Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vouzinois

  • Une association d'aide aux migrants se crée pour le Vouzinois

    Des migrants seront-ils accueillis dans notre secteur, et à quel moment arriveront-ils ? Ces questions ne sont pas tranchées à ce jour.

    Mais le Vouzinois ne compte pas d'association en capacité de prendre en charge les problèmes liés à l'accueil éventuel de migrants. Il a semblé nécessaire à un certain nombre de personnes de se réunir afin de mettre en place une association spécifique. Celle-ci devrait pouvoir coordonner les bonnes volontés existantes, qu'elles soient individuelles ou déjà structurées.

    La création de cette association a été encouragée par le Sous-préfet de Vouziers, qui est la personne référente pour l'accueil des réfugiés au niveau départemental.

    Une cinquantaine de personnes s'étaient réunies à la salle Bellevue ce soir, afin de mettre en place les structures de l'association

    Lire la suite

  • En cas d'urgence médicale, appelez le 15

    Si le numéro à appeler reste identique, la prise en charge des urgences médicales évolue pour notre secteur.

    Depuis le premier janvier 2013, l'ARS a modifié les secteurs de garde médicale. Pour le Vouzinois, unArdennes.jpg premier secteur regroupe les cantons d'Attigny de Tourteron de Vouziers du Chesne et de Machault. Un deuxième secteur comprend les cantons de Monthois, de Buzancy et de Grandpré.

    Les modalités ont également changé, puisque le médecin généraliste de garde ne le sera plus après minuit. Pour la période "nuit profonde" qui va de 24 h à 08 h, c'est le Smur qui sera chargé d'assurer les urgences, que celles-ci soient de gravité moyenne ou importante.

    A moyen terme (2 ou 3 ans ?), une nouvelle évolution est programmée. Il est prévu de ne laisser qu'un seul secteur pour le Vouzinois, qui regrouperait donc les huit cantons. L'ARS justifie ces choix par la nécessité d'avoir des secteurs avec au moins 25 médecins participant au tour de garde, avec une proportion de 55% de moins de 55 ans. Il faut savoir qu'à l'heure actuelle, seuls 23 médecins participent à la garde médicale sur le secteur prévu à moyen terme. Seront-ils encore aussi nombreux dans quelques années : on peut raisonnablement en douter. Faudra-t-il alors agrandir à nouveau le secteur ?

    Les patients qui devront trouver un médecin de garde auront de plus en plus de kilomètres à parcourir, ce qui n'est pas simple pour beaucoup.

  • Parc éolien du Vouzinois et Junivillois : le projet avance

    Nous vous avons présenté à plusieurs reprises le dossier du parc éolien porté par la société Windvision dans notre secteur.

     

    Les implantations devraient se faire en partie sur le territoire de la 2C2A, en partie dans le Junivillois.

    Voici une carte détaillée qui précise les sites retenus :

    Projet carte éoliennes b.JPG

     

    Comme indiqué sur la légende, il sera créé dans le cadre de ce projet des zones d'aménagements spécifiques ou non.

    On retiendra en particulier dans les mesures compensatoires demandées pour limiter, réduire et compenser les incidences sur l'environnement:

    • Les jachères « faune sauvage spontanées » offrent des sites de reproduction, un couvert protecteur et une source de nourriture aux animaux sauvages. Il est possible d’implanter des bandes tampon de part et d’autre du couvert sur toute la longueur, de type mélange  égumineuses/graminées. Dans le cas d’implantation de bandes tampon, celles-ci couvriront une Photo_Autorites_01.JPGlargeur de 2 mètres chacune et la largeur de l’ensemble de la bande (couvert spontané + bandes tampon) ne devra pas dépasser 8 mètres. Dans le cas de JFSS, aucun traitement ne pourra être réalisé.
      Cette jachère « faune sauvage spontanée » ne pourra en aucun cas servir à l’utilisation agricole, d’élevage, d’enclos ou de chasses.

     

    • Les jachères apicoles ont pour objectif de participer au renforcement des populations d’insectes butineurs en leur assurant des approvisionnements plus réguliers en pollen de bonne qualité. Ce type de jachères impose un couvert obligatoire d’une largeur minimale de 3 à 4 mètres (1 largeur de semoir) et maximale de 6 à 8m (2 largeurs de semoirs), couvert qui devra être implanté avant le 1er mai. Afin de conserver le couvert initialement prévu, les parcelles devront faire l’objet d’un réensemencement tous les 3 ans. Aucun traitement ne pourra être réalisé sur les jachères apicoles. Ce type de jachères ne pourra en aucun cas servir à l’utilisation agricole, d’élevage, d’enclos ou de chasses. Le travail d’entretien consistera au broyage annuel qui devra être réalisé entre le 1er mars et le 1er octobre.

     

    • Les haies seront implantées afin de compenser l’incidence sur l’avifaune. Deux secteurs privilégiés ont été définis pour accueillir ces mesures à l'est et à l’ouest du parc au sein de la « Zone d’aménagements spécifiques »
      (Cf. annexe I : carte des zonages) Les haies seront accompagnées de banquettes herbeuses (bandes enherbées) situées de chaque côté et mesurant une largeur d’au minimum 1 mètre chacune. Ces banquettes assurent une zone de refuge et une zone d’alimentation très utile pour la faune qui rendra les haies plus fonctionnelles d’un point de vue écologique.

     

     

    Ces descriptifs sont tirés du site de Windvision. La création de ces zones réalisera des espaces où la nature sera au moins en partie préservée. On peut donc s'en réjouir quand on voit le manque de diversité qui existe dans ces zones de grande culture.

    Ces prescription entraîne des contraintes importantes pour l'implantation d'éoliennes. Celles-ci sont désormais soumises à la réglementation des établissements classés pour l'environnement, au mëme titre que les industries et activités polluantes.

     

    Voici le calendrier prévisionnel du promoteur, qui montre le temps nécessaire pour mener à bien un tel projet :

    Dépôt de permis de construire   15/11/2010
    Obtention du permis de construire   Printemps 2012
    Travaux préparatoires   2012
    Construction    2013-2015
    Exploitation  2016





  • Un nouveau Sous-préfet pour le Vouziers et le Vouzinois

    La ville de Vouziers ne sera pas restée longtemps sans Sous-préfet.


    Venant de la Creuse, un nouvel arrivant est attendu dans nos murs d'ici peu.

    Il ne sera pas trop dépaysé, puisque la Creuse est un département rural à faible densité de population.

    Les élus locaux de Gueret et des environs se sont mobilisés contre la fermeture du seul service de radiothérapie du département, menaçant de rompre les liens avec la préfecture.

    Le journal local "La Montagne" vante son expérience :"Il devrait mettre à profit dans ses nouvelles fonctions l'expérience acquise en Creuse, notamment lors de manifestations d'agriculteurs ou lors de la gestion de la vaccination contre la grippe H1N1."

    On se permet de croire et d'espérer que son passage à la préfecture de la Creuse lui a permis d'approfondir d'autres connaissances pratiques : on a bien quelques manifestations d'agriculteurs prévisibles, pour ce qui est de l'organisation de la prévention de la grippe H1N1, merci on n'a pas besoin de piqure de rappel. 

     

    487_001.jpg

    Comme on est pas chien, voici en cadeau de bienvenue une photo (un peu datée ) de sa future résidence


     

     

     

    Le décret de nomination de Joël Dubreuil est paru au J.O. hier:

     

    JORF n°0199 du 28 août 2010
    texte n° 103


    DECRET
    Décret du 26 août 2010 portant nomination du sous-préfet de Vouziers - M. DUBREUIL (Joël)



    Par décret du Président de la République en date du 26 août 2010, M. Joël DUBREUIL, conseiller d'administration du ministère de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, est nommé sous-préfet, sous-préfet de Vouziers.

     

     

    Voici son parcours, d'après le site de la préfecture de la Creuse :

     

      

    Joël DUBREUIL- Directeur des services du cabinet

    Né le 14 janvier 1961

    Institut Régional d'Administration de Metz.

     

    Joel Dubreuil.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1984       Ministère de la Culture : secrétaire administratif

    01-1984  Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne : Responsable du service Intérieur

    1987       Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne (Service régional de l'archéologie) : Responsable de la gestion administrative et financière

    1996       Institut régional d'administration de Metz

    1997       Attaché de police

    09-1997  Secrétariat général pour l'administration de la police de Bourgogne - Franche-Comté : adjoint au chef de bureau de l'habillement et des moyens de fonctionnement des services - Responsable de la globalisation budgétaire

    1998       Détaché dans le corps des directeurs, attachés principaux de préfecture

    07-1998  Préfecture du Jura : Secrétaire général de la Sous-Préfecture de Dôle

    2001       Intégré dans le corps des directeurs, attachés principaux de préfecture

    09-2003  Préfecture de la Côte d'Or : Attaché au bureau de la coordination administrative et des affaires économiques et sociales

    09-2003  Préfecture de la Côte d'Or : Adjoint au chef du bureau du Cabinet, responsable du pôle sécurité

    2004       Attaché principal de Préfecture

    01-2007  Préfecture de la Côte d'Or : Chef du bureau des affaires locales et de l'intercommunalité (direction des relations avec les collectivités locales et de l'environnement)

    08-2007  Préfecture de la Creuse : Directeur des Services du Cabinet.