Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

retraites

  • Débat sur les retraites

    Communiqué d'ATTAC 08

     

    flags.jpg


    manif-10-09.jpg

  • Intersyndicale du 8 juillet 2013 Communiqué CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires

    Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires se sont réunies le 8 juillet sur les questions des retraites, de l’emploi, des salaires, de l’avenir des services publics.

    Après la Conférence sociale et les concertations de l’été, le Gouvernement attend le mois de septembre pour donner les grandes mesures qu’il compte prendre.

    Ses premières déclarations inquiètent les salariés, les retraités et les demandeurs d’emploi d’autant que le calendrier imposé est très resserré.

    Les organisations syndicales ont déjà largement fait part de leur analyse sur le rapport Moreau et des mesures qu’elles ne sauraient accepter : tout allongement de la durée de cotisation, l’opposition public/privé, la sous-indexation des pensions et des salaires portés aux comptes.

    retraite.jpgPérenniser le système solidaire de retraite par répartition nécessite de réparer les injustices dues aux précédentes réformes. Il faut sortir des logiques qui ont diminué le niveau des pensions et créé des inégalités notamment entre les femmes et les hommes.

    L’allongement de la durée de cotisation, déjà engagé, fixe des conditions inaccessibles aux plus jeunes dont la durée d’étude, de formation, de recherche d’emploi est allongée par rapport aux générations antérieures.

    Le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l’apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois. Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser réellement le SMIC.

    Il est nécessaire de redonner confiance aux salariés, particulièrement aux jeunes générations dans le système de retraite solidaire.

    Pour changer de cap et faire face à la situation, il faut rompre avec les politiques d’austérité.

    Les organisations syndicales CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires appellent à une journée nationale d’action interprofessionnelle avec grèves et manifestations le 10 septembre 2013 pour ne pas laisser les propositions du MEDEF faire la loi et pour imposer d’autres choix au gouvernement.

    Montreuil, le 8 juillet 2013

  • 23 novembre : les Ardennes toujours mobilisées

    Bien entendu, le nombre des manifestants n'atteint pas les sommets des journées précédentes.

     

    Il était plus que symbolique que le rassemblement de ce jour se fasse à Donchery. La situation des ouvriers de Delphi est dramatique à l'horizon 2012. A cette date, leur entreprise doit fermer, et ils se retrouveront au chômage comme beaucoup trop d'autres  avant eux.

    Le choix de lier la mobilisation contre la réforme des retraites et les luttes pour l'emploi montre que le combat se poursuivra, sous une forme ou sous une autre, contre cette politique économique libérale qui met le profit en tête de ses préoccupations.

    200 à 300 personnes sont retropuvées à Donchery et ont fait un cortège jusqu'au site de l'entreprise Delphi.

    Voici des clichés de cet après-midi :

     

    manif 23.11.JPG

    Photo R L  pour L'An Vert

     

     

    manif 23.11 Donchery.JPG

    Photo  R L pour L'An Vert

     

     

  • Pour un référendum sur la réforme des retraites


    Initiée par l’hebdomadaire Politis, voici une initiative qui ajoutée à la journée du 23 novembre montre que la mobilisation continue

     

    1118-Une-260-a77a4.jpgLe 12 octobre, plus de trois millions et demi de nos concitoyens étaient dans la rue pour dire « non » à une réforme des retraites qui promet de frapper durement les salariés, et en premier lieu les femmes et les ouvriers. Cette réforme, injuste et cynique, n’a fait l’objet d’aucune négociation véritable avec les organisations syndicales. Elle est imposée par un homme seul, qui coûte que coûte, applique une commande du Medef, au mépris de la mobilisation populaire, au mépris de la représentation nationale, privée de tout débat digne de ce nom, et au mépris de son propre engagement électoral à ne pas toucher à l’âge de la retraite. À l’inverse, il veut revenir sur une réforme adoptée par le peuple à la faveur de la victoire de la gauche en 1981. C’est ainsi, sans la moindre considération pour les règles les plus élémentaires de la démocratie, que Nicolas Sarkozy veut imposer à notre pays une régression sociale sans précédent depuis la Libération.

    Face à ce déni de justice et de démocratie, face à ce coup de force politique, et alors même que sept 57755495.gifconfédérations syndicales ont souligné le 9 septembre que « le vote de ce projet n’est plus d’actualité », les soussignés se prononcent en vertu de l’article 11 de la Constitution, pour l’arrêt immédiat de la procédure d’adoption de ce projet de loi et la convocation d’un référendum sur celui-ci. Ils entendent ainsi contraindre le président de la République à ouvrir un débat qu’il n’a cessé d’entraver, et favoriser son appropriation citoyenne en vue d’un choix de société éclairé et transparent. Ils en appellent, dans le même mouvement, à la poursuite de la mobilisation populaire, le 16 octobre et après.

     

    Pour signer, cliquer ici

  • Pour une caisse de résistance

    Extrait de Solidaires pour des luttes efficaces !



    La première phase – « syndicale » ? – du mouvement pour les retraites a vu émerger une nouvelle idée : la solidarité financière envers les salariés grévistes. Les caisses de grève ne sont pas nouvelles mais l’ampleur qu’à prise la solidarité venue du grand public est inédite.
    caisse_de_greve_2.jpg?w=363&h=417Ce site a profité d’une certaine médiatisation mais il fait partie d’une multitude d’initiatives qui sont allées dans ce sens. Rien qu’ici 50 000 euros de dons ont été signalés en 10 jours. Ce succès prouve la nécessité de cet outil.
    Un bilan complet est disponible ici.

    La phase syndicale du mouvement a pour le moment échouée, peut être les caisses de solidarité grand public se sont mise en place un peu tardivement, mais il faut préparer les mouvements à venir et mettre en place dès aujourd’hui, cette caisse de résistance générale et diffuser l’idée de la solidarité financière.
    Des caisses de soutien des luttes locales en cours existent, voir ici !

    Pour préparer la création de cette caisse de résistance générale, on ouvre la discussion ici ou sur le forum.

  • Ardennes : la mobilisation contre la réforme des retraites continue

    Les syndicats ardennais restent unis et combatifs.

     

    D'après les informations du blog de J-Ch Vanbervesseles, un conférence de presse des six syndicats photo_1233159260405-1-0_w350.jpgardennais s'est tenue ce jour. Ils appellent à continuer les actions contre la réforme des retraites de Sarkozy.Le prochain rassemblement est programmé ce samedi à Charleville.

     

    Voici l'état d'esprit des responsables syndicaux, toujours d'après le blog de J-Ch Vanbervesseles :

    Retenons quelques expressions significatives de la combattivité syndicale : " on lâche rien " (cfdt) , car "ce conflit restera dans la mémoire collective" (cgt) . "C'est une lutte contre des retraites de miséreux" (sud) , alors que Fo appelle à "un esprit de résistance pour l'abrogation de la loi" . Unsa et Fsu rappellent que le dialogue social "n'existe plus en France" , ce qui met en danger la démocratie . 

     

     

     

     

    SAMEDI 6 NOVEMBRE / RDV 10H PLACE DUCALE

    Le parcours sera le suivant : Place Ducale-Rue du Petit Bois-Avenue Forest-Rue Jean Jaurès-Rue Piétonne-Place Ducale.

  • Les Ardennes en lutte : photos de la manifestation de jeudi 28 octobre

     

    La manifestation d'hier à charleville a été massive et combative.

    Voici des photos de cette journée:

     

    4274.JPG

    Photo tirée du site de la CGT CG08.

    Pour voir les autres clichés, cliquer ici

     

     

     

     

    D'autres photos, en particulier des incidents devant le sège de l'UMP et devant la préfecture, sur le site de Lenoir et Mernier (Cliquer ici)