Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 2

  • L'An Vert, en plein dans le mille.

    Tel Guillaume visant la pomme, l'archer se demande parfois s'il est bien en capacité d'atteindre sa cible.

    Le blog de l'An Vert cherche à atteindre en priorité un lectorat vouzinois, et/ou des personnes intéressées par des thèmes écologiques ou des démarches de solidarité.

    guillaume-drole.jpgUn des moyens de vérifier l'intérêt que suscite notre démarche est de se référer au nombre de passages quotidiens sur le blog. Notre plate-forme d'hébergement (hautetfort) nous fournit ces chiffres d'une manière que l'on peut considérer comme objective. Or, en cette fin de mars, la fréquentation quotidienne a dépassé le chiffre de mille à deux reprises. On constate que ces journées ne sont pas une pointe exceptionnelle puisque la moyenne du mois de mars (qui est pratiquement terminé) atteint plus de 850.

    Un autre chiffre est à prendre en compte, c'est celui des visiteurs uniques, c'est à dire le total des personnes qui se sont connectées au moins une fois sur l'An Vert au cours du mois. On en compte 8038 à la date du 28 mars, avec une moyenne de 3 passages par mois, mais cette moyenne recouvre des fréquentations très diverses.

    La fréquentation de l'An Vert continue donc d'augmenter ce qui est encourageant. Il est malgré tout certain qu'un plafond sera atteint à un moment donné, à moins de devenir un blog à visée nationale, ce qui n'est pas notre ambition.

    La vie municipale vouzinoise peut devenir encore plus intéressante à observer, en particulier suite au changement de majorité à la Mairie. Mais nous n'allons pas nous contenter de compter les points, nous continuerons à faire des critiques, les plus constructives possibles, et les membres du groupe Ecologie-Solidarité resteront impliqués dans les associations, groupements ou commissions existantes sur le territoire.

  • Petites nouvelles du blog

    Nous saisissons l'occasion de ce début d'année pour faire un point sur la fréquentation du blog de l'An Vert.

    Depuis cet automne, la fréquentation du blog a fait un nouveau bon en avant, pour atteindre plus de 500 passages en  moyenne quotidienne en octobre, puis plus de 700 en novembre et décembre (respectivement 705 et 743). En comparaison,  pour novembre 2012 et décembre 2012 on comptait 418 et 444 visites quotidiennes en moyenne.

    Les premiers jours de janvier confirment la tendance avec un chiffre supérieur à 700 passages par jour, et pour les 2136 visites on retient le nombre de visiteurs uniques, 1084 : ce nombre représente   le total des personnes qui ont visité au moins une fois le blog dans les trois premiers jours de l'année 2014.

    Ces derniers mois ont donc marqué le passage d'un nouveau palier, à plus de 500 passages quotidiens, avec une régularité assez remarquable sur plusieurs semaines. Cette stabilité de l'audience permet d'affirmer que les passages ne sont pas liés à un événement particulier, mais sont la conséquence de la fidélisation d'un certain nombre de lecteurs réguliers.

    Si nous sommes satisfait de ces chiffres, ils ne constituent pas un but en eux-mêmes. Nous refusons de verser dans la recherche d'audience à tout prix, en publiant par exemple des informations racoleuses. De même nous essayons de recouper les informations publiées avant de les mettre en ligne (sauf quand nous en sommes le témoin direct). Ce recul nous permet de ne pas avoir à démentir une information publiée (ce qui n'est jamais arrivé sur ce blog), quitte à retarder quelque peu la publication d'une note.

    Le blog peut compter à cet effet sur quelques informateurs réguliers, en dehors des membres du groupe Ecologie-Solidarité, qui reste le noyau de base qui porte les valeurs de l'An Vert et justifie la continuité de sa publication.

    Nous restons persuadé que le maintien de ce regard engagé, mais non sectaire, sur l'actualité vouzinoise et au delà, est une des raisons du succès confirmé du petit canard (qui a bien fêté Noël, merci)

    pano-foie-gras-canard-steatose-hepatique-foie-steatose.jpg

  • L'an prochain, gare au croque-mitaine !


    Bonne année 2014 aux lecteurs de l'An Vert


    5627265867_092b759e33_z.jpg

    Nos vœux aux habitants de la cité de Taine

    Sans oublier ceux des villes plus lointaines

    Qui tous les jours lisent l'An Vert par centaines

    Et font à ce blog une réputation certaine.

     

  • Roland Garros honoré au-delà des frontières (V.F.)

    Suite à la publication de l'hommage à Roland Garros, publié ici-même il y a deux jours, nous avons reçu quelques messages dans notre boite mail.

    Il semble qu'un certain nombre de lecteurs de L'An Vert ne possèdent pas une maîtrise complète de la langue polonaise. Nous publions donc une traduction de ce texte, qui a été effectué par le service ad hoc de Google. Nous pouvons d'ailleurs, en examinant la qualité de ce travail , être inquiet pour l'avenir du métier de traducteur.

    Après les tisserands supplantés par le métier à tisser, après les opératrices des centraux téléphoniques remplacées par des armoires électroniques, ne va-t-on pas arriver à la suprématie de la traduction automatique ? Nous vous laissons juger de l'originalité avec laquelle Google manie la langue française :

    Là, il irait avec sa tête dans les rêves de vie des nuages ​​ont commencé à répondre à Roland Garros en 1910, lorsqu'il est reçu licence de pilote professionnel, numéro 147 Inscrit le acrobatique. En 1911-1912 , il a donné des démonstrations de l'océan, mais revint rapidement sur ​​le vieux continent , d'agir de leur propre chef . Posé un défi à relever le défi . La poupée était un des vols long-courriers. Il est devenu tarifs aériens célèbres sur les routes de Paris à Madrid et Rome. Soulèvent également le ciel verticalement . Soyez le premier est passé à plus de 5000 mètres . Enfin, comme le premier à voler la mer Méditerranée. Quand le monde est sorti de l'admiration pour ses réalisations, il était loin de là, à marcher avec la tête dans les nuages ​​. Lorsqu'on l'interroge sur si il se sentait soulagé qui a duré près de huit heures le vol historique a été un succès , a été surpris . - Pourquoi soulagement? Je pense que le plan des moyens ordinaires de transport - at-il dit . Et ce fut le début du siècle dernier . A la nouvelles de la Première Guerre mondiale, il s'engage dans l'armée . Il ne pouvait pas en être autrement, puisque le mois avant le déclenchement des plans révolutionnaires déjà travaillé sur une mitrailleuse synchronisée avec l' avion à hélice . Et ici, a été un pionnier . Pendant la guerre, il a abattu trois avions ennemis . Après que son avion a subi une panne de moteur du côté allemand , les deux ans, il a été capturé . Quand il est venu , il a immédiatement retourné à son unité dans les derniers mois de la guerre . Il a été tué dans l'air dans un combat inégal à Vouziers Octobre 5 , 1918 années , quelques mois avant la fin de la Première Guerre mondiale et le jour avant le 30 anniversaire .

    AA062011017-.jpg



  • Blog toujours, tu m'intéresses !

    Dans une note d'avril 2011, nous annoncions la note numéro 3000 pour 2013 ; une fois de plus l'An Vert fait la preuve de l'exactitude de ses informations, avec un niveau pratiquement  égal à celui de madame Soleil ( ou de votre horoscope préféré, ne soyons pas sectaire).

    3000 notes et plus de 1800 commentaires à ce jour, cela fait pas mal de lecture ! Les classements sur les sites spécialisés montrent que la progression de l'audience entraine une progression de la réputation sur cupcakes-petits-canard-leur-bain-1016365.pngle net. Revers de la médaille, nous sommes un peu submergé par de faux commentaires venant des sites qui cherchent ainsi à créer des liens comptabilisés pour leur référencement. Vous êtes peut-être tombé un jour sur de ces commentaires, que nous supprimons au fur et à mesure de leur publication.

    Pour ce début de mois, le nombre moyen de visiteurs quotidiens est de 520, avec 1100 pages vues par jour. Par comparaison le nombre moyens de passages en octobre 2012 était de 380.

    Notre lectorat comporte une base de fidèles, intéressés plus par les informations locales, et certains articles plus généraux attirent de lecteurs occasionnels, qui découvrent le blog à cette occasion. Le nombre de pages lues par visiteurs est un bon marqueur de ces passages.

    Pour l'avenir proche, il faut s'attendre à une année 2014 un peu chaude, avec des élections locales et nationales. (23 mars pour les municipales, 25 mai pour les européennes).

    Vous pouvez compter sur votre petit canard préféré : il n'hésitera pas à prendre sa plus belle plume pour vous en rendre compte.

  • Rectorat et lectorat

    Tandis que certains s'insurgent contre l'attitude du rectorat, d'autres s'interrogent sur notre lectorat, mais tout cela pour quel résultat ?

    Jean-Luc Warsmann, homme pondéré et élu d'expérience s'emporte quand il parle de la façon dont le rectorat et ses représentants locaux (le DASEN pour le département) se comportent dans les groupes Manif e.JPGde travail mis en place. Il déclare selon notre toujours pondéré confrère " L'Union" : "C'est inqualifiable, je n'ai jamais vu ça !"

    Il ajoute"Les engagements ont été trahis dès la baisse de 30 heures de la dotation qui a suivi". Il faut savoir que cette baisse de dotation est la conséquence directe de la mise en place de la dotation horaire globalisée, mise en place du temps où Jean-Luc Warsmann était dans la majorité et président de la commission des lois. Un élu (André Chassaigne) déclarait dès ce moment :

    "Au regard de la baisse d’effectifs des collèges ruraux, notamment en zone de montagne, l’éducation nationale initie la création de collèges multisites. Ces établissements constituent une structure unifiée, avec notamment une équipe pédagogique mutualisée, un chef d’établissement unique, un seul conseil d’administration et un budget commun. Entraînant des économies importantes, ces évolutions permettraient, selon l’administration, le maintien de petits collèges de proximité avec des divisions à faible effectif. Cependant, l’attribution d’une dotation horaire globalisée unique entraînerait automatiquement des dotations horaires en forte baisse, puisque calculées sur une prise en compte globalisée des effectifs par division."

    Il est donc clair que la disparition des petits collèges et des multisites est programmée depuis plusieurs années, et qu'il faut  faire preuve de beaucoup de métier pour défendre aujourd'hui ce que l'on contribué à détruire hier.

    Tout ceci n'est pas pour surprendre notre lectorat, au sujet duquel certains s'interrogent (voir les commentaires récents).

    L'An Vert n'a jamais eu l'ambition d'être une source d'information complète, ni dans le fait de relater les événements locaux, ni pour annoncer les manifestations à venir. "Le petit canard qui remet les choses à l'endroit" se positionne plutôt comme un contre pouvoir en face des professionnels de la presse et des communications officielles.

    Il est vrai, notre modestie dût-elle en souffrir, que le blog à pris une place dans le paysage médiatique du Vouzinois. Il sert de lieu d'informations (en général fiables !), d'espace de débat (parfois animés) et offre la possibilité d'annoncer des événements. Mais sa forme (blog) et ses moyens (bénévoles) resteront limités et la croissance de son lectorat aura un plafond. Nous vous avons à plusieurs reprisesblog2-1.jpeg fait état des statistiques de ce blog (voir la rubrique blog dans la colonne de gauche ci-contre). Pour les premiers jours de mai 2013, la fréquentation dépasse  450 visiteurs par jour, avec plus de 350 "visiteurs uniques" pour le 01/05. Nous n'avons de chiffres précis pour la fréquentation article par article. Mais il est certain que, par exemple, la période autour de la manifestation de Buzancy a constitué une pointe de fréquentation avec des lecteurs nouveaux (le relais par Facebook y contribuant).

    Tout cela pour un résultat qui reste modeste, mais qui a permis de mettre en place un outil assez fiable. Et la durée de ce fonctionnement amène une certaine relation de confiance dans ce que L'An Vert écrit, même quand le lecteur ne partage pas un point de vue identique.

    Comme il est logique de supposer que l'avenir du Vouzinois ne sera pas qu'un long fleuve tranquille, vous pouvez compter sur L'An Vert pour vous annoncer les crues et les périodes de sécheresse à venir, pour commenter et vous permettre de commenter tous ces grands et petits événements qui confluent pour créer la vie de notre secteur.

  • Vouziers vers une nouvelle fusion de communes.

    La ville de Vouziers a déjà connu trois fusions : avec Condé lès Vouziers en 1961, puis avec Chestres en 1964 et enfin avec Blaise en 1973 (pour cette dernière il s'agit plus précisément d'une association, ce qui explique notamment qu'il existe un(e) Maire délégué(e) de Blaise).

    Ces différentes opérations ont bien entendu eu pour effet d'augmenter la superficie et la population de la commune. Si depuis lors Vouziers ne connaît  pas de problème particulier en surface disponible, elle continue à être confrontée depuis plusieurs années à un déclin démographique préoccupant. Cette chute de population se retrouve dans de nombreuses villes des Ardennes, mais le caractère excentré de l'Argonne accentue les conséquences négatives : fermeture de services publics, faiblesse du bassin d'emploi, baisse des dotations de l'Etat, ...

    Les élus de la ville possèdent peu de moyens efficaces pour enrayer ce phénomène. Pour maintenir et augmenter l'attrait de la ville, ils ont beaucoup investi : Vouziers accueille des équipements qui vont au-delà de ce qui pourrait être attendu pour une commune de cette taille (piscine, centre culturel, lycée, multi-accueil pour la petite enfance,...). Il ne semble pas possible d'aller au-delà dans ce domaine.

    Depuis plusieurs mois, dans la plus grande discrétion, les élus réfléchissent à une  nouvelle proposition. Ils ont estimé qu'une nouvelle fusion serait une proposition intéressante, à l'heure où une réforme des collectivités locales se met en place.

    Il a semblé que vers Vrizy et Vandy la taille et l'histoire de ces villages ne se prêtaient pas facilement à une telle réalisation.

    La solution la plus logique ?

    En se tournant vers l'ouest, la commune de Sainte-Marie a paru par contre pouvoir convenir. Elle se situe très proche de Vouziers (4 km ) mais également à seulement 2 km de Blaise, la commune associée de Vouziers. De plus le nouveau débouché de la zone industrielle et commerciale de Vouziers se fait par le rond-point de la route de Sainte-Marie, qui conduit à cette commune.

    On voit donc bien que ces paramètres sont les plus positifs par rapport à d'autres communes voisines.

    La commune de Sainte-Marie compte moins de 80 habitants, et ne comporte pas de commerces ou d'équipements susceptibles d'attirer de nouveaux citoyens. Cette taille est un handicap pour monter un projet  qui dépasse les normes habituelles des chantiers de la commune. Ainsi la restauration des vitraux de l'église de Sainte-Marie pose un problème de financement (voir l'article de L'Union). Les habitants et les élus de la commune se sont mobilisés pour cette cause, mais ils ont pu se rendre compte à cette occasion de la limite de leurs moyens.

    Aucune décision formelle n'a été prise à ce stade. Les élus des deux communes ont trouvé qu'il était primordial d'associer les habitants à un changement de cette nature. Ce n'est donc qu'après les échéances municipales de 2014 que les démarches officielles pourraient débuter.

    Si cette fusion aboutissait à terme (ou à Senuc), on compterait alors 5 églises à Vouziers, qui  bénéficierait de ce fait d'une renommée bien supérieure à Colombey et ses deux simples églises. Un grand plus pour le tourisme vouzinois n'en doutons pas.

    vouziers,commune,fusion,sainte-marie

    Une vue de Sainte-Marie (D.R.)