Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

culture - Page 5

  • Une joyeuse clique de boute-en-train à Boult-aux-Bois

    Le dictionnaire Littré nous rappelle qu'un boute-en-train est un " oiseau qui sert à faire chanter les autres ". Le groupe slovène Kremšnita a animé la soirée organisée par la M. A. R. S. (Maison d'Activités Rurales et Solidaires) de Boult-aux-Bois ce vendredi 2 août. Cette association fédère plusieurs activités, parmi lesquelles on remarque la Boultlangerie dont le four est installé sur le site, une ancienne ferme du village.

    Les participants ont pu ainsi déguster une part de pizza confectionnée sur place, servie toute chaude, le boulanger n'ayant que la cour à traverser pour livrer son travail.

    La Slovénie se situant dans les Balkans, des influences multiples interfèrent avec la culture locale. Le groupe Kremšnita a donc interprété des musiques slaves, mais aussi bulgares ou venant d'autres pays. Le point commun de tous ces morceaux musicaux était l'entrain et la décontraction : ces joyeux drilles ne suscitent pas l'ennui et entraînent le public dans leur doux délire.

    Après l'interprétation d'une pièce de théâtre il y a quelques semaines, ce nouveau temps musical démontre qu'une vie culturelle est possible dans un territoire rural. Et le cadre associatif mis en place assure une continuité entre ces différentes actions, tout en donnant un sens solidaire à l’ensemble. Après ChampsBoult'Ou et le festival Boult aux Bois et Cordes, le village des irréductibles Boutats n'a pas fini de nous surprendre.

    Voici quelques clichés de cette soirée.

    Lire la suite

  • Une joyeuse clique de boute-en-train à Boult-aux-Bois

    Le dictionnaire Littré nous rappelle qu'un boute-en-train est un " oiseau qui sert à faire chanter les autres ". Le groupe slovène Kremšnita a animé la soirée organisée par la M. A. R. S. (Maison d'Activités Rurales et Solidaires) de Boult-aux-Bois ce vendredi 2 août. Cette association fédère plusieurs activités, parmi lesquelles on remarque la Boultlangerie dont le four est installé sur le site, une ancienne ferme du village.

    Les participants ont pu ainsi déguster une part de pizza confectionnée sur place, servie toute chaude, le boulanger n'ayant que la cour à traverser pour livrer son travail.

    La Slovénie se situant dans les Balkans, des influences multiples interfèrent avec la culture locale. Le groupe Kremšnita a donc interprété des musiques slaves, mais aussi bulgares ou venant d'autres pays. Le point commun de tous ces morceaux musicaux était l'entrain et la décontraction : ces joyeux drilles ne suscitent pas l'ennui et entraînent le public dans leur doux délire.

    Après l'interprétation d'une pièce de théâtre il y a quelques semaines, ce nouveau temps musical démontre qu'une vie culturelle est possible dans un territoire rural. Et le cadre associatif mis en place assure une continuité entre ces différentes actions, tout en donnant un sens solidaire à l’ensemble. Après ChampsBoult'Ou et le festival Boult aux Bois et Cordes, le village des irréductibles Boutats n'a pas fini de nous surprendre.

    Voici quelques clichés de cette soirée.

    Lire la suite

  • Les Musicales de Louvergny 2019

    Depuis 1994, au fil des résidences d’artistes et des concerts, la musique classique envahit chaque été, au début du mois d’août, le petit village de Louvergny et ses environs.

    Prolonger cette tradition, promouvoir la musique classique en territoire rural, c’est ce que propose l’association « Les Musicales de Louvergny ».

    Plus de 1 300 spectateurs ont encore partagé l’année passée de très belles émotions musicales.

    Dès le 3 août 2019 se déroulera donc la traditionnelle résidence d’artistes, grâce à la complicité de musiciens et chanteurs de renommée internationale, familiers des lieux, et amateurs de ces rencontres.

    C’est dans un cadre champêtre que se côtoieront alors artistes, habitants et amis de la musique et que prendront forme des concerts de qualité.

    Ces concerts sont un moment privilégié des échanges musicaux tels que les conçoit notre association. A cette occasion, les artistes vous invitent à venir apprécier l’aboutissement de tout le travail qu’ils auront réalisé durant leur résidence.

    cropped-Musiciens-2016-3.jpg

    Lire la suite

  • La maison d'activités rurales et solidaires (M.A.R.S.) propose un concert le 02 août à Boult-aux-Bois


    La M.A.R.S a le plaisir d'accueillir le groupe Kremšnita , fanfare de musique de l'Est pour une résidence de quelques jours et pour clore la résidence, Kremšnita nous propose un concert.
    Alors, venez ravir vos oreilles et dégourdir vos jambes, c'est le vendredi 2 août à 20h30 dans la grange de la M.A.R.S.(c'est au 4 rue de la Cadetière 08240 Boult-aux-Bois )

    47235779_2085084458215264_5825528146614550528_n.jpg?_nc_cat=106&_nc_oc=AQmrJfQb2ydA-sOVBhPtEFl-bBcLWeGHvwZExpOH5Lg3WMHIgBXWCJVr9zico_ySGet4xBaX3sqKuOQCvtB5Kov3&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=99bdb14c3b0b6b03fa0c9cb4e00fe369&oe=5DAD1289

    La MARS est une association dont l'objet se décline ainsi :

    1/ permettre le développement d'activités économiques, sociales ou culturelles en apportant un soutien matériel et technique ou financier aux initiatives locales ; ce soutien consiste notamment :

    - à mettre à disposition des locaux et matériels ;

    - à favoriser la coopération ;

    - à perfectionner les compétences ;

    - à accompagner la création depuis l'idée originelle jusqu'à la réalisation dans la mesure du possible.

    2/ offrir un lieu d'animation ouvert à tous les publics et envies, pour favoriser l'échange et le partage, contribuer à créer du lien social.

    Lire la suite

  • Sine mensuel été 2019

    Un journal satirique avec des dessins, bien sûr, mais aussi des reportages des enquêtes, des coups de gueule, comme vous n'avez pas lu ailleurs...

    Voici l’été, demandez le programme ! Pour les mois de juillet et août, quarante pages rafraîchissantes comme un seau de glaçons par temps caniculaire.

    Dans ce tonneau de délices, les nouvelles inédites de quatre écrivains – Laclavetine, Polet, Quadruppani, Donnadieu –, trois quiz dingos sur les papes, la mer et la langue française, des reportages, des cartes postales envoyées du Brésil ou d’ailleurs, un entretien avec une neurobiologiste, spécialiste du cerveau (bien plus malin qu’un robot, dixit la scientifique), et un tour des plages secrètes où il fait bon se baigner sans la foule.

    Dans ce numéro double, il y a aussi des chroniques, des expos, des arts, des recettes, des mots bizarres. Et bien sûr plein de dessins, de planches de dessinateurs, d’illustrations.

    Dégustez, profitez de la vie, faites-vous plaisir à une condition : ça ne marche qu’en emportant Siné Mensuel.

    Banzaï !, comme disait Siné, toujours dans les pages, toujours dans nos cœurs.

    Lire la suite

  • Le patrimoine et l'ermite.

    L'édition 2019 ( la 22e) des journées Patrimoine de Pays a permis la découverte des richesses du village d'Autry, mis en valeur par ses habitants par l'ASPV.

    L'église trône sur la butte féodale qui accueillait jadis le château. A l'intérieur, on pouvait découvrir le travail de peintres locaux, de brodeuses et du vitrailliste Jean-Marc Paguet. 

    Le lavoir communal est remarquablement conservé, il était "meublé" pour l'occasion, avec les boites à laver et les accessoires d'antan.

    Sur la place, se tenait le stand de l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Vouzinois, avec de nombreux ouvrages proposés à la vente, dont le numéro spécial du "Curieux Vouzinois" consacré à Autry. Un osiériste y faisait également découvrir son travail.

    Plusieurs visites guidées étaient organisées à la chapelle Saint-Lambert et au cimetière, éloignés de quelques centaines de mètres du village. Des groupes se sont donc succédé pour écouter les explications détaillées de Michel Coistia.

    Lire la suite

  • Boult-aux-Bois et cordes : l'édition 2019 est lancée.

    60681712_874046492927976_5982195917778845696_n.jpg?_nc_cat=102&_nc_oc=AQnYoxZTl2IbwthaJtO5bRgm76pH5hnVLBImyKGPLofGn3o3f_HfBtrn8kyKJk5BPegtgNj4m6XqGhUeb5F4OAjE&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=dc931840f1c1c1f131cca21bc850811b&oe=5D7C7431

    Ce n'est pas encore une institution, et ce n'est d'ailleurs pas le but des organisateurs. Mais le festival Boult-aux-Bois est cordes est déjà une tradition bien ancrée dans le terroir argonnais. La 5e édition se déroulera du 5 au 13 juillet prochains, à Boult bien entendu, mais aussi à Sedan et à Stenay.

    Voici un extrait d'un article du magazine "Bonnes Terres", le magazine des ruralités du Grand Est, d'avril 2019 :

    « Nous avons voulu montrer aux enfants que l’on peut débuter la musique en zone rurale, comme Constant qui était élève à l’école de musique de Vouziers, et ensuite jouer au Barbican centre de Londres » indique Frédéric Mathias, le Maire de Boult-aux-Bois . Après des débuts modestes, l’association organisatrice a su valoriser l’implication des habitants, le bénévolat et sa politique d’entrées libres auprès des partenaires et des institutions afin de développer l’événement, qui accueille en moyenne 900 spectateurs par édition. Boult-aux-Bois et cordes souhaite avant tout préserver une identité « à échelle humaine », garante de sa convivialité. La commune a fait du festival un rendez-vous important pour les habitants du village et les spectateurs, qui expérimentent un contact privilégié avec la musique et avec les jeunes artistes. « Sans le festival, beaucoup n’auraient jamais assisté à ce genre de concerts, jamais côtoyé des musiciens originaires de Taïwan ou du Japon, explique le président de l’association. En marge des concerts, chez l’habitant, ce sont des rencontres qui se nouent et une meilleure compréhension de ce qu’est la vie et la passion d’un jeune artiste : Boult-aux-Bois et cordes permet aussi de sensibiliser à cela. »

    Benjamin Bottemer

    Lire la suite