Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sarkozy

  • Siège éjectable

    sarkozy dans l'espace.jpg

    Dessin de Coco pour Charlie-hebdo

  • Il connaît ses dossiers

    sarko.jpg

    Dessin de Juin pour Charlie-Hebdo

  • Sarkozy vire climato-sceptique

    A l’approche des élections, Nicolas Sarkozy se radicalise de plus en plus, espérant écarter Alain Juppé aux primaires, et doubler Marine Le Pen sur sa droite aux secondaires.

    Lui qui s'était déclaré "écologiste", le voici climato-septique. Il oublie totalement avoir signé le pacte écologique avec Nicolas Hulot, et tient des propos qui sont très inquiétants pour notre avenir commun.

    Voici ce que rapporte "Politis" :

    Selon Marianne, qui a relaté son discret exposé devant un petit cercle de patrons, Nicolas Sarkozy a révélé sa véritable pensée écologique en leur expliquant que « cela fait quatre milliards d’années que le climat change » :

    Le Sahara est devenu un désert et ce n’est pas à cause de l’industrie. Il faut être arrogant comme l’homme pour penser que c’est nous qui avons changé le climat.

    Une déclaration que l'intéressé n'a qu'à moitié nuancé, sur France 2, estimant que ses propos avaient été caricaturés :

    Le premier défi n'est pas le réchauffement climatique. Il est d'ordre démographique, a-t-il déclaré. Il faut lutter contre le changement climatique, mais la première cause, c'est le nombre d'habitants sur la planète.

    Un jour prochain l’ex-président nous expliquera comme ces Américains et de nombreux Russes orthodoxes qu’il ne croit pas aux changements et au réchauffement climatique parce qu’il n’a rien lu qui le prouve dans la Bible et la Genèse. Il ajoutera sans doute bientôt, comme la droite américaine et Donald Trump que les scientifiques exercent une véritable dictature sur le monde ou que le dérèglement climatique a été inventé par les Chinois pour mettre les industries occidentales en danger.

    (...)

    La lutte contre le réchauffement climatique représente un défit considérable pour l'humanité. Il est fort à craindre, qu'avec le retour éventuel de Sarkozy au pouvoir, ce combat devienne secondaire et qu'aucune mesure nécessaire ne soit prise pour enrayer le phénomène.

    Lire la suite

  • "Les Républicains" : Sarkozy écrase la concurrence

    un candidat à la hauteur.JPG

    Couverture de Charlie-Hebdo du 20  juillet 2016

  • Sarkozy et le paquet de tabac neutre

    Nicolas Sarkozy est en perte de vitesse depuis plusieurs mois, et son retour à la tête des "Républicains" est loin d'être triomphal. Les primaires de droite reste un obstacle pour lui, Alain Juppé demeurant son adversaire le mieux placé. Sarkozy en est donc réduit à faire feu de tout bois, pour rappeler à tous son existence.

    Sa dernière sortie a fait beaucoup réagir, car il a pris parti contre le paquet de tabac neutre avec des arguments d'une particulière mauvaise foi : "Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre et s'en sera fini de nos appellations, et s'en sera fini de nos terroirs, et s'en sera fini de la défense de notre savoir-faire".

    Il a ajouté : "Si vous acceptez le paquet neutre, vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre puis on aura aussi le fromage neutre." Cette bataille, explique-t-il, "c'est la bataille de nos appellations, c'est la bataille de notre savoir-faire, c'est la bataille de notre identité, c'est la bataille de notre histoire, c'est la bataille de nos terroirs. Et si nous cédons là, nous cèderons sur tout".

    Le tabac n'a rien à voir avec notre identité ou notre savoir-faire pas plus qu'avec notre histoire ou notre terroir. Le professeur Dautzenberg lui a répondu sur France-info, voici comment le site de la radio rapporte ses propos :

    Le célèbre pneumologue, Bertrand Dautzenberg (Hôpital de la Salpêtrière, XIIIe) a estimé jeudi sur France Info que les propos de Nicolas Sarkozy sur le paquet de cigarettes neutre étaient « inappropriés et inacceptables ». Il a même accusé l'ancien chef de l'Etat d'être un « super lobbyiste du tabac ».
    Pour cet expert de la lutte contre le tabagisme, « le débat est totalement à côté de la plaque. Le tabac tue. Les autres produits qu'il cite ne tuent pas comme le tabac tue ». « Il n'y a pas de territoires du tabac en France, explique-t-il. Le tabac français est fabriqué massivement en Pologne pour gagner plus d'argent. C'est irresponsable », a conclu lePr Dautzenberg.

     Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes  ont également réagi dans "Le magazine de la santé" : ils adressent un carton rouge à l'ancien président de la République.

    Lire la suite

  • Tant qu'à faire...

    105-ump.jpg

    Dessin de Vidberg pour "Le Monde'

  • Républicain ou démocrate ?

    arton31044-2a356.jpg

    Dessin de Aurel dans Politis