Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sous-préfet

  • Arrivée du nouveau Sous-préfet de Vouziers

    Alain Lizzit, nommé le 31 mars dernier Sous-préfet de Vouziers, est arrivé dans notre cité. Une cérémonie au Monument aux Morts a marqué sa prise de fonction.

    Nous avons publié les éléments de sa biographie dans une note précédente.

    Âgé de 61 ans, Alain Lizzit, a déjà une riche expérience en tant que haut fonctionnaire, mais également dans le privé. Il aura besoin de mettre en pratique toutes les compétences qu'il a pu acquérir pour contribuer à redynamiser un territoire fragilisé par un certain nombre de points faibles : démographie, isolement, chômage,...

    Le dossier d'actualité le plus urgent concerne l'avenir du collège du Chesne : il est représentatif des difficultés rencontrées sur le territoire, et du hiatus qui peut exister entre les demandes des habitants d'un secteur et les réponses apportées par les pouvoirs publics.

    Lire la suite

  • Quelques données biographiques du nouveau Sous-préfet de Vouziers

    A 61 ans, Alain Lizzit, le nouveau Sous-Préfet de Vouziers, a  déjà une carrière bien remplie. Il prendra officiellement son poste le 20 de ce mois, avec, selon l'usage, un dépôt de gerbe au monument aux Morts de la ville.

    Il est spécialisé dans les questions de sécurité, ayant été en responsabilité au sein de l'Administration pénitentiaire, au ministère de l'Intérieur et dans une entreprise privée spécialisée en sûreté .

    Voici des éléments biographiques retrouvés sur différents sites, qui reconstituent une grande partie de son parcours professionnel

     

    Lire la suite

  • Un nouveau sous-préfet pour Vouziers

    Le journal officiel daté de ce jour publie le décret de nomination de M. Alain LIZZIT  en tant que Sous-préfet de Vouziers.

    JORF n°0077 du 1 avril 2015 page
    texte n° 78


    DECRET
    Décret du 31 mars 2015 portant nomination du sous-préfet de Vouziers - M. LIZZIT (Alain)

     

     

    Par décret du Président de la République en date du 31 mars 2015, M. Alain LIZZIT, administrateur civil hors classe, est nommé sous-préfet hors classe, sous-préfet de Vouziers.

     

    Lire la suite

  • A la longue, on s'habitue ?

    L'Etat possède au moins un allié de poids pour faire admettre ses choix, il s'agit du temps.

    Nous avons pu le constater maintes et maintes fois dans notre territoire, que ce soit par tactique ou par obligation, les services de l'Etat savent attendre leur heure avant de faire passer une décision. Les opposants finissent parfois par se lasser, le fait de crier "au loup" devient moins efficace avec la répétition, une circonstance particulière peut survenir.

    Ainsi, la maternité de Vouziers a fini par fermer "faute de chef de service", le lycée professionnel "faute d'élèves", le tribunal "faute de nécessité", etc.

    La Sous-préfecture de Vouziers est fragilisée depuis bien longtemps, et le contexte national ne fait que confirmer le risque de l'abandon d'une des plus petites villes chef-lieu d'arrondissement de France. Bien entendu, aucun discours officiel ne viendra confirmer cette menace, des propos rassurants sont souvent entendus. L'expérience nous permet d'affirmer que ces paroles, par ailleurs souvent sincères, ne préjugent pas d'une décision parfois brutale.

    Deux déclarations récentes ne font que conforter l'idée qu'une menace réelle n'était que le fantasme de "pessimistes professionnels".

    Lors de ses vœux de janvier 2015, Yann Dugard, le Maire de Vouziers a souligné la présence du Sous-préfet de Rethel et l'a remercié pour son soutien et son efficacité, tout en soulignant le fait que l'intérim qu'il assure ne compense pas l'absence d'un titulaire pour le poste de Vouziers.

    Un observateur indépendant a écrit récemment à propos de l'absence de Sous-préfet à Vouziers :

    "Serions-nous dans cette façon de gérer la future suppression de la sous-préfecture en laissant sans titulaire, selon une pratique que les gouvernements successifs ont largement utilisée ? Probable. " Michel Abhervé dans Alternatives économiques

    La probabilité de la suppression de la Sous-préfecture de Vouziers semble donc augmenter, même si ce risque qui existe depuis pas mal de temps ne s'est jamais concrétisé.

    Mais le contexte national de réforme de l'Etat, et les difficultés budgétaires de la France, rendent plausible une décision politique à court ou moyen terme. L'arrivée rapide d'un nouveau Sous-préfet serait le meilleur démenti à apporter à l'encontre de cette hypothèse.

    Richard Sous-préfet.JPG

    Michel Richard, nommé Sous-préfet de Vouziers le 24/01/2008

    Dubreuil sous-préfet.JPG

    Joël Dubreuil, nommé Sous-préfet de Vouziers le 26/08/2010

    Sous-préfet jaeg.jpg

    Jean-Luc Jaeg, nommé Sous-préfet de Vouziers le 31/07/2012

    Interim Sous-préfet.JPG

    Olivier Ginez assure l'intérim du Sous-préfet de Vouziers depuis le 05/08/2014

    (Clichés"l'An Vert", DR)

     

  • Départ du Sous-préfet de Vouziers

    Le Journal Officiel daté du 07 aout publie le décret de nomination de M. Jean-Luc Jaeg, actuellement en poste à Vouziers, en tant que sous-préfet auprès du préfet du Bas-Rhin.

    Celui-ci sera donc resté en place à peine deux années, puisqu'il est arrivé en septembre 2012 pour prendre son premier poste dans la préfectorale. Encore, son action aura été interrompue par des périodes électorales et par la mise en place de nouvelles équipes au niveau communal et intercommunal.

    Notons qu'il ne prend pas en charge un arrondissement, mais qu'il est chargé de mission auprès du préfet, ce qui confirme le rôle  de moins en moins territorial des sous-préfets.

    Voici la copie du décret :

    MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR Décret du 5 août 2014 portant nomination du sous-préfet chargé de mission auprès du préfet de la région Alsace, préfet du Bas-Rhin - M. JAEG (Jean-Luc)

    NOR : INTA1416223D Par décret du Président de la République en date du 5 août 2014, M. Jean-Luc JAEG, magistrat de l’ordre judiciaire détaché en qualité de sous-préfet hors classe, sous-préfet de Vouziers, est nommé sous-préfet chargé de mission auprès du préfet de la région Alsace, préfet du Bas-Rhin.

    08 mai.2014 038.jpg

    Jean-Luc Jaeg, Sous-préfet de Vouziers, lors de la cérémonie du 08 mai 2014 (photo L'An Vert DR)

  • Vœux 2014 à Vouziers : deux pour le prix d'un.

    Le mois de janvier voit se dérouler à tous les échelons du territoire national des cérémonies des vœux.

    Cette tradition permet  de faire un bilan de l'année écoulée et de se projeter dans les dossiers de l'année qui débute. A  Vouziers, le Maire invite à cette cérémonie les élus, les corps constitués et les représentants de la société civile. Le Sous-préfet de l’arrondissement est présent de manière presque constante, et la parole lui est donnée en tant que représentant de l'Etat.

    Cette année son intervention s'est transformée en un véritable bilan, en particulier au sujet du redécoupage de la carte cantonale.

    voeux maire 2014 007.jpg

    Claude Ancelme, le Maire de Vouziers avait pris la parole en premier, faisant le bilan des réalisations municipales de ces derniers 12 mois. Il a surtout insisté sur deux dossiers qui lui tienne à cœur :

    L'entreprise AMI, dernière grande usine de la ville, qui connaît des problèmes avec son bâtiment depuis la reprise de son activité. Celle-ci semble bien se porter, avec des carnets de commandes satisfaisants et un effectif qui va croissant, bien que très inférieur à ce que comptait la SEMIAC il y a 20 ans. Le liquidateur d'APM (entreprise qui occupait précédemment le site), a refusé de céder le bâtiment à un prix raisonnable, et la ville aidée par les services de l'Etat a fini par demander une expropriation par déclaration d'utilité publique (D U P). La procédure a suivi son cours de façon plutôt favorable pour la ville, mais le liquidateur d'APM a fait systématiquement appel des jugements. Concernant la DUP, le jugement définitif a été prononcé à l'automne. Concernant le montant de l'indemnisation, le jugement sera connu demain.

    Pour le deuxième dossier, le Maire a déclaré que les choses allaient pouvoir démarrer sérieusement. Le retour à l'équilibre financier du GHSA (Groupe Hospitalier Sud-Ardennes) devrait permettre de lancer le chantier de la reconstruction de l'Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) de Vouziers. Cet établissement est dans un état déplorable, et des projets de reconstruction  sont évoqués depuis des années sans que rien n'aboutisse.

    L'équilibre financier retrouvé, la nomination d'un nouveau directeur et l'accord de l'ARS(Agence Régionale de Santé) font dire au Maire que le bâtiment devrait être sorti de terre d'ici 5 ans.

    Le Maire a conclu son intervention en évoquant les vœux du député Jean-Luc Warsmann, cérémonie qui s'était déroulée à Vouziers la semaine dernière. En présence de Claude Ancelme, le député a qualifié le Maire de Vouziers d'élu non républicain. Celui-ci n'a pas eu l'occasion de répondre sur le moment, et il s'est presque excusé de devoir le faire à l'occasion de la cérémonie des vœux de la ville.

    C'est au sujet du redécoupage des cantons que cette remarque pour le moins inopportune a été prononcée par le député. Il semble que ce dossier très "clivant" entre les élus UMP et les élus PS du département ait fait perdre le sens de la mesure à Jean-Luc Warsmann.

    voeux maire 2014 021.jpg

    C'est donc le Sous-préfet qui a pris ensuite la parole. Il a lui aussi insisté sur les deux dossiers qu'il avait présentés comme importants lors des vœux 2013 : AMI et l'EHPAD public.

    Il a aussi voulu mettre en avant trois entreprises vouzinoises :

    Fège, "une pépite industrielle" qui vient d'être racheté par un groupe alsacien, dans la perspective  d'un développement local.

    ORPEA qui vient d'inaugurer son établissement de Condé, "qui embellit l'entrée nord de la ville".

    Leclerc qui a réalisé un agrandissement significatif de sa surface de vente et l'ajout d'une galerie marchande.

    Le Sous-préfet a surtout pris la parole pour expliquer le pourquoi et le comment du redécoupage cantonal. Il a rappelé que deux motivations avaient conduit à cette modification de la carte cantonale (qui datait de Napoléon). En premier la parité, puisque les nouvelles modalités de vote verront des binômes mixtes se présenter aux électeurs. Ensuite l'égalité des citoyens puisque les nouveaux cantons ne pourront varier que de + ou - 20% par rapport à la moyenne départementale. Il a rappelé que l'écart de population entre le canton actuel d'Omont et  celui de Mezières était difficilement acceptable.

    Il a voulu souligner que la carte proposée n'était que la traduction pratique des contraintes imposées par la loi. Par exemple la population de l’arrondissement de Vouziers ne permettait pas le maintien de deux cantons, sauf à rattacher le secteur de Raucourt. De même pour donner une taille suffisante au futur canton d'Attigny, il fallu détacher 5 communes  situées à l'ouest du canton de Vouziers.

    Les cantons se sont donc fortement invités à ces vœux municipaux, bousculant un peu la tradition vouzinoise. Mais, comme dit le proverbe, on ne fait pas de calculette (électorale) sans casser des vœux.

  • Le Sous-préfet de Vouziers prend ses fonctions

    Jean-Luc Jaeg, nommé Sous-préfet de Vouziers  en remplacement de Joël Dubreuil, effectuait ce jour sa première sortie officielle.

    Pour ce magistrat de formation, il s'agit de son premier poste dans la préfectorale. Comme le veut le protocole, son premier geste a été de déposer une gerbe au monument aux morts de la ville chef-lieu d'arrondissement.

    Sous-préfet b.JPG

    Les personnalités locales étaient présentes pour accueillir le représentant de l'état. On notait la présence de Jean-Luc Warsmann, député, de Marc Laménie sénateur, de plusieurs conseillers généraux de l'arrondissement, de Francis Signoret président de la 2C2A et du Maire de Vouziers accompagné de ses adjoints.

    Après cette cérémonie, les personnes présentes se sont rendues en cortège à la Sous-préfecture. Les portes-drapeau des associations patriotiques ouvraient le cortège dans les rues de la ville.

    vouziers,sous-préfet

    Jean-Luc Jaeg a reçu ses invités dans les jardins de sa  nouvelle résidence, sous un soleil radieux. Manifestement détendu, il a échangé avec les élus et responsables avec qui il a pu faire ainsi connaissance. De gros dossiers attendent le nouveau Sous-préfet, dont la problème de locaux de l'usine AMI, le dossier de l'EHPAD de Vouziers, la situation de l'emploi,...

    vouziers,sous-préfet

    Sa tâche ne s'annonce donc pas facile, mais nous souhaitons cependant une bonne installation au nouveau représentant de l'état pour notre arrondissement.