de personnes, ce débat se fera en salle.



               le LUNDI 16 Décembre 2013, à 20H30

    Salle de la maison des associations " ancienne mairie de Mohon", rue Jean MOULIN, 08000 Charleville-Mézières

    Pour clore la soirée, et comme nous serons à quelques jours de cette fin d'année, la section de Charleville-Mézières  de la Ligue des Droits de l'Homme se fera un immense plaisir de vous offrir un pot convivial,  pour vous remercier de votre participation.

    concours_agis_pour_tes_droits.jpg

    Concours d’affiches « Agis pour tes droits » 2012

  • Non au racisme, rassemblement à Charleville le 30 novembre


    RASSEMBLEMENT CONTRE LE RACISME ET LES DISCRIMINATIONS
    Samedi 30 Novembre 2013
    14h.
    PLACE DUCALE - CHARLEVILLE-MEZIERES

     



    De nombreuses organisations dont la LDH ont signé « le texte de l’appel pour une marche contre le racisme le 30 novembre, à Paris et dans toute la France »

    L'An Vert a diffusé cet appel dans une note récente

    Plusieurs organisations ardennaises, dont la section locale de la Ligue des Droits de l'Homme, ont décidé de relayer localement cette initiative.
    Elles ont décidé de se réunir  à Charleville-Mézières, sans distinction de couleur, de langue, de religion, de sexe, pour dire NON au RACISME, NON à toute forme de DISCRIMINATION.

    Les partis politiques peuvent soutenir le rassemblement, mais les organisateurs demandent qu'ils évitent de faire apparaître des étiquettes partisanes ou des signes distinctifs.

    3336845_exclusif-christiane-taubira-son-interview-verite-dans-elle-visuel-article2.jpg

    Ce qui craint, c'est qu"il y en a certains qui cumulent

  • C'est la croix et la banane

    arton24602-054c2.jpg

    Dessin de Aurel dans Politis

  • Marchons contre le racisme: Appel à manifester le 30 novembre

    Voici un appel commun pour agir contre le racisme, une initiative ardennaise est en voie de finalisation pour une participation locale à cette journée.

    Un climat nauséabond s’installe dans notre pays. Le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Christiane Taubira, a subi ces dernières semaines des attaques racistes venues de temps obscurs que l’on croyaittaubira.jpg révolus. Les déclarations racistes d’une candidate du Front national, les invectives d’enfants, téléguidés par leurs parents, traitant la ministre de la Justice de « guenon », sont une souillure pour la République.

     

    Ces propos attaquent frontalement des millions d’êtres humains originaires d’Afrique, des Caraïbes, des Amériques, de l’Océan indien, citoyens français ou non et dont les aïeux ont été jadis martyrisés du fait de leur couleur de peau. Ils constituent une atteinte violente contre toutes et tous car ils visent au cœur le pacte républicain.

    Nous condamnons solennellement cette dérive raciste, de même que les actes et propos qui en ont permis la maturation. Nous n’admettons pas que des millions de personnes soient déniées dans leur humanité et leur citoyenneté, que ce soit en raison de leurs origines, de leur situation sociale, de leur culture, de leur religion... Nous ne supportons pas que des boucs émissaires soient désignés comme les responsables de nos maux et comme des menaces sur notre avenir.

    Alors que la France doit affronter les énormes défis liés à la dégradation économique, au chômage et aux inégalités, face à ceux et à celles qui veulent aviver les souffrances sociales, les peurs et les colères, nous nous dressons pour affirmer avec force : la République n’a d’avenir qu’égale, solidaire et fraternelle.

    C’est pourquoi nous appelons toutes celles et ceux qui ont à cœur les valeurs de l’humanité, toutes celles et ceux qui veulent opposer l’égalité et la fraternité aux visages hideux du racisme à participer à une marche le 30 novembre 2013 à Paris, dont le rendez-vous est donné à 14h30, place de la République, ainsi que partout en France métropolitaine et dans les Dom Com.

    Signataires :

    Collectifdom - CM 98
    Ligue des droits de l’Homme - Licra - Mrap - SOS Racisme
    CFDT - CFTC - CGT - FSU - UNSA - Union syndicale Solidaires
    UEJF (Union des étudiants Juifs de France) - FIDL - UNEF - UNL - UFAT (Union Française des associations Tziganes) - R=(Respect) - EGAM - FNASAT - Banlieues du Monde - France Terre d’asile - Ni Pute Ni soumise - Collectif des écrivains nègres - Association ultramarine de France - Les amis du PPM en France - Haut Conseil des Maliens de France - Association pour la Promotion de la Langue et de la culture Soninké (APS) - Association culturelle de musulmans de Drancy - Conseil de Coordination des organisations arméniennes - La Maison des potes - Mémorial 98 - Le Syndicat des Avocats de France (SAF) - Le Syndicat de la Magistrature - Les Marianne de la diversité - RESF - Fédération des Mutuelles de France - Mouvement de la paix - Fondation Copernic - SNES - FCPE - CIMADE - SNEP - SNUEP - DAL (Droit au logement) - Ligue de l’enseignement

  • Halte au racisme et à la haine de l'autre

    Les propos de la tête de liste du FN pour les municipales à Rethel montrent une fois de plus comment le racisme le plus abject est présent chez les militants et les cadres de ce parti.

    La dernière une du journal "Minute" confirme qu'il ne s’agit pas d'un dérapage isolé, mais que ce raciste est une composante inscrite dans les fondements idéologiques de l'extrême-droite.

    En réaction à ces faits, des Ardennais se sont réunis au sein d'un collectif. Voici un appel de ce Collectif Ardennais de Lutte Contre la Discrimination Raciale et la Haine de L’autre.

    Le Collectif 08 s'adresse aux Ardennais


    Des injures racistes d’une extrême gravité ont été proférées sans vergogne, dans notre département, à l’encontre de Madame Christiane TAUBIRA, ministre de la Justice du Gouvernement de la République Française, par Madame Leclère, candidate FN aux municipales à RETHEL (Ardennes).
    Bien que cette personne ait été sanctionnée par le FN, son compagnon, complice des mêmes agissements a été désigné à sa place. Il s’agit donc d’un simulacre d’indignation.
    Nous constatons par ailleurs que des dérapages racistes du FN se manifestent de manière éhontée à travers tout le territoire, à tous les échelons de ce parti, de façon quasi quotidienne.
    Peut-on au XXIème siècle, insulter un nègre, lui jeter des bananes, l’envoyer paitre dans les arbres, le traiter de macaque ou de guenon, ressusciter « y a bon banania » du siècle dernier, impunément et en toute liberté ?

    racisme2ls.jpg


    NOUS DISONS NON ! NOUS NE POUVONS PAS LAISSER FAIRE CA.


    Nous disons que la France qui est un grand pays moderne, qui a pour devise Liberté, Egalité, Fraternité, ne peut pas retomber dans l’obscurantisme du moyen âge.
    Nous disons que les lois de la république répriment la discrimination raciale.
    Nous disons que dans notre pays, chaque femme et chaque homme a droit au respect et à sa dignité.
    Nous disons que les droits de l’homme et du citoyen doivent être respectés et défendus.
    C’est pour cela que, profondément choqués et meurtris par ces propos racistes et affligeants qui souillent notre département des Ardennes, des citoyens épris de justice et d’humanisme, soucieux du respect des droits de l’homme, des citoyens respectueux des lois de la République contre les discriminations, ont décidé de créer le Collectif Ardennais de Lutte Contre la Discrimination Raciale et la Haine de L’autre.
    A travers ce collectif, nous lançons un vibrant appel à tous les Ardennais à se joindre à nous
    - Pour barrer la route à la banalisation du racisme et combattre l’expression de la haine de l’autre.
    - Pour dénoncer publiquement et s’opposer par tous les moyens légaux à toutes les manifestations de discrimination raciale et leurs auteurs.
    - Pour promouvoir, réaliser et soutenir des actions d’information et de sensibilisation,  à tous les niveaux, pour stopper la haine et la violence
    - Pour bâtir un grand pays respectueux de tous ses enfants
    - Et affirmer que la diversité est une grande chance pour la France et une richesse à cultiver sans limite.

     

    Collectif Ardennais de Lutte Contre la Discrimination Raciale et la Haine de L’autre
    9 bis rue des Mésanges-08000 CHARLEVILLE-MEZIERES
    Courriel : stop-haine08@orange.fr
    Porte-paroles : Désiré Nanji : 06.18.45.69.38 et Bernard Dordonne : 06.08.07.45.14

     

    URGENT - A NOTER SUR VOTRE AGENDA - URGENT
    Rendez-vous ce samedi 16 novembre de 9h à 12h au local de l’AAAA (Amicale Afro Antillaise Ardennaise) 9 bis rue des Mésanges à Charleville-Mézières.
    Une carte de membre du Collectif 08 vous sera remise en échange de votre souscription de soutien (à partir de 10€).
    Nous vous annoncerons les actions envisagées et répondrons à toutes les questions.

  • Valeurs actuelles... comme en quarante ?

    Communiqué LDH
    La Ligue des droits de l’Homme condamne avec la plus grande fermeté l’utilisation par la rédaction de l’hebdomadaire Valeurs actuelles dans la une et le contenu du numéro du 22 août 2013 de termes stigmatisants et injurieux vis-à-vis des Roms.

    Sous prétexte d’un sondage commandé par le journal à propos des occupations de terrains, Valeurs actuelles s’autorise en première page à stigmatiser l’ensemble des Roms en y accolant les termes « assistanat » et « délinquance ».


    Elle appelle par ailleurs à une réaction à leur égard puisqu’elle considère leur présence comme provoquant une « overdose ». La rédaction demande au gouvernement une réponse sur cette base. Il s’agit ainsi d’une prise de position raciste, puisque des personnes sont désignées non pas pour ce qu’elles font, mais pour ce qu’elles sont.

    Le contenu du journal développe cette idéologie répugnante en qualifiant les Roms de « plaie » et de « fléau », menaçant notre pays d’invasion et justifiant une réaction citoyenne. Par un communiqué de presse, le journal se prétend républicain et soutient défendre avec force les principes fondateurs de notre démocratie. Mais ce cache ne trompera personne. Valeurs actuelles a glissé dans les limbes de l’extrême droite haineuse, appelant à la violence à l’encontre d’individus à raison de leur origine.

    Paris, le 22 août 2013

    article_valeurs_actuelles.jpg