Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bure stop

  • Festival les BURE’LESQUES 11 - 13 août 2017

    01d986ebc2535dd0598ff2e3480068.jpg?1498584255

    Informatif, festif et inventif, le festival Les Bure’lesques, du 11 au 13 août 2017 est ouvert à tous, familles, amis, habitants d’ici et de plus loin... et se veut un grand moment d’échanges, d’envies et de projets, de réflexions, de musiques et de spectacles, de pratiques militantes et de solidarités.

    La programmation définitive sera mise en ligne au cours du mois de Juillet, avec un planning jour par jour des concerts, spectacles, débats, projections etc.
    Quelques aperçus de programmation en attendant :

    Lire la suite

  • L'Autorité Environnementale stoppe le défrichement du bois Lejuc.

    COMMUNIQUE 4 juillet 2017 des opposant-es en lutte // Tous contre l’enfouissement des déchets nucléaires !
    + Coordination BURESTOP (BURESTOP 55 + BURE ZONE LIBRE + HABITANTS VIGILANTS + MNE + MIRABEL LORRAINE ENVIRONNEMENT)

    mardi 4 juillet 2017

    images?q=tbn:ANd9GcSNMzQLbJwAfUJKE0gziHkOUtUhZ5GHhU6w4m7tWIQTSoJBx6nx6wSuite à notre recours gracieux, l’AE (Autorité Environnementale) vient d’annoncer le retrait de sa décision du 22 mars 2017 : celle-ci aurait pu permettre à l’ANDRA d’obtenir l’autorisation de poursuivre le défrichement au Bois Lejus et des forages sans procéder à une étude d’impact sur l’environnement. L’ANDRA, si elle persiste dans sa demande, doit recommencer son dossier de demande à zéro.
    + d’infos détaillées > ICI
    Contact dossier AE : Samuel Delalande, avocat au 06 01 95 93 59

    Les associations d’opposant.e.s et les habitant.e.s du Bois Lejuc se félicitent d’une telle nouvelle :

    • Les travaux de l’Andra prennent encore plusieurs mois de retard. Le gouvernement s’en saisira-t-il pour réétudier ce projet à la lumière de la contre-expertise citoyenne ?
    • Une expulsion des occupant.e.s du Bois Lejuc apparaît plus absurde et vide de sens que jamais, Celle nouvelle démontre, de manière incontestable, la légitimité de la mobilisation contre le projet Cigéo, tant sur le terrain qu’au niveau juridique.

    Nous appelons les autorités à cesser DE TOUTE URGENCE l’actuelle stratégie de tension mise à l’œuvre autour du bois Lejuc et de la maison de la Résistance à Bure. Face à notre dernière victoire juridique, cette répression grossière et dangereuse est encore plus incompréhensible et déplacée. A moins que l’on ne cherche à dégrader le climat social sur ce territoire et provoquer des incidents pour tenter de faire oublier la légitimité de cette lutte ? L’ordre semble avoir été donné aux gendarmes de harceler les opposant-es sur place, rendant ainsi la situation explosive au lieu de l’apaiser. Nous dénonçons et condamnons ce qui ressemble à une manœuvre politique. Pourtant, qui aurait intérêt à ce qu’un drame survienne ? Personne.

    Nous appelons Nicolas Hulot, ministre de l’Ecologie, à nous recevoir rapidement. Il n’a encore pas répondu aux deux demandes successives d’entrevue des associations et collectifs.

    Lire la suite

  • Festival Les Burlesques - date à réserver !

    Informatif, festif et inventif, le festival du 11 au 13 août 2017 est ouvert à tous, familles, amis, habitants d’ici et de plus loin... et se veut un grand moment d’échanges, d’envies et de projets, de réflexions, de musiques et de spectacles, de pratiques militantes et de solidarités.

    Pourquoi ?
    A Bure (sud Meuse), le projet Cigéo de stockage souterrain de déchets nucléaires se prépare malgré des risques technologiques inouïs et parfaitement connus, contre l’avis de milliers de personnes opposées, dont les riverains qui n’ont jamais été consultés. Pourtant ce territoire de vie, en se transformant en méga-poubelle radioactive subirait une mutation irréversible.

    blsq_visusite.png

    Ne laissons pas détruire, bâtissons l’avenir !
    Mais Cigéo n’est ni autorisé, ni construit et n’est pas une fatalité ! Réunissons-nous, informons-nous, organisons-nous pour continuer à le contrer. Consolidons et projetons des initiatives positives et dynamisantes pour ce territoire rural bien vivant !

    Ce festival est porté pas un collectif d’habitant-es, de sympathisants et d’associations. Rejoignez-nous !

    Dans la foulée : Journée de mobilisation mardi 15 août
    Restauration et camping

    Lire la suite

  • Bure : le Tribunal administratif de Nancy reconnaît l’irrégularité de la cession du Bois Lejuc à l’Andra !

    Communiqué de presse commun du Réseau “Sortir du nucléaire“, Bure Stop 55, Bure Zone Libre, Les Habitants Vigilants de Gondrecourt, Meuse Nature Environnement, MIRABEL-Lorraine Nature Environnement le 28 février 2017

    En décembre 2015, quatre habitants du village de Mandres-en-Barrois, près de Bure, avaient attaqué en justice la décision de leur conseil municipal de céder à l’Andra le Bois Lejuc, cette forêt où l’Agence, quelques mois après, avait débuté des travaux préparatoires à CIGÉO. La délibération permettant cette cession s’était en effet déroulée dans des conditions scandaleuses, au mépris du droit et de la démocratie locale.

    En 2013, à l’issue d’une consultation, 50 habitants sur 86 avaient refusé de céder à l’Andra le Bois Lejuc, leur forêt communale où ils avaient coutume de se promener, chasser et effectuer les affouages. Or le 2 juillet 2015, un conseil municipal a été convoqué à 6h du matin pour voter à bulletins secrets la cession du Bois Lejuc à l’Andra !

    Parmi les conseillers municipaux, plusieurs étaient en état de conflit d’intérêt latent en raison des liens qu’ils entretenaient avec l’Andra : certains comptaient des membres de leur famille employés par l’Agence ou ses sous-traitants, d’autres s’étaient vu octroyer grâce à elle des baux de chasse ou des baux agricoles précaires. Il est évident que ces personnes qui pouvaient faire l’objet de pressions de la part de l’Andra, n’auraient pas dû prendre part au vote.

    siteon0-d5d37.png

    Lire la suite

  • Mur ouvert au bois Lejuc

    cropped-bzl.jpg

    Dimanche 25 septembre, l’Andra lance sa grande campagne de communication et ouvre son laboratoire au public sous haute surveillance de ses vigiles. L’occasion, pour nous, de rappeler que la forêt est toujours ouverte depuis la chute du mur et d’inviter les visiteurs à s’y promener pour découvrir ces ruines de béton, abandonnées à même le sol, comme de pauvres vestiges de la civilisation nucléaire…

    rubon453-ff31e.jpg

    Lire la suite

  • Le week-end du 12 au 15 août, remettons la forêt de Mandres en état !

    Dans la foulée de la manif’ d’occupation du 19 juin et de la réoccupation temporaire du 16 & 17 juillet, ce troisième week-end de résistance est particulièrement nécessaire : l’ANDRA ne va sans doute pas interrompre ses travaux toute seule, alors soyons sympa, aidons-la !

    champ_atome.png

    Lire la suite

  • L’ANDRA est condamnée par le TGI de Bar-le-Duc ! Les travaux de CIGÉO sont stoppés !

    Un rappel à l’ordre cinglant et historique pour l’ANDRA, faisant suite à deux mois de mobilisation sur le terrain

    Le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc vient de donner raison aux huit associations et aux quatre habitants de Mandres-en-Barrois qui, dans un référé déposé le 25 juillet, exigeaient l’arrêt des travaux effectués par l’Agence pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) dans le Bois Lejuc, en vue de la construction de CIGÉO, ce projet de centre de stockage en profondeur des déchets radioactifs les plus dangereux. Ces travaux sont bien illégaux : l’ANDRA doit les suspendre et est condamnée à la remise en état du site.

    Pour rappel, 7 hectares de feuillus avaient déjà été détruits, dont des chênes quasi centenaires, le sol avait été arraché et recouvert de gravier et l’édification d’un mur de 2m de haut et 3 km de long avait commencé, alors même que l’ANDRA ne disposait pas des autorisations nécessaires auprès des autorités compétentes et n’avait même pas envisagé qu’une étude d’impact puisse être nécessaire ! Lors de l’audience, qui s’était tenue le jeudi 28 juillet, l’ANDRA s’était surpassée dans la mauvaise foi et les contradictions : tout en reconnaissant effectuer ces travaux dans la perspective de la construction de CIGÉO, elle prétendait n’effectuer que des travaux destinés à une gestion durable de la ressource forestière du Bois Lejuc ! Par ailleurs, arrivée en cours d’audience, l’ANDRA a sorti un pitoyable lapin de son chapeau, un arrêté municipal daté du jour même, signé du maire de Mandres-en-Barrois et autorisant les travaux de construction du mur commencés illégalement depuis plusieurs semaines !

    Lire la suite