Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog - Page 3

  • Petites nouvelles du blog

     

    L'actualité ne nous amène pas tous les jours de bonnes nouvelles, c'est le moins que l'on puisse dire.

     

    Afin de rompre quelques instants cette ambiance morose, voici quelques nouvelles du blog comme nous en publions de temps en temps. Nous le faisons le plus souvent à l'occasion d'une étape dans la publication des notes. Cette fois, il s'agit du nombre de commentaires qui vient de franchir le cap des 1500. Depuis plusieurs mois le rythme d'arrivée des commentaires s'est accéléré, ce qui est un bon signe pour la santé du blog.

    Ce paramètre est pris en compte dans les classements des blogs, ce qui fait que l'An Vert a fait un bon important dans ces classements. L'audience quotidienne de son côté progresse toujours, avec des moyennes supérieures à 400 visiteurs par jour.

    Petit revers à la médaille, nous recevons maintenant des commentaires factices, venant de blogs qui ont besoin de créer des liens pour monter dans les référencements ! Nous sommes donc amener à supprimer ces commentaires qui n'ont aucun intérêt par ailleurs.

    Le1500ème commentaire a été écrit par Michel Coistia, et comme nous avions prévu de récompenser celui qui franchirai ce cap, il n'y a pas de raison qu'il n'en bénéficie pas.

    Voici donc un document inédit, qui n'en doutons, pas va intéresser tous les mordus du patrimoine vouzinois. Nous avons la preuve formelle qu'Hippolyte. Taine, en plus d'avoir été un des plus grands érudits de son temps, était aussi le précurseur de la culture punk. Cette découverte capitale va probablement susciter des recherches universitaires et sûrement déboucher sur la publication de nombreux articles internationaux.

    Taine punk a.JPG

    H. Taine et sa crête de punk

  • Bonne Année 2013

    La neige la nuit 12. 2012 012.jpg

    En souhaitant que les lecteurs

    de l'An Vert passent la porte

    de la nouvelle année sous les

    meilleurs auspices et trouvent

    le chemin vers leur idéal.

    Lien permanent Catégories : Blog Imprimer 2 commentaires Pin it!
  • Zone Franche Ardennes : la supercherie du "pacte de compétitivité" est démasquée !

    Larges extraits de l'article de Jean-Charles Vanbervesseles paru dans son blog "Debout les Ardennes qui souffrent" :

    Depuis le 1° janvier 2007 , le département des Ardennes est devenu à 80% une "zone franche" : au nom de la redynamisation économique , l'UMP avait voté une loi -connue sous le nom d'amendement Warsmann , qui exonère les entreprises de cotisations patronales et d'impôts sur les sociétés !!

    Ainsi , on peut dire qu'un pacte de compétitivité existe dans notre département depuis 6 ans : des dizaines de MILLIONS D'EUROS D'ARGENT PUBLIC ONT ETE DISTRIBUES AU PATRONAT LOCAL ....c'était la mise en action du rapport GALLOIS avant l'heure , à titre expérimental !!??

    QUELS SONT LES RESULTATS ???

    Malgré des "avantages fiscaux et sociaux uniques en France " ( sources CCI) , plus de 2000 emplois industriels ont disparu en 6 ans et nos Ardennes comptabilisent 22457 chômeurs à fin Octobre 2012 !! zf Non seulement ces cadeaux n'ont pas créé d'emplois , mais de plus , ils ont contribué à appauvrir toutes les collectivités locales avec une chute importante des recettes fiscales dûes par les entreprises !

    (...)

    LE PACTE DE COMPETITIVITE "zone franche Ardennes" - de l'aveu même des autorités publiques , est un ECHEC TOTAL : alors pourquoi persister dans cette politique "d'exonérations de charges sociales patronales" ?? on n'a pas voté Hollande pour qu'il applique le programme du MEDEF !!

    Rappelons aussi que les "charges" n'en sont pas : il s'agit des COTISATIONS SOCIALES ! nous cotisons tous pour celui qui est en difficulté ou le sera un jour , face à la maladie , au chômage ou encore à la retraite ! Les COTISATIONS salariales et patronales sont destinées à rendre possible ces droits par un partage redistributeur : les droits sociaux ( Sécurité sociale, Caf ,Assedic,Retraites ...) ne sont pas tombés du ciel , ils sont le résultat des luttes menées par nos ainés !!!

    Alors que plusieurs centaines d'emplois sont encore menacés aujourd'hui dans les Ardennes ( Electrolux, Vistéon ,Ackers, Faurecia,Melrose , Enia ...etc....) , il est temps de CHANGER COMPLETEMENT DE POLITIQUE : partager les richesses et abolir l'insécurité sociale , c'est possible maintenant !

    LE CHANGEMENT EST ENTRE LES MAINS DE TOUS LES CITOYENS : ce 14 NOVEMBRE , LES PEUPLES EUROPEENS SE MOBILISENT CONTRE L'AUSTERITE . Dans les Ardennes , en solidarité avec les ELECTROLUX , les syndicats Cgt, Cfdt ,Fsu et Unsa , appellent à une manifestation à 14 h à REVIN : le FRONT DE GAUCHE INVITE TOUS LES ARDENNAIS A PARTICIPER MASSIVEMENT A CETTE ACTION de soutien à l'emploi industriel .

  • Note numéro 2500

    Cela fait quelques mois que vous n'aviez pas eu de note vous informant sur le blog lui même.

     

    Comme celle-ci porte le numéro 2500, c'est l'occasion de faire un point d'étape. Le cap des 1500 a été passé en 2010 et le numéro 2000 date de 2011.

    Jour après jour, le petit canard poursuit son chemin, suivi par 350 à 400 visiteurs quotidiens. Ce chiffre est relativement stable, mais varie quand même selon l'actualité du moment et en fonction du sujet traité.

    Depuis 2010 l'An Vert est sur Facebook, où quelques notes sont mises en partage. Assez souvent, la canard.jpgmise en ligne est faite par un lecteur qui souhaite faire partager un article.

    Depuis  assez longtemps, le rythme de parution des commentaires correspond à un pour deux notes. D'ailleurs ce jour le commentaire  1251 est paru. Très peu de commentaires ont été modérés (censurés), pas plus de 5 ou 6 au total. Cela montre que malgré quelques polémiques un peu vives, les auteurs des commentaires respectent les règles de correction et de courtoisie.

    Un de nos objectif est d'associer le plus possible les lecteurs à la rédaction du blog, au moins en tenant compte de leur avis et leur attente. C'est pourquoi une initiative nouvelle sera proposée à la rentrée. L'An Vert vous en informera en priorité.

    Si vous avez des remarques sur ce blog, critiques ou élogieuses, vous pouvez bien entendu les faire en commentaire de cette note.

  • Et maintenant qu'allez-vous faire ?

    Le premier tour passé, les choix deviennent nettement plus simples:


    Avec deux candidats en lice, il reste donc possible de s'abstenir de voter blanc ou nul, ou bien de voter pour l'un des deux.

    Après ces semaines de campagne électorale, et ces années de pouvoir pour Sarkozy, il n'est pas besoinsarko-battu-2.jpg de nombreux débats pour se faire une idée. La grande majorité des électeurs a déjà pris sa décision, les deux semaines à venir serviront à  principalement à la confirmer,  elles ne seront que rarement l'occasion de se décider sur un argument nouveau.

    Les deux candidats espèrent profiter de la dynamique du premier tour. Ce qui parait assez naturel chez Hollande vu son score, mais semble artificiel chez Sarkozy. Son camp le reconnaît implicitement en déclarant que tout repartait de zéro pour le face à face final. Pourtant il sera difficile de faire oublier les 5 ans passés au pouvoir, il ne s'agit pas d'un match de boxe ou un KO surprise est toujours possible.

    La campagne ne se joue pas uniquement entre les "professionnels", mais chacun possède une influence au sein de sa famille, de ses relations  amicales ou de voisinage, de ses collègues de travail,etc...

    Il nous semble intéressant de faire connaître le choix et les motivations de personnes de notre secteur, pas forcément  parmi les militants ou engagés. Si vous souhaitez convaincre que votre position est la bonne, faites nous parvenir un texte (pas trop long) avec vos arguments et  vos motivations.

    Nous publierons les textes parvenus à lanvert.vouziers@orange.fr, sous réserve des limites prévus pour les commentaires : pas d'insultes, pas d'attaques personnelles, pas de propos racistes.

    Il est inutile de faire une copie d'argumentaires officiels, ce sont des choix personnels qui nous semblent intéressants, si vous jugez utile de les partager. Pour ceux qui le demanderons, leur nom ne sera pas publié sur le blog, mais l'envoi ne doit pas être anonyme.

    A vos claviers si vous le voulez.

  • Un nouveau site à voir sur le blog de L'An Vert

    Ne possédant pas (encore) toutes les connaissances et n'ayant pas ( tout à fait) la science infuse, L’An Vert a souvent besoin d'autres sites pour accéder à des nouvelles ou pour confirmer des informations.



    images?q=tbn:ANd9GcR1_5j1jQT9_m7ohbMm5FBhdu_RU8rKwI8lPykyvnk3B8UHd07PggCes sites utilisés apparaissent en gras et en vert,  montrant qu'un lien existe. Un clic sur ce lien vous amène directement sur la page utile.

    Il existe également dans la colonne de gauche une rubrique "sites à voir ". Ces sites conseillés à divers titres sont reliés par un lien permanent, il est donc très facile de vous y rendre et d'y jeter un œil.

    Aujourd’hui, un nouveau lien apparaît, vers le groupe Sedan-Vouziers d'Europe Ecologie-Les Verts.

    Nous en profitons pour souhaiter bonne chance et longue vie à ce site.

  • Megaupload : Liberté d'internet ou site marchand ?


    La fermeture du site Megaupload par la justice américaine a été ressentie comme une censure grave par de nombreux utilisateurs.


    Pourtant ce site n'apparaît pas comme un défenseur clair des principes fondateurs d'internet (l'échange libre en particulier), et son principal fondateur en était aussi un important actionnaire.

    Voici ce qu'en dit Laurent Chemla dans "Politis" (extraits de l'article)

     

    "Megaupload est une hérésie d’un point de vue économique comme idéologique. Internet est à l’opposer du minitel, où une entreprise diffusait de l’information vers le public, avec une distinction entre celui qui a le droit de diffuser et celui qui ne peut que recevoir. Sur internet, tout le monde est autant auteur que consommateur. C’est le principe du « peer to peer ».

    D’un point de vue économique, le « peer to peer » ne coûte pas de bande passante, car chacun émet quelques données depuis son ordinateur. Le peu que chacun émet permet à tout le monde de recevoir beaucoup.

    Le principe de Megaupload, au contraire, est de centraliser le contenu sur un même lieu. Cela oblige à rajouter des gros tubes vers ce centre. Il faut construire de grosses autoroutes que l’opérateur doit rentabiliser en faisant payer indirectement à ses clients.

    Une logique de création de monopole se développe, à l’opposé du principe d’internet. Tout ce qui est centralisateur sur internet n’existe que pour créer des business. Il n’y a aucune autre raison. D’ailleurs Megaupload n’a jamais été, à ma connaissance, un défenseur d’un internet libre et non marchand. Ils sont dans une démarche économique tout à fait capitaliste."


    internet, megaupload,


    Sopa et Pipa repoussées

    Ce cas particulier a malgré tout permis de se rendre compte des pouvoirs que pourraient prendre la justice et l'administration dans le pays de la liberté. Des lois bien plus sévères et restrictives qu'Hadopi étaient en préparation aux Etats-Unis. Une mobilisation générale a eu lieu, à laquelle  Wikipedia, Google et Facebook ont participé. Et les projets de loi ont été retirés, au moins provisoirement.

    "France 24" écrit :

    Le succès de l'opération montre que le Web est devenu une arme efficace aux mains des géants de la Silicon Valley lorsqu’il s’agit de rivaliser avec les grands groupes de pressions traditionnels, habitués aux couloirs du pouvoir à Washington. “Le fait que les acteurs de l’Internet réussissent à s’opposer à l’un des plus puissants lobby des États-Unis est vraiment une première”, assure au New York Times Tim Wu, l’auteur de “L’ascension et le déclin des empires de l’information”.

    Ces groupes emblématiques du Web et de l’économie numérique estiment que pour lutter contre le téléchargement illégal d’œuvres protégées par des droits d’auteur, Sopa et Pipa instaurent une législation “liberticide”. Elles donneraient, selon eux, aux représentants des majors du cinéma et du disque un pouvoir quasi-discrétionnaire pour décider si un site enfreint la loi américaine sur la protection des droits d’auteur.